mardi 4 août 2015

Corey : L'Alliance Spatiale veut nous libérer !

Divulgation Cosmique n°3 : La Lune est un territoire neutre partagé depuis des milliers d'années et bientôt l'Alliance des Programmes Spatiaux Secrets nous permettra d'y aller et de bénéficier de toutes les technologies avancées sur la Planète Terre !

http://spherebeingalliance.com/thumb.php?src=e_MEDIA_IMAGE/2015-03/avatar1341_2.gif&w=364&h=400


D : Je suis votre hôte, David Wilcock et je suis ici avec Corey Goode, nous avons une conversation très intéressante au sujet du programme spatial secret. Je veux souligner à nouveau que tout ceci est un sujet très controversé et que vous n’avez probablement jamais entendu quelque chose de semblable auparavant, à moins que vous n’ayez suivi le sujet de cette conversation. Je tiens à préciser que j’ai investigué ce sujet durant de plusieurs années. Je suis en contact avec des informateurs, depuis plus de 20 ans et j’ai parlé à des dizaines de personnes, possédant différentes autorisations de sécurité et ma conclusion est qu’il y a eu une grande industrialisation de notre système solaire et même au-delà par, ce qu’on peut appeler, le gouvernement ou les militaires, selon le point de vue.

D : Alors Corey, c’est bon de vous revoir. D’après ce que vous dites, le LOC (le Commandement des Opérations Lunaires) est le point focal de la connexion de la Terre avec les programmes spatiaux et le cosmos en général. Parlez-nous un peu plus de LOC. Tout d’abord à quoi cela ressemble-t-il, lorsque vous y allez ?

C : Eh bien, vous pouvez, voir au premier coup d’œil, que c’est une construction qui a eu beaucoup d’ajouts, qui ont été faits depuis les années 50. Il est situé dans un des cratères et dans une région rocheuse, où il se fond dans le décor environnant. Quelques parties sont construites sur le roc et très peu au-dessus du sol et je n’avais pas accès à la plus grande partie de cette construction. J’ai vu un schéma où on peut voir la forme générale, qui ressemble à une cloche, mais je n’ai eu accès qu’aux niveaux supérieurs.

D : Alors, même si cela a la forme d’une cloche, vous ne voyez pas cette forme à la surface de la Lune ?

C : Non, c’est comme de regarder par le sommet d’une cloche, le sommet d’une pyramide, vous ne voyez que la pointe de l’iceberg, le reste se trouve en-dessous et s’élargit de plus en plus vers le bas.

D : S’il y a tant de vaisseaux qui arrivent et partent du LOC, du côté sombre de la Lune, comment est-il possible que cela a pu être gardé secret. Est-ce que les gens, avec leurs télescopes, ne peuvent pas voir tous ces vaisseaux arrivant et partant de la Lune ?

C : Les gens les voient et il y a, en fait, une autre base, du côté sombre de la Lune, appartenant à des êtres humains, à un des plus grands programmes spatiaux, appelé « Dark Fleet » (Flottille Noire), et plusieurs personnes voient ces vaisseaux. Je peux vous dire où cette base est située. Si vous regardez la Lune comme étant une horloge, cette base est située à 10h. Plusieurs personnes ont vu et ont filmé de grandes quantités de vaisseaux quittant cette région et y arrivant, ainsi que beaucoup d’astronomes amateurs, ayant des caméras vidéo, connectées à leurs télescopes, et qui les ont filmés. C’est quelque chose qui est vu très souvent.

http://www.lasam.ca/billavf/nineplanets/luna_files/Luna3.jpg
D : Du côté de la Lune qui nous fait face, y a-t-il quelque chose d’intéressant ou est-ce que tout cela est-il gardé secret du côté sombre, afin qu’il y ait moins de chances que cela soit vu ?

C : La majorité se trouve du côté sombre, mais il y a des régions sur la face que nous voyons, où il y a des vaisseaux. Il y a aussi des régions où les extraterrestres peuvent cacher leurs bases en utilisant une sorte de protection holographique, qui nous empêche de les voir. Mais la majorité se trouve du côté sombre de la Lune, pour des raisons évidentes, car la population de la surface n’est pas supposée voir tout cela.

D : À quel moment LOC a-t-il été construit ?

C : Le LOC a été construit sur des installations qui ont été bâties à la fin des années 30 et 40.

D. Alors cela fait un certain temps ?

C : Oui, une fois que le pouvoir industriel des États-Unis est devenu impliqué, ils ont vraiment commencé à s’y investir et on fait beaucoup de construction. Mais la réelle construction a vraiment commencé à la fin des années 50.

D : Oui et j’aimerais parler de l’histoire des programmes spatiaux dans d’autres épisodes, mais pour l’instant, si nous avions tous cela durant les années 50, quelle était la raison pour les missions Apollo, où nous avons atterri sur Lune ?

http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/builds/images/thumbs/9/97e8be5730_Lune_Apollo_11_Sismometre_Aldrin.jpg
C : Il y a différents niveaux de programmes, dans certaines parties de la NASA. Il y a un programme de la NASA, qui est un équivalent militaire, et ces gens pensent qu’ils sont à la fine pointe de la technologie et qu’ils sont au sommet en ce qui concerne les autorisations de sécurité sur ce qui se passe dans le système solaire et ces gens sont prêts à se battre, si vous leur dites qu’ils ne sont pas au sommet de la pyramide. Il y a plusieurs niveaux et les gens, à chaque niveau, reçoivent l’information leur disant qu’ils sont au sommet, mais ce n’est pas le cas, cependant ceux-ci le croient. Tout est absolument compartimenté et à l’intérieur de ces compartiments, chacun croit qu’il fait un travail très important et à la fine pointe de la technologie, et qu’il a une connaissance plus vaste que tous les autres membres d’autres compartiments et autres groupes en-dessous.

D : Je suppose qu’il est facile de faire ressentir à quelqu’un à quel point il est spécial et il travaillera alors plus fort, parce qu’il croit qu’il est la crème de la crème. Pensez-vous que les missions Apollo étaient une opération de blanchiment d’argent ?

C : Il est très possible qu’une partie de cet argent ait été canalisée vers les programmes spatiaux secrets. Les gens qui dirigeaient ces programmes, aux niveaux les plus bas, croyaient vraiment en ce qu’ils faisaient et pensaient vraiment être à la fine pointe de la technologie, disponible à ce moment-là.

D : Vous pensez que ces employés ont reçu des informations erronées sur le coût réel de ce sur quoi ils travaillaient ?

C : Oh oui, ils ont reçu des informations trompeuses, à tous les niveaux.

D : Alors, pensez-vous qu’il se peut que le coût réel n’est été que 10 % de ce qu’on leur a dit ?

C : Ce serait de la spéculation de la de ma part, je n’ai aucun moyen de le savoir, mais …

D : Cela aurait définitivement pu fournir de l’argent comptant pour développer les programmes spatiaux ?

C : Oui et cela de différentes façons, comme le trafic de drogue et toutes sortes de moyens qu’ils pouvaient inventer pour amasser du comptant, afin de bâtir cette infrastructure au début.

D : Pensez-vous que la NASA connaissait quelque chose d’intéressant, et qu’ils ne nous disaient pas, via les médias, au sujet de la Lune ?

C : Il y a beaucoup de choses qui ont été découvertes durant les missions Apollo. Au début, ils ont découvert que ce n’était vraiment pas une bonne idée de provoquer l’écrasement de leur module sur la Lune, afin de tester les instruments qu’ils ont placés sur la Lune, pour surveiller les tremblements du sol. La Lune est une zone très stricte, qui ressemble un peu à la Suisse, c’est une zone neutre et le fait d’y lancer un projectile était une très mauvaise idée. Selon ce que j’ai lu, « ils » nous ont avertis de ne pas revenir.

D : Il est étrange que vous disiez que la Lune est une zone neutre du type de la Suisse, parce que c’est tout près de la Terre. Est-ce que la Lune ne devrait pas être notre propriété et ne devrions-nous pas avoir un contrôle sur la Lune ?

C : Non cela ne fonctionne pas de cette façon. Regardez les cartes de l’Antarctique et voyez à quel point c’est séparé en tranches, parmi tous les pays, alors la face cachée de la Lune est semblable et toutes ces différentes régions sont la propriété de différents groupes extraterrestres et ils l’habitent. Il y a certains groupes qui se sont combattus, il y a de très nombreux milliers d’années et qui avait des installations, à quelques kilomètres les unes des autres et cela est resté intact, pendant des milliers d’années, en fait.

http://www.elishean.fr/wp-content/uploads/2015/05/willcoq-17.jpg
D : Il y a de très nombreuses lunes dans notre système solaire, alors pourquoi la Lune se trouvant près de la Terre est-elle si importante pour ces gens là ?

C : C’est un poste d’observation parfait et c’est un endroit pour aller à la Terre et y revenir, pour leurs expérimentations.

D : Alors nous pourrions dire que les extraterrestres ne sont vraiment pas loin et ils vont et viennent à partir d’un endroit qui n’est vraiment pas loin. Est-ce que cela se relie avec ce dont vous avez parlé dans les épisodes antérieurs, concernant la délégation faisant des expérimentations avec 22 différents programmes génétiques ?

C : C’est exact et parmi tous ces différents extraterrestres, il y a des équipes d’humanoïdes de type B et des types non humanoïdes. Ces derniers ne s’aiment pas particulièrement. Il y a une espèce d’accord diplomatique concernant la Lune, ou quelque chose de très spécial, qui fait d’elle une zone neutre diplomatique, que personne ne peut violer.

D : Alors vous dites que, durant cette conférence de la Super Fédération, il y avait au moins 40 groupes différents, qu’ils n’étaient pas tous d’accord sur ce qu’ils faisaient, ils avaient chacun leurs propres programmes et leurs propre buts, et que cette conférence était une façon de se mettre d’accord et de trouver des points communs ?

C : C’est exact, tout cela afin de ne pas « marcher sur les plates-bandes des autres », avec leurs buts différents.

D : Comment ces groupes ont-ils pu se faire la guerre, dans le passé, comment pouvaient-ils tolérer la présence des autres sur une Lune si petite, qui n’a environ que 3.476 km de diamètre ?

C : C’est quelque chose qui a pris des milliers d’années à s’instaurer, ils ont installé cette zone diplomatique, que même les plus vils d’entre eux ne pouvaient violer. Personne ne la violera, c’est quelque chose que j’ai entendu : « Cela ne se fait pas ».

D : Y a-t-il du personnel militaire qui s’assure que cela n’est pas violé ?

C : Cela n’est pas nécessaire, personne ne viole cet accord, cela ne se fait tout simplement pas.

D : Cela implique que, par le passé, quelque chose est arrivée de tellement horrible, qu’ils ont appris de leurs erreurs ?

C : Exactement oui. Il y a des régions sur la Lune, où il y a encore beaucoup de débris résultant d’autres batailles, plusieurs choses des temps anciens.

  D: Ils ne l’ont pas nettoyé ?

https://michelduchaine.files.wordpress.com/2014/12/lune-base-extraterrestre-001.png
C : Non ils ont laissé tout cela en place, comme une sorte de testament de ce qui est arrivé dans le passé. Tout cela est encore en place et c’est habituellement hors limites.

D : Alors cela ressemble à l’idée de la folie d’une guerre nucléaire : deux pays qui se battent pour savoir qui aura le plus d’armement nucléaire, même si un tout petit pourcentage de cet arsenal pourrait éliminer toute la planète. Alors ces gens se seraient éliminés les uns les autres, s’ils avaient voulu utiliser de l’armement, qui est beaucoup plus puissant que l’armement nucléaire ?

C : Oui, ces armes pourraient détruire des planètes entières.

D : Alors le LOC n’est qu’une petite partie des habitations de la Lune ?

C : Oui.

D : Ce n’est un point focal que pour nous, terriens ?

C : Oui c’est un point focal pour l’activité humaine.

D : Alors les autres groupes ont leur propre version du LOC, qui est pour eux comme un point focal ?

C : Exactement !

D : Donc ils n’utilisent pas notre LOC ?

C : Non, je n’ai pas vu d’extraterrestres à notre LOC, sauf lorsque les membres de l’Alliance des Sphères sont apparus.

D : Alors, très rapidement, à quoi cela ressemble-t-il lorsque vous êtes dans le LOC, est-ce qu’il y a des appartements à l’intérieur ? Est-ce que ce n’est que des salles de conférences ouvertes, avec des chaises ? Qu’arrive-t-il lorsque vous allez à l’intérieur ?

C : Jusqu’à tout récemment, je n’avais jamais été dans la section des VIP. Je ne suis allé que dans les sections où il y a de petits … pas vraiment des appartements, mais de petites chambres avec 2 ou 4 lits. Les corridors sont très étroits. Lorsque vous vous dirigez vers la section des VIP, les corridors deviennent plus larges, il y a des panneaux de bois sur les murs, de très beaux murs en bois de cerisier. C’est un changement radical lorsque vous arrivez dans cette section.

D : Pouviez-vous errer un peu partout et essayer de trouver une section interdite, ou alors aviez-vous une escorte militaire qui vous accompagnait ? Comment cela fonctionnait-il ?

C : Eh bien, il y a certains endroits où il vous est permis d’aller, il y a des marques sur le plancher, des lignes peintes de différentes couleurs, qui vous mènent à différents endroits.

D : Alors si la ligne rouge vous est attribuée, vous ne faites qu’aller où vous mène la ligne rouge et vous n’allez qu’à ces endroits ?

C : C’est exact et comme je l’ai dit, je ne suis allé qu’aux niveaux supérieurs, où la plupart des choses avait lieu. Les deux prochains étages étaient pour ce qui se rapportait à la médecine et à de la médecine très avancée. Je n’ai jamais été plus loin que cela. Il y a eu récemment quelques personnes, qui ont eu le droit de visiter et ils ont vu beaucoup plus de choses que moi.

D : Une des choses très intéressantes, c’est cette idée d’Alliance, que nous avons couvert brièvement, mais j’aimerais que vous donniez plus de détails sur ce qu’est cette Alliance. A-t-elle été créée au début du programme, ou s’est-elle formée plus tard et quels sont ses buts ?

C : L’Alliance s’est formée lentement avec le temps, le programme Solar Warden provient surtout d’un groupe qui datait de l’époque du SDI (Strategic Defense Initiative), qui a été établi à la fin des années 70 et 80. Il a reçu des actualisations, au début des années 90, mais c’était une flottille âgée.

D : Quelle était la responsabilité originelle de ce programme ?

C : De maintenir l’ordre dans le système solaire et d’empêcher les intrus et …

D : Vous parlez des groupes qui ne font pas partie des 40 groupes, de la Super Fédération ?

C : C’est exact et Solar Warden s’occupait aussi du contrôle aérien.

D : N’était-il pas possible qu’un groupe d’extraterrestres se présente et envahisse le système solaire, avec des armes grandement supérieures et une technologie avancée … comment un groupe des années 80 pouvait-il maintenir l’ordre du système solaire, contre des êtres qui pourraient l’envahir ?

C : Eh bien, il n’aurait pas pu empêcher une invasion massive, mais la plupart des groupes qui y venaient, n’avaient qu’un ou deux vaisseaux. Il y a tellement de groupes différents qui passent dans cette région.

D : Alors, je suppose que cela aurait ressemblé à une guerre, où quelque 40 groupes d’extraterrestres, ayant une sorte de revendication sur leurs territoires respectifs, quel que soit le niveau de technologie qu’ils ont, auraient défendu  leurs territoires, alors Solar Warden n’est pas nécessairement une force tactique importante, pour maintenir l’ordre dans le système solaire, n’est-ce pas ?

C : Ils pourraient se battre contre une petite quantité de vaisseaux s’ils le devaient, mais cela n’a jamais été une grande force menaçante.

D : Alors, les entrées indésirables dans notre système solaire seraient faites par de petits groupes d’extraterrestres ou des vaisseaux isolés ?

C : De petits groupes de maraudeurs, venus ici pour voler de la technologie ou autre choses et s’enfuir par la suite …

D : O.K. alors, maintenant que nous parlons de Solar Warden, comment l’Alliance est-elle née ? Vous avez dit que ce programme a commencé à la fin des années 70, alors qu’ils ont obtenu beaucoup de technologie « Star Wars », comment cela est-il relié à l’Alliance ?

C : C’était le groupe racine qui a formé l’Alliance. Maintenant elle est formée de sécessionnistes et de transfuges, en provenance d’autres groupes de flottilles spatiales et quelques-uns d’entre eux proviennent des programmes spatiaux militaires «black ops ». Il y a l’ICC (Interplanetary Corporate Conglomarate), qui est la plus grande et qui possède presque toute l’infrastructure de notre système solaire.

D : Et quels sont ces entreprises ?

C : À peu près tout ce qui a trait à l’espace aérien, et plus que cela. Il y a une grande quantité …

 http://2.bp.blogspot.com/-ZXqLU0mpCaU/VUZXdSB5GdI/AAAAAAAAPb8/5KxrcQFDTwA/s1600/aaaaaaaaaaaaaa.jpg
D : Lockheed, Boeing, McDonnell Douglas, Hughes Aircraft ?

C : Oui, tout ce que vous venez de nommer et il n’y a pas seulement des entreprises américaines mais d’autres, il y a aussi la Flottille Noire, qui est très secrète et qui possède de la technologie très avancée et ses membres sont, de façon prépondérante, à l’extérieur du système solaire à tout moment, il y a ensuite une flottille du type Nations-Unies, ayant des membres d’à-peu-près tous les pays …

D : Des pays de la Terre ?

C : Des pays de la Terre … ce n’est pas vraiment un énorme groupe militaire, mais Solar Warden a commencé une sorte de guerre froide, ils ont commencé à se montrer devant la Station Spatiale Internationale, pour montrer accidentellement leurs vaisseaux, de petites choses comme ça au début.

D : Si Solar Warden tente de créer la divulgation, alors que, bien évidemment, d’autres parties des programmes spatiaux ne le désirent pas, est-ce que cela pourrait amener une guerre entre ces factions ?

C : Oui et c’était sur le point d’arriver, au moment où l’Alliance des Sphères, les Êtres de l’Alliance des Sphères sont entrés en mode actif et ont pris contact avec l’Alliance des Programme Spatiaux Secrets, qui avait commencé à accepter les transfuges en provenance d’autres groupes. Ce n’était plus seulement le groupe de Solar Warden, mais l’Alliance a pris de l’ampleur avec des transfuges d’autres programmes, c’était donc un rassemblement de tous ces transfuges, de tous les programmes spatiaux et ils avaient un but commun :  mettre fin à la tyrannie sur Terre, de la part du gouvernement secret, qui contrôle le système esclavagiste monétaire babylonien et l’Alliance désire apporter à la Terre les technologies qu’ils ont développées, c’est-à-dire l’énergie libre, toutes sortes de technologies médicales qui guériront à peu près tout, des technologies qui nettoient l’environnement en un clin d’œil, toutes ces technologies causeraient l’effondrement du système financier et il n’y aurait plus aucun besoin de système financier. Ils veulent apporter tout cela à la Terre et faire une divulgation complète de tous les crimes contre l’humanité que les membres de cette élite a commis, depuis de très nombreuses années. C’est le but.

D : Alors, à quel moment l’Alliance des Programme Spatiaux Secret a-t-elle commencé à viser ces buts et à agir pour les accomplir ?

C : À ma connaissance, cette idée a commencé à se former, probablement à la fin des années 90 et au début de l’an 2000 ; des actions ont vraiment commencé pour tenter de manifester la divulgation, des divulgations accidentelles, en montrant leurs vaisseaux aux habitants de la Terre, afin que ceux-ci se posent de questions.

D : Quelle sorte de contact les membres des Programmes Spatiaux ont-il avec la Terre, ont-ils accès à la télévision et peuvent-ils voir nos émissions ?

C : Durant un certain temps, il n’y avait aucune communication avec la Terre, tout était bloqué. L’accès à l’Internet était bloqué. Il y avait des émissions Internet dans tout le système solaire.

D : L’Internet de la Terre, ou avaient-ils leur propre Internet dans les programmes spatiaux ?

C : Ils avaient leur propre Internet. Ils ont aussi accès à notre Internet.

D : Vraiment ?

C : Oui, mais la plupart du temps ce n’est qu’en mode de lecture.

D : J’imagine qu’il n’y a que certaines personnes très fiables qui pouvaient télécharger quelque chose de l’Internet et on avait confiance qu’ils ne divulgueraient pas la vérité ?

C : Exactement, lorsque j’ai été assigné à un vaisseau de recherche, toutes les émissions radio, toutes les émissions télévisées étaient bloquées, nous ne pouvions avoir aucune nouvelle en temps réel.

D : Alors l’Alliance est au courant de ce qui se passe sur Terre, quelques personnes du moins, du côté de l’Alliance, savent ce qui se passe ici ?

C : Juste après avoir finalement fait sécession, ils ont ouvert les informations pour ceux qui était dans l’Alliance, et ils pouvaient alors avoir accès à l’information et voir ce qui se passe, donnant ainsi plus d’incitatifs pour apporter cette information, cette technologie à l’humanité.

D : À quoi ressemblerait la vie d’un être humain moyen sur Terre, si les buts de l’Alliance étaient atteints ? À quoi ressemblerait cette vie ?

C : Ce ne serait pas différent de ce qu’on voit dans « Star Trek ».

D : Alors les gens pourraient avoir un portail, qu’ils pourraient utiliser pour aller où ils veulent, au lieu de prendre l’avion, quelque chose qui ressemble au système de transport dans « Stargate » pour voyager où ils le veulent ?

C : Bien sûr, et il y a des réplicateurs alors il n’y aurait pas de famine, les déserts redeviendraient verts, l’eau de mer pourrait être désalinisée.

D : Et les îles de plastique qui flottent dans les océans, ces énormes monceaux de gaspillage ?

C : La matière peut facilement être changée en quelque chose d’autre, il s’agit simplement de savoir comment, de connaître la technologie pour le faire et nous avons cette technologie, c’est simplement qu’elle n’est pas partagée.

D : Certaines personnes pourraient avoir peur à l’idée de ne plus avoir d’argent, ils disent que ce socialisme est du communisme, qui pourrait les amener à être encore plus contrôlés, parce que personne n’aurait d’argent pour résister à ce qu’ils tentent de faire?

C : Cette idée a été programmée.

D : Pourquoi pensez-vous que cela n’est pas le cas ?

C : Si vous désirez tellement avoir de l’argent, vous n’avez qu’à utiliser un réplicateur et vous copier de l’argent ou de l’or ou des billets de 100 $, et les mettre dans votre poche. Il n’y aura absolument aucun besoin de système financier.

D : Je pense que la mentalité typique, "vieille école" serait que si vous donnez, à tout le monde sur la Terre, tout ce dont ils ont besoin, ils ne voudront que boire de la bière et ne voudront rien faire, ils ne feraient que traînasser et cela ruinerait leur vie ?

C : Eh bien, il faut qu’il y ait une période de transition, durant laquelle les gens exagéreront probablement avec la technologie.

D : Lorsque des gens gagnent la loterie, ce n’est pas très bon pour eux ?

C : Eh bien, si tout le monde gagne à la loterie, tous en même temps, vous savez… tout le monde a un réplicateur, tout le monde n’a qu’à pousser un bouton à chaque jour et essayer tous ces différents repas, tout le monde peut aller visiter la planète et une fois que c’est fait, aller visiter le système solaire et voir toutes ces différentes choses partout, il y a beaucoup de choses qui seront ouvertes, mais premièrement nous devons passer par le processus de gérer notre passé et nous en libérer.

D : Est-ce que quelqu’un ne pourrait pas utiliser un réplicateur et se fabriquer une arme très efficace et tuer une grande quantité de gens ?

C : C’est pourquoi la technologie tampon existe.

D : Qu’est-ce que la technologie tampon ?

C : Cette technologie, par exemple, est appliquée dans les appareils de propulsion temporelle, ce qui empêche les gens de voyager dans le passé, grâce à un vaisseau qui a des propulseurs temporels, comme moteur.

 D : Alors vous ne pouvez pas vraiment imprimer une nouvelle sorte de réplicateurs ?

C : C’est exact.

D : Il y aura donc des restrictions sur ce que vous pouvez faire ?

D : Oui.

D : Qu’est-ce que l’Alliance a l’intention de faire, concernant tous ces secrets et tout cet occultisme que nous voyons dans le monde aujourd’hui, les choses étranges tellement bouleversantes et déprimantes, comment veulent-ils gérer cela ?

C : Ils veulent mettre la lumière là-dessus, ils veulent apporter la vérité, des informations à tous les êtres humains, en même temps, sur toute la planète. Non pas donner la vérité à certaines personnes seulement, mais la donner à tous, donner accès à cette technologie et aux informations et éliminer toute dissimulation, une divulgation complète et non pas partielle, et la donner à humanité.

D : C’est vraiment incroyable ! Alors c’est tout le temps que nous avons pour cet épisode, nous avons beaucoup d’autres choses à discuter et, bien évidemment, nous ne faisons que commencer, mais encore une fois, merci comme pour votre présence, ce sont vraiment des informations incroyables.

C : Merci !



Merci pour la traduction de Michelle du Blog "La Sphère Bleue"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !