jeudi 16 juillet 2015

Magnifiques photos de mycétozoaires !

Un monde mystérieux dévoilé par une géologue Russe !



Alien Forest, un monde mystérieux dévoilé par une géologue

Les créatures qui suivent pourraient vous inspirer un univers extraterrestre issu d’un roman de science-fiction. 
Il s’agit pourtant de simples photographies de micro-organismes qui vivent au cœur de nos forêts.

00022494_big

Ces êtres unicellulaires méconnus

Valeriya Zvereva est une photographe et géologue Russe, passionnée par le monde vivant infiniment petit. 

 One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)

En la matière, la nature ne manque pas de ressources pour nous surprendre. 
En témoigne cette série de photographies étonnantes d’organismes qui vivent discrètement dans les zones humides des forêts. 

00022495_big

Pendant plusieurs mois, Valeriya Zvereva va partir à la chasse de ces formes de vies minuscules aux allures quasi-extraterrestres. 

One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)

Il s’agit en réalité de Mycetozoa, des êtres vivants unicellulaires appartenant à la famille des Eukaryota
À ne pas confondre avec les champignons, ces petits organismes, dont il existe des centaines d’espèces, se multiplient pour former des masses plus ou moins importantes et observables dans la nature.


00022497_big

La vie des mycétozoaires est relativement peu documentée car leur petit taille réclame un appareillage spécialisé permettant l’ultra-macro photographie. 

0002249d_big

Avec un peu de patience, on peut débusquer ces cellules dans les milieux humides et riches en matières organiques en décomposition. 

 One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)

Elles se nourrissent de bactéries, de champignons et autres particules en décomposition. 

 One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)

Bois et forêts sont les endroits rêvés pour les observer.

One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)

Une forme primitive d’intelligence
Fait remarquable et symbolique, en cas de mauvaises conditions environnementales (comme un manque de ressources), ces organismes en principe unicellulaires se regroupent en amas cellulaires au sein duquel un flux organique distribue équitablement les ressources alimentaires disponibles. 

One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)

L’AMP cyclique, un messager chimique, sert d’agent de communication permettant aux cellules de se regrouper pour survivre.
Cette complexité apparente laisse les chercheurs parfois perplexes. 

One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)

En 2008, des scientifiques japonais vont recevoir l’Ig Nobel de sciences cognitives pour avoir démontré une curieuse capacité de ces amiboïdes. 
Ces chercheurs ont, en effet, découvert que ces organismes pouvaient retrouver leur chemin pour sortir d’un labyrinthe. 
Le vivant n’a décidément pas fini de nous surprendre…

One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)
One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)
One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)
One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)
One of the Organisms found in the forest. (Valeriya/Zvereva/Caters News)

Source : wikipedia.org / news.yahoo.com / storage.canalblog.com
Photographies : Valeriya Zvereva – Caters News
http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2015/07/alien-forest-un-monde-mysterieux-devoile-par-une-geologue.html 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !