dimanche 4 mai 2014

Les coups tordus des services secrets !

"Les coups tordus des services secrets Français, d’Action Directe à Mohammed Merah !"

 

image1


Par Gilbert ABAS, 
Ancien Officier des Renseignements Généraux !


Ce livre devrait apporter aux lecteurs toujours plus avides de vérité, des connaissances d’autant plus déconcertantes qu’elles sont gratifiées de commentaires réalistes confessés par un Officier ayant bourlingué pendant plus de trente ans au sein d’un service de renseignement régulièrement fustigé par les médias. 
De la manipulation insoupçonnée d’Action Directe jusqu’à l’attentat cauchemardesque de Mohammed Merah, je me suis ingénié à dévoiler les agissements condamnables des services secrets français œuvrant continuellement dans l’ombre pour servir des commanditaires appartenant souvent à un pouvoir déloyal. 

J’ai évoqué ainsi les meurtres mystérieux, parfois déguisés en suicides, d’hommes célèbres qui dérangeaient une camarilla de politiciens spéculateurs. 
Mes révélations apportent alors une lumière rebelle sur les pratiques corrompues des services secrets qui, protégés par le secret défense ou la raison d’état, ont mené des opérations séditieuses pendant des décennies pour interdire l’éclosion de la Vérité ou pour tronquer des enquêtes ou des procès qui aujourd’hui ont tendance heureusement à rebondir.

J’ai désiré clôturer ce travail d’enquête et de documentation en évoquant le dramatique attentat de Mohammed Merah afin d’apporter des réponses insolites aux nombreuses zones d’ombre, particulièrement incommodantes, qui interpellent encore aujourd’hui de plus en plus nos concitoyens. (NDLR : oui il étonnant qu'un homme qui a reçu 50 balles coure encore et saute d'un balcon, quand on voit sur la vidéo de Kiev en Ukraine que les manifestants ayant reçu une balle s'effondrent tout de suite !  Et en plus il ne correspond pas à la description faite par Martine à Montauban qui l'a bousculé et a vu ses yeux bleus, sa forte corpulence et son tatouage sous son œil !).

"C'est ne rien comprendre que d'accuser les services de renseignements de faire dans l'illégalité. 
Bien sûr qu'ils font dans l'illégalité. 
Ils ne font même que ça ! 
Parce que pour les actions légales, l'État a suffisamment de fonctionnaires, de diplomates, de militaires, de juges, de policiers… 
Si tous les États du monde entretiennent des services spéciaux, c'est pour pouvoir faire des opérations spéciales, c'est pour pouvoir s'affranchir de la légalité et des engagements internationaux"
Cette déclaration de l'ex-responsable de la DGSE, Alain Chouet, est très explicite ! 

Lorsqu'il surenchérit avec la révélation suivante : "Notre job était de présenter aux politiques la gamme complète des possibilités d'intervention, jusqu'à l'élimination physique si nécessaire", on comprend pourquoi la Ve République a pu être le terreau idéal des "coups tordus" effectués éventuellement par les services secrets français tels que DGSE, DRM, DPSD, DCRI (ex-DST et RG) et DNRED.

La "main rouge", constituée de policiers, d'anciens militaires et de voyous, était devenue la machine à tuer des services secrets français, le bras armé clandestin de l'État, destiné à éliminer toutes tentatives de contre-pouvoir.

L'auteur, officier de police des RG à la retraite, évoque dans ce livre quelques cas médiatisés qui se sont produits pendant sa carrière, en animant ses réflexions grâce à son expérience personnelle et en cherchant constamment à trouver une réponse rationnelle à toutes les questions qui demeurent, du fait de la "raison d'État" ou du "secret d'État", toujours sans solution vraisemblable à ce jour. 

D'Action Directe à l'affaire Merah, il aborde entre autres les suicides équivoques de François de Grossouvre, Robert Boulin, Akim Rouichi, André Rigault, puis les meurtres suspects du prince de Broglie, Mehdi Ben Barka, Stevan Markovic, François Duprat, Joseph Fontanet, Pierre Goldman, le pasteur Doucé, Jean-Pascal Couraud et enfin l'attentat de Merah. 


image1


 Les coups tordus des services secrets français, par Gilbert Abas
Source : Coëtquen Editions
ISBN : 978-2-84993-215-5
Nb de pages : 392 pages
Prix public : 20 €
Site : www.coetquen.com
Gilbert ABAS participera, dimanche 31 août au 11ème salon du livre, salle du lac à Monclar de Quercy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !