jeudi 17 décembre 2015

Fulford : Dans les coulisses cela bouge !

Le Gouvernement Canadien est invité à intervenir aux USA pour arrêter la mafia Khazariane avec le soutien du Pentagone !

 


Benjamin Fulford le 15 décembre 2015




Le Gouvernement Canadien nouvellement élu, dirigé par Justin Trudeau, a reçu la suggestion d’envoyer des troupes à Washington DC, et à New York, afin de libérer le peuple américain, des oligarques fascistes qui ont pris le pouvoir, suite aux attaques sous fausse bannière, lors du coup d’État illégal du 11 Septembre, 2001.

La suggestion a été faite par la Société Dragon Blanc dans le message suivant, qui a été envoyé à Trudeau le 14 Décembre 2015 :
"La Société Dragon Blanc offre de soutenir pleinement Justin Trudeau, s’il ordonne à l’armée canadienne de marcher sur Washington DC et New York, afin d’arrêter les criminels, responsables d’invasions illégales et de génocides."

Ainsi que l’a dit Alexandre le Grand, "la fortune sourit aux audacieux". 
Trudeau peut, soit diriger une nation arc en ciel au cœur tendre et qui discute sans cesse de ces choses et sur les "questions de ce genre" ou bien, il peut saisir le destin par les cornes, et libérer la planète en libérant le peuple américain.

Le message de la Société Dragon Blanc à Trudeau dit aussi : "Nous garantissons le soutien de l’Europe, du Pentagone, et de l’alliance BRICS, si Trudeau aide à débarrasser le monde de ces acteurs escrocs, non étatiques basés aux États-Unis.”




Les hauts responsables du Pentagone disent, qu’ils vont coopérer avec l’Armée Canadienne, si elle se déplace sur ces deux villes, dans l’intention d’arrêter les criminels qui s’y sont installés.

Ils sont également prêts à envisager l’intégration des États-Unis, dans les États-Unis du Canada, si une telle démarche est soutenue par le peuple, lors d’un vote équitable.

La faction Rothschild et les familles royales européennes en contrôle de facto de l’Europe, soutiennent également la Société Dragon Blanc, selon un délégué spécial, envoyé pour rencontrer des représentants de la Société Dragon Blanc à Tokyo la semaine dernière, selon les sources de la la Société Dragon Blanc.

Pendant ce temps, Israël, le pays contrôlé par la mafia Khazariane, a envoyé semaine dernière, leur président, Reuven Rivlen, pour rencontrer Barack Obama, le porte-parole du gouvernement d’entreprises des USA. 


 http://cdn.timesofisrael.com/uploads/2014/09/F140813UL01-1-e14096178967101.jpg



Lors de la réunion Rivlen a demandé au régime américain de fournir à Israël une valeur de 10 ans d’armes. 
La réponse a été "non", tout comme elle l’avait été, en novembre pour son patron, le criminel de guerre Benyamin Netanyahu.

Le fait que, les militaires, et les agences de renseignement du monde entier, soient bien au courant de l’implication d’Israël dans ISIS, et dans le vol du pétrole du Moyen-Orient, signifie qu’il ne reste plus de bailleurs de fonds pour le régime de cet État malsain, sauf l’Arabie Saoudite et la Turquie.

La demande désespérée pour des armes américaines est venue alors que s’intensifie la guerre contre l’alliance de l’armée Mercenaire Nazie de l’Arabie Saoudite, Israël et Turquie, au Moyen-Orient.

Sur ce front, les sources du Pentagone soulignent que la Russie a lancé des missiles de croisière la semaine dernière, pour la deuxième fois au cours des derniers jours.


http://cdn.ruvr.ru/2013/05/20/1243479482/3b_393082.jpg




Le lancement a été fait dans l’intention d’avertir la Turquie, Israël et "ISIS en Libye", que les Russes étaient prêts à utiliser des armes nucléaires si nécessaire, pour arrêter le vol continu de pétrole par ces acteurs malhonnêtes.

Lorsque récemment, le président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’il "espère que les armes nucléaires ne seront pas nécessaires, pour lutter contre les terroristes", il faisait allusion à leurs commanditaires d’État, Israël, Turquie et Arabie Saoudite.

Les Russes ont également des "ordres permanents de couler les sous-marins Turcs et Israéliens", a déclaré les sources du Pentagone. 
Gardez à l’esprit que les deux forces aériennes, Turques et Israéliennes, sont clouées au sol et leurs marines sont bloquées.

Le régime d’Arabie Saoudite peut aussi s’effondrer, bien avant que ne se manifeste tout besoin d’utiliser des armes nucléaires. 
Les derniers rapports de presse Iraniens, affirment que les troupes Yéménites ont "lancé une attaque sur la base militaire d’al-Sidrah, dans le quartier Wazi’iyah de Taizz"





 http://img.over-blog-kiwi.com/0/78/07/19/20150619/ob_3906fe_yemen-tribus.jpg


Yemeni Ansarullah fighters chant slogans during a gathering to show support for the Houthi movement in Sana’a, Yemen, on December 10, 2015. ©AP



Si cela est vrai, les troupes yéménites sont maintenant à porté de tir de Riyad, la capitale politique saoudienne, et de la capitale religieuse de La Mecque. 
Pas étonnant que tous les différents princes, vident leurs comptes bancaires et s’enfuient du pays.

Le contrôle de la mafia Khazariane des États-Unis, est également en ruine. 
Ceci est maintenant visible dans les médias corporatifs, comme on peut le voir dans le fait que, mardi matin, Ashleigh Banfield de CNN a dit que, "Dans la période de 1980 à 1985, il y a été rapporté que dans les 18 attaques terroristes commises aux États-Unis par des Juifs, 15 ont été commises par la Ligue de Défense Juive".

"Le chef de la Ligue de Défense Juive était en prison en attendant son procès… accusé d’avoir tenté de bombarder une mosquée à Culver City, tenté de bombarder le bureau de Darrel Issa, un arabe-américain [membre du Congrès Américain].”

Il est clair que les grands médias se rendent finalement compte, qu’ils doivent commencer à, soit déclarer la vérité, ou bien être contraints à s’éteindre et disparaître.

L’élection présidentielle américaine ne se déroule pas non plus selon le script de la cabale. 
Les Rothschild veulent que leur candidate choisie, Hillary Clinton, prenne le relais en tant que présidente du gouvernement d’entreprise des États-Unis l’année prochaine, mais ceci semble de plus en plus improbable, puisqu’elle fait face à des accusations criminelles.
Jeb Bush, le candidat de la "guerre contre le terrorisme", éternelle faction de la cabale, est déjà hors circuit de l’image présidentielle, et peut-être aussi bientôt en prison.



https://vice-images.vice.com/images/articles/crops/2015/07/01/donald-trump-is-losing-his-insane-pr-war-against-mexico-1435778037-crop_mobile.jpg?resize=*:*&output-quality=75


Pendant ce temps, le coureur du front républicain Donald Trump, a annulé son voyage en Israël, parce "qu'il sait que c’est Israël qui a attaqué l’Amérique le 11 septembre 2001", selon les sources de la CIA.

En outre, le Pentagone Américain a convoqué, le 14 Décembre, le porte-parole du gouvernement d’entreprise, Barack Obama, pour lui faire entendre clairement qu’il doit s’opposer au projet du gangster Khazarian, le Sénateur John McCain, d’envoyer 100.000 soldats américains, en Irak, dans le bût de s’emparer du pétrole, et de lutter contre la Russie.

Les Oligarques mafieux Khazarians sont maintenant menacés dans de nombreux pays. 
Aux États-Unis, une tentative de Dick Cheney, à fusionner son Halliburton avec Jame’s Baker’s Hughes, a été bloquée par des préoccupations antitrust.

La même chose est vraie pour une tentative de la cabale de fusionner Dow et Dupont, pour créer un "duopole de semence OGM chimique" avec Monsanto.
La principale source de puissance de la mafia Khazariane, la Réserve Fédérale, s’est fait saisir ses opérations américaines, par le Pentagone.

Maintenant la Fed a été poursuivie en justice, pour des milliers de milliards de dollars de fraude, par un dénonciateur de la Fed, dans un effort de récupérer l’argent volé au gouvernement des États-Unis, par cette institution criminelle.



Pendant ce temps, la famille Rockefeller reste dans leur cachette. 
La Compagnie pétrolière Exxon Mobil de Rockefeller est sous investigation, par les procureurs de New York, pour la propagande de mensonges au sujet du changement climatique.

L’effort de General Electric, contrôlé par Rockefeller, de vendre sa division des appareils Electrolux a également été bloqué. 
Les Rockefeller ont également été contraints de quitter le Japon.

Ils ont vendu leurs opérations Citibank là-bas, et la fermeture de leurs opérations pétrolières Exxon Mobil, fait partie de leur retraite générale de ce pays.
En outre, l’étau des procureurs chinois se referment sur le magnat du jeu à Macau, Sheldon Adelson, qui est considéré comme le principal agent Khazarian contrôlant la faction républicaine de la mascarade politique Khazariane à Washington DC.
En Europe, au même moment, le larbin de Rothschild, Mikhaïl Khodorkovski, a été accusé d’assassinat
,
http://jurist.org/paperchase/2015/12/russia-officials-charge-khodorkovsky-with-murder.php
 tandis qu’un autre Pion de Rothschild, l’ancien président français Nicolas Sarkozy, est sous investigation pour contrebande de cocaïne.



Les lecteurs qui se demandent encore, quand toutes les arrestations de gangsters Khazarians allaient commencer, doivent comprendre maintenant que le processus est en bonne voie, même s’il est douloureusement lent.

Nous avons déjà vu des rois et des papes démissionner en Europe, et maintenant nous voyons tomber les dirigeants de la mafia Khazariane américaine. 
Ce processus se poursuivra jusqu’à ce qu’il soit complet.

Cependant, nous ne devons pas sous-estimer la puissance de la mafia Khazariane ou leur confiance persistante dans leur capacité à contrôler l’avenir de cette planète.





Les Rothschild, par exemple, ont une nouvelle fois publié des indices de leurs plans d’avenir, à travers leur publication phare, The Economist. 
La couverture de The Economist, remplie de prédictions occultes pour 2016, a été libérée et vous pouvez la voir ici :




 http://stateofthenation2012.com/wp-content/uploads/2015/12/CVGYpU3XIAAV10w.jpg

Voici une analyse préliminaire de ce que les Rothschild anticipent. 
Sur la gauche de l’image, on peut voir un président fronçant les sourcils, Obama, entouré par un Premier Ministre souriant, Shinzo Abe du Japon, et le président Xi Jinping de la Chine, souriant.

L’implication est qu’ils ne voient pas le pivot américain de l’Asie bien aller. 
Puis en-dessous, il y a un objet type OVNI avec un bol de nouilles dessus.

Le bol de nouilles est décoré d’une carte de la mer de Chine du Sud, surmonté d’un drapeau chinois. 
L’implication en est que la Chine gagnera son point dans cette région.

Dans le coin en bas à droite, on peut voir un bébé poussant un globe terrestre vers les années passées, 1987, 1993, 2000 et 2008. 
Chacune de ces années ont vu un effondrement majeur du marché, ceci indiquerait qu’ils s’attendent à un autre effondrement similaire en 2016.

En fait, l’effondrement des junk bonds, du pétrole, de l’Index Baltic Dry et d’autres indicateurs, rendent évident, pour quiconque est attentif, qu’une crise, d’une plus grande envergure que celle de Lehman, est déjà commencée.



 uPdww6f


Dans une partie non publiée de la photo de la couverture du magazine (à droite), The Economist, on peut voir un diable avec une valise, qui s’attend clairement à faire beaucoup d’argent avec ce crash.





Dans le milieu de l’image on peut voir une femme souriante tenant un téléphone mobile, et elle regarde le Premier Ministre Britannique, David Cameron, et entre les deux, on peut voir comme la figure d’un taliban. 
L’implication est qu’il y aura une sorte de grande attaque, comme celle mise en scène à Paris, à Londres en 2016.

Il y a beaucoup plus à voir dans cette image, mais pour l’instant nous n’allons que mentionner qu’il y a l’image d’un conquistador espagnol, au sommet d’une pagode asiatique, dans le centre arrière de la photo. 
Cela semble impliquer qu’ils sentent que l’Ouest fera en quelque sorte la conquête de l’Asie, à partir de 2016.





Enfin, cette semaine, nous pouvons signaler que, près de 200 chefs d’État ont signé à Paris, un accord pour commencer à réduire les émissions de carbone.

Nous savons tous que le carbone n’est pour rien dans le réchauffement de la planète. 
Néanmoins, le point intéressant est, que quelqu’un avait le pouvoir de faire en sorte que, près de 200 chefs d’État aillent passer des semaines à Paris, pour parvenir à un tel accord.

Qui était-ce ? 
Il est également intéressant de noter sur un angle positif, que les pays riches ont au moins promis d’aider les pays en développement, en leur versant un montant de 100 milliards $ par année, pour reboiser et introduire les infrastructures pour l’énergie durable.

Qui que ça puisse être, qui contrôle ces 200 chefs d’État, il est au moins prêt, du bout des lèvres, à faire quelque chose pour la protection de l’environnement. 
Si ce sera suffisant pour sauver leur tête loin du poteau d’exécution, cela reste à voir.


Traduction Estelle P.




Source : http://benjaminfulford.net/

Ndlt : Pour ceux qui comprennent l’anglais, je suggérerais que vous vous abonniez à la lettre hebdomadaire de Benjamin Fulford. Les gens comme lui travaillent fort pour nous, et ce, au péril de leur vie. Les soutenir est un tout petit moyen de leur témoigner notre reconnaissance.
http://stopmensonges.com/les-nouvelles-destelle-4-benjamin-fulford/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !