francmasonerie6(-


La franc-maçonnerie se présente, en général, au grand public, comme une organisation charitable, sans buts politiques, qui envisage de promouvoir certains idéaux nobles. 
Cette image fait un contraste flagrant avec les nombreux assassinats, scandales financiers et politiques, coups d’état où ont été impliqué et sont impliqués des membres de marque de cette "société de bienfait".
Pendant des siècles, la franc-maçonnerie a été l’une des sociétés les plus secrètes. 
Elle garde secrets ses enseignements, et chaque membre jure de ne pas le divulguer avec le prix de sa vie. 
Pourtant, à partir de certaines déclarations choquantes des personnalités de la franc-maçonnerie, on peut entrevoir les vrais buts de cette société occulte. 
Les citations suivantes sont tirées de l’ouvrage maçonnique "L’histoire de la franc-maçonnerie" – vol. 3 de Radu Comănescu, Éditions Dobrescu, Bucarest, 1995:

-"Les francs-maçons sont des initiés qui ont construit l’histoire moderne et qui construisent l’histoire contemporaine de la planète. (…) Les principaux événements historiques de la planète, les révolutions de toute sorte et de toute couleur sont le fruit de la franc-maçonnerie";
 -"Le communisme – la plus grande expérience sociale, à l’échelle planétaire – représente toujours une pensée franc-maçonnique";
-"Il est important de signaler qu’à l’exception de J.F. Kennedy, tous les présidents des SUA ont été des francs-maçons"
-"La maçonnerie a été fréquemment accusée de satanisme, et pas sans fondement";
-"Le pouvoir occulte> de la franc-maçonnerie est exercé au niveau de plus de 2500 organismes et organisations internationales non-gouvernementales, une place à part étant occupée par ONU et ses ramifications".



Le but de la franc-maçonnerie est d’accaparer le pouvoir dans le monde !

Le but réel de la franc-maçonnerie – gardé secret pendant des siècles – a été révélé par la découverte de plusieurs documents d’usage interne de cette société et par les témoignages des ex francs-maçons qui avaient quitté l’organisation ou avant de mourir. 

Il consiste à accaparer, à travers tout moyen, le pouvoir économique et politique au niveau de tout état membre du globe et de réaliser un état planétaire unique, contrôlé par les chefs secrets de la franc-maçonnerie, projet connu sous le nom de "Nouvel ordre mondial".
Tel que nous allons le démontrer dans cet article, les USA – considérés unanimement comme le premier état de l’histoire qui est apparu comme fruit des actions de la franc-maçonnerie – a été destiné dès le début de sa création à être le principal instrument de domination et de conquête mondiale. 

Dans ce sens, même au cœur du Washington DC – la capitale des USA, ont été réalisées des structures résonantes magiques, plus ou moins cachées au regard du grand public, qui démasquent les vraies intentions des chefs occultes de la franc-maçonnerie. 
Ces structures magiques sont occultées dans le plan d’urbanisme du Centre Gouvernemental du Washington DC, réalisé en 1791 par l’architecte français Charles L’Enfante, membre d’une société secrète franc-maçonnique. 
Elles constituent en fait, un ensemble unitaire de symboles magiques qui accumulent dans la zone des énergies maléfiques qui influencent constamment les gens.


Le satanisme utilise des symboles magiques destructifs !


 



Ces informations ont été révélées grâce à Doc Marquee, un ancien magicien satanique, membre de la loge secrète de “Iluminati”, qui avait renoncé à ses pratiques, en devenant chrétien. 
Il a relaté que dans le cadre des pratiques que les Illuminés réalisaient, lui a été dévoilée la nature occulte du plan d’urbanisme du Centre Gouvernemental, dont l’influence devait aider ceux-ci dans leur but de contrôler le pouvoir politique, économique et militaire du pays.
Les occultistes de partout connaissent et utilisent le pouvoir généré par les symboles magiques (images qui contiennent une signification cachées aux non-initiés). 
Ils pensent que le pouvoir des symboles est d’autant plus grand que peu de personnes initiées connaissent le fait qu’ils existent et leur signification.
Toute personne qui possède une carte de la ville de Washington DC (voir la photo) peut observer la formation d’un pentagramme (une étoile à cinq branches) renversé, au bout de chaque branche se trouvant quatre des premiers marchés de la capitale (Dupont Circle, Scott Circle, Washington Circle et Mt. Vernon Square), au cinquième se trouvant la Maison Blanche même – la résidence du président des USA.


Le pentagramme renversé est le symbole du diable  !

 
Le pentagramme est un symbole souvent rencontré sur les différents drapeaux nationaux, sigles, bâtiments. 

Même le Pentagone – le ministère de guerre des USA – a une forme qui a à pour base ce symbole. 
Les cinq pointes de l’étoile symbolisent dans la vision des occultistes, les éléments fondamentaux : la Terre, l’Eau, le Feu, l’Air et l’Ether.
L’emplacement le plus rencontré et considéré comme bénéfique, est celui où l’une des branches de l’étoile est orientée en haut ou vers le nord, on a associé à la représentation renversée une signification maléfique, rencontrée dans le satanisme – courant qui n’utilise pas les symboles spécifiques, mais les versions renversées des aspects bénéfiques : la croix, le trident, le pentagramme, pour symboliser l’opposition et la révolte envers Dieu.
Cet emplacement renversé du pentagramme est connu aussi sous le nom de la Tête de la Bête, du fait qu’il peut être assimilé à la représentation ébauchée d’une tête cornue, façon classique de représenter  Satan ou Lucifer.

La Maison Blanche est construite au foyer maléfique du pentagramme !

 


Par l’emplacement de la Maison Blanche au point sud du pentagramme (voir la photo), qui correspond dans le satanisme à l’esprit de Satan, ceux qui ont réalisé cet ensemble ont envisagé que, d’un point de vue occulte, ce bâtiment (de même que ceux qui se trouvent à l’intérieur) soit en permanence influencés et contrôlés par les énergies maléfiques de cette entité.
Les trois marchés situés dans la partie de nord du pentagramme (Dupont Circle, Scott Circle et Logan Circle) sont traversés ou constituent le point de départ de six artères principales de la ville. 
Ce fait constitue une codification typiquement occulte du chiffre 666.
Dans la figure jointe, qui représente un diagramme magique figurant le Diable, utilisé par les adeptes du satanisme, peut être observée dans la partie supérieure du pentagramme, au centre, comme une torche qui représente la source des énergies qui "illumine" ses adorateurs. 
Regardant maintenant à nouveau sur la carte, nous observons que dans la position correspondante à la bougie, au centre du pentagramme, se trouve la rue "16", qui traverse Scott Circle. 
Nous pouvons observer aussi que Dupont Circle et Logan Circle sont traversés par la rue „P”. La lettre P est la 16ème lettre de l’alphabet. 
Sur la direction nord de la rue 16 (16 est un nombre qui a aussi des multiples significations maçonniques) à l’intersection avec la rue "R" (R est la 18ème lettre de l’alphabet - 18 = 6+6+6) se trouve la Maison du Temple – le Quartier Général de la franc-maçonnerie nord-américaine, bâtiment localisé à une distance de… 13 immeubles de la Maison Blanche.

Les preuves du plan diabolique !


 



Le bien connu chiffre 13 représente, dans l’acception maçonnique, la rébellion contre l’autorité divine. 
La signification occulte de cet ensemble est clair : la Maison Blanche et les présidents des USA se trouvent sous le contrôle occulte des énergies qui émanent de la Maison du Temple (photo), qui correspond à la source "illuminatrice" de la torche, connue aussi comme "la flamme de la liberté".
Un témoignage édifiant dans ce sens est offert par le livre de Ralph Epperson – "The New World Order". 
Epperson cite le témoignage du Général Gordon Granger, de mars 1867, devant une commission judiciaire, selon laquelle le président Andrew Johnson, qui faisait partie de la franc-maçonnerie, se considérait comme le subordonné d’Albert Pike – un renommé Grand Maître franc-maçon et sataniste déclaré. 
Dans le rituel d’initiation dans le 3ème degré de la Loge Bleue, l’aspirant jure qu’il se soumettra aux demandes de son Maître. 
Les présidents francs-maçons sont ainsi obligés de recevoir des ordres de la part de leurs supérieures francs-maçons.

Le compas et l’équerre dans le symbolisme franc-maçonnique !

Un autre symbole maçonnique – le compas et l’équerre croisés  – peut être observé dans la partie est de la carte de Washington D.C.  
Il intègre tant la Maison Blanche, que le Capitole – le Siège du Congrès des USA. 
Le Capitole représente la tête du compas, et les artères de Pennsylvanie Avenue et Maryland Avenue forment ses deux branches.
L’équerre est formée de deux autres rues dont les prolongements forment un angle parfait de 90 degrés : Louisiana Avenue, partant d’Union Square et Washington Avenue.
Les boulevards qui entourent le Capitole forment une figure qui, regardée sur la direction Ouest Est, ressemble à la même tête cornue qui "veille" aussi sur le législatif américain.

Édifices francs-maçons

 


Exactement sur la direction sud, à partir du centre de la Maison du Temple – le siège de la franc-maçonnerie américaine – et, en même temps, sur la direction est, à partir du centre du Capitole, se trouve l’obélisque construit pour commémorer le premier président américain. 
Quelques chiffres nous montrent que cet édifice aussi est d’origine maçonnique:
- il contient 36.000 blocs de granit (36 est, aussi un nombre maçonnique; 36 = 6x6);
- la pierre du sommet de l’obélisque pèse 3300 livres (33 est le plus haut degré de la franc-maçonnerie);
- il contient 188 pierres commémoratives, données par les différentes organisations, sociétés, personnes particulières. 35 de ces donations des loges maçonniques ont été placées à 330 pieds de hauteur;
- le coût total a été rapporté comme étant de 1.300.000 $ (nous avons déjà parlé du chiffre 13);
- l’édifice a 8 fenêtres dont la surface totalise 39 pieds carrés (39 = 13x3).
Ces symboles qui génèrent en permanence des énergies maléfiques sont restés cachés au regard des millions de passants, touristes, politiciens qui se sont trouvés auprès d’eux, sans avoir le moindre soupçon qu’ils sont soumis à des influences néfastes. 
Ce sont quelques preuves évidentes, surgies à la lumière, d’un plan diabolique, de longue durée, conçu par les organisations secrètes, occultes qui utilisent la magie noire et le satanisme. 
Ce plan est connu sous le nom de Nouvel Ordre Mondial et envisage le contrôle luciférien sur l’exécutif et le législatif américain, sur la vie politique, économique, sociale et militaire américaine et ensuite mondiale, suite à l’influence dont les USA jouissent dans les organismes internationaux, où ils sont considérés comme le seul grand pouvoir du monde. 

 
Article tiré de la Revista Misterelor n°18, page 27

http://www.yogaesoteric.net/content.aspx?item=4486&lang=FR