jeudi 23 juillet 2015

Énergie libre : 500 km en moto avec 1 litre d'eau !

Ricardo Azevedo a mis au point une moto qui consomme 1 litre d'eau polluée pour parcourir 500 km !  
 
Ce fonctionnaire de l'administration publique de Sao Paulo au Brésil à mis au point une moto équipée d'une batterie de voiture qui sert à faire l'électrolyse de l'eau pour produire de l'hydrogène qui sera injectée dans le moteur ! 
 

 Les caractéristiques de conception une combinaison d'eau et d'une batterie de voiture externe, qui est utilisé pour produire de l'électricité et de séparer l'hydrogène de la molécule d'eau

 Azevedo, un ancien mécanicien moto et préparateur de courses, a développé son produit dans son garage à Itu (SP), où il vit, dans ses temps libres, surtout le matin. 
 Il a obtenu l'aide de son fils, Gabriel Azevedo, qui est un chimiste. 
 "Je me suis occupé de la mécanique et mon fils avait les connaissances en chimie que je n'avais pas. 
Je faisais tout avec de grandes bases scientifiques" a-t-il ajouté.
 

[Imagem: entre-os-diferenciais-do-sistema-esta-a-...56x500.jpg]

Avec les modifications apportées à sa moto (une Honda NX 200, année 1993), en particulier avec un système d'hydrolyse qui donne de l'hydrogène, M. Azevedo démontre qu'il est possible de fournir assez d'énergie pour rouler !
Le point fort de son système d'électrolyse (le craqueur) est sa capacité de bien séparer l'hydrogène (qui est envoyée au moteur) de l'oxygène (qui est libérée dans l'atmosphère).
Un additif est ajouté dans l'eau pour augmenter sa capacité à transmettre l'électricité et aider à sa décomposition. 
Le point faible, pour sa moto, est qu'il faut ajouter une batterie automobile pour alimenter l'électrolyse et qu'il est nécessaire de la recharger régulièrement à la maison ! 
Pour des problèmes techniques, il est encore obligé de démarrer avec un peu d'essence (10 ml) avant de passer à l'hydrogène pure !
D'ailleurs sont système est hybride, car il est possible de fonctionner soit à l'essence, soit à l'hydrogène !

 
La moto T Puissance H20 'a été créée par un fonctionnaire public basée à Sao Paulo Ricardo Azevedo

Son système est régulé pour ne pas stocker l'hydrogène qui est utilisé au moment de sa production, diminuant les risques d'explosion !
Pour la combustion, M. Azevedo a repris les techniques, bien au point, des moteurs à explosion adapté à l'utilisation du gaz !

 On peut utiliser l'eau du robinet, ou celle trouvée dans la nature en cours de route, même si elle est polluée !
 
La moto peut même courir sur l'eau polluée, dont M. Azevedo démontre en remplissant de la rivière Tietê

M. Azevedo dit : "L'avantage de cette moto, qui roule avec l'hydrogène provenant de l'eau, est qu'il ne sort de l'échappement que de la vapeur d'eau.
Ceci est différent de l'essence qui émet beaucoup de di-oxyde de carbone.
L'hydrogène a aussi un pouvoir de combustion trois fois supérieur à l'essence !

  Funcionário público de Itu adapta moto para funcionar com água (Foto: Jomar Bellini / G1)

M. Azevedo a travaillé 6 mois pour mettre au point son invention qu'il estime au point à 70% et qu'elle peut encore être améliorée pour diminuer le coût de fonctionnement qui est actuellement du quart d'une moto normale, compte tenu du prix de l'électricité pour recharger la batterie de voiture !
Il a investi seulement 6.000 $ pour mettre au point son invention et il espère qu'une production industrielle fera baisser de beaucoup le prix de fabrication de cette adaptation pour les motos ! 
 
M. Azevedo a dit que l'avantage de cette moto, qui travaille avec l'hydrogène qui vient de l'eau, est que la vapeur propre est expulsé de l'échappement

Ce n'est pas la première fois qu'il sort un véhicule utilisant de l'eau pour rouler, mais souvent ces inventions ont été étouffées ou les inventeurs sont morts par "accident" !
Ce système est bien adapté pour les véhicules automobiles et les gros véhicules comme les bus et les camions, car ils possèdent de grosses batteries et des alternateurs suffisants pour les recharger !

 http://imguol.com/c/noticias/c4/2015/06/24/um-sistema-desenvolvido-pelo-funcionario-publico-ricardo-azevedo-56-e-capaz-de-fazer-com-que-motocicletas-utilizem-o-hidrogenio-como-combustivel-a-moto-e-abastecida-com-agua-e-o-hidrogenio-e-retirado-da-1435187851639_615x300.jpg

Espérons que, maintenant que la Cabale perd ses moyens, ces inventions puissent se développer sans encombre !
En tout cas, M. Azevedo reçoit en ce moment de nombreuses propositions de constructeurs automobiles pour développer son invention !


 Espérons que bientôt, tous les véhicules à combustion interne puissent passer à l'eau !

http://nesaranews.blogspot.fr/
http://forum.antinovaordemmundial.com/Topico-moto-que-anda-at%C3%A9-com-%C3%A1gua-do-tiet%C3%AA-faz-500-km-por-litro 
http://g1.globo.com/sao-paulo/sorocaba-jundiai/noticia/2015/07/funcionario-publico-de-itu-adapta-moto-para-funcionar-com-agua.html

8 commentaires:

  1. il ne suffit pas d'esqpérer qu'il ne soit pas tué. il faut agir pour le sauver, c'est sérieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. carrément d'accord ! Il se met en danger en révélant la gratuité, là, comme ça ! :O

      Supprimer
  2. rien de nouveau sa existe deja depuis des lustres sa -_-

    RépondreSupprimer
  3. "Aman Iman" ou "l'eau c'est la vie" : proverbe Touareg : transformer l'eau en carburant est une hérésie !!

    RépondreSupprimer
  4. Pas du tout scientifique, réfléchissons:
    1) il vide sa batterie pour faire une électrolyse (énergie électrique dépensée)
    2) ensuite il brûle l'hydrogène produit (issue de l'énergie électrique, donc perte entre transformations)
    3) Il recharge à nouveau la batterie

    En gros, il a de l’électricité qu'il transforme en hydrogène qui crée de l'énergie
    rendement électrolyse: 50-70% (ce qui veut dire qu'on récupère 50-70% de l'énergie stockée dans la batterie.
    rendement moteur thermique: 45%
    Ce qui veut dire dans le meilleur des cas on récupère 31,5% de l'énergie de la batterie.

    En gros mieux vaut avoir un moteur électrique directement branché à la batterie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourras revoir ta réflexion Adrien, un moteur thermique comme NS200 doit faire 60ch soit 43KW env. la batterie de voiture classique fait 3.6KW (12V 300A ou 45AH), dans le meilleur des cas tu rouleras 30min, à 1 heures, et jamais 500km (310 miles), les contructeurs le contacte, c'est pas pour rien...

      Je suis quand même surpris qu'il ne trouve pas de solution pour améliorer son alternateur pour recharger sa batterie de voiture, je pense que c'est possible.
      Bien joué à ce monsieur en tout cas....
      On voit toujours que les meilleurs invention démarre de particulier dans leur garage, (microsoft et mac, 1er PC, 1er avion, 1er voiture....)

      Supprimer
    2. il me semble pas qu'une batterie de voiture puisse propulser une moto sur 500km... donc, ca dégage plus d'énergie que ca en consomme.
      maintenant, la clef, c'est sans doute cette poudre qui augmente la conductivité de l'eau pour favoriser l'électrolyse.suis pas chimiste, juste ingénieur généraliste, mais après, pourquoi ne pas envisager de rajouter des cellules solaires pour éviter d'avoir à recharger la batterie, et que dire des récupérateurs d'énergie par freinage.. bref, si en l'état, le système fonctionne, même très mal, les pistes d'améliorations sont tellement nombreuses que le bénéfice sera toujours intéressant.
      haro sur les négatifs qui ne proposent jamais rien et se contentent de critiquer ceux qui essayent.

      Supprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !