jeudi 17 septembre 2015

Divulgation Cosmique n°10 : Rôle de la Glande Pinéale !

La préparation des combattants du Programme Spatial Secret utilise différentes techniques pour développer la Glande Pinéale et l'Intuition !



David : Dans cet épisode, nous parlerons d’un sujet qui intéresse beaucoup de personnes : la glande pinéale. Corey, pouvez-vous nous dire, dans vos propres mots, ce que vous avez entendu au sujet de la glande pinéale. Quelle est sa fonction ? Qu’est-ce que la glande pinéale ?
Corey : Lorsque je faisais partie du programme MILAB, j’ai été identifié comme étant un intuitif empathique et nous recevions des injections, dans la hanche, lorsque nous étions en bas âge, et dans l’épaule lorsque nous étions plus vieux et nous recevions des traitements soniques, concentrés entre les yeux, où se trouve la glande pinéale. Ils utilisaient un instrument pointu, en métal, dirigé vers la glande pinéale et envoyaient des vagues soniques à cet endroit. Ils ont dit que c’était pour rehausser la partie intuitive de nos habilités d’intuitifs empathiques.
David : Pouviez-vous ressentir la vibration sonique dans votre crâne ?
Corey : Oui. Vous pouviez sentir les vagues soniques pénétrer jusqu’à six pouces (environ 15 cm) dans votre tête. Il était évident qu’il était important pour eux de stimuler notre glande pinéale.
 

http://www.station-1022.net/wp-content/uploads/2014/09/sp201-cerveau.jpg

David : Il y a, dans mon livre "Champ de Conscience Unitaire", un chapitre entier sur la glande pinéale. Nous savons que c’est le centre géométrique du cerveau. Nous savons qu’il a la taille d’un pois. Il reçoit plus de sang que tout autre organe du corps, sauf les reins. Et la science traditionnelle dit : "Oh, nous ne savons pas vraiment ce que c’est." Il y a des cellules, à l’intérieur de la glande pinéale qui sont, plus ou moins, les mêmes cellules, que celles de la rétine de l’œil.
Corey : Les cônes et les bâtonnets ?
David : On les appelle pinéaleocytes, mais c’est la même chose. De plus, elles sont connectées au cortex visuel du cerveau de la même façon que nos yeux sont connectés. Les anciennes traditions les appellent littéralement le "Troisième Œil". Il y a beaucoup d’iconographies démontrant cette glande sous forme de pomme de pin, dans de nombreuses religions du monde. Pensez-vous que ces bâtonnets et ces cônes voient des choses à l’intérieur de la glande pinéale ?
Corey : Ils nous ont dit que cela aidait à stimuler la "seconde vision" et les habiletés intuitives. Ils ont dit qu’ils ont capturé des êtres d’anciennes civilisations sécessionnistes, et que ceux-ci avaient de très grande glande pinéale. Ils ont dit qu’auparavant, nos glandes pinéales étaient beaucoup plus grandes qu’elles ne le sont maintenant. Ils tentaient de stimuler la croissance et l’activité de nos glandes pinéales.
David : C’est très intéressant, car Jacob, un informateur m’a dit que les Draco tentaient de changer l’être humain, pour enlever complètement la glande pinéale. Et ils n’ont pas été très contents lorsque des extraterrestres bienveillants sont venus et ont réinstallé cette glande. Avez-vous entendu quelque chose à ce sujet ?
Corey : Non, mais j’ai entendu dire que cela faisait partie de la Grande Expérimentation, i.e. les 22 expérimentations génétiques, faites par ces 40 groupes. Cette Expérience n’était pas seulement génétique, mais avait aussi une nature spirituelle et ils tentaient de nous rehausser spirituellement. Ils manipulaient la glande pinéale et le corps de lumière, pour tenter de nous aider à devenir plus spirituels et plus développés en ce sens. Il était évident qu’ils étaient en querelle avec les groupes de l’Alliance des Draco.

 

pine-compressor

David : Alors cela voudrait dire que la Super Fédération n’est pas entièrement négative ?
Corey : Non, comme je l’ai déjà dit, cela dépend du point de vue. Ils ont leurs propres buts et ils nous manipulaient pour atteindre ces buts.
David : J’ai rencontré de multiples informateurs qui suggéraient que, lorsqu’on voit un halo autour de la tête de certaines personnes, dans d’anciennes images ou des illustrations bouddhistes, cela indiquerait que cette personne a une glande pinéale beaucoup plus active et que cela produit une sorte de phénomène lumineux. Avez-vous vu quelque chose comme ça ?
Corey : Eh bien, lorsque je parlais du corps de lumière … les exercices qu’ils nous faisaient faire n’était pas seulement dans le but d’activer nos glandes pinéales, mais c’était aussi pour donner de l’expansion à nos corps de lumière, à tel point que lorsque nous étions assis dans une pièce, nos corps de lumière pouvaient prendre de l’expansion hors des murs de la pièce où nous étions. Alors il y a, de façon évidente, une connexion directe entre la glande pinéale et le développement et l’expansion du corps de lumière.
 

pineal corona-compressor

David : Il y a quatre informateurs différents qui m’ont dit que si notre glande pinéale était activée, ne serait-ce que partiellement, nous pourrions littéralement voler à travers le cosmos. Pensez-vous que cette glande est une sorte de porte-des-étoiles, une porte-des-étoiles portative, biologique, incorporée à notre corps et qui serait quelque chose à laquelle nous n’avons pas encore accédé ?
Corey : Oui. Il y a beaucoup d’êtres qui utilisent la glande pinéale et leur corps de lumière pour projeter leur conscience et leur Soi intérieur dans d’autres endroits physiques. Ils envoient l’information de cet endroit dans leurs corps physiques et ensuite changent les vibrations de leur corps physique, pour faire correspondre leurs vibrations avec celle de l’endroit où ils sont, ensuite ils téléportent le corps à cet endroit et rejoignent la conscience. Il y a beaucoup de termes différents pour décrire cela, quelques-uns disent avoir une expérience hors corps, ou qu’ils projettent leurs esprits, mais c’est ce que font ces Êtres très avancés.
David : Ceci n’est qu’une supposition de ma part, mais est-ce que le halo que l’on voit autour de la tête de ces gens pourrait être la "bouche" du trou de ver et on pourrait être inspirés dans cette ouverture, lorsque la glande pinéale est ouverte ? Vous pourriez alors voler dans ce halo et voyager ?
Corey : Je pense que ces descriptions de halo et d’auras, que l’on voit autour de la tête des gens, décrivent des gens qui ont hautement développé leur corps de lumière et leur glande pinéale, qu’ils ont développé leur intuition et leur spiritualité et c’est ainsi que les gens les décrivent dans les œuvres d’art. Les gens qui ont aussi développé leur corps de lumière de cette façon ont le "don de seconde vue" et peuvent voir les corps de lumière des autres personnes.

 

http://www.astraldynamics.com/img/clairvoyance/clairvoyance_4a_r265.jpg


David : Au Tibet, ils utilisent une pièce de bois mince et pointue et ils la passent à travers le front de quelqu’un, entre les deux yeux, vers la glande pinéale et cela créerait une sorte d’accès. Pensez-vous que les traitements que vous avez reçus sont une forme plus technologique de quelque chose de ce genre ?
Corey : Oui. Ils tentaient de trouver une façon de stimuler la glande pinéale.
David : Que ressentiez-vous durant le traitement ?
Corey : Nous avions une expérience hors corps. Nous pouvions sentir notre corps de lumière croître. Nous pouvions nous sentir nous-mêmes croître dans différentes directions à l’extérieur de votre corps. Quelquefois nous pouvions même nous retrouver à l’extérieur de notre corps, derrière nous-mêmes. Mais en même temps, nous pouvions ressentir localement ce qui se passait dans notre corps, les vibrations soniques dans la matière de notre cerveau, derrière notre crâne.
David : Dans un épisode de "Wisdom Teachings" avec le Dr. Michael Persinger, j’ai parlé de ses expériences où il a créé ce qu’il appelle "le Casque de Dieu". Il a placé des "canons" aimantés très puissants, sur lesquels il pouvait effectuer une triangulation et il a pointé ces derniers vers certaines parties du cerveau. Il pouvait créer de la panique et une peur extrême. Il pouvait faire transpirer quelqu’un. Il pouvait créer une excitation sexuelle et il y avait certaines parties du cerveau qu’il pouvait pointer et qui vous faisait expérimenter une "expérience de Dieu". Maintenant, les sceptiques adorent parler de ces expériences et dire que c’est la preuve qu’il n’y a pas de plus grande réalité, que ces expériences visionnaires ne sont localisées que dans le cerveau. Mais il me semble que ce que le Dr. Persinger fait avec le "casque de Dieu" est similaire à ce que vous dites sur les vagues soniques.
 

pineal Michael_Persinger_400x400-compressor
Dr. Michael Persinger
Corey : Oui, cela se ressemble. Il y avait aussi des vagues électromagnétiques qui étaient utilisées sur nous, de temps en temps.
David : Alors, vous pensez que si quelqu’un reçoit ce genre de traitement, cette personne aurait une expérience semblable à celle que vous avez eue ou cela vous est-il arrivé parce que vous étiez préparé pour cela, lors de votre entraînement intuitif ?
Corey : Je pense que tout le monde aurait cette expérience. En bas âge, j’avais déjà des expériences hors corps et beaucoup d’expériences bizarres. Si, par exemple, nous faisions un long voyage en auto et que je m’ennuyais, je me projetais alors à l’extérieur de l’auto et je volais au-dessus des panneaux de signalisation et des collines et je regardais derrière l’auto … j’avais une expérience hors corps. Je faisais déjà cela lorsque j’étais très jeune.

David : Un de mes informateurs, Daniel, a reçu un entraînement intuitif dans ce qu’il appelle les PsyCorps. On lui a dit que cela faisait partie des programmes de la C.I.A. J’aimerais voir si ce qu’il m’a dit peut se comparer à votre entraînement. Premièrement il y avait les exercices calisténiques ( * NdT : je n’ai pas trouvé de traduction pour ce mot, mais cela se rapporte à de la gymnastique "suédoise" - Michelle). Ils le suspendaient, tête en bas, soit par les genoux ou par les chevilles et lui demandaient de faire des redressements assis. Ils lui ont expliqué que plus il y a d’oxygène dans son sang, plus il y a de sang qui passe dans sa glande pinéale et que s’il pouvait renforcer la circulation dans la glande pinéale et dans le corps en général, cela rehausserait ses habilités. Vous est-il arrivé quelque chose de similaire ?
 

http://i2.cdscdn.com/pdt2/3/4/9/1/700x700/ket4001397116349/rw/planche-dorsale-kettler-apollo.jpg

Corey : Ce qui peut s’approcher le plus de cela, c’est qu’ils nous plaçaient dans des chambres pressurisées, avec une pression et une oxygénation très élevées. Ils nous faisaient méditer et branchaient des électrodes de type EEG (électro-encéphalographie) sur nos têtes. Ils nous entraînaient à aller dans différents états, incluant celui où on voit les ondes thêtas. Ils nous donnaient la commande, par exemple, de nous rendre à un certain stade et ils mesureraient avec quelle rapidité nous pouvions y arriver, avec différentes pressions atmosphériques dans la pièce et différent niveaux d’oxygénation.
David : Pensez-vous que cela était partiellement conçu pour vous rendre capable de fonctionner dans différents environnements extraterrestres ?
Corey : Tout cela avait pour but de rehausser l’intuition et l’empathie.
David : Pensez-vous que les sortes d’exercices, tels que le yoga ou le Tai Chi, pourraient être bénéfiques aux gens, s’ils désiraient développer leur intuition ?

Corey : Oui. Ils nous enseignaient aussi des exercices de type Tai Chi. Et ils nous faisaient faire de la visualisation en même temps, comme la visualisation de balles énergétiques, que nous faisions voyager dans différentes parties de notre corps et que nous ressentions. Nous les faisions passer à travers tout notre corps. Cela aidait à améliorer la quantité d’oxygène et de sang, mais cela faisait aussi bouger de l’énergie dans tout notre corps.
David : Pouvez-vous nous décrire un peu plus ce que vous étiez supposés visualiser ? Y avait-il une couleur spécifique ? De quelle taille était ces sphères d’énergie ? Combien y en avait-il ?
Corey : Il n’y en avait qu’une.
David : Est-ce qu’ils spécifiaient ce que vous étiez supposés voir ?
Corey : C’était selon notre choix. Ils nous disaient seulement de visualiser une sphère, une sphère énergétique. Ensuite ils nous disaient de prendre cette sphère dans notre main et de la visualiser, allant d’un côté à l’autre, à partir de notre main, la faisant ensuite passer par nos épaules et se dirigeant vers l’autre main. Ensuite ils nous disaient de la prendre et de la faire voyager dans notre colonne vertébrale et de la faire remonter jusqu’en haut de notre tête et ensuite de la visualiser à notre plexus solaire, de la faire sortir et de la faire atterrir dans nos mains, de la faire circuler encore … c’était un exercice de visualisation mentale … nous passions cette balle d’énergie dans tout notre corps et nous la ressentions.
 

http://magnetisme-et-bien-etre.com/wp-content/uploads/2014/12/healinghands2.bmp

David : Est-ce que vous faisiez ça en position assise, ou y avait-il des mouvements de Tai Chi associés avec cette visualisation ?
Corey : Nous bougions nos mains et notre corps pendant la visualisation. Nous n’étions pas assis, en position statique, comme lorsque nous sommes en méditation.

David : Il semble définitivement y avoir des mouvements de Tai Chi associés avec cette sphère d’énergie. Est-ce que la sphère pouvait être aussi grosse que … (David fait le geste de tenir une boule devant lui) huit pouces (20 cm.) de diamètre, où était-elle plus petite, environ deux pouces (5 cm.) ?
Corey : Nous ne visualisions que de petites sphères.
David : Il n’y avait pas de couleur, comme bleu ou blanc ou toute autre couleur ?
Corey : Habituellement, c’était simplement une lumière blanche.
David : Les mouvements étaient semblables à ceux du Tai Chi ou étaient-ils différents ?
Corey : Beaucoup de mouvements étaient semblables à ceux du Tai Chi. Les gens qui pratiquent cette discipline savent qu’ils font du travail énergétique en même temps.
 

http://dojo7wado.free.fr/tai_groupe.jpg

David : Je n’ai jamais pu le retrouver sur Internet, mais il y a une vidéo, de la station de télévision PBS avec Bill Moyers, où on voit un Maître en Tai Chi qui se tient debout et beaucoup de personnes courent vers lui, les poings levés et en hurlant et cet homme les fait, littéralement, se renverser tous. Que se passe-t-il à ce moment-là ? Il semble que ces gens ont été frappés avec quelque chose d’énergétique.
Corey : Quelques personnes ont démontré comment elles pouvaient lancer ces balles d’énergie et faire des bosselures dans le métal.
David : Vraiment ?
Corey : Oui ces gens étaient vraiment développés.
David : Lorsque vous dites "ces gens", de qui parlez-vous ?
Corey : Les gens qui nous enseignaient, et ils étaient vraiment très avancés.
David : Ce sont des personnes faisant partie du programme spatial ou était-ce des extraterrestres ?

Corey : Non, cela a eu lieu durant les programmes MILAB. C’était des gens des opérations black-ops qui nous enseignaient, à nous les plus jeunes.
David : Ils pouvaient bosseler le métal avec ces sphères qu’ils créaient ?
Corey : Oui. La sphère n’était pas vraiment lancée. Mais ils pouvaient visualiser une sphère et visualiser qu’ils la lançaient. Ces gens se concentraient vraiment sur ce qu’on voit dans le film "La Guerre des Étoiles", vous savez, les Jedi, la Force. Vous avez écrit un livre où il est question du Champ de Conscience Unitaire. Ils maitrisaient ce que l’on peut appeler le côté sombre de ce Champ, ou le côté sombre de la Force, vous savez, tout ce dont il est question dans le film "La Guerre des Étoiles", le Seigneur Sombre, la sorte d’énergie magique qu’ils peuvent puiser dans l’éther ou dans l’univers.
David : Cela m’amène à quelque chose que Daniel m’a dit. Il m’a parlé des mouvements faits dans les arts martiaux, Pete Peterson connaît quelqu’un qui lui a dit que les mouvements très intenses des mains et des doigts, ont quelque chose à voir avec l’adrénaline, et cela sert de conduit pour une énergie "magique" et il dit que vous ne pouvez pas obtenir ces habiletés en ne faisant que des exercices doux, que les redressements assis, l’haltérophilie, les arts martiaux, tout cela est essentiel. Avez-vous déjà entendu quelque chose de semblable ?
 

 pineal taichi-compressor

Corey : Les gens que j’ai vu et qui accomplissaient ces choses ne montraient aucun signe d’augmentation d’adrénaline. Ils semblaient complètement à l’aise, en paix et dociles. Cela ne semblait leur demander aucun effort et il n’y avait aucun effort physique qui se faisait. Ce n’était que des mouvements vraiment très doux. Il était évident qu’ils agissaient comme une sorte d’antenne, comme un point d’énergie du Champ de Conscience Unitaire, comme vous pourriez l’appeler. 
David : Alors, dans le Tai Chi, (vous venez vraiment de me donner envie de commencer à en faire … sur GAIAM TV, il y a beaucoup de vidéos sur le Tai Chi et tout cela fait partie de l’abonnement) il y a toujours, semble-t-il, une grande concentration sur le fait de plier légèrement les genoux, de descendre votre centre de gravité. Ils parlent aussi du hara ou du dantien, la région de votre abdomen où vous êtes censés ressentir une sorte de corde énergétique en provenance de la Terre. C’est comme si vous preniez l’énergie à partir de la Terre. Est-ce que cela faisait partie de votre entraînement, pour vous ancrer de cette façon, le fait de plier les genoux etc. ?
Corey : Ils nous mentionnaient un aspect d’ancrage et nous disaient de nous ancrer au centre de la Terre et de nous visualiser comme une antenne, qui peut tirer et pousser l’énergie, cette "énergie de fond" du cosmos.
David : Lors de son entraînement, Daniel a dit qu’une des choses qui lui a été enseignées étaient que c’est la Terre qui donne pouvoir et autorise les gens à faire ces choses, vous devez travailler avec la Terre et elle autorisera l’action. Avez-vous rencontré de telles choses lors de votre entraînement ? 

 

http://www.energie-harmonie.fr/images/logo7.gif

Corey : Nous allions au-delà de cela. C’est en rapport avec la Toile Cosmique. La Terre a une relation avec le soleil. Le soleil est en relation avec l’amas local d’étoiles. L’amas local d’étoiles a une relation avec le centre de la galaxie. La galaxie a une relation avec l’amas local de galaxies etc.
David : Quelles sont les autres choses qui vous ont été enseignées lors de votre entraînement intuitif ?
Corey : Il y avait beaucoup d’autres types de choses que nous devions passer, incluant des scénarios de réalité virtuelle, qui était souvent très choquants. Ils nous plaçaient, soit individuellement ou en équipe, dans un scénario de réalité virtuelle. Cette réalité semblait tellement vraie que vous pouviez sentir, goûter ressentir … sentir le vent.
David : Saviez-vous à ce moment-là que vous étiez dans une réalité virtuelle ?

Corey : Non, cela faisait partie du test. Ils nous plaçaient quelquefois dans des situations vraiment horribles, où on nous demandait de faire des choses horribles, ils nous plaçaient dans des situations de bataille contre des êtres extrêmement déplaisants, que nous devions combattre. Pour gagner, nous devions de plus en plus compter sur notre intuition. Mais si on ne se fiait qu’aux arts martiaux ou à l’entraînement tactique, on ne pouvait jamais gagner. Ce n’était que lorsqu’on l’on se fiait à nos habiletés intuitives que nous pouvions gagner. Et à ce moment-là, cela ressemblait à un rêve lucide. Nous réalisions que nous étions dans un monde virtuel et à ce moment-là, nous en sortions.
David : Cela ressemble au film "Divergent" où une jeune fille est jetée dans une réalité virtuelle et elle est différente des autres. C’est elle qui doit apprendre comment briser cette réalité virtuelle et s’en sortir.
Corey : C’est exact. J’ai entendu cela de nombreuses fois.
David : Il y a aussi le film "The Ender’s Game", où un enfant fait partie d’un programme spatial et ils enseignent à cet enfant à combattre des extraterrestres et à piloter des vaisseaux. Le garçon réalise qu’il a été jeté dans une réalité virtuelle simulée et qu’ils veulent qu’il devienne aussi sociopathe que possible. Mais, au lieu de décider de coopérer avec ces êtres, il les combat et il s’en sort. Est-ce que ces films ressemblent à ce que vous avez expérimenté ?
 

http://www.sixteensmallstones.org/wp-content/uploads/2013/11/enders-game-promo-poster.jpg

Corey : Oui, et ils ne faisaient pas seulement que nous entraîner, ils faisaient aussi notre profil psychologique en même temps, pour voir quelle sorte d’ordres nous étions prêts à suivre, jusqu’où nous étions prêts à aller. Ils voulaient savoir qui était les sociopathes … qui suivrait certains types d’ordres. Il y avait des ordres … (Corey soupire et arrête sa phrase).
David : Vraiment horribles, n’est-ce pas ?
Corey : Oui, vraiment très horribles, mais je ne veux pas en parler devant la caméra. Vous verriez par exemple des membres de votre équipe prendre part à quelque chose et on vous ordonnait d’y prendre part … et vous aviez à faire le choix moral de succomber à la pression du groupe et de faire ce que les autres faisaient, ou de ne pas le faire.
David : Quelle sorte de monstres vous faisaient-ils combattre, si vous pouvez en décrire quelques-uns ? Mais je ne veux pas insister sur des souvenirs désagréables.
Corey : Ils avaient une connaissance approfondie de ce que vous n’aimiez pas.
David : Alors ils ciblaient délibérément ce que vous détestiez le plus ?
Corey : Ils ciblaient vos peurs. Apparemment, je n’aimais pas beaucoup les araignées. Alors, je devais combattre d’énormes araignées. J’ai aussi combattu des êtres de type Reptilien.
 

http://www.arcinfo.ch/multimedia/images/img_traitees/2012/06/mygale_news624.jpg

David : Et il vous était impossible de dire si cela était réel, lorsque vous étiez dans cette réalité ?
Corey : Exactement. Il était très difficile de savoir ce qui était réel de ce qui ne l’était pas. Une fois que nous arrivions à un moment de notre entraînement, en tant qu’intuitif empathique, où nous pouvions dire, à tout coup, que nous étions dans une réalité virtuelle, c’était alors comme si nous avions gradué à un nouveau niveau.
David : Vous avez mentionné, dans d’autres conversations, que quelquefois c’était un peu comme de la lutte professionnelle, vous deviez combattre de grands hommes très forts ?
Corey : Oui. Et nous devions les combattre. Et je n’étais qu’un enfant.
David : Vous n’aviez pas de souvenirs d’être entré dans la réalité virtuelle, mais une fois que vous y étiez cela semblait être votre réalité ?
Corey : Vous étiez dans une situation où on vous plaçait dans un scénario qui semblait logique et ensuite vous vous retrouviez dans un scénario où vous deviez combattre pour sortir de ce scénario, ou trouver une façon de vous en sortir. Et la seule façon qui réussissait était de façon intuitive.

 

http://www.ericstgelais.net/wp-content/uploads/2015/03/realite_virtuelle.png

David : Pouvez-vous être plus spécifique sur la façon dont cela se passait ?
Corey : Eh bien, par exemple si vous vous battiez contre une autre personne, au lieu de vous fier aux arts martiaux et à l’entraînement tactique, vous deviez regarder la personne dans les yeux, faire une connexion et ensuite savoir intuitivement ce que cette personne ferait, avant qu’elle ne fasse. C’était une des étapes et lorsque vous étiez capables de faire cela … il y avait des situations où vous pouviez savoir intuitivement … par exemple si vous aviez à "dégager" un édifice, vous saviez intuitivement qu’il y avait 12 pièces à "dégager". Ensuite vous pouviez savoir intuitivement que les cinq premières pièces étaient déjà faites et que la sixième était celle où vous deviez vous battre. Une fois que vous aviez atteint ce point, cela devenait plus facile de savoir que vous étiez dans une réalité virtuelle. Lorsque vous atterrissiez dans une situation, vous pouviez immédiatement savoir que c’était une réalité virtuelle et vous pouviez en sortir.
David : Qui accomplissaient les actions dans la réalité virtuelle ? Si vous détectez, de façon psychique, comment combattre "quelqu’un", quel est ce "quelqu’un" ? Y avait-il une personne qui contrôlait vos combattants ? Était-ce un programme informatique ? Comment cela fonctionnait-il ?

Corey : Ils prenaient l’information directement dans votre esprit et les contrôlaient. Ils pouvaient même utiliser de nombreuses personnes dans la même réalité virtuelle, ils faisaient des scénarios où plusieurs gens se trouvaient là, ensemble, en même temps.
David : Lorsque vous combattiez quelque chose comme une tarentule, est-ce que il y avait un opérateur humain qui contrôlait les actions de celle-ci ou était-ce un programme informatique, comme une intelligence artificielle ?
Corey : C’était une situation qui avait lieu dans la réalité virtuelle. Je ne sais pas si c’était de l’intelligence artificielle, c’était de la très haute technologie et je sais qu’ils plaçaient beaucoup d’informations dans la réalité virtuelle, en provenance de notre psyché.
David : Si cette technologie existe, il y a probablement beaucoup de gens qui commenceront à penser à ce qui passe dans le film "The Matrix" et à se demander si notre réalité n’est pas une simulation...
Corey : (à ce moment-là Corey chante une comptine en anglais qui se termine en disant "la vie n’est qu’un rêve") "Row, row, row your boat … life is but a dream".
David : Si nous prenons en compte que nous ne nous souvenons que d’une vie, et il semble que nous ayons une autre vie par la réincarnation, que notre vie n’est qu’une sorte de simulation, chaque fois que nous nous éveillons du sommeil, nous retombons dans cet hologramme ?
Corey : C’est probablement une bonne façon de le dire, mais définitivement, d’après ce que m’ont dit les Aviens Bleus, puisque nous sommes des enfants spirituels, lorsque nous mourons … Nous ne vivons pas assez longtemps pour nous développer spirituellement. Cela prend de multiples vies pour apprendre les leçons et pour nous développer spirituellement, jusqu’au point où nous pouvons graduer et devenir des êtres de densité supérieure.


http://lasphrebleue.blogspot.fr/ 
Source d’origine : http://www.gaiamtv.com/
Transcription : http://spherebeingalliance.com/
Traduction & Révision: Michelle – lasphrebleue.blogspot.ca

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !