samedi 18 juillet 2015

Fulford : Nous avons besoin d’une révolution !

Une cyber-guerre éclate à la suite du défaut de paiement de la Grèce, le Pentagone lance une offensive contre la mafia Khazar !

Benjamin Fulford le 13 juillet 2105




Le défaut de paiement de la Grèce a déclenché une cyber-guerre et une guerre de l’information majeure qui a fait rage dans le monde entier la semaine dernière. 
L’attaque a concerné les banques, les fournisseurs de la défense, les grands marchés boursiers, les sociétés de télécommunication et ainsi de suite. 
Par exemple, le 8 juillet une cyber-attaque a provoqué la fermeture du New York Stock Exchange, visé le Wall Street Journal, United Airlines et plusieurs sociétés de téléphonie mobile en représailles d’une attaque américaine sur la Bourse de Shanghai, selon des sources chinoises et du Pentagone. 
"Ce n’était qu’un essai", d’après les sources du Pentagone.

Le défaut de paiement de la Grèce a essentiellement provoqué la faillite du FMI, de la Banque Centrale Européenne et du Conseil de la Réserve Fédérale, même si les dirigeants de ces institutions font toujours semblant d’ignorer l’éléphant dans le magasin de porcelaine en prétendant que ce n’est pas le cas. 
Cependant, la raison pour laquelle ils ignorent le vote du Non de la Grèce et menacent le gouvernement grec de violences à moins de piller la Grèce pour les sauver est qu’ils n’ont pas l’argent nécessaire pour maintenir la Grèce et eux-mêmes à flot. 
Comme nous allons le voir plus bas, la situation grecque évolue rapidement vers une révolution complète.



http://cdn-europe1.new2.ladmedia.fr/var/europe1/storage/images/europe1/economie/defaut-de-paiement-controle-des-capitaux-le-scenario-du-pire-en-grece-1361722/21178124-1-fre-FR/Defaut-de-paiement-controle-des-capitaux-le-scenario-du-pire-en-Grece.jpg


En tout cas, la faillite de ces institutions a été suivie par le démarrage officiel, avec ses 200 milliards de $, de la banque BRICS et du fonds de stabilisation financière des BRICS. 
Les BRICS ont invité la Grèce à les rejoindre, mais, bien sûr, la banque BRICS ne va pas secourir les banques occidentales criminelles qui ont pillé la Grèce, elle viendra seulement en aide au peuple grec.


Les contrôleurs Khazars du Conseil de la Réserve Fédérale, furieux contre la banque BRICS, ont été les instigateurs de l’attaque sur les marchés boursiers chinois, selon des sources du Pentagone. 
Cela a fait éclater une bulle, provoquant une chute de 40% des cours de bourse chinois avant que le gouvernement n’intervienne et ne suspende l’essentiel des transactions. 
La contre-attaque chinoise a provoqué la fermeture de la Bourse de New York, etc.



 http://images.lpcdn.ca/435x290/201108/15/358297-derniere-fois-wall-street-avait.jpg

Cela a ensuite été suivi, selon des sources du Pentagone, par une guerre climatique qui a envoyé un énorme typhon directement sur Shanghai, provoquant l’évacuation d’un million de personnes.


Ce lundi, le Pentagone a convoqué le président-esclave de la maison Khazar, Barack Obama, pour lui dire qu’ils venaient d’élever "à un niveau stratégique" les relations militaires avec les Vietnamiens, lesquels vont collaborer avec les Américains pour tenir en respect la Chine. 
Malgré la rhétorique anti-Russe, le Pentagone collabore déjà avec les Russes pour s’assurer que la Chine reste dans le rang, selon les sources.

Obama a été informé en des termes non équivoques qu’il devait arrêter de "titiller l’ours" pour se concentrer sur l’ennemi principal, qui est la mafia Khazar, et l’ennemi potentiel, qui est la Chine.


http://4.bp.blogspot.com/-PKI_zB-C86Y/VT2ExL3UBUI/AAAAAAAAJIM/cjaVcE5ckOM/s1600/The%2BKhazarian%2BMafia%2B(Part%2BII)%2BMEME.jpg

Il y a maintenant une trêve tacite entre le Pentagone et les Chinois parce que les Chinois ont arrêté la construction des bases militaires sur les îlots de la Mer de Chine méridionale. 
Le Pentagone et les Chinois se concentrent maintenant sur le véritable ennemi qui est le syndicat du crime Khazar.


Faisant partie d’une campagne destinée à discréditer les Khazars, Obama a été forcé d’avouer publiquement que son gouvernement (la faction du Département d’État contrôlée par les Khazars) "entraînait l’État Islamique". 
Obama a fait une gaffe indiquant : "Nous entraînons l’État Islamique".

Cela faisait partie d’une campagne importante en cours au Pentagone contre Israël et la mafia Khazar. 
Une autre partie a consisté pour le Pentagone et leurs pirates informatiques à diffuser une vidéo, qui est devenue virale, montrant les prises de vue d’une fausse décapitation de l’EI.




 http://www.veteranstoday.com/wp-content/themes/_stylebook/timthumb.php?src=http%3A%2F%2Fwww.veteranstoday.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2015%2F03%2FIsrael-ISIS-Mossad.jpg&q=90&w=795&h=470&zc=1


Quant au criminel de guerre israélien Khazar Benyamin Netanyahou, ses téléphones privés ont été piratés pour obtenir des informations sur son implication directe dans la campagne de terreur de l’EI. 
Et, encore plus mortel pour le régime criminel de Netanyahou, a été le piratage des systèmes militaires israéliens qui a désactivé des missiles de défense Patriot. 
Des articles ont parlé aussi du piratage de batteries de missiles Patriot allemandes.




 https://pbs.twimg.com/media/B_-ywMUVEAA92bC.jpg

Cependant, c’est le piratage des systèmes israéliens qui a laissé le pays complètement à la merci de missiles iraniens ou autres. 
Le message est on ne peut plus clair : "arrêtez de provoquer des incidents dans la région ou vous risquez la destruction".

En plus, le régime d’Arabie Saoudite continue, sous la pression du Pentagone, à expurger du pouvoir tous les agents des Bush et d’Israël. 
Le ministre des Affaires Étrangères de longue date Saud Al Fayçal, son frère Tikri, le chef du renseignement Bandar "Bush"* et beaucoup d’autres ont été démis de leurs fonctions alors que le régime paniqué tente de changer leurs rayures de zèbre pour survivre. 
Ils essaient désespérément d’empêcher un alignement américain total avec l’Iran qui les laisserait sans réel protecteur au Moyen-Orient.

*Bandar est surnommé « Bush » en raison de sa proximité avec la famille Bush (NdT.)


En d’autres termes, ils redoutent une révolution sanglante qui est la raison pour laquelle de nombreux Princes Saoudiens ont déjà quitté le pays. 
Les Saoudiens et les autres monarchies du Golfe ont acheté et stocké tout l’argent métal sur lequel ils ont pu mettre la main afin de préserver une partie de leur fortune dans l’éventualité d’un changement de régime en cas d’un gel consécutif de leurs comptes bancaires. 
Ici vous pouvez voir un tableau montrant comment le pétrole est converti en argent.




http://p6.storage.canalblog.com/69/76/1111121/88244764.jpg


De même, JP Morgan et Citibank se sont engagés dans une vente massive de contrats à terme futures adossés sur l’argent (c.à.d. du papier argent) afin d’en faire baisser le prix. 
Le résultat a été que le prix du "papier" argent a plongé alors même que l’hôtel de la monnaie des États-Unis se retrouvait à court de pièces d’argent.




http://www.gold.fr/static/images/coins_images/birds-of-prey-red-tailed-hawk-1oz-silver-2015.png


En d’autres termes, ces méga-banques perdent leur capacité d’utiliser leurs superordinateurs pour contrôler le prix des matières premières au réel comme l’argent.

Cette transition vers les matières premières des grandes banques de Rockefeller et de Bush se produit alors que le système bancaire Khazar fait l’objet d’attaques sans précédent. 
Goldman Sachs, par exemple, a été révélée comme étant une organisation criminelle par la Commission sur la Vérité de la Dette Grecque.




http://www.professeurforex.com/wp-content/uploads/2015/06/draghi2_2296864b.jpg?951402


Ce groupe de travail, a montré que Goldman Sachs et d’autres banques ont frauduleusement gonflé les chiffres de la dette grecque en faisant apparaître par exemple des pertes fictives dans les hôpitaux. 
La dette grecque frauduleuse est maintenant utilisée comme instrument pour piller les vrais actifs grecs comme des îles, des ports, des services publics, etc. 
Selon le service de renseignement britannique MI5, l’ancien employé de Goldman Sachs et actuel Gouverneur de la Banque Centrale Européenne Mario Draghi a été la tête pensante de ce plan de pillage de la Grèce.

De ce fait, nous pouvons comprendre pourquoi l’ancien Ministre des Finances grec Yanis Varoufakis désignait publiquement Goldman Sachs comme "un vampire suceur de sang". 
De Yanis Varoufakis à propos de la Goldman Sachs de Rothschild.

La situation s’est dégradée au point où, même si l’ensemble des membres du Parlement grec et leurs familles ont été menacés de mort par les Khazars, les derniers sondages d’opinion montrent que près de 80% des Grecs n’accepteront aucun échec du Parlement grec sur le respect du vote "Non" aux gangsters de l’UE.




http://macollectiondepieces.pagesperso-orange.fr/europe/50_drachme_grece.jpg


Les sources du Pentagone affirment que les drachmes grecques sont déjà en usage et que la sortie par la Grèce de la zone euro était inévitable. 
Ce qui va se passer maintenant ce sont des faillites de banques provoquées par les instruments de couvertures de défaillance (CDS, c'est à dire avec des paris sur les défauts de paiement), selon les sources.

Il y a également de gros ennuis qui attendent JP Morgan, selon des sources du Pentagone. 
Elles affirment que JP Morgan a vendu deux fois plus d’obligations du gouvernement américain que ce dernier n’en a réellement émis. 
En d’autres termes, ils ont vendu de fausses obligations du gouvernement américain pour se maintenir à flot, selon les sources.


http://i0.wp.com/news360x.fr/wp-content/uploads/2014/12/DollarMoneyCash.jpg?resize=715%2C447


Il y a en outre des ennuis qui se concoctent pour le gouvernement-esclave japonais de Bush/Rockefeller. 
La semaine dernière un comité de direction secret du gouvernement Japonais a rejeté une proposition de la Société du Dragon Blanc (WDS) pour mettre sur pied une future administration de planification dotée d’un budget de 7000 milliards de $. 
Ils n’ont pas pu démarrer la nouvelle administration en raison "d’interventions des Francs-maçons et des Illuminati", selon une source de la famille royale japonaise.

Cependant, on a présenté au gouvernement japonais une documentation sans failles indiquant qu’il doit 30.000 milliards de $ pour l’Or Mandchou dérobé, selon des sources chinoises. 
Les Japonais ont essayé de retarder le règlement de leur dette en or jusqu’à l’automne mais on leur a mis la pression pour agir avant cette date, selon les sources. 
Forcer les Japonais à payer cette dette signifierait mettre en faillite les Rockefeller et les Bush qui sont les contrôleurs secrets du régime-esclave japonais. 
C’est pourquoi le Premier Ministre esclave Abe a été envoyé en Chine pour une mission urgente afin de lever des fonds en septembre.





http://iliketowastemytime.com/sites/default/files/euro-maidan-ukraine-turmoil-riot10.jpg


En guise de remarque finale, un agent russe a contacté la Société du Dragon Blanc la semaine dernière pour lui fournir des informations détaillées sur la manière exacte dont la révolution ukrainienne de "Maidan" s’est vraiment déroulée. 
L’agent avait infiltré la révolte de Maidan en se faisant passer pour un étudiant. 
On lui a dit de se présenter à une organisation-écran du Département d’État américain où les jeunes protestataires se voyaient offrir le gîte et le couvert et étaient payés 25 euros par jour.

En outre, selon l’agent, "on nous donnait toutes les drogues libres que nous voulions". 
Il prétend que les manifestants de Maidan étaient presqu’entièrement composés de jeunes camés entre 17 et 25 ans. 
Donc voilà la vérité, le Département d’État américain distribuant de la drogue gratuitement et de l’argent pour renverser un régime démocratiquement élu.

Ce même régime criminel Khazar de Washington D.C. a été pris sur le fait accompli en train de pirater des ordinateurs pour y introduire de la pornographie enfantine. 
Cela explique pourquoi tant de lanceurs d’alerte et autres "fauteurs de troubles" ont été arrêtés pour détention de pornographie à caractère pédophile.




http://fc02.deviantart.net/fs7/i/2005/167/7/2/Viva_La_Revolution_by_DiegoSkate.jpg


Que faut-il faire d’un gouvernement qui distribue des drogues illicites, finance le terrorisme, utilise de la pornographie enfantine et autres trucs pour arrêter des gens innocents et voler l’argent de 99% de la population ? 
La réponse est claire, nous avons besoin d’une révolution. 
La révolution a peut-être déjà commencé  en Grèce, le berceau de la démocratie. 
Nous avons besoin de nous assurer qu’elle se répande jusqu’à ce que le cœur des ténèbres du monde, Washington D.C., soit purgé et que la République des États-Unis d’Amérique soit restaurée. 
Cela éliminera du même coup la principale cause mondiale du terrorisme, de la guerre et du désordre.




Traduction Patrick T rev Isabelle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !