samedi 17 octobre 2015

Corey : Rencontre avec les Royaumes Souterrains - 1

Réunion du 3 et 4 septembre 2015 avec le Conseil Souterrain des Civilisations Séparatistes Antiques de la Terre & de l’Alliance du SSP  - Partie 1




 corey_inneer_earth_beings_1
 
Rencontre du 3 et 4 septembre 2015 par Corey Goode
« LaTerre Nid d’Abeille »


Je savais que des civilisations avancées étaient venues et avaient disparu de la surface de la Terre, dans notre lointain passé. 
Ils ont utilisé leur propre technologie de pointe pour terraformer de vastes poches intérieures de la terre avec tous les conforts modernes de la maison. 
Cela leur a fourni une barrière protectrice contre les ennemis, tant naturels qu’extraterrestres, qui les menaçaient à la surface – y compris les catastrophes naturelles cataclysmiques.

Durant mon service au SSP (Programme Spatial Secret), j’ai eu accès à des "pads de verre intelligents" qui étaient semblables à un iPad, qui avaient révélé qu’il y avait certaines civilisations vivant et guerroyant à l’intérieur de la terre. 
Certaines d’entre elles étaient plus familières, et ressemblaient aux humains, tandis que certaines autres étaient reptiliennes. 
Une race particulièrement agressive a été appelée les Raptors, et avaient des traits reptiliens hideux, ainsi qu’un maigrichon panache de plumes le long du dos.


Ce conseil des Anciens de la Terre, par comparaison, était composé des groupes les plus humanoïdes. 
Ils étaient conscients de certaines des autres factions opposées, mais n’étaient pas en alliance avec eux. 
Les groupes humanoïdes ont décidé de régler leurs différences, les uns avec les autres, par nécessité après une hausse dans les conflits avec divers autres groupes souterrains.

On m’a informé que, dans un proche avenir, j’assisterais à des réunions avec ce conseil des Anciens de la Terre. 
Ceci m’a beaucoup intrigué et excité ma curiosité. 
Par la même occasion, ces réunions m’ont placé face à face avec des groupes très négatifs, y compris le Draco "Royal Blanc", donc je ressens toujours une certaine impression de crainte, face à de nouvelles expériences de ce type.

Peu de temps après avoir découvert que j’irais à la réunion de ce nouveau groupe inattendu, on m’a contacté et donné une date et une heure du moment que cela allait arriver. 
On ne m’a donné aucune autre information, sur les groupes que j’allais rencontrer ou à quoi m’attendre, ce à quoi je commençais à être habitué.

À la date de la réunion, je pensais voyager avec un orbe bleu, comme je le faisais normalement, pour toute réunion. Cela n’est pas du tout la façon dont les gens du SSP, voyagent habituellement. 
Il est un système de portail utilisé par l’Alliance des Sphères qui semble impliquer l’utilisation d’un être vivant et conscient – l’orbe bleue – comme facilitateur d’un voyage quasi instantané, vers l’endroit où je dois aller.

Je me suis assuré d’être debout, hors du lit au bon moment, au milieu de la nuit. 
Je m’attendais à une procédure de Voyage qui est maintenant devenu un phénomène normal. 
Dix minutes passèrent et rien ne se produisait. 
Je suis allé dans mon salon.

Je me suis tenu debout près du divan du salon pendant quelques minutes de plus, et il ne s’est rien passé. Il y a eu des moments dans le passé, où des réunions avaient été programmées, et n’avaient tout simplement jamais eu lieu, et plus tard seulement, j’ai appris qu’il y avait eu des interférences, ou des problèmes qui avaient nécessité leur remise à plus tard.

J’ai décidé que puisque j’étais déjà réveillé, et que la réunion n’allait pas se produire, j’irais sur l’ordinateur et allais me rattraper sur les e-mails et les messages Facebook.


Je me tenais au pied de mon divan quand il y a eu un flash lumineux. J’ai senti une sensation étrange d’électricité statique pendant un moment, et ensuite remarqué que je n’étais plus dans ma maison. Mes yeux voyaient un peu flou, à la fois du fait qu’il était très tôt le matin et du flash inattendue de lumière.

Je me suis retrouvé dans une très grande salle de granit parfaitement polie, et qui était ronde, avec un plafond en forme de dôme.

Il y avait deux hommes vêtus de belles robes de soie, et des sandales de tissu de soie, qui se tenaient là. Ils se tenaient de chaque côté d’une porte d’arche. Il y avait des portes semblables, sur les quatre côtés de la pièce, avec deux hommes sentinelle. 
Chacun des deux hommes semblaient légèrement différents dans l’ethnicité et la structure corporelle. Chaque homme portait également un grand pendentif en or, avec un symbole différent dessus.

Je suis resté là et regarder les portes, tour à tour. Aucun des hommes ne m’a salué ou même agi comme s’ils avaient remarqué, que je venais de surgir de nulle part dans la même pièce qu’eux.

Je suis resté là en silence, ne sachant pas si je devais les interpeller, et leur poser des questions. Je m’étais retrouvé une fois, dans une situation, sans préparation ou renseignements, sur ce à quoi m’attendre ou comment entrer en interaction avec ceux que je rencontrais.

Peu de temps après, j’ai entendu les sons de personnes arrivant de ce qui ressemblait à un couloir dans la direction de l’une des portes. Je vis alors cinq figures émerger de la porte et venir dans ma direction. Ils ont tous enlevé leurs capuchons en même temps qu’ils se sont approchés de moi.

J’ai immédiatement vu Gonzales marcher derrière une belle femme, plutôt grande et avec des cheveux blancs. Elle avait les traits du visage étroits et de grands yeux bleus. Elle semblait avoir une trentaine d’années.

Gonzales avait un sourire sur son visage. J’ai su immédiatement que c’était parce que les rôles étaient inversés et il m’a eu dans une situation désavantageuse. Il est très commun pour les soldats jetés dans des circonstances extrêmes, d’avoir une relation copain-copain, qui peuvent impliquer des piques sarcastiques l’un l’autre, pour aider à dissiper la tension.

Dans le passé, j’avais été le point focal, et il s’était senti un peu confus et maintenu dans l’obscurité. Maintenant, les tables avaient tourné. Je suis dans la même position inconfortable où Gonzales avait été avant.

Le groupe s’est arrêté à environ 6 mètres de moi. Gonzales a conversé avec eux et ensuite s’est approché seul de moi.

La femme et les deux autres se sont retournés et ils ont quitté, de la façon dont ils étaient venus. Il restait un mâle, avec les mêmes caractéristiques de base que la femme, debout à 6 mètres de moi.

Lorsque Gonzales est arrivé assez proche de moi, je tendis la main pour lui serrer la sienne. Il a levé ses deux mains et reculé d’un pas.

"Nous avons à vous nettoyer et vous changer en premier. Je ne veux pas avoir à passer par tout le processus à nouveau."

Il s’est ensuite tourné et a commencé à marcher vers la personne debout à proximité, et me fit signe de le suivre.

Je lui ai demandé ce qui se passait. 
Il a dit qu’ils sont très rigoureux, au sujet de leurs cérémonies de purification, avant d’entrer dans la "Matrice d’Isis".

J’ai essayé de ne pas faire de face et l’ai juste suivi.

Nous avons marché vers la porte d’où il a émergé. Comme nous sommes entrés, j’ai pu voir, qu’il y avait un symbole gravé sur le porche, avec une précision d’un laser.

Ce symbole est apparu sur toutes les portes, dans le secteur où nous avons passé notre temps. C’était deux cercles entrecroisés dans un ovale.







La porte conduit à un long couloir en pente douce, qui a également été découpé à même dans la roche granitique. Je pouvais entendre le bruit de l’eau courante en écho sur les rochers, quand j’étais dans le couloir en forme de tunnel.

Arrivés à un point qui semble être à mi-chemin, il y avait une porte à gauche qui conduisait dans une pièce bien éclairée d’où venait le bruit de l’eau.

Cette porte avait une étoile à huit branches de chaque côté. C’était une étoile d’or sur le côté gauche et une rouge sur la droite. L’étoile d’or était légèrement plus grande et positionnée un peu plus élevée que l’étoile rouge.









L’homme qui marchait derrière nous s’arrêta à la porte et tourna le dos. Nous sommes entrés et je vis une belle chute d’eau qui coulait à travers une ouverture dans le plafond.

Il y avait des stalactites blanc cassé suspendus à l’ouverture, et ce qui ressemblait à de l’eau d’un blanc laiteux coulant sur une statue d’une déesse. L’eau courait ensuite sur la statue, pour se vider dans une piscine où était la statue.

La statue de la déesse avait une accumulation visible de gisements minéraux. La piscine environnante avait une ouverture qui a créé une autre petite cascade, qui se drainait dans une piscine plus large qui était plus près du sol.

Après avoir été absorbé par la vue de la fonctionnalité de l’eau, j’ai regardé Gonzales. Il m’a dit de retirer tous mes vêtements et les placer à côté des siens – sur un piédestal de pierre qui s’élevait à environ 1 mètre du sol de pierre polie.

J’ai remarquai d’autres piédestaux avec les vêtements pliés de couleurs différentes dessus. Il y avait aussi de ce qui ressemblait à des couronnes ou des diadèmes d’or minces, posés sur le dessus de ces vêtements.

Je l’ai regardé et lui ai dit que je ne savais pas ce qui se passait. J’apprécierais vraiment une explication, tout de suite, pourquoi on me demandait de me dévêtir. Je voulais aussi savoir si j’allais recevoir d’autres demandes étranges.

Gonzales semblait s’amuser un peu trop à mes dépens, ce qui n’a pas amélioré mon humeur.

Il a ensuite souri et m’a dit de me détendre. Il a déclaré que ces groupes souterrains sont très proche de Vénus et le culte de la déesse, et qu’ils se réfèrencient à leurs sanctuaires comme étant le "sein de la Terre". C’est une terre sainte – et nous devons respecter leurs pratiques culturelles et spirituelles.

Je tremblais déjà un peu à porter le short d’exercice noir et le tee-shirt bleu dans cet environnement déjà frais. Gonzales a vu l’hésitation sur mon visage. Il m’a dit de ne pas être si timide. Il a dit qu’il allait se retourner, mais c’est qu’il avait à me donner les instructions sur le processus de nettoyage.

Il m’a dit que si j’étais mal à l’aise qu’il me voit nu, qu’il allait quitter la salle et m’envoyer à l’autre personne qui l’avait surveillé lui et qui l’avait guidé à travers le processus.

J’ai fait signe que non avec la tête et enlevé mes vêtements, je les ai pliés et les a placés sur le piédestal. Je me tenais là totalement humilié. Gonzales riait et en essayant de ne pas regarder directement vers moi.

Juste quand je pensais que ça ne pouvait pas être pire, la femme entra portant un peignoir plié, sandales et serviettes.

J’expirai un soupir de mécontentement et j’ai fixé Gonzales, qui se réjouissait toujours un peu trop de ma situation.

Il a pris un peu de recul afin que la femme puisse s’approcher de moi.

Elle sourit et me tendit le vêtement et les serviettes. Elle me salua en baissant la tête, se retourna et baissa la tête vers Gonzales, puis a quitté la salle.

Après qu’elle eut quitté la pièce, Gonzales a éclaté de rire. Il s’est approché vers moi, a pris les objets de mes mains pour les déposer.

Il a fait une blague sur la façon dont il faisait froid dans la salle. Il a ensuite commencé à me guider à travers du processus de la baignade et de la purification. L’eau était glaciale.

Après m’être séché et revêtu la robe et les sandales qui étaient sur le piédestal, il m’a dit que je devais rester calme et respectueux, lors de cette première visite et de simplement observer.

Il a dit que, par nécessité, ces groupes avaient récemment formé ce conseil. Certains d’entre eux ont, l’un avec l’autre, une histoire très longue et compliquée.

Il m’a dit aussi que ces groupes avaient une histoire encore plus compliquée, avec les civilisations de la surface – et ce sur plusieurs milliers d’années. On m’a informé qu’ils n’ont pas la meilleure des opinions de nous !

Il a ajouté que ces groupes ont souvent comme des élitistes et ont des préjugés contre la population de la surface, et que je devais garder pour moi-même, mes opinions sur la question.

Je tentais de ne pas laisser mon ego être un facteur dans l’équation. Néanmoins, je me sentais un peu fatigué après le bain public, de faire rire de moi, et de voir ensuite Gonzales s’inquiéter, que je veuille parler de façon inappropriée, comme je l’avais fait lors d’une réunion précédente, quand il y a eu une menace voilée contre ma famille. C’était lors de la réunion du Comité des 200, qui a eu lieu au château, et qui a été détaillée dans les messages précédents sur ce site.

Je sais que Gonzales n’avait aucune mauvaise intention, et cela faisait partie de sa personnalité, mais c’était encore un peu tôt. Certaines blessures étaient encore fraîches, en résultat d’une ou des réunions précédentes, que j’avais eues avec le Conseil de l’Alliance SSP, et où les choses étaient devenues assez intenses.

Je pris une profonde respiration et libéré mon esprit du précédent bagage émotionnel, de sorte qu’il ne serait pas détecté par nos hôtes actuels, qui avaient de plus grandes capacités intuitives, que tout humain moyen comme nous. J’ai dit à Gonzales que je comprenais, et que j’étais prêt, s’il n’avait pas autre chose à ajouter.

Il s’est ensuite rendu compte à quel point j’avais été vexé, et il avait l’air un peu inquiet. Il me regarda, pencha la tête et a commencé à dire quelque chose.

Juste à ce moment là, la femme et trois hommes sont entrés de quelques pas dans la pièce. Ils ont salué de la tête et nous ont regardés. Gonzales alors, s’est retourné et s’est dirigé vers eux, en me faisant signe, une fois de plus, de le suivre.

A quelques mètres avant que nous les atteignions, ils se sont retournés, et sont sortis par la porte devant nous. Ils ont tourné à gauche, et puis continué dans le couloir.

Le couloir a alors commencé à descendre et à tourner vers la droite, où il s’est élargi ensuite, dans une salle rectangulaire avec un haut plafond. Il y avait une grande porte directement devant.

Je me suis alors demandé d’où venait toute la lumière. Le couloir et les pièces étaient bien éclairés, mais je n’avais pas vu du tout de sources d’éclairage.

Nous nous sommes arrêtés dans la pièce et personne ne parlait. Je cherchais tout autour la source de lumière, lorsque la femme se retourna et m’a parlé. Sa voix avait un accent que je n’ai jamais entendu auparavant.

Elle a dit en anglais, "la lumière visible est créée par la vibration."

J’étais surpris et je l’ai regardée, mais avant que je puisse dire quoi que ce soit en réponse, une autre femme a franchi la grande porte. Elle portait la même robe de soie blanche, et portait le capuchon relevé sur sa tête.

Elle nous a regardé à tour de rôle, établissant ainsi un contact visuel avec chacun de nous, un par un. Puis elle se retourna et est ressortie par la porte sans dire un mot.

Quelque part, je savais immédiatement que je devais mettre mon capuchon, comme tout le monde l’a fait. Nous avons traversé la porte et puis descendu un escalier incurvé en pierre, vers un niveau plus bas. L’escalier tournait vers la gauche. Au fond, il y avait une autre porte avec le même symbole sur l’arche.

Nous avons commencé à passer par la porte et entrer dans la salle, en file de deux par deux.

Il y avait des gens portant les mêmes robes assis autour d’une table ovale. D’autres personnes étaient debout et d’autres assises sur des bancs en pierre, et ils portaient également les mêmes vêtements.

J’ai alors commencé à remarquer que chaque personne portait un pendentif. Les pendentifs étaient souvent d’apparences variées, et avaient des symboles différents dessus.

Je me rendis compte que c’étaient les symboles de leurs groupes. J’ai remarqué que quelques-uns d’entre eux touchaient et tapotaient leurs pendentifs. Ils y regardaient alors ce qui pouvait être décrit comme des hologrammes.

Ces pendentifs n’étaient pas seulement un bijou représentant leur civilisation ou un groupe. Ils étaient également un objet de technologie.

Alors qu’on nous a présenté, à Gonzales et moi, notre siège à l’avant de la salle, j’ai pu jeter un bon coup d’oeil à la table de pierre.

De notre angle de vision, il y avait au centre, une grande étoile dorée à huit pointes, avec une étoile plus petite, à huit pointes de gemme rouge en bas à droite de l’étoile dorée.

Les gens qui nous ont guidé à ce point, semblaient être les hôtes de la réunion. Ils portaient tous, des pendentifs qui ressemblaient à une image stylisée de Saturne, y compris les anneaux.

Sur chacun de ces pendentifs, il y avait un joyau unique, qui était placé à un endroit différent sur la surface de la planète.

Gonzales m’a dit plus tard que l’emplacement et le type de pierre représentaient où était située leur région particulière, sous la terre.


 
Pierre de Jade

 
Pierre Noire

 
Pierre Colorée Rose


Une des personnes au fond, avec les pendentifs Saturne orné d’une pierre couleur rose, se leva de la table.

Il nous a présenté, Gonzales et moi, ainsi que les noms, fonctions et noms de groupes, des gens autour de la table et dans la salle.

À mesure que chaque personne était présentée, elle baissait son capuchon.

Gonzales m’a demandé que je retienne ces noms, appellations et noms de groupe pour certaines raisons. La raison principale est qu’il voulait conserver leur confiance. Il ne voulait pas de répétition afin de ne vexer personne, comme c’était arrivé récemment quand j’étais allé dans les détails sur les types de non-terrestres qui assistaient à la Conférence de la Super-Fédération.

Cela avait amené certains de ces membres de Super-Fédération à demander que Gonzales prendre ma place lors de réunions futures, demande qui a été refusée.

On ne m’a jamais dit de ne pas partager cette information, mais il m’a été jeté au visage plus tard, lors d’une réunion avec le Conseil de l’Alliance SSP, que c’était l’une des raisons pour lesquelles, ils voulaient que Gonzales soit le délégué et pas moi.

Je n’ai jamais eu de problème à admettre, que Gonzales est plus un diplomate et un meilleur orateur public, que je ne le suis.

Cette décision, cependant, n’en relevait pas du Conseil de l’Alliance SSP, de Gonzales ou de moi-même – à moins que je n’aie refusé l’invitation au tout début.

Je vais partager les symboles qui étaient sur les pendentifs des personnes présentes à cette réunion. Quand je suis rentré chez moi, j’ai dessiné tous les symboles sur une feuille de papier, et envoyé cela à l’administrateur de mon web, qui est également un très bon infographe.

De cette feuille de papier, il a créé ou trouvé les images de ce rapport, qui sont une excellente représentation de ce que nous avons vu sur les pendentifs de ces divers groupes souterrains.

Ces différentes personnes étaient manifestement humaines, mais leurs ethnies paraissaient différentes de quiconque vous voyez sur la surface.

Il y avait des gens plutôt de stature trapue, traits africains et peau de bronze. Il y avait aussi des gens qui paraissaient asiatiques et indiens, avec différents tons de peau, y compris d’un bleu très pâle, et les types de corps ne sont normalement pas associés à ces groupes ethniques sur la surface.

Il y avait un groupe qui paraissait très méditerranéen. Il y avait un groupe qui ressemblait beaucoup à un Caucasien normal de la surface de la terre. Il y avait aussi des grands types maigres et pâles, avec des cheveux blancs, blonds, noirs et marrons, et qui étaient les hôtes à cet événement.

L’Ancienne Civilisation Maya Dissidente, que j’ai décrite dans les rapports précédents, n’était pas présente à cette réunion.

Dans le groupe qui portait les pendentifs Saturne, il y avait aussi des gens qui semblaient similaires, et qui pourtant avaient des types de corps légèrement différents.

En plus des symboles Saturne, il y avait aussi une étoile d’argent, une médaille croix gammée d’or "recourbée" (bien que ce n’était pas un groupe nazi dissident,) un symbole Omega avec une étoile d’or à huit pointes dans le centre, et un symbole qui ressemblait à un sablier. Cela peut avoir été une représentation stylisée de la constellation d’Orion.


 
 




  


Je dois avouer que de voir ce symbole de la croix gammée, avec certains de leurs autres termes et jeux de symboles, était assez troublant que j’ai presque enterré tout ce rapport. 
Je suis loin d’être antisémite, ni ne l’était aucun de ces groupes – mais ils semblent nous regarder chacun d’entre nous de la surface, avec des degrés variables de mépris.

Lorsque j’ai mentionné la croix gammée à  David Wilcock, il a partagé avec moi que les Allemands avaient cooptés ce symbole après l’avoir vu en vedette dans une hallucinante conférence de Gurdjieff au début du 20e siècle.

Gurdjieff a révélé la prévalence étonnante de ce même symbole chez les cultures partout sur toute la terre – les Hindous, les Hopis, les Japonais, les Esquimaux, les Grecs, les Romains, ainsi de suite, – sur tous les continents, sauf l’Antarctique.

C’était l’un des principaux symboles que leurs "dieux" leur avaient donné et qui les représentait. 
Gurdjieff a vu cela comme preuve évidente, qu’une civilisation avancée intelligente, répandue dans le monde, avait attiré les Allemands.

Gurdjieff a probablement tiré ceci d’une étude de l’Université de Yale hautement controversée de 1898 [http://www.richardcassaro.com/tag/1898-yale-university-study] et qui plus tard, a été interdite à mesure que les nazis ont pris du pouvoir. De nombreuses tentatives ont été faites pour expurger cette étude des dossiers académiques, cependant elle survit encore.

Après que la personne à la table ait terminé les présentations, je me rendis compte que sept différents groupes étaient représentés – même si trois d’entre eux étaient de toutes évidences, alliés ou génétiquement apparentés.


Chaque groupe était composé de trois représentants. La pièce où nous étions, a été mentionnée à plusieurs reprises comme étant "Au Sein d’Isis."
J’ai découvert plus tard, que c’était un complexe de temples, réservé pour des événements spirituels et politiques.

La plupart des groupes étaient constitués d’un ou de deux femmes, à l’exception du groupe avec le symbole de l’étoile à huit branches à l’intérieur du caractère grec Omega, qui était composé entièrement d’hommes.

Le chef de file évident de ce groupe a fait référence, à plusieurs reprises, au "Prince de Vénus, l’Étoile du Matin et le Porteur de Lumière". Cela a été profondément déstabilisant pour moi, à cause de l’association évidente de ces termes avec Lucifer.

J’ai sondé l’énergie des autres groupes, et ils semblaient tous très mal à l’aise avec ce groupe en particulier, ce qui n’était pas surprenant. L’un des autres groupes dispose d’une flotte de vaisseaux bien connue et puissante, pour lesquels, les programmes secrets de l’espace ont développé un sain respect – et je les ai reconnus immédiatement, ainsi que leur symbole.

Les discussions entre ces groupes ont alors commencé. Ils ont été invités par la personne faisant les introductions, à parler anglais pour leurs invités, mais cela n’a pas duré longtemps.

Ils ont parlé anglais, puis passé à une autre langue. Gonzales m’a dit plus tard, que c’était une langue pré-akkadienne qui a disparu depuis longtemps, de la surface de la planète. Puis ils sont revenus à l’anglais encore une fois.

Il y a aussi eu des échanges dans deux autres langues disparues depuis longtemps. La communication télépathique prenait place aussi entre les individus dans la salle. Naturellement, le tout était très confus et difficile à suivre pour moi.

J’étais en mesure de comprendre qu’ils discutaient des attaques qui ont eu lieu contre diverses villes souterraines, et des pertes encourues.

J’étais en mesure de déterminer, que leurs ennemis sur la surface, avaient désormais la technologie, qui leur permettait de localiser leurs villes, et de contourner leurs défenses. Les gens de la surface avaient développé des armes sophistiquées, qui pouvaient pénétrer dans les plus grandes profondeurs, et y faire d’énormes dégâts.

Cela signifie que tous les paris étaient finis. Ces groupes de la surface étaient devenus leurs ennemis violents et impitoyables. Ils se sentaient vulnérables et menacés, et devaient compter les uns sur les autres pour la protection.

Ils ont également parlé que des gens de la surface construisaient de plus en plus de leurs propres villes sous la surface, et dans le processus, polluaient le très délicat écosystème souterrain.

Ils avaient également à traiter avec les dernières escarmouches avec une variété de groupes souterrains, non humains très désagréables. Cela leur causait beaucoup d’inquiétude.

Il est devenu clair que toutes ces pressions croissantes, les avaient amenés à former une alliance les uns avec les autres – quelque chose qui jusqu’ici, aurait paru presque impossible à envisager.

Cette discussion a duré environ deux heures, et nous avons été en mesure de suivre seulement une petite quantité de ce qui a été dit. Puis, le chef du groupe "Omega / Étoile à Huit Pointes " a invité Gonzales à parler.

Gonzales m’a dit plus tard que cette personne n’avait pas manifesté le respect approprié à ses hôtes en faisant cela. Gonzales connaissait les protocoles entre ces groupes, et cherchait à les suivre aussi attentivement que possible.

Gonzales a regardé la femme portant le pendentif Saturne avec la pierre couleur rose, et elle lui a donné le feu vert pour continuer. Il s’est ensuite levé et a parlé d’où il était assis, à côté de moi. Je n’étais pas en mesure de le regarder quand il parlait, alors j’ai regardé autour dans la salle alors qu’il parlait.

 
corey_inneer_earth_beings_1


Gonzales s’est adressé à chaque groupe par son nom, et les a remerciés pour leur invitation à participer, en tant que représentant de l’Alliance. Il a exprimé sa gratitude au groupe, qui était l’hôte de cette réunion du conseil.

Il a ajouté que ce fut un honneur de recevoir et d’accueillir leur petite délégation, qui avait voyagé à l’un des avant-postes de l’Alliance SSP, dans la ceinture de Kuiper, à grand risque personnel dans les semaines précédentes.

Gonzales a déclaré qu’en dépit des différences importantes, dans les points de vue, et les anciennes alliances qui avaient été en conflit direct, avec tous et chacun nous espérons maintenant réaliser, il était là pour relayer les espoirs du Conseil de l’Alliance SSP, qu’un accord pourrait être atteint entre toutes les parties.

Cela comprend les modifications dans la façon dont ces groupes s’occupaient des gouvernements et des civils avec qui, ils étaient en contact sur la surface de la planète.

Il fit une pause, et je pouvais voir qu’il choisissait soigneusement ses mots. Il essayait de son mieux, de ne pas diffuser ses pensées et ses émotions, à ce public très perspicace.

Il a ensuite levé les yeux et livré ce qui semblait être un discours vaguement préparé, court, et pourtant est allé droit au bût.

Il a abordé l’histoire compliquée que ceux-ci et d’autres anciens groupes sécessionnistes humains, ont eu avec les civilisations de la surface – depuis des dizaines de milliers d’années.

Il a également abordé chaque groupe dans la salle, les interpelant ouvertement sur leurs tromperies passées et actuelles avec les gouvernements, les militaires et les civils.

Il a terminé son discours sur la note que nous entrons dans une nouvelle ère, qui devrait impliquer une coopération ouverte, et l’honnêteté. Je pouvais sentir la montée soudaine de la tension, des émotions mixtes et de l’énergie dans la salle, alors qu’il disait cela.

Gonzales a salué en baissant la tête et s’est rassit à côté de moi, tout en maintenant son regard vers la délégation autour de la table.


Ils se mirent à parler entre eux dans différentes langues. Parfois, ils parlaient, se coupant l’un l’autre, ou parlant par-dessus l’autre. Ils faisaient souvent le signe de nous désigner, Gonzales et moi, dans le processus.

Ils parlaient calmement, mais il était évident qu’ils n’étaient pas heureux, avec au moins une partie de ce que Gonzales venait de communiquer.

Nous avons ensuite reçu une leçon très condescendante de chacun d’eux, sur la façon dont nous n’avions pas le droit de les juger, avec notre compréhension et notre connaissance limitée.

Ils ont chacun décrit leurs perceptions de nous sur la surface, comme étant des barbares non civilisés qui sont malades et impurs génétiquement.

Ils ont dit qu’ils étaient les seuls à avoir conservé les différentes lignées humaines d’origine sur la terre.

Vague après vague, des réfugiés en provenance des planètes proches avaient depuis mélangé leur génétique avec les êtres humains de cette planète d’origine, et s’étaient répandus sur le monde de la surface comme la peste.

Ils ont déclaré que, dans les près de 20 millions années, depuis que les lignées humaines originelles avaient paru sur la terre, il y avait eu quatre grands cataclysmes, qui ont changé, soit l’axe de la Terre, sa rotation, ou sa trajectoire orbitale autour du Soleil

Chaque fois que l’un de ces événements s’est produit, "l’élite" ou la caste des prêtres, ont gardé leur lignée génétique pure, en s’isolant dans le sous-sol. Ces petits groupes ont survécu, tandis que l'origine de leurs civilisations sur la surface a péri.


Après des océans de temps, et de plus petits événements destructeurs sur la surface, et qui étaient quand même évidemment catastrophiques, presque tous les signes de leurs civilisations anciennes, ont été effacés de la mémoire des survivants. Et il n’est resté que les mythes et légendes des dieux puissants.

Ils ont déclaré qu’ils sortaient de temps en temps, pour démarrer la civilisation des survivants, qui étaient le plus étroitement lié à eux, en termes de génétique.

Ils ont affirmé que ces races survivantes, ont supposé qu’ils étaient les dieux de leurs propres légendes anciennes. Il a été décidé qu’ils permettraient à ceux qu’ils aidaient, de croire qu’ils étaient des dieux, afin de garder leurs civilisations souterraines secrètes et protégées.

Ils ont également déclaré qu’il y avait d’autres planètes de notre système solaire, qui étaient habitées pendant cette période de temps, et qui avaient également souffert de cataclysmes extrêmes.

Pour ajouter à cette histoire incroyable, ils ont déclaré, que des groupes de plus en plus avancés, ont commencé à arriver de l’extérieur de notre système solaire, pendant et après ces événements cataclysmiques.

Ces nouveaux groupes ont commencé à tirer avantage de la situation, comme d’une ferme, et à manipuler la génétique des indigènes de ce système solaire.

Ils ont affirmé que la Terre est devenue la destination des réfugiés de ces autres planètes habitées. Les Extraterrestres avancés ont déménagé ces réfugiés ici, en plusieurs vagues étant donné que des cataclysmes étaient survenus sur leurs planètes d’origine.

Les races de réfugiés étaient génétiquement similaires aux humains d’origine de la Terre, mais ils étaient beaucoup plus agressifs.

Il s’est avéré que bon nombre de ces réfugiés étaient d’une civilisation très avancée, qui s’était détruite elle-même, par la guerre et la haute technologie.

L’utilisation de certaines de ces armes avait, non seulement causé la destruction à une échelle interplanétaire, mais avait généré une signature énergétique unique.

Cette signature énergétique avait attiré l’attention des groupes extraterrestres, qui entraient maintenant en masse, dans notre Système Solaire, et qui ont démarré ensuite une expérience de manipulation génétique.


Les groupes souterrains ont affirmé qu’il y avait eu une ancienne civilisation qui avait protégé cette région de la galaxie, pendant littéralement des milliards d’années.

Ils ont été désignés comme "Les Gardiens", et le Programme Spatial Secret les ont mentionnés comme étant "l’Ancienne Race des Constructeurs". Cela a été couvert dans les épisodes précédents de divulgation Cosmique et dans les écrits sur ce site.

Cette race des Gardiens étaient extrêmement avancée. Il n’y avait pas d’autres groupes extraterrestres qui auraient jamais même pensé violer leur région de l’espace.

Les gardiens avaient depuis longtemps disparu de notre fréquence. Ils avaient créé un champ de protection ou de technologie dans leur domaine qui y a maintenu la sécurité pendant une longue durée de temps, après qu’ils aient disparu physiquement.

Selon ceux qui ont raconté cette histoire, les habitants des autres planètes habitées dans notre système solaire, ont inconsciemment perturbé cette technologie de protection mise en place par les Gardiens.

Quand ils ont utilisé leurs armes de pointe dans l’agression contre d’autres races, cela a causé le déclenchement d’une chaîne massivement destructrice d’événements. Cela a eu pour conséquence malheureuse de désactiver le champ de protection qui avant été mis en place, pour assurer leur propre protection et leur survie.

Lorsque le champ est tombé, cela a envoyé un signal au reste du cosmos comme un phare.


Les survivants de ces mondes habités au sein de notre système solaire se sont relocalisés sur la Terre. Ils étaient extrêmement agressifs, et ont commencé à se reproduire et se mixer avec les humains originaux, qui étaient sur la surface de la Terre.

Il ne fallut pas longtemps avant que les groupes souterrains voient cette nouvelle race mixte comme une menace pour leur existence. Cette nouvelle race mixte est la population actuelle de la surface de la terre d’aujourd’hui.

Maintenant plus que jamais, ils savaient qu’ils devaient garder le secret sur leurs civilisations, afin de préserver leur intégrité génétique, et la sécurité de centaines de leurs temples et villes souterraines anciennes, les plus chers.

Ils avaient les technologies de pointe à la fois se cacher et de se défendre contre ces groupes ET. Ils ont commencé à jouer un jeu stratégique à long terme, contre eux, en utilisant comme pions, la race de la surface à laquelle, les extraterrestres étaient tellement intéressés.


 http://i41.servimg.com/u/f41/11/21/14/63/zeus_11.jpg


Ils ont continué à apparaître, tels des dieux et enseignants ascensionnés, à certains membres éloignés de famille génétiques sur la surface, pour les aider à se développer spirituellement ainsi que leurs civilisations. Cela a été fait dans l’espoir, qu’ils pourraient être en mesure de surmonter la partie agressive de leur programmation génétique.

Cet effort a continué incessamment jusqu’à l’heure actuelle.

Ils ont décidé de commencer à se présenter aux extraterrestres, des autres systèmes d’étoiles, lorsque la population de la surface est devenue plus sophistiquée technologiquement.

Ils disent que cela va continuer à faire en sorte que les gens avec qui ils entrent en contact, vont continuer à regarder vers les étoiles, au lieu de sous leurs pieds.

Ils ont déclaré en outre, que notre récente communication sur leurs activités sera contrecarrée, avec de l’information et des communications contradictoires, qu’ils feront à leurs contacts de la surface.

La désinformation plantée indiquera, qu’il y a effectivement des imposteurs, mais qu’eux, ils sont en contact avec le groupe réel extraterrestre, tandis que les autres contactés ne communiquent qu’avec des tricheurs.

(Pour être parfaitement clair, cela ne veut pas dire que tous les contactés entrent dans cette catégorie. Le nombre est cependant assez vaste. Dans la partie 2, je vais décrire la région qu’on m’a montrée où des centaines de leurs gens sont en mode repos et vont atteindre les gens sur la surface avec leur esprit. Ils ont eu une série de programmes supplémentaires, où ils faisaient un contact physique avec les civils sur la surface dans leur appareil.)


Ils ont dit qu’ils maintiendront cette pratique jusqu’à ce que certaines conditions aient été remplies.

Une de ces conditions est que la population de la surface doit retirer le système de contrôle actuel, qui est géré par ces mêmes groupes TERRESTRES contre lesquels ils ont travaillé.

Deuxièmement, ils auront également besoin de voir que la population de la surface a surmonté son comportement barbare et sa programmation génétique non-civilisés.

Ils ont déclaré qu’ils ne sont pas optimistes que nous soyons en mesure de faire cela, même avec les changements énergétiques en cours, ou le retour de l’assistance des Gardiens. Ceci fut assez surprenant à entendre car, de toute évidence, ils faisaient référence à l’Alliance des Sphères comme étant les Gardiens.

[David Wilcock  m’a dit que la série de la loi de Un, a indiqué que leur civilisation a évolué en un état très avancé, et que leurs origines provenaient de sur notre planète Vénus, il y a 1,2 milliards d’années.

Étant donné que l’Alliance des Sphères m’a personnellement demandé, de lire la Loi de Un, ceci est une corrélation très intéressante. David a dit que c’est un "changeur de jeu" qui relie ensemble de nombreux bouts perdus de l’histoire.

La Race des Anciens Constructeurs a laissé derrière elle, une vaste collection de pyramides, obélisques et autres structures, souvent faites d’un alliage de verre, comme de l’aluminium transparent, à travers tout notre système solaire. Une variété de ces objets existe encore, à l’intérieur de vastes grottes sous la surface de la Terre.]

Ces groupes souterrains sont sous l’impression que, après un événement de divulgation complète et l’élimination des extraterrestres manipulateurs de notre système solaire, il nous faudra encore plusieurs générations, pour nous guérir et évoluer en tant que civilisation.

Seulement alors, serons-nous en mesure d’avoir un contact ouvert comme des égaux, avec leurs civilisations.

Ils n’étaient pas exactement ravis de former ce nouveau conseil, ou de tendre la main au Conseil Alliance SSP pour demander contact avec les "Gardiens" nouvellement revenus.

Apparemment, les Gardiens ne vont pas les contacter d’eux-mêmes. S’ils voulaient un quelconque accès, ils devaient travailler en équipe avec nous.

Ils ont catégoriquement déclaré qu’ils faisaient cela sous la contrainte. Leur alliance a été contrainte de se former par la vaste gamme de problèmes qu’ils rencontraient. Cela comprenait la résistance mortelle qu’ils rencontraient de divers réfugiés extraterrestres souterrains, et les "anciennes races pré-humaines de la Terre."

Leurs problèmes ont été aggravés par les trahisons récentes dont ils avaient souffert, de la part de certaines sociétés secrètes, et des royautés de la population de la surface.

Ils ont déclaré qu’ils étaient bien conscients, que les différents membres de l’Alliance SSP, avaient été impliqués dans des crimes contre l’humanité, avant qu’ils ne se séparent – et résistent aux activités de divers groupes extraterrestres et Métissés de la surface.

Ils réservent leur jugement sur nous, et sur notre point de vue, tout comme nous devons réserver notre jugement sur eux et leur point de vue.

Ceci était bien évidemment, un sujet d’impasse qui ne pouvait aller plus loin.  

Gonzales se leva rapidement, et salua de la tête chacune des personnes qui étaient autour de la table, et qui avaient pris la parole.

Il s’est rassit, se pencha vers moi et chuchota, "Ça s’est bien déroulé, non ?"

Je ne répondis pas, parce que j’étais assis là, avec toutes ces informations que je venais d’entendre, et qui circulaient dans ma tête. Je tentais de les relier avec la connaissance établie, que j’avais eu des plaquettes de verre intelligent, et des rencontres avec divers autres groupes.

Une grande partie de cela était nouveau, ou du moins beaucoup plus détaillée que ce dont j’avais entendu parler auparavant. Je me demandais aussi à quel point tout cela était exact, car cela venait d’un groupe qui avait certes, trompé la population de surface de la Terre, depuis des milliers d’années.

Nous vivons en effet des temps où chacun de nous doit discerner les nouvelles informations sur un niveau plus profond, que celui de nos systèmes de croyances établies. Ça va clairement prendre plus, que des paroles et des promesses, pour que nous soyons en mesure de faire confiance à des gens, qui ont admis nous avoir trompé, et qui ont formé une alliance uniquement, dans la peur de leur propre anéantissement.

J’étais profondément plongé dans mes pensées quand j’ai entendu des voix qui semblaient maintenant venir d’un mile plus loin. Tout le monde autour s’est levé et remis leur capuchon sur leurs têtes, alors j’ai rapidement fait de même.

Chacun des sept groupes ont prononcé une très courte déclaration dans cette langue pré-akkadien. Ils ont alors commencé à s’aligner vers la seule porte d’entrée dans cette pièce – la pièce "Au Sein d’Isis."

Personne ne parlait, et tout ce que vous pouviez entendre était le bruit des pas et des robes, alors qu’ils attendaient que leurs hôtes ne remercient tout le monde de la salle.

Après quelques instants, tout le monde a commencé à se passer lentement par la porte. Je repassais encore dans ma tête, tout l’ensemble des informations que je venais d’entendre.

Nous avons tous retracé notre chemin de retour de la façon dont nous sommes arrivés, à travers la série de détours et des courbes des escaliers. Nous sommes retournés à l’endroit où nous étions initialement, nous nous sommes retrouvés dans le couloir principal.

Maintenant, nous remontions une légère pente vers la salle du cérémonial de l’eau. Ceci nous a alors conduit directement à la très grande salle en forme de dôme, où j’étais initialement arrivé.

Mentalement, je me suis préparé à devoir retourner dans la salle de nettoyage, et face à la possibilité d’un autre scénario de nudité en public – cette fois avec un public beaucoup plus important.

C’est alors que j’ai remarqué que le groupe devant nous, passait à côté de la porte de cette salle, et se dirigeait directement dans une autre grande salle en forme de dôme.

 Tout comme je commençais à me sentir soulagé, j’ai senti Gonzales, qui me touchait au bras gauche.

Je jetai un regard en arrière pour le voir s’arrêter maintenant à quelques pas derrière moi. Il se tenait là, avec deux des remarquables femmes du groupe hôte.

Il regardait au-delà de moi, le reste du groupe, tout en maintenant son doigt sur ses lèvres. Il indiquait clairement qu’il voulait que je garde le silence.

J’ai regardé et je pouvais voir des brillants flashes de lumière, provenant de la grande salle en forme de dôme, où le reste du groupe était entré.

Je me suis retourné et me suis placé à côté de Gonzales. Il était tranquillement là, debout, à l’aise, une main tenant son poignet.

J’avais déjà remarqué que l’une des femmes me regardait de temps en temps. Maintenant, je sentais qu’elle avait quelque chose à dire.

Dès que les lumières ont cessé de clignoter au bout du corridor, la femme qui m’avait accueilli à l’arrivée, et livré les vêtements dans la salle de nettoyage, s’avança.

Elle a dit "S’il vous plaît, venez avec moi. J’ai une demande personnelle." On m’avait dit que la délégation devait visiter chacun de leurs domaines locaux, et certains d’entre eux seraient de retour pour une autre cérémonie de purification ou de nettoyage, et j’imagine pour récupérer leurs vêtements.

Gonzales me regardait d’un air perplexe. Comme elle s’était adressée à moi directement, je lui ai dit que je serais heureux d’entendre sa demande.

Elle a souri, et a dit : "Venez marcher avec moi." Elle a commencé à marcher vers la grande salle dans laquelle je suis arrivé.

Gonzales et l’autre femme marchaient ensemble à environ cinq pas derrière nous. Je m’attendais à une explication, ou d’entendre la demande, mais au lieu de ça, nous avons commencé à marcher pendant un moment en silence.

Nous avons traversé la grande salle en forme de dôme, à la fin du couloir, et sommes allés directement à travers la pièce et avons passé la porte vers l’autre côté.

La salle était vide. Personne ne montait la garde aux quatre portes.

Nous avons descendu un autre couloir qui avait plus de portes que le précédent. J’ai oublié de compter les pas et les portes, ou toutes autres méthodes de rétention de renseignements, que nous étions censés faire, dans un nouvel environnement, selon la procédure standard d’opération (SOP).

Je pouvais dire qu’elle avait quelque chose de grave à me demander. Toutes sortes de choses se promenaient dans ma tête. J’étais vraiment nerveux au sujet de ce, jusqu’où cela pourrait nous mener. Cela a détourné mon esprit de toutes les nouvelles données, que j’avais essayé de traiter quelques minutes plus tôt.

Chacune des pièces de ce corridor était couverte d’une sorte de champ d’énergie ou "lumière dure" qui m’empêchait de voir à l’intérieur.


Nous nous sommes finalement arrêtés à une des portes, après quelques détours dans le couloir. Elle tapota son pendentif, et la porte est devenue translucide. Je pouvais alors voir à l’intérieur de la salle.

Par ce que je pouvais observer de l’entrée, cela semblait être une sorte de salon ou des quartiers privés.

Elle a regardé Gonzales et son escorte, et a dit : "S’il vous plaît restez ici." Puis elle s’est dirigée à l’intérieur, s’est retournée et m’a regardé.

J’ai regardé Gonzales, qui avait l’air encore plus perplexe. Je suis alors entré dans la pièce avec elle. Elle tapota son pendentif et la barrière d’énergie est réapparue sur l’entrée.

Être un introverti et un peu timide avec les femmes que je ne connais pas bien, je commençais à me sentir nerveux et un peu complexé.

Elle a alors commencé à interfacer télépathiquement avec moi. Elle m’a demandé de me détendre. Elle voulait savoir si je voulais partager une expérience d’enfance avec elle.

Elle a continué à communiquer qu’il y avait un endroit très spécial pour son peuple, et dont l’accès leur avait été interdit depuis plusieurs centaines d’années.

Elle a communiqué qu’un groupe souterrain non humain avait pris possession de ce lieu.

Ils sont une espèce ancienne, indigènes sur la Terre, qu’elle appelait les "Dal-Azag" (Serpents à Plumes).

Elle m’a envoyé une image mentale de l’un d’eux. Même si je n’avais jamais interagi avec l’un d’eux, je les reconnaissais à partir d’une base de données que j’avais visionnée sur une tablette de verre intelligent, c’était les Raptors.

Ainsi que je l’ai déjà mentionné, ce sont quelques-uns des groupes souterrains les plus tenaces et les plus dangereux auxquels nous sommes confrontés. Pour nous, ils ont une apparence hideuse. Ils sont carnivores, très agressifs et attaquent les humains et les consomment sur place.


 http://img.xooimage.com/files68/b/6/4/raptoris1-3005176.jpg

Elle m’a montré une image de l’un de leur caste dirigeante. Cette race a un panache de plumes sur le derrière de la tête et le cou, presque comme la crête d’un oiseau.

J’avais lu comment ils se déplaçaient de façon saccadée, beaucoup comme des oiseaux. Maintenant, son image mentale m’a donné une vision beaucoup plus précise de la façon dont effectivement, ils apparaissent et se déplacent. C’était vraiment troublant.

Elle m’a communiqué, que cette race avait eu une alliance ténue, avec certaines des factions de la civilisation humaine de la surface.

Ces êtres ont permis à ce groupe de la surface de s’aventurer dans leur domaine. Cependant, cette race exige un don de chair humaine, tout comme dans le temps, avant que les Espagnols fassent la conquête de la terre ci-dessus.

Ces sociétés secrètes humaines de la surface, n’avaient aucun scrupule moral contre le fait de leur offrir ces cadeaux.

J’avais entendu parler tout cela avant. Bien que ce soit horrible, je n’étais pas choqué. D’autres groupes ont des arrangements similaires.

Elle est finalement arrivée à la partie qui me concernait, dans mon propre présent immédiat.

Elle savait très bien que, quand j’étais adolescent, j’avais été amené dans une profonde caverne de cristal, où on m’a dit que les cristaux étaient vivants. Je me trouvais dans un groupe avec d’autres enfants à l’époque.

On nous avait dit de ne pas toucher les cristaux, parce que cela pourrait leur faire du mal, ou ils pourraient nous nuire. On nous a demandé d’essayer de les interfacer par télépathie.

Je faisais partie de ceux qui avaient été en mesure d’interfacer avec succès ces formes de vie cristallines.

[David Wilcock a partagé, que ceci est une autre correspondance intriguante avec les informations de la Loi du Un. La série nous dit que, lorsque la Terre a été préparée pour la vie humaine, des cristaux hyper-avancés, qui avaient leur propre forme de sensibilité, ont été placés à l’intérieur de la Terre.

La loi du Un dit, que ces cristaux étaient destinés à travailler presque comme, ce que nous voulons maintenant considérer, comme des serveurs Internet. Ils répondent aux appels spirituels que les gens font quand ils commencent leur éveil.

Les cristaux ont été programmés pour encourager les gens à être plus aimants et à méditer. Ces messages apparaîtraient dans une variété de formes, y compris les rêves, les synchronicités et des visions.

Si ces instructions sont suivies, les cristaux signalent aux groupes bienveillants plus avancés, de se manifester, et fournir des instructions spirituelles, beaucoup plus nuancées et plus détaillées.

Je n’avais jamais rencontré cette information, lorsque David m’a dit cela. C’était l’une des dizaines de corrélations fascinantes qui se sont présentées, une fois nous avons commencé à nous parler]


J’ai communiqué en retour que je me souvenais de l’expérience. Je lui ai envoyé une image mentale de la caverne, ainsi que des étranges aurores d’énergie, que je voyais autour des cristaux.

Elle a fermé les yeux et sourit. Une grosse larme coula sur sa joue mince.

Elle m’a demandé si je voudrais partager avec elle, ma mémoire complète de cette expérience. Je ne savais pas ce qu’elle voulait dire. Je lui ai demandé ce que cela entraînerait.

Elle a communiqué qu’elle aurait besoin de me tenir les mains, et que je devrais lui ouvrir mon esprit.

Elle a communiqué que, ce faisant, son esprit serait ouvert à moi. Chez son peuple, cela était considéré comme un acte très intime de partage.

J’ai communiqué que je n’étais pas à l’aise avec le fait d’ouvrir mon esprit aussi complètement à quiconque, et que je devais respectueusement décliner.

Elle m’a expliqué qu’elle est une grande prêtresse, et que je lui donnerais ainsi un cadeau qu’elle pourrait ensuite partager avec les autres.

Cela contribuerait également grandement à l’établissement de la confiance entre nos peuples, étant donné que nous avions si peu à leur offrir à ce jour, dans nos négociations.

Elle a communiqué que l’information résiduelle que j’avais de mon expérience avec ces cristaux, était très importante pour eux.

Je me suis retourné et je marchais de long en large dans la chambre. Je brassais tout cela dans ma tête, calculant frénétiquement, les certains nombres de façons, dont cela pouvait mal tourner.

Si je m’ouvrais comme ça à une femme étrangère, que je viens de rencontrer, et d’une culture qui avait été antagoniste envers la plupart d’entre nous, jusqu’à ce que nos ennemis communs les aient forcés à former une alliance, comment allait-on me faire confiance avec des informations sensibles dans l’avenir ?

Mon statut avec le Conseil de l’Alliance SSP était déjà fragile, au mieux. Les êtres des Sphères semblaient en fait, avoir beaucoup plus confiance en moi que quiconque.

Je lui ai demandé respectueusement, si je pouvais consulter Gonzales avant de lui donner ma réponse.

Elle s’est immédiatement retournée et a retiré la barrière de la porte, et elle a invité Gonzales à venir dans la pièce. Elle s’est excusée et est restée à l’extérieur.

Gonzales a demandé : "Alors, que s’est-il passé ici ?" Il regardait intensément autour en disant cela.

Je lui ai raconté les détails de cette "faveur personnelle" qui m’avait été demandée, et de ma sécurité opérationnelle (OPSEC) et les préoccupations de souveraineté personnelle.

Il m’a dit qu’il comprenait mes préoccupations, et que l’Alliance SSP n’avait pas partagé avec moi certains détails opérationnels, par précautions de sécurité.

Il a dit que j’étais autorisé à procéder à moins qu’il y avait des informations "SBA" (Sphère Being Alliance), ou des expériences personnelles avec Raw-Tear-Eir que je voulais garder confidentielles.

J’ai dis à Gonzales que j’étais très mal à l’aise à faire ceci. Cependant, elle avait communiqué que c’était très important pour leur peuple.

J’ai dis que cela semblait être la seule chose que nous avions à leur offrir et qui les intéresserait en ce moment – à moins que ce ne soit une ruse pour entrer dans ma tête et chercher autre chose.

Gonzales a déclaré que ce n’était certainement pas la seule chose que nous avions à leur offrir.

Ils n’auraient pas formé ce nouveau conseil et ne se seraient pas manifesté pour nous inviter, si nous ne disposions pas de certaine valeur pour eux – qu’ils soient prêts à l’admettre ou non.

Il m’a dit que je ne relève pas de lui. Même si je le faisais, il ne me donnerait pas l’ordre d’aller jusqu’au bout de ceci, si je m’y sentais si fortement opposé.

Il a dit qu’il n’en tenait tout à fait qu’à moi, mais que cela pouvait être utile, si le partage de l’information était bidirectionnel. Je pourrais apprendre quelque chose qui pourrait être très utile à l’Alliance SSP.

Soupirant, je lui dis que je lui parlerais. Je lui ai demandé de bien vouloir lui dire de revenir.

Elle revint vivement dans la chambre. Elle salua rapidement de la tête et me regarda fixement dans les yeux.

Je lui ai communiqué, que j’irais de l’avant avec sa "fusion mentale Vulcain" comme un signe de confiance et de bonne foi entre nos peuples. Elle était visiblement satisfaite.

Elle se dirigea vers le mur, puis revint avec un gobelet de cristal. Il était rempli d’un liquide ambré.

Elle a pris un verre et me l’a offert. Je lui ai demandé si c’était une drogue quelconque.

Elle a communiqué en réponse, que c’était de "l’Elixir d’Isis", et que c’était un vin fait à partir d’une fleur rare, qui ne pousse que dans les régions souterraines.

Elle prit une autre gorgée et m’a remis la coupe. Elle a communiqué qu’il n’était pas nécessaire pour le processus, mais c’était considéré comme une partie habituelle de la cérémonie.

Je lui ai dit que j’espérais, qu’elle ne serait pas offusquée si je refusais. Je lui ai alors remis la coupe.

Elle a sourit, et pris quelques gorgées de plus de l’élixir, puis l’a placé sur une table. À côté de la table, il y avait deux chaises, et aussi quelque chose qui était soit un banc ou comme un petit lit.

Elle a communiqué que je devais m’asseoir et me mettre à l’aise.

Elle semblait être un peu plus détendue après avoir ingurgité de cet élixir puissant, de toute évidence.

Je me suis assis. Elle a guidé l’autre chaise de sorte à la placer directement en face de la mienne.

Elle s’est ensuite assise dessus. Elle se tenait au bord du siège.

Elle m’a demandé de venir plus près. Je l’ai fait et elle a pris mes deux mains dans les siennes.

Sa peau était très douce et extrêmement chaude. Elle était beaucoup plus chaude que la normale.

Elle m’a communiqué que je devais me fermer les yeux, et vider mon esprit de toutes pensées.

J’ai utilisé certains protocoles que j’avais appris pour vider mon esprit et entrer dans un état de conscience plus profonde.

Une fois ceci fait, chaque partie de mon corps a commencé à picoter.

Je sentais mon "corps astral" attiré vers elle. Je sentais son énergie et la mienne commencer à fusionner.

Je ne sais pas exactement comment le processus fonctionnait. Je sentais comme si c’était un mélange des corps de lumière.

Ce fut une expérience très profonde et puissante – tant sur un plan du mental, du corps et de l’esprit.

Je me suis retrouvé à un net désavantage, par rapport à son développement mental très avancé. Comme elle était apparemment une grande prêtresse parmi son peuple, elle avait très probablement une conscience encore plus puissante que tout le monde.

J’avais conscience de son intention focalisée sur certains de mes souvenirs. Par la même occasion, j’étais inondé de ce que je percevais comme plus de 130 ans de ses propres souvenirs.

Flash! Flash! Flash! Je faisais des sauts à travers de nombreuses différentes scènes de sa vie.

Je l’ai entrevue, dans sa formation et ses devoirs de prêtresse. J’ai vécu ce qu’elle avait ressenti dans sa période comme agent de liaison, entre les différentes sociétés secrètes, aux États-Unis et en Europe.

J’ai senti ce que c’était pour elle, que de rencontrer des responsables et des militaires des Gouvernements Américains et Européens – tout au long des différentes périodes de temps.

J’étais parfaitement conscient qu’elle avait assumé le rôle d’émissaire d’un autre système d’étoile – sans révéler qu’elle faisait partie d’un groupe qui a vécu ici sur la terre depuis toujours.

Il y a eu un aperçu d’un ami d’enfance qu’elle aimait. Cet ami a été tragiquement tué dans un raid souterrain par un "insectoïde" de type non-terrestre.

Puis, alors qu’elle était concentrée sur mon expérience dans la grotte de cristal, j’ai commencé à synchroniser automatiquement mon attention sur elle quand elle avait le même âge.

L’expérience n’a duré que quelques instants, mais j’ai eu un sens profond de dilatation du temps. C’était comme si le temps s’immobilisait dans ce tourbillon d’images, de sons et de ressentis.

Lorsque tout fut terminé, mon corps tremblait.

Quand j’ai ouvert mes yeux, j’ai pu voir que c’était la même chose pour elle.

Nous nous sommes tous les deux appuyé sur le dossier de nos chaises et sommes restés assis tranquillement pendant un moment – sous le choc de l’intensité de tout cela.

Mon corps picotait encore tout partout. Cela avait libéré des endorphines qui étaient assez agréables, mais pas d’une manière sexuelle ou érotique.

Certains peuvent imaginer ou voudraient caractériser l’expérience de charnelle ou de nature sexuelle, mais ce fut tout autre chose que cela.

J’ai sentis ses émotions, et elle a ressenti les miennes. Nous avons tous les deux commencé à ouvertement verser des larmes, alors que je réalisais exactement la portée de l’importance que cette expérience partagée avait été pour elle.

Après quelques instants, nous nous sommes levés. Elle m’a serré dans ses bras pendant un moment. Elle m’a remercié de m’être partagé avec elle.

Je ne pense pas que nous avons les mots, pour expliquer à quel point, cette expérience fut émotionnellement profonde et belle.

Une expérience de ce type pourrait magnifiquement modifier en permanence, et pour toujours, l’expérience de quelqu’un sur eux-mêmes, et de la vie sur la terre.

Ensuite, il y avait définitivement un ressenti de lien et une connaissance de l’autre, à un niveau profond.

Elle m’a dit que certains de son peuple ne l’approuverait pas d’avoir fait ce qu’elle a fait, avec une "personne mixée" de la surface.

Néanmoins, elle était certaine que la majorité de son peuple serait très heureux de partager l’expérience que je leur avais donnée.

Ce fut une étape importante vers la guérison de la scission qu’il y avait entre nos civilisations depuis de nombreux millénaires.

Elle a dit qu’elle espérait aussi, que je pourrais comprendre pourquoi, ils ont fait ce qu’ils ont fait pour gérer les sociétés sur la surface.

Nous sommes loin d’être aussi innocents et paisibles comme la plupart de nous aimeraient le croire.


Les groupes occultes secrets à la surface, avec qui ils avaient une fois, tenté de négocier des traités, s’étaient tournés contre eux – sauvagement et avec une totale brutalité.

Ces groupes n’avaient maintenant aucun problème à exterminer complètement chaque homme, femme et enfant – sans aucun souci que ce soit pour leur sécurité, le bien-être ou leur droit.

Tout comme nos propres civilisations avaient souvent été obligées de faire des compromis, ils ont aussi eu à faire des choix difficiles, pour ce qu’ils considéraient comme le plus grand bien – de protéger leur population.

Je suis conscient que certaines personnes sur Internet pensent que tout ceci est un psy-op. Que tout est une tromperie. Que tout est une astuce. Ne faire confiance à personne, ne rien croire, et de tout ce qu’on vous a dit, le contraire est le vrai.

Leurs doigts commenceront immédiatement à cliquer, avec les opinions que j’aurais inventé tout cela, ou que ceci est encore un autre cheval de Troie, destiné à nous détruire tous.

Je peux honnêtement dire qu’après avoir eu une expérience de cette profondeur, je ne crois pas qu’il y ait de façons possibles, pour elle de pouvoir occulter de moi, un agenda négatif.

Cette expérience est semblable à ouvrir, dans une arène, les vannes de complète transparence et d’honnêteté totale.

Tout est su. Il est absolument impossible de vous présenter comme autre chose que qui, et ce que vous êtes vraiment, dans cet espace sacré et commun.

Ces gens ont peur de nous. Nous avons hérité de la génétique très agressive des groupes, les groupes de réfugiés qui ont été relocalisés sur notre planète, ainsi que de la manipulation génétique de groupes tels que, les diverses "Grande Expérience extraterrestres", et les Dracos qu’eux-mêmes ne possèdent pas.

Les groupes les plus négatifs sur la surface de la terre ont cooptés leurs symboles sacrés, et les ont utilisés au milieu de détestables pratiques – y compris la torture, le sacrifice humain et la guerre génocidaire. Ils nous ont trompés, prétendant être des dieux, et des extraterrestres bienveillants, d’un certain nombre de fédérations, des commandements, et des systèmes stellaires.

De cette façon, les syndicats secrets des gouvernements de la Terre espéraient empoisonner le bien – rendant tout à fait impossible un rapprochement de notre grande famille humaine.

Il est possible que les changements génétiques et spirituels que nous allons traverser, à mesure que se produira ce changement énergétique, soient beaucoup plus profonds, rapides et positifs qu’ils ne peuvent le réaliser.

Quoi qu’il en soit, l’avenir promet d’être très intéressant. Il est plus évident que jamais que, si nous voulons un avenir positif, chacun de nous est responsable de le manifester, et non pas un quelconque sauveur ET/ou des gourous ou groupes humains.


Après que nous soyons revenus à nous, elle a abaissé la barrière de la salle. Nous sommes allés à la rencontre de l’autre femme et d’un très curieux Gonzales.

Elle a dit que si nous avions le temps, elle aimerait nous faire faire la visite des lieux. Gonzales a accepté sans hésitation.

J’ai découvert plus tard, qu’il avait manqué une visite des dernières villes, où il était allé dans ces réunions antérieures.

Elle nous a amenés dans une salle en forme de dôme plus petite, pas loin de là où nous étions.

Nous avons marché jusqu’au centre de la pièce, et elle a commencé à frotter et tapoter sur son pendentif.

Il y a eu un éclair de lumière. Une fois de plus, nous nous sommes trouvés dans une très grande salle, en forme de dôme qui était faite du même type de pierre, mais d’une teinte légèrement plus foncée.

Nous sommes sortis par une autre porte qui avait le même symbole sur l’arche.

Nous nous sommes retrouvés dans une immense caverne dont le plafond était supporté par ce qui ressemblait à des piliers naturels. Ils étaient, plus grands, et plus imposants que tous les gratte-ciel que j’ai jamais vus.

Il y avait des gens de tous âges, qui se promenaient, habillés de maillots moulants une pièce. Les costumes étaient soit bleu foncé, rouge foncé, jaune ou vert.

Elle a dit qu’elle voudrait nous amener d’abord dans les jardins, et elle nous a demandé de la suivre.

Il y avait des vaisseaux très brillants, qui volaient tout autour à l’intérieur de la caverne. Ils avaient très bien l’air de quelque chose qui sortait d’un film des années 1950.

Il y en avait en forme de soucoupes, des ovales presque en forme d’œuf, et de plus grands vaisseaux, en forme de cigares arrondis à chaque extrémité.

Gonzales a pointé l’un d’eux alors qu’il a traversé le mur de la caverne à grande vitesse.

Il y avait de grands édifices qui semblaient avoir été moulés ou découpés au laser à même ce Rock de Type granite.

Il y avait aussi des bâtiments ovales et ronds, en forme de dôme et qui émettaient de la lumière à partir de chaque mètre carré de la structure.

Nous n’avions pu voir qu’une très petite zone à la fois, de cette ville caverne, étant donné que nous sommes bientôt arrivés à une autre porte dans le mur.

Nous l’avons passé et il y avait un autre couloir. Quand nous sommes entrés, je pouvais sentir immédiatement l’odeur du pollen et de la vie végétale.

Nous avons abouti dans un autre immense, salle caverne en forme de dôme. Nous étions là, à regarder en bas, une quantité impressionnante de cultures et de vergers segmentés de toutes sortes.

La vie végétale poussait, très épaisse et luxuriante, dans un système hydroponique dont je ne pouvais vraiment pas estimer la taille.

Elle a expliqué que l’eau, riche en minéraux, arrivait passant par un matériau de compostage recyclé. Elle avait ensuite été purifiée à nouveau pendant qu’elle se déplaçait à travers les rochers, pour nourrir les racines des plantes, alors qu’elle est sur son chemin de retour à sa source. 

 http://img0.ndsstatic.com/wallpapers/10fcfa9efcb9899042fb70958991fbb9_large.jpeg

Leur civilisation ne mangeait pas de viande d’aucune sorte, et se sustentait entièrement de la vie végétale, et divers types de fongus, y compris les champignons.

La lumière à spectre complet était produite de la même manière qu’elle avait expliquée auparavant.

Ils ont également utilisé un type particulier de roches broyées, mélangées avec un type de cristal écrasé comme un moyen pour que les plantes prennent racines.

Ceci afin de produire des cultures les plus saines possibles à haute teneur vibratoire, tout en produisant des rendements les plus élevés.

Elle a dit ensuite qu’elle voulait nous emmener au parc. Nous sommes partis de la façon dont nous sommes arrivés, sauf nous sommes entrés dans un couloir arrière, qui nous a emmenés à une autre petite pièce en forme de dôme.

Après un flash lumineux de lumière, nous étions maintenant dans une pièce identique.

Comme nous sortions de la porte voûtée vers un autre couloir, elle nous a mis en garde de ne pas nous alarmer par certaines formes de la vie animale que nous pouvons voir.

Elle a dit que la plupart des formes de vie qui se promenaient libres sur la Terre quand ils vivaient à la surface ont été conservées, et maintenant ils errent librement dans le parc.

Elle a insisté sur le fait qu’ils ne sont pas dangereux, dans leur état actuel de développement.

Nous sommes ensuite arrivés dans la plus grande salle en forme de dôme et que nous n’avions encore vue. Il y avait de très grands arbres, de beaux arbustes fleuris et d’étranges oiseaux colorés, avec de très longues plumes de queue volant un peu partout

Il y avait dans le fond, des bruits de nombreux types d’animaux que nous ne pouvions pas voir.

Il y avait un escalier qui suivait le mur, environ à mi-chemin vers la coupole.

Nous avons grimpé assez haut pour avoir une vue sur les arbres les plus hauts que j’ai jamais vus.

Nous avons été étonnés de voir un ciel bleu pâle lumineux et des nuages ….

Au loin, la pointe d’un obélisque géant s’alignait sur une sorte de boule de plasma, qui était une source de lumière, suspendue au-dessus des nuages.

Cet endroit semblait doté d’un climat artificiel et d’un écosystème, venant d’une installation très avancée.

De notre position sur les escaliers, nous avons pu voir un certain type de cerfs qui sautaient ici et là.

Je cherchais certains de ces animaux exotiques, avec lesquels nous ne serions pas familiers, mais je n’en voyais aucun qui ne sorte de l’ordinaire

Nous sommes redescendus des escaliers, et avons marché sur une courte distance à l’intérieur de la ligne d’arbre.


http://lesgifsdececile.l.e.pic.centerblog.net/2da9bf25.jpg

Nous parlions d’à quel point nous espérions avoir un avenir un jour sur la surface, où nous pourrions vivre en harmonie avec la nature, et où il n’y aurait plus aucun système de tromperie ou de contrôle sur la population

La femme marchant à côté de Gonzales à de nouveau déclaré qu’elle ne pensait pas que nous avions en nous la capacité de le faire.

Elle estimait que nous avions été beaucoup trop manipulés tant génétiquement que socialement. Et qu’il nous faudrait plusieurs générations pour pouvoir surmonter nos problèmes.

Gonzales l’a regardée et lui a rappelé que dans le passé, leur société s’était fait passer pour des dieux.

Ils sont toujours actuellement à tromper des milliers de personnes, en leur faisant accroire qu’ils sont des êtres humains extraterrestres bienveillants venant de d’autres systèmes d’étoiles, même s’ils étaient en train de livrer une information spirituelle positive. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser aux gens qui m’ont accusé de faire quelque chose de semblable.

Gonzales a dit que cela a causé autant de mal, que ces divers extraterrestres l’ont fait, avec leur propre grande expérience.

Elle n’a pas apprécié sa remarque

Elle a dit, "Il n’y a aucune comparaison entre ce que nous avons fait pour protéger notre peuple, et essayer d’éclairer votre peuple, avec ce qu’ont fait les autres groupes, que vous avez mentionnés."

"Votre population n’a toujours pas la compréhension spirituelle et intellectuelle pour apprécier notre situation, sans parler de la leur."

Elle et Gonzales ont continué leur conversation. Nous avons marché vers une clairière afin d’avoir un meilleur regard sur le niveau du sol.

Je me promenais avec la personne avec qui, j’avais maintenant formé un lien plus étroit, et nous avons commencé notre propre conversation.

Je lui ai posé des questions sur la langue qu’ils parlaient, et s’ils étaient reliés à l’ancienne culture sumérienne.

Elle a communiqué que sa culture, avait en effet été très active à aider cette culture.

Ils les ont aidés à développer l’agriculture et reconstruire les aspects de leur civilisation, après que se soit produit, l’un des événements cataclysmiques "mineurs".

Elle a communiqué que la Terre avait passé à travers les grands cycles de cataclysmes, qui avaient changé son inclinaison, sa position orbitale en rapport au Soleil, et avait déplacé sa croûte de surface.

En outre, elle a dit qu’il y avait eu un grand nombre de plus petits événements, ce qui comprenait un bon nombre d’impacts d’astéroïdes, et des éruptions de super volcans.

Au cours de ces événements cataclysmiques mineures, sa civilisation ainsi que les civilisations souterraines non humaines, avaient aidé les gens de la race "métissée" de la surface.

Parfois, ils ont même offert le sanctuaire à certains d’entre eux, dans des zones de sécurité souterraines, qui étaient plus près de la surface.

Ils auraient souvent choisis parmi les espèces, ceux qui étaient plus ou moins pures dans les croisements, des autres, ceux avec un niveau génétique indésirable qu’ils laissaient périr sur la surface.

Si certains groupes avaient été prédisposés au viol, sadisme, cruauté et violence, alors que d’autres régions avaient développé des sociétés beaucoup plus bienveillantes, ils étaient enclins à protéger ceux qui avaient les plus de valeurs spirituellement.

S’ils ne l’avaient pas fait, ils auraient eux-mêmes pu être exposés à de grands risques, qu’ils étaient mal préparés à prendre.

C’était évidemment un sujet très controversé, mais encore une fois, j’étais sous des instructions strictes de Gonzales, de ne pas porter de jugement envers ces personnes, indépendamment de ce que je voyais ou entendais. Il y avait beaucoup de choses avec lesquelles, j’étais en désaccord, et que j’avais déjà partagées avec elle plus tôt, en même temps que l’expérience de la grotte de cristal.

Elle m’a communiqué que les "agriculteurs génétiques ET" avaient suivi les mêmes types de pratiques, en utilisant différentes méthodes.

Ce fut une voie où tous ces groupes ont été en compétition, l’un avec l’autre, en une sorte de conflit stratégique à long terme sur la surface.

Je lui ai dit, qu’il y avait beaucoup de mythes, qui semblaient correspondre quelque peu à ce qu’elle disait.

Les Anciennes Tablettes Sumériennes ont raconté l’histoire des Anunnakis, qui avaient créé l’humanité, de façon à avoir une race d’esclaves.

Je lui ai alors parlé à quel point, la population de la surface croit maintenant, qu’il y avait des Anciens Aliens qui ont été impliqués dans notre développement, depuis l’aube de notre création.

Je lui ai expliqué comment j’avais eu des rencontres avec la Super Fédération, qui avait vingt-deux programmes génétiques concurrents, pour manipuler le développement humain, au niveau génétique, social et spirituel.

Elle a souri et communiqué, que peut-être notre prochaine visite devrait être à leur bibliothèque.

Gonzales et son escorte étaient en grande conversation. Au moment où nous nous sommes tournés pour nous diriger vers eux, nous avons pu entendre, dans le lointain, retentir le son du cri d’un éléphant.

Puis nous avons entendu le bruit d’un gros chat, qui semblait très proche et c’était si puissant, que j’en ai senti les ondes sonores dans ma poitrine.

Gonzales et son escorte étaient à la recherche de la direction du son. Ils nous ont regardés alors que, nous nous dirigions vers l’entrée du jardin.

Ils se sont retournés et se sont dirigés dans la même direction que nous.

Une fois que nous étions tous à l’entrée, la prêtresse qui avait été mon escorte, a déclaré qu’elle allait m’amener à un dernier emplacement de la tournée.

Elle semblait savoir que Gonzales devait partir, et a demandé s’il avait besoin de quelque chose avant de quitter.

Gonzales a déclaré qu’il apprécierait, si on pouvait le ramener à la base des opérations avec l’un de leurs vaisseaux.

Et il a mentionné qu’il aimerait parler un moment avec moi, avant son départ.

Les deux femmes ont passé la porte, nous laissant, Gonzales et moi, seuls dans la zone d’entrée du jardin.

Il m’a demandé si j’étais d’accord qu’il me laisse seul, et si je savais où je me dirigeais par la suite.

Je lui ai dit que je pensais que je serais bien, et qu’elle allait m’amener à leur bibliothèque.

Il était visiblement déçu. Il a dit que cela n’allait pas bien paraître dans son débriefing au Conseil de l’Alliance SSP. Il avait souhaité que nous aurions été en mesure de visiter la bibliothèque ensemble, au lieu d’aller dans ces autres endroits.

Il m’a dit de me rappeler d’autant de choses que je pouvais, et lui faire un compte rendu dans les quarante-huit heures, – alors que l’information était fraîche dans ma tête..

Il a dit qu’il devait y aller et de bien apprécier la cérémonie de nettoyage, quand j’allais partir. Il avait un grand sourire sur son visage.

Il a alors dit, assez fort pour que tout le monde l’entende, "Allons-y !"

Nous avons tourné de bord et avons franchi la porte de l’endroit où nos escortes attendaient patiemment

Nous sommes revenus de la façon dont nous sommes arrivés, et nous sommes allés dans la petite pièce en forme de dôme, debout, ensembles dans le milieu.

Après le flash de lumière, je me retrouvais alors seul avec ma nouvelle amie.

Nous étions dans une chambre de pierre blanche polie, avec une tige en or qui descendait du plafond.

La tige avait une main en or, tenant ce qui ressemblait à une boule de cristal.

[David Wilcock m’a informé qu’une structure très similaire a soi-disant été trouvée, par des explorateurs sous-marins au large des côtes de la Floride, près de Bimini, tel que révélé par Charles Berlitz, dans «Le Triangle des Bermudes. » Je ne connaissais pas cette connexion avant qu’il ne m’en parle.]

Je regardais en haut, l’étrange ornement au-dessus de nos têtes, quand mon escorte m’a pris par le bras. Elle m’a guidé à travers la première porte rectangulaire que je voyais depuis le début de cette visite.

Nous sommes entrés dans une salle très lumineuse en pierre blanche, remplie de chaises.

Il y avait des gens assis dans les chaises, appuyé en arrière en position de détente, tenant dans leurs mains des pendentifs et regardant des images holographiques.

Elle a communiqué qu’elle voulait me montrer quelque chose que je trouverais intéressant et quelque peu familier.

Nous avons passé par une autre porte et descendu l’escalier, à un niveau plus bas.

Nous sommes entrés dans une salle qui était comme la première, sauf qu’il y avait des étagères, un peu comme vous verriez dans une bibliothèque universitaire.

Nous avons commencé à marcher dans différentes allées, et j’ai vu des tablettes qui étaient évidemment très anciennes.

Il y en avait de faites de plusieurs variétés d’argile, ainsi que d’autres, qui étaient sculptées dans différents types de pierre, dont certaines n’avaient pas l’air naturel.

Il y avait aussi des livres qui avaient été reliés avec ce qui ressemblait à du cuir et des matériaux que je ne pouvais pas identifier.

Nous avons ensuite atteint une zone où il y avait des livres qui dataient du 18e au 21e siècles. Ils avaient l’air comme s’ils venaient d’être commandés sur Amazon.com, et qu’on venait de les mettre sur les étagères une semaine avant.

Elle se tenait debout, et je pouvais dire qu’elle était très curieuse de voir ma réaction en voyant ces derniers ajouts à leur bibliothèque.

Je lui ai demandé s’ils avaient tous les livres de la surface. Elle a communiqué que oui, mais pas dans la forme physique.

Ils avaient les livres physiques de certains sujet sur la surface, qu’ils étaient plus intéressés à suivre.

J’ai remarqué que, parmi ces titres, il y avait des livres dans différentes langues qui traitent de la question des anciens Aliens.

Dans la deuxième partie, nous allons rouvrir la conversation que nous avions eu sur les textes akkadiens et nos diverses traductions de ceux-ci.

Selon eux, la mythologie que nous avons à l’époque actuelle, a été construite basée sur de nombreuses erreurs de traduction.

Cela étant dit, ces groupes souterrains ont admis nous avoir trompé au cours de notre passé et ainsi que dans notre civilisation actuelle, depuis plusieurs milliers d’années.

Une grande partie de ceci fait que ça connecte beaucoup de points d’information, que j’avais acquis sur les tablettes intelligentes de verre du SSP, bien qu’une bonne partie de cette information est assez nouvelle pour moi.

Une grande partie de cette information va être très controversée. Cela va à l’encontre des croyances et des informations fortement enracinées qui ont été développé avec beaucoup de gens, dans les religions OVNI.

Ce ne fut pas facile pour moi d’écrire cet article. J’ai été tenté de laisser beaucoup d’informations de côté, parce que je ne veux pas voir plus de fragmentation, dans le "mouvement des chercheurs de vérité".

Après avoir parlé avec plusieurs personnes de confiance, je me suis décidé à livrer l’information telle qu’elle a été vécue.

Je vais laisser chaque personne utiliser son propre discernement, ainsi que de décider par elles-mêmes, si elles vont s’en tenir à certaines théologies, ou garder un esprit ouvert.

Pendant que je me débattais avec la rédaction de cet article, j’ai pris le temps d’écrire une autre mise à jour, sur le fait de garder perméable notre bulle de réalité.

Gonzales a demandé que je n’inclue pas dans ce rapport, les lieux, les noms de groupe, les titres et les noms des individus.

J’en ai fait ainsi pour ne pas causer de problèmes diplomatiques, avec ce nouveau conseil, ou pour ne par perdre tous les gains que nous avions acquis avec eux, dans notre récente visite.

Dans la deuxième partie, nous aborderons également la fin de ma visite avec ce groupe souterrain, ainsi que d’une réunion que j’ai eue avec le Conseil de l’Alliance SSP, moins de vingt-quatre heures plus tard.

C’était non seulement un compte rendu de la réunion de la veille, mais aussi un partage des récents renseignements, sur les développements avec les groupes de l’Alliance basés sur la terre, ainsi que des autres réunions qui avaient eu lieu, pendant le temps où j’avais une brouille avec le Conseil de l’Alliance SSP.

En terminant, je tiens à souligner que, indépendamment de savoir si vous choisissez de croire que ces expériences que j’ai eues sont réelles ou non, je fais de mon mieux pour partager cette information de façon aussi véridique et responsable que je le peux.

Tous ces événements sont en train de pointer vers nous, une réalité qui est beaucoup plus grande.

Si je peux emprunter, dans ma conclusion, quelques points de données, à partir d’articles publiés récemment, par David Wilcock, un changement énergique profond est certainement en train de se passer dans notre système solaire. Ce n’est pas une question de conjectures ou de possibilité, mais d’un fait scientifique documentable.

Nous savons, à partir de nombreuses études de la NASA, que le soleil et toutes les planètes, subissent des changements énergiques importants – et deviennent plus chaudes, plus lumineuses et plus magnétiques.

L’idée que ce soit causé un changement local à chaque planète individuellement, lié à son angle d’inclinaison vers le soleil, a été totalement mis de côté, – ainsi que tous les autres facteurs individuels et apparemment banales.

De même, des scientifiques, tels que le Dr John Hawks, un anthropologue de l’Université du Wisconsin, ont révélé que notre ADN est en effet en cours de changements évolutifs très rapides.

Plus précisément, le Dr Hawks a révélé que l’ensemble du génome humain est différent de sept pour cent, de ce qu’il était, il y a cinq mille ans.

Ceci dépasse actuellement largement le seuil prévu accepté, par toutes les théories évolutionnistes.

Donc, quand les gens disent qu’il n’y a «aucune preuve», pour tout ce dont je parle, ils sont très sélectifs, dans leur survol d’un vaste ensemble de données, qui ont déjà été assemblées et distribuées.

Certains d’entre vous ont regardé Divulgation Cosmique, mon émission avec David Wilcock, et ont dit que vous vous sentiez comme si cela nous "amenait à quelque chose de grand", mais sans savoir exactement ce qu’il en est.

David est en train de préparer un article, qui sortira peu de temps après que j’aie publié celui-ci, et dans lequel il va tenter de relier certains de ces fils.

Tout porte à croire que nous allons à travers un changement évolutif profond en tant que société et en tant qu’espèce. Cela va nous amener à avoir une vue beaucoup plus large, de la "réalité" que ce que nous en percevons, maintenant.

À mesure que s’effondrent les murs du secret et que de nombreuses vérités sombres et cachées sortent au grand jour, il y aura également une grande abondance de nouvelles informations, à nous révéler que nous ne sommes pas seuls – et nous donner les outils pour atteindre les étoiles.

Je vous remercie pour votre soutien et votre générosité pour nous aider à progresser vers notre objectif, que nous partageons tous, d’une société pacifique, prospère et aimante, qui ne soit pas entachée par les différences qui nous déchirent encore.

Je n’ai jamais essayé de forcer quelqu’un à lire ou à regarder ce matériel. Je ne présenterai que ce que j’ai directement et personnellement vécu, tout en vous laissant le soin de vous faire votre propre opinion.

Bien que cette prochaine série de matériaux sera controversée, mon rôle est de vous le transmettre, afin que vous en preniez connaissance – et sans tenter d’y passer des jugements ou de les modifier, du fait que j’aurais des réserves personnelles.

Cela étant dit, revenez bientôt pour la deuxième partie – et je vous remercie de faire votre part à nous aider à aller vers un avenir meilleur et plus prometteur!

Sur un plan personnel, je suis grandement soulagé de savoir, au cœur de mon être, qu’il y a des forces bienveillantes, qui sont ici pour nous assurer, que nous serons en mesure de reconquérir notre souveraineté, et notre liberté.

S’il vous plaît continuez à nous rejoindre sur "Divulgation Cosmique" à Gaïam TV pour regarder cela à mesure que ça continue de se dérouler. 
Si vous n’êtes pas encore membre, vous pouvez regarder 3 épisodes gratuitement, en visitant www.BlueAvians.com. Si vous décidez de vous inscrire pour une adhésion, s’il vous plaît, faites-le par le biais de ce lien. Je recevrai ainsi une petite compensation qui m’aidera afin de continuer mon travail.


Traduction Estelle P., et Michelle de La Sphère Bleue, et MC pour la relecture
http://stopmensonges.com/rencontre-du-conseil-souterrain-des-civilisations-separatistes-antiques-de-la-terre-de-lalliance-ssp-debriefing-partie-1-terre-nid-dabeille/

2 commentaires:

  1. merci. magnifique compte rendu ... ! Ca donne vraiment de la perspective sur ce qu'est la Vie sur Terre... La rencontre de Corey avec cette femme du royaume souterrain est superbe. Dire qu il y a toute une civilisation avancée juste la sous Terre...... d un autre coté tout est complexe, car il y a differents factions dont certaines beliqueuses. Soyons des hommes de paix et tout va entrer ds l ordre, et nous pourrons vivre ce dont tous les EDL nous parlent depuis si longtemps ....

    RépondreSupprimer
  2. Salut je trouve très intéressant ce site en plus les images d'extraterrestres sont bien fourni on peut trouvé certain indices en cherchent bien ! oui des indices qui sont surement pas mis par hasard peut-être par certain vrais extraterrestres qui ce cache derrière .

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !