lundi 16 février 2015

Armelle Six : Vivre le bonheur !

 Le Bonheur dans l'instant présent et son Moi profond !
Armelle Six
 
Suite au décès de son fils en avril 2001, et face à la surprise et l’intensité de l’événement et du vide rencontré, une brêche s’ouvre en Armelle et elle redécouvre alors depuis celle qu’elle avait toujours senti être mais qu’elle ne vivait pas.
Une question surgit très fréquemment : "qui suis-je ?"

Au cœur des larmes et du désarroi, surgissent aussi des rires et une joie spontanée. 

Elle s’émerveille à nouveau des petites choses du quotidien et vit et voit l’extraordinaire dans l’ordinaire. 
Très vite, elle se rend compte qu’elle ne vit pas la vie qu’elle sent en elle et décide alors de tout changer, et de se mettre à l’écoute de ses élans intérieurs. 
Confrontée à des gens qui doutent autour d’elle et la croyent motivée dans ses actes par la souffrance, elle, elle sent plutôt un désir de vivre pleinement, un renouveau et une reconnexion de plus en plus forte avec elle-même. 
Elle voit ses doutes reflétés par les autres et choisit de se faire confiance... de là une toute nouvelle aventure commence et de plus en plus d'harmonie dans ses relations.

Elle dit d’ailleurs de cet événement "Gauthier et moi, nous sommes mutuellement donnés naissance. 

Ma grossesse m’avait déjà reconnectée à moi, me faisant me découvrir sous un jour nouveau. 
Sa mort a donné naissance à ce que je connaissais de moi intuitivement, qui ne pouvait plus être retenu."

Elle vit, les années qui suivent, un profond retournement sur elle-même, et une écoute de plus en plus authentique de ses élans intérieurs, de toutes les inspirations qui la traversent qu'elle suit, sans compromis. 

De cela, se révèle plus forte et plus présente, une joie et une fluidité au-delà des expériences vécues.

Aujourd’hui, elle est invitée aux quatre coins du monde pour partager cette joie et cette vie sans effort... 

Au travers d’un message d’une grande simplicité et clarté, elle rend accessible à tous l’inévitabilité du bonheur que nous sommes et invite tout qui elle rencontre à la rejoindre là... à juste se laisser être et s’arrêter un moment pour voir que tout est déjà là, qu’il n’y a rien d’autre à chercher. 
Et dans cette prise de conscience, tout change. 
La joie, c’est moi !


Son invitation :

Armelle nous rappelle que nous sommes déjà ce que nous cherchons. 

Nous avons toujours été ce que nous sommes, et ne pouvons pas ne pas l'être : il n'y a donc rien à chercher ! 
Elle suggère alors de renverser la postulat de base sur lequel le monde est créé et d'accepter la réalité de l'existence : il n'y a pas - et il n'y a jamais eu - de séparation. 
Elle nous invite alors à prendre 100% de responsabilité de notre expérience et à reconnaître en cela que nous n'avons jamais été victime de quoi que ce soit et avons toujours le pouvoir de tout changer à chaque instant.

Elle nous invite à observer partout où il y a retenue du mouvement naturel en nous - donc émergence, dans l'instant, de limites et jugements qui, une fois crus, nous déconnectent de ce que nous sommes, de nous-même.

Suivre le flux de la vie, suivre le mouvement qui nous habite à chaque instant fait automatiquement tomber toutes les limites et conditionnements que nous nous sommes imposés et révèle inévitablement la présence de ce qui a toujours été. 

Être audacieux et oser la perspective absolue dans tous les domaines de notre vie... c'est reconnaître ce que nous sommes ! 

Tout le pouvoir donné aux images et pensées perd de sa valeur tandis que l'évidence de ce que nous sommes - au-delà des mots, notions et savoirs - s'impose d'elle-même, et que le bonheur que nous cherchions dans une expérience particulière, est vécu ici et maintenant, dans ce silence indéfinissable.Armelle est ouverte à toute invitation à voyager et venir parler, partout où il y a un appel profond à vivre la simplicité du message qu'elle partage.
 
Armelle est une jeune femme qui a été touchée par la grâce de la conscience infinie !

Dans ces vidéos tournée qu Québec au Mont-Laurier, Armelle témoigne que nos proches, nos conjoints peuvent être, sinon sont le reflet intégral de nous même. 

En fait, ce que nous détectons chez l'autre, c'est nous même. 
Dès lors, il n'y a plus de victime, plus d'agresseur. 
Il n'y a qu'un reflet non déformant et sans distorsion de ce personnage qui est à l’œuvre en nous et que nous chérissons.








Son site, son calendrier de rencontres en France et dans le monde :

http://www.rencontreenpresence.com/

Février 2015

  • Los Masos - rencontre le 17 à 20h. Adresse : Salle Polyvalente de Los Masos (66500)
    Sur inscription auprès de Mathieu Cristol 06 18 46 41 62 ou mathieu.cristol@livre.fr
  • Perpignan - rencontre le 18 à 20h. Adresse : Créa-Harmonie, 8 rue Pierre de Bayard à Perpignan
    Sur inscription auprès de Ojas Kamst au 06 28 05 31 99 ou ojas@kamst.com
  • Toulouse - rencontre le 19 à 20h. Adresse : Centre La Mane, 9 avenue de Lagarde à Balma.  Sur inscription auprès de Patricia au 06 19 44 29 49 ou patricia.jac09@laposte.net (complet depuis le 16 au matin, plus de cent personnes !)
  • Bordeaux - rencontre le 20 à 20h à l'Espace Mouneyra, 118 rue Mouneyra à Bordeaux
    Inscriptions auprès de Thierry Delattre au 06 64 84 84 94 ou ted108@gmail.com

  • Namur (Belgique) - rencontre le 22 de 14 à 17h30. Adresse : Salle Paroissiale, Place des Tilleuls à Bouge
    Sur inscription auprès de Catherine Hébette au +32 (0)477/ 21 02 47
  • Bruxelles (Belgique) - rencontre le 23 février à 19h30 au Centre Les Sources, 48 rue Kelle à Woluwé-St-Lambert
    Sur inscription auprès de Lalie Corne au +32 (0)476 26 63 91 ou lalie_corne@hotmail.com
  • Lyon - rencontre le 26 février. Sur inscription auprès de Nathalie Chiesa, association Retour vers le Présent au 06 29 39 28 41 ou nathalie.chiesa@gmail.com. Plus d'infos à venir
  • Clermont-Ferrand - rencontre et intro Inner Dance, le 27 février de 19h30 à 21h30. Adresse :
    Sur inscription auprès de Geneviève et Luc FELTZ-LALANDE au 06 07 29 51 73 ou fixe 04 73 62 18 29, ou encore danse.geune.luc@gmail.com et/ou info.glet63@gmail.com
MARS 2015
  • Sao Paulo (Brésil) - rencontre le 16 mars au centre New Ways à Sao Paulo à 19h30. En anglais avec traduction en portugais. Pour plus d'infos visitez www.unyaum.com.br
  • Sao Paulo (Brésil) - rencontre ouverte le 20 mars de 20 à 22h, et retraite les 21 et 22 mars de 10h30 à 17h. En anglais avec traduction en portugais. Adresse : Av. Vereador José Diniz, 1228 - Alto da Boa Vista - São Paulo, SP. Info et inscription auprès de Cristina Di Dario criscasa8@yahoo.com.br ou Roberto Gaensly rgaensly@bdsolutions.com.br
AVRIL 2015
  • Figeac - Retraite du 3 au 24 - 21 jours pour changer de vie ! Retraite avec Armelle. Vous ne serez plus jamais le même ! Info et inscription auprès de Nathalie Chiesa au 06 29 39 28 41 (après 18h30) ou nathalie.chiesa@gmail.com. Vous pouvez venir pour une semaine, deux ou les trois!
 

1 commentaire:

  1. La Vie prend conscience de son existence.
    Une grande partie du monde s’accorde à dire que les premières formes de Vie sont
    apparues il y a 4,5 milliards d’années. Que l’homme est issus de ces premières formes de Vie.
    La question que je me suis posé est - « Est-ce que cette Vie est toujours vivante en moi et si oui,
    comment puis-je en avoir la preuve formelle ?
    Si je suis encore cette Vie, apparue il y’a plusieurs milliards d’années et si elle est toujours vivante
    en
    moi, si je suis encore elle, mais avec une apparence différente, alors je peux agir sur elle en
    agissant sur moi. Et si je peux agir sur elle, alors je peux mettre fin à cette Vie ancienne.
    Comment ? Si je meurs sans avoir eu d’enfant, je met fin à cette Vie apparue il y a plusieurs
    milliards d’années. Je brise la chaine de la Vie. Je mets fin à mon éternité.
    Nous sommes tous une Vie très ancienne, nous avons simplement changé de forme, d’apparence.
    Nos parents, nos grands parents, nos arrières grands parents … sont nos précédentes formes de
    Vie et nos enfants la future. L’éternité nous a toujours été offerte, mais nous l’avons oublié par
    orgueil.
    Nous sommes à la fois un corps et une Vie. La Vie est permanente et notre corps est
    une enveloppe provisoire. Nous ne mourons pas, nous muons.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !