jeudi 8 mai 2014

La Lumière est au bout du tunnel !

La Lumière est là, lueur d’espérance et de joie pour ceux qui sont éveillés !


 


Ceci n’est pas non plus une image nouvelle, mais si j’apprécie le style aéré qui est pour vous agréable à lire, je ne suis là pour surprendre ni pour créer une œuvre littéraire, vous vous en doutez. 
Ce tunnel est long, si long qu’il ne se mesure pas en kilomètres, mais plutôt en siècles, en millénaires. 
Si long que l’on n’a commencé à en voir la fin que depuis moins de vingt années seulement. 
Si long que les êtres qui le parcourent ont fini par oublier qui ils sont, où ils vont. 
Une partie de ces êtres ne pourrait même plus dire si elle avance ou si elle recule.
Dans ces conditions, et pour briser la monotonie, l’ennui d’un voyage aussi prolongé et apparemment sans but, des êtres souvent venus de l’ombre ont inventé des distractions "pour aider à passer le temps", disent-ils. 
Si au moins on profitait des galeries placées ça et là pour aller contempler la Nature environnante, les arbres, les fleurs, les animaux, les étoles, tout ce qui fait la vrai Vie, pour communier avec elle, on arriverait à garder un peu d’humanité.

Mais si quelques-uns cherchent à présent ce contact, l’immense majorité dans les pays dits "civilisés" reste enfermée dans un tunnel et ne se pose même plus les questions existentielles qui suscitent des réponses salvatrices. 
Ils ont la télévision, la radio, les cinémas, des sons parfois très agressifs qu’ils appellent "musique", des restaurants où ils se nourrissent souvent mal de choses mortes ou adultérées. 
C’est vrai qu’il y a, mélangé à tout cela, quelques belles images, quelques notions utiles et des vérités, mais au milieu de tout un mélange de faux principes, fausses idées et techniques destinées à vous maintenir dans l’oubli de votre vraie identité, à vous garder bien loin de votre Être Divin, soumis et disposés à vous laisser exploiter.

Vous ne me croirez peut-être pas si je vous dis qu’une grande partie des êtres qui circulent dans ce tunnel n’a même pas encore aperçu la Lumière qui est là, au bout, et qui marque la fin de ce simulacre de vie. 
Il serait temps qu’ils la voient, qu’ils se réveillent de leur longue léthargie, sans quoi ils vont se retrouver en pleine lumière, éblouis, déboussolés, incapables de trouver des repères et de voir les guides qui leur montrent le chemin. 
Il y en aura qui seront tentés de revenir en arrière, dans la sécurité de leurs habitudes, de leurs distractions fictives, de leur esclavage, y compris ceux qui se sont battus pour la liberté. 
Mais savaient-ils seulement tout ce que ce mot implique ? 
Ces dormeurs, ces êtres timorés qui préfèrent la misère connue et subie au long des siècles à un saut dans l’inconnu, comment faire pour les réveiller ?
Ils se trouvent jusque dans les rangs des Artisans de la Lumière, de ces êtres qui ont tant insisté pour s’incarner sur la Terre en ce moment et ont signé sans la moindre hésitation un contrat de mission pour cette vie. 
Il y a hélas ! encore quelques uns qui sommeillent.

 
 


La planète est déjà rentrée dans la 4è dimension et entre-temps ils lambinent encore, ils préfèrent à leur travail primordial le film que l’on donne ce soir à la télé, le dîner chez des amis, le match de football ou de rugby. 
Ils sont capables de veiller jusqu’à 3 ou 4 heures du matin pour assister en direct au Grand Prix de Formule 1 de tel ou tel pays, mais ils bouderont la réunion de leur groupe de méditation pour ne pas perdre une heure de sommeil ou parce qu’ils se sentent fatigués après un travail abrutissant ; 
Ils savent pourtant que nous les remplissons d’énergie dès qu’ils viennent à nous.
Ceci n’est pas un blâme. J
e ne les juge pas. 
De ce côté du voile ils sont inconditionnellement aimés et jamais jugés. 
Nous nous demandons néanmoins comment les arracher un instant à leurs préoccupations mondaines ou à leurs loisirs pour les amener à accomplir leur part de cette immense œuvre collective qu’est l’Ascension de la Terre et de l’humanité.

Les temps tels que vous les avez connus touchent à leur fin. 
Une nouvelle ère, une Nouvelle Terre sont sur le point de naître. Réveillez-vous et prenez part à cette naissance. 
Faites-le tout de suite, pas la semaine prochaine ou même demain. 
Bientôt il sera trop tard.  
Il n’y a plus que quelques mètres avant le bout du tunnel. 
La Lumière est là, lueur d’espérance et de joie pour ceux qui sont éveillés, projecteur aveuglant pour ceux qui dorment encore. 
L’Amour vous rappelle. 
Votre Père/Mère/Créateur vous attend. 
Le feriez-vous attendre plus que le temps strictement nécessaire pour couvrir la petite distance qui vous sépare encore de lui ?
Puisque vous disposez du libre arbitre, malgré tout notre désir de vous secouer un peu pour que vos yeux s’ouvrent enfin, nous ne pouvons que dire, avec confiance en la générosité de vos cœurs, en la sagesse de vos âmes ! 
Que votre volonté soit faite. 

Extrait de Le Temps des Maîtres – transmis par Marlice d’Allance 2012 recopié par Francesca   aux Editions HELIOS – page 71

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !