lundi 28 décembre 2015

Une Île inexplorée dans la Baie du Bengal !

Sur une petite Île vivent une des dernières civilisations sauvages qui refuse le contact avec les autres peuples !



L'Île Sentinelle du Nord, située dans la baie du Bengale, entre le Myanmar et l'Indonésie, est le territoire d'une tribu isolée qui n'a jamais été colonisée ou même entré contact avec la civilisation. 
Ces personnes sont l'une des dernières tribus de l'Âge de Pierre sur la Terre dont la culture a été complètement épargnée par la civilisation moderne.
 

 


Malgré le fait que l'île appartienne officiellement à l'Inde, personne n'ose la visiter et approcher de la tribu des Sentinelles. 
La raison en est leur extrême violence et l'hostilité, toutes les personnes qui ont déjà essayé d'aller sur l'île ont été attaquées ou même tuées.
En 1896, un forçat hindou évadé d'une prison, qui a eu la mauvaise idée de débarquer sur l'Île Sentinelle du Nord avec son radeau de fortune, s'est retrouvé en enfer. 

En conséquence, son corps a été retrouvé quelques jours plus tard sur une plage, perforé par des flèches et avec la gorge tranchée.   

 
Le 2 Août 1981, lorsque le navire Primrose a échoué sur un récif de l'Île Sentinelle du Nord, l'équipage a remarqué des hommes sur la plage qui les menaçaient avec des flèches et des lances. 
Le capitaine a essayé d'utiliser la radio pour demander de l'aide, mais n'a pas reçu de réponse. 
Heureusement, l'équipage a eu la chance d'être à l'écart de l'île par une étendue d'eaux et secouru par hélicoptère quelques jours plus tard.  
 



Survival International, qui milite pour les peuples indigènes de droits, décrit les Sentinele comme "la société les plus vulnérables de la planète", car ils sont susceptibles de n'avoir aucune immunité contre les maladies courantes telles que la grippe et la rougeole.
En raison de leur isolement complet, les chances d'être anéantis par une épidémie sont très élevés, selon l'organisation. 


Après le tremblement de terre catastrophique de l'océan Indien de 2004, le gouvernement indien a envoyé un hélicoptère pour vérifier l'île de Sentinelle. 
C'était assez curieux que l'île Sentinelle du Nord et ses habitants étaient presque inchangée alors que certaines îles voisines ont subi de lourds dommages.
Lorsque l'hélicoptère a survolé un groupe de la tribu, ils lui jetaient des pierres et tiraient des flèches vers lui. 



Le 26 Janvier 2006, deux hommes ont été tués lors de pêche illégale dans la zone. 
Un hélicoptère de la garde côtière a tenté de récupérer leurs corps, mais n'a pas pu atterrir à cause d'une pluie de flèches de la population locale.
Les Sentinelliens sont soupçonnés de vivre sur l'île depuis 60.000 ans ! 

Après cette période de temps impensable dans l'isolement, c'est sans surprise qu'ils sont si hostiles aux étrangers, c'est peut-être dû à d'anciens conflits avec le monde extérieur. 
Afin de protéger la tribu et prévenir la violence inutile, le gouvernement indien a aussi rendu illégal de l'approcher à moins de trois miles.


En raison de l'incapacité d'étudier la tribu et l'île, nous ne savons pas grand-chose à leur sujet. 
On estime que la tribu compte entre 50 et 400 membres et vit exclusivement de la chasse et de la cueillette. 
Bien qu'il soit difficile d'observer l'île par les airs en raison de la couverture forestière dense, il est établi que les Sentinelliens ne pratiquent pas l'agriculture. 


Leur volonté de protéger leur culture du monde extérieur est probablement la raison pour laquelle ils ont survécu à l'isolement pendant de si nombreuses années. 
Qui sait combien de temps ils vont réussir à vivre dans le milieu de l'océan sans avoir le moindre intérêt dans le reste "civilisé" du monde. 
Et peut-être que d'être sans contact avec nous est une bonne chose.
 

Publié par Popeye

4 commentaires:

  1. "Survival International qui milite pour les Peuples indigènes de droits"...
    Alors FOUTEZ LEUR LA PAIX !
    Et depuis quand serions nous un modèle... à imposer aux autres ? Ya qu à voir le chaos qui règne actuellement sur notre belle planète, presque à l agonie grâce à notre égoisme forcené et notre folie dévastatrice...

    "Et peut-être que d être sans contact avec nous est une bonne chose".. Oui, oui assurément. Longue vie à l île Sentinelle et tous ses habitants. Et qu on leur foute la paix !

    RépondreSupprimer
  2. Laissons-Les vivre à leur guise! Leurs choix doivent être respectés!

    RépondreSupprimer
  3. S'il est légitime qu'ils restent seuls et maîtres de l'île qu'ils occupent, j'en conclus que les frontières - bien comprises - peuvent être un concept tout à fait spirituel et en harmonie avec la Lumière. Ici en l'occurrence, des frontières géographiques.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !