mercredi 3 septembre 2014

David Wilcock : Hollywood fait de la Divulgation !

Commentaires de David Wilcock sur l’article de Benjamin Fulford du 2 septembre 2014 !



David Wilcock 

Je suis content. 
Ben a bien saisi l’envol épique du piratage informatique de JP Morgan, dont le blâme a temporairement été mis sur la Russie, et sur la déclaration révélatrice de Kissinger exprimant ses regrets à propos de l’effondrement du Nouvel Ordre Mondial.
Ce sont deux des évènements les plus importants dans cette guerre secrète à avoir transpiré dans les médias la semaine dernière.
Les deux démontrent que les mouvements se font à des niveaux de plus en plus hauts et sont de plus en plus désespérés. 
Tout ce que nous voyons indique que tout est en train de se bâtir jusqu’à une sorte de point culminant.
 
J’ai reçu quelques commentaires haineux au sujet du travail que j’ai fait récemment, et la principale critique semble être "Rien ne s’est passé… David et ses sources ont été discrédités à fond et totalement."
Patience !  
Juste parce que ce n’est pas ENCORE arrivé ne signifie pas que cela ne se fera PAS. 
Examinez la preuve. 
Il est de plus en plus évident que cette guerre secrète est réelle, et est mise en place en prévision de quelque chose d’énorme.
C’est seulement ainsi que beaucoup peut être fait avant que tout ne soit ouvertement connu globalement.
 

La nuit dernière, j’ai regardé le film "Captain America : Le Soldat d’hiver" (The Winter Soldier), en effet, il vient de sortir et n’est disponible que sous forme d’achat en ligne uniquement. 
Je pense que l’option de location apparaitra plus tard en Septembre. 
Le calendrier du moment où ce film devient disponible pour visionnement à domicile peut très bien être intentionnel.
Celui qui ne croit toujours pas qu’il y ait une Alliance internationale pour vaincre le Nouvel Ordre Mondial, et que cette Alliance comprend des membres de la communauté militaire et des renseignements des États-Unis, a vraiment besoin de regarder le film Captain America.
 

http://www.supercondensateur.com/data/images/captainamerica-supercondensateur.jpg


Il est très satisfaisant de regarder un film où je vois qu’un homme avec une poignée d’alliés puisse s’en prendre au plus puissant cartel du mal sur la terre, lequel est entièrement imbriqué dans les gouvernements et les renseignements, et gagner malgré l’apparente impossibilité.
Si vous combinez ce film avec Ironman 3, et que tous les deux font partie de la même franchise Avengers, vous pouvez voir que des centaines de millions de dollars sont dépensés pour nous dire la vérité et nous préparer à des changements majeurs à venir.
Ces films sont utilisés pour des arrestations de haut niveau de la Cabale.
C’est une divulgation déguisée en divertissement.
Ces films servent aussi à nous préparer au fait que le pouvoir doit être utilisé pour vaincre le pouvoir. 
Il ne suffit pas seulement d’avoir recours aux blogs en cliquetant sur nos claviers.
 
Les organismes gouvernementaux, comme la CIA et le FBI, devront agir contre d’autres organismes, comme la NSA. 
C’est ce à quoi nous avons été préparés.
Il est tout à fait étonnant que ces films soient sortis. 
Je soupçonne fortement que Stan Lee a eu beaucoup à voir avec cela. 
Nous pouvons être presque certains qu’il a été contacté par les membres supérieurs de l’armée des États-Unis qui sont impliqués dans l’Alliance, et qu’ils lui auraient donné de nombreuses séances d’information sur ce qui se passe réellement.
Remarquez comment Stan s’est complètement distancé de la franchise X-Men, qui a de flagrantes images et de la propagande Illuminati dans tous ses films. 
Le directeur principal de cette franchise a été accusé de pédophilie encore une fois, après que l’accusateur précédent ait laissé tomber son cas car aucun avocat n’avait les couilles pour le prendre :
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2737714/X-Men-director-Bryan-Singer-accused-new-sex-assault-New-York.html
 
Je connais quelqu’un qui a travaillé sur un projet d’écriture avec Stan. 
Celui-ci était très spécifique en disant que "les bons doivent être bons et les méchants doivent être mauvais."
Il a complètement rejeté le style moderne de l’ambiguïté héros / méchant, ce qui est fortement proposé dans les films de la Cabale, tels que dans le redémarrage de la franchise Batman.
Je pense que Stan a continué à se réveiller à la vérité, de même que ses films. 
Même s’il ne dispose que de 10% des bénéfices du film The Avengers, il a assez d’argent maintenant pour faire passer le message.
Dans le film The Avengers il y a des éléments typiques de la Cabale parlant de l’invasion extra-terrestre mais sans aucun symbole visible de la Cabale. 
Ce n’est qu’après ce succès que Stan a choqué tout le monde dans la communauté de vérité avec Ironman 3.
The Avengers a été, et de loin, le film numéro 1 de 2012
http://boxofficemojo.com/yearly/chart/?yr=2012&p=.htm
 

http://media.begeek.fr/2013/08/the-avengers.png


Il a littéralement rapporté 1,5 milliard de dollars dans le monde sur un budget de 220 millions, ce qui en fait le film numéro 1 le plus rentable de tous les temps :
http://boxofficemojo.com/movies/?id=avengers11.htm
 
Je n’ai aucune idée combien de revenus Stan a, mais s’il a 10%, et que le bénéfice net a fini par être un milliard d’après toutes les attentes, il s’en est tout de même sorti avec 100Millions – plus que suffisant pour faire des films à sa convenance, et d’inclure dans les accords de co-financement la clause de terminer le film selon ses propres conditions.
En tant que propriétaire et détenteur de licence de la totalité de la franchise Marvel, il n’y a aucun doute que Stan Lee a gagné assez de puissance politique et financière avec ce succès épique, pour commencer à faire des films à sa manière – selon ses propres termes – ses propres règles.
C’est, je crois, ce que nous avons commencé à voir tout de suite, après avec l’arrivée du film Ironman 3, et plus encore avec Captain America, lequel a sans aucun doute été inspiré par les documents Snowden.
J’ai l’intention de prendre un peu de temps et d’inclure ceci dans mon prochain article, qui est maintenant plus que dû, mais en voici les faits saillants :
 

http://www.popmythology.com/wp-content/uploads/2013/05/iron-man-3.jpg


Ironman 3 semble être un film qui a été écrit pour fournir une information de base en passant par le divertissement. 
Un redoutable bandit, Ben Laden – le plus grand terroriste du monde – se révèle être un acteur ivre et maladroit, à qui on a fourni des femmes, et de l’argent comme pot de vin, pour jouer son rôle. 
Il n’a même pas d’accent.
Toutes ses attaques terroristes ont été mises en scène par nul autre qu’une société travaillant pour le vice-président des États-Unis. 
Le vice-président personnifie presque certainement Cheney avec sa coiffure et son comportement.
À la fin du film, le vice-président est véritablement arrêté ; et il marche, menottes aux poignets, après que le complot ait été exposé.
Maintenant, vous devez combiner ce message de base, de terrorisme, sous faux drapeau commandité par l’État – qui doit aussi avoir rapport avec ISIS la menace fabriquée – avec ce que nous voyons maintenant dans le film Captain America.
Je ne veux pas gâcher l’intrigue, car vous devez définitivement le voir, mais au milieu du film, à environ une heure, il y a un mini-documentaire qui expose complètement le Nouvel Ordre Mondial – par son nom.
 

http://3.bp.blogspot.com/-3lTNE1ka4qA/Uh7i88YhchI/AAAAAAAA4Iw/JAoVARJKhwU/s1600/Operation+Paperclip+the+Nazis+didn%27t+lose+they+moved+to+America.jpg


Scarlett Johansson dit que les scientifiques nazis ont été amenés aux États-Unis en vertu de "l’Opération Paperclip", ce qui est vrai.  
Nous constatons que le SHIELD, de toute évidence, une organisation moulée autour de la NSA et de l’appareil d’espionnage gouvernemental et militaire, a été infiltrée et compromise par un groupe de loyalistes nazis – appelé Hydra.
Le logo Hydra est très similaire de celui de Skull and Bones – un crâne avec des tentacules de pieuvre dessous, comme une image stylisée similaire à celle de Skull and Bones. 
Tout cela est voulu, pas du tout accidentel.
Au cours de cette même section, nous voyons une brève image de Julian Assange de Wikileaks – un point qui revient plus tard.
Le terme Hydra porte le "dard et la marque" d’un mot style Illuminati, mais c’est littéralement la même chose. 
Nous comprenons que l’objectif de Hydra est un "Nouvel Ordre Mondial", dans lequel tous ceux qui leur résistent sont tués, et ils peuvent alors régner sur une planète dans l’ordre au lieu du chaos.
 

https://img0.etsystatic.com/043/0/7355084/il_340x270.601630036_lacr.jpg


Nous voyons un sénateur américain, joué par Garry Shandling, donner à un opérateur senior de SHIELD, une poignée de main plutôt suspecte de style maçonnique, se pencher et lui murmurer à l’oreille : "Heil Hydra".
Il est très probable que Shandling connaît la vérité, et étant donné que tout le monde a maintenant été exposé en ligne, il a voulu aider.
Le plan de Hydra est de lancer trois porte-avions planeurs, au nom de code Projet Insight. 
Hydra utilise les capacités de surveillance de masse de SHIELD pour cibler tout le monde qui prennent conscience de leurs plans, ou qui vont s’éveiller à leurs plans à l’avenir en fonction de leurs habitudes d’activité actuelle, et les tuer. 
Dans le film, le nombre de personnes tuées est estimé à environ 20 millions.
Les assassinats sont réalisés grâce à d’énormes batteries de canons sur les porte-avions en vol stationnaire. 
Ces armes à feu sont en mesure de cibler électroniquement tout le monde et leur tirer dessus. 
L’opération ne prend que quelques minutes et tout est terminé.
 
Le point culminant du film exige que notre héros et ses alliés aillent planter deux puces, qui réécrivent le code dans le ventre de chacun de ces machines flottantes, juste quelques minutes avant qu’ils ne tirent sur tout le monde – avec le classique dispositif "de compte à rebours".
La première région que les armes visent est le nord-est – tout autour de Washington DC, New Jersey, New York, Pennsylvanie, la Virginie, le Vermont, le New Hampshire, le Massachusetts, le Connecticut, et…
Il est sous-entendu qu’ils devront ensuite se déplacer de place en place et systématiquement se débarrasser de tous les dissidents Hydra dans le monde.
J’ai été étonné de voir ceci dans un film parce que les plates-formes volantes d’armes de ce même type existent déjà, mais elles sont extrêmement secrètes. 
La capacité de cibler n’importe qui à partir de l’espace et de les éliminer, très rapidement, en grands nombres, existe déjà.
Par conséquent, ce film était en réalité, une véritable divulgation – à bien des niveaux. 
Je ne m’attendais pas à cela et j’étais sous le choc. 
Je doute fortement que Stan ait inventé ceci de son propre chef- cela lui a été divulgué par quelqu’un de très bien placé pour savoir.
 

http://img3.wikia.nocookie.net/__cb20140609064807/marvelcinematicuniverse/images/2/24/SHIELD-Logo1.png
SHIELD


Comme prévu à Hollywood, les bons sauvent la mise, et les dirigeants de Hydra sont exposés. 
Le personnage de Scarlett est personnellement responsable de la fuite de tout le contenu de documents sur SHIELD et Hydra sur internet, style Julian Assange.
Le chef de Hydra la prévient que si elle le fait, sa couverture sera brûlée et elle sera aussi tenue responsable de son passé. 
En effet, on la voit se retrouvant dans des audiences publiques de haut niveau.
Un moment clé vient dans son discours. 
SHIELD a été dissous. 
De nombreux membres Hydra se sont enfuis et la lutte n’est pas encore terminée. 
Les sénateurs l’accablent en lui disant que par son action, elle a exposé les États-Unis et le monde à toutes sortes de menaces.
Elle a ensuite déclaré que les personnes qui ont travaillé pour ces agences de renseignement sont toujours là, et sont toujours les personnes les plus qualifiées et compétentes pour nous protéger contre les méchants.
 
Nous voyons ensuite des images d’agents du FBI et de la CIA, que nous avons rencontrés dans le film, et qui sont devenus des héros, s’entrainant avec leurs fusils.
Autant que la communauté de la vérité a tendance à vouloir se méfier de tout le monde, et à tout suspecter, le fait simple est que le pouvoir est nécessaire pour lutter contre le pouvoir.
Tout le monde n’est pas "dans le coup", comme je l’ai toujours dit. 
C’est une histoire très près du monde réel et à laquelle beaucoup de gens se réveillent et commencent à accepter de voir ce qui se passe, y compris dans les agences elles-mêmes, et disent "Assez, c’est assez."
Donc, ce que nous voyons dans Captain America est un film dont la production est revenue à 170 millions de dollars, qui en a jusqu’ici rapporté 259 millions aux USA et 454 millions à l’échelle internationale.
http://boxofficemojo.com/movies/?id=marvel14b.htm
 
C’est 714 millions – prouvant que dire la vérité aux gens, ça paye. 
Combiné avec l’énorme succès de Ironman 3, nous pouvons être certains que les films de ce genre continueront à être produits… aussi longtemps que cela sera nécessaire.
Ces films sont évidemment conçus pour promouvoir la divulgation. 
Ils commencent avec les informations que l’Alliance veut transmettre au monde. 
Ils construisent autour un scénario captivant pour transmettre le message d’une manière commercialement viable et divertissante.
Vous remarquerez que, malgré les thèmes très évidents, qui sautent au visage, très pertinents sur les questions modernes comme Ironman 3, pas un mot à ce sujet ne filtre dans les médias traditionnels contrôlés.
C’est le cas malgré le fait que Captain America est le deuxième plus grand film du box-office de l’année, surpassé seulement par "les Gardiens de la Galaxie : 7"
http://boxofficemojo.com/yearly/chart/?yr=2014&p=.htm


http://www.actu-mag.fr/wp-content/uploads//2014/06/hunger-games-mocking-jay.jpg

Hunger Games

Ironman 3 était le film numéro deux de l’année dernière, battu seulement par "The Hunger Games : Catching Fire". 
Fait intéressant, le film Hunger Games prévoit également un soulèvement révolutionnaire contre un Nouvel Ordre Mondial de type dictature totalitaire, avec une touche surprenante à la fin !
http://boxofficemojo.com/yearly/chart/?yr=2013&p=.htm
 
Vus ensemble, Ironman 3 et Captain America sont maintenant les deux plus gros succès, les plus convaincants de la preuve physique de ce dont nous avons parlé.
Je ne considère pas un trip "d'ego" à risquer ma vie pour dévoiler ceci, même si cette accusation est utilisée par presque tous les haineux là-bas. 
Si j’avais un gros ego, je pourrais esquiver le coup, me mettre à l’abri et protéger mon propre cul.
Non, ce qui est réel c’est que, à mesure que l’infrastructure de la Cabale s’effondre, nous allons entrer dans une merveilleuse nouvelle réalité beaucoup plus rapidement que les gens ne l’auraient jamais imaginé.
En libérant les six mille brevets, nous allons véritablement entrer dans l’Ère Spatiale – et les choses prendront une remarquable tournure pour le meilleur.
 
David Wilcock
 

Namsté
Laurent



http://kauilapele.wordpress.com/2014/09/01/david-wilcock-comment-on-ben-fulfords-latest-post-9-1-14/ 
http://stopmensonges.com/commentaires-de-david-wilcock-sur-larticle-de-benjamin-fulford-du-2-septembre/  
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !