mardi 5 janvier 2016

Corey : Sociétés Secrètes et conquète de l'Espace !

Divulgation Cosmique saison 2, épisode 6 : C'est grâce à la recherche des Enseignements Secrets et des Accords avec les Extra-Terrestres que les Nazis ont pu conquérir l'Espace depuis 1940 et y vivre encore aujourd'hui ! 

 


https://kauilapele.files.wordpress.com/2015/07/cosmic_disclosure_gaiam_other_logo_1.jpg




DW : Bonjour. Bienvenue à ‘Divulgation Cosmique’. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec l’initié des initiés, Corey Goode. Ce que nous apprenons, c’est que l’efficacité de l’ensemble de cette conspiration vient du fait que tout a été orchestré par des groupes qui étaient extrêmement secrets, depuis le tout début.

Et précisément, nous avons parlé de sociétés ésotériques allemandes. Donc Corey, parlons un peu de cela. Que se passait-il dans ces sociétés allemandes ? Comment faisaient-ils pour s’assurer que quelqu’un n’allait pas se mettre à moucharder ?

CG : C’était ancré dans la structure même de la société secrète. Ces gens étaient très loyaux. Ils avaient été élevés dedans depuis l’enfance. Et c’était leur mode de vie. Toute autre personne était un étranger. Tout le monde à l’intérieur faisait partie de l’équipe, de la famille. Donc, aller moucharder à l’extérieur, je veux dire, pourquoi cela se produirait-il?

DW : Disons dans les années 1930, alors que l’Allemagne est en voie de devenir une autre grande puissance industrielle, si quelqu’un dit, je ne peux plus gérer cela. Je suis fatigué de ceci. Je sors de là. Qu’arriverait-il à cette personne ?

CG : Très semblable à ce qui arriverait à un homme d’Al Capone ayant une révélation similaire et un changement de conviction. Il finirait par ‘manger les pissenlits par la racine’, je suppose, comme on disait à l’époque.
DW : Donc le fait est que les gens ne sont pas du tout enclins à vouloir parler. Alors vous avez un ordre ésotérique. Et vous avez dit la dernière fois, qu’ils ont une grande puissance physique. Ils contrôlent le système de l’argent et l’industrie ?

CG : Et ce, depuis un certain temps.


 http://i.skyrock.net/6839/63326839/pics/3234661157_1_4_BSQhRKxS.jpg



DW : Comment s’assurent-ils de la loyauté ? Ont-ils des rites initiatiques dans lesquels vous avez à jurer de garder le secret sous peine de mort, des choses comme ça ?

CG : Eh bien, il y a toute la partie théâtrale des systèmes de croyances ésotériques, de magie noire et tout cela. Mais cela revient toujours à la carotte et au bâton. Rendre quelqu’un riche, quand tout le monde fait la queue pour avoir son pain, c’est un puissant facteur de motivation.

Et si vous avez une famille, vous voulez leur procurer ce dont ils ont besoin.

Et on vous fait vous sentir spécial, faisant partie de quelque chose d’énorme, de grandiose. Vous êtes né dans quelque chose qui est plus grand que n’importe quoi au monde. Toutes les autres personnes sont des bouches inutiles. Vous êtes important. Ce que vous faites est important, non pas seulement pour les bouches inutiles et l’humanité, mais pour l’avenir de la planète, et pour un plan très ancien pour lequel votre ordre ou société a travaillé méticuleusement pendant de nombreuses générations.

DW : L’Italie était un pays fasciste durant la seconde guerre mondiale, et a travaillé main dans la main avec le gouvernement fasciste de l’Allemagne, dans l’Axe, avec les mêmes objectifs. Je me demande si ces sociétés secrètes allemandes auraient également pu se propager dans les pays voisins, comme l’Autriche, la Pologne ou l’Italie. Ou étaient-ils seulement centrés sur l’Allemagne ?

CG: Vous devez regarder loin, loin dans l’histoire, remonter jusqu’aux ères pré-chrétiennes, quand ces groupes étaient différentes tribus païennes. Et ces groupes… c’est de là que proviennent ces sociétés, d’aussi loin que ça.

DW : Comme les Celtes ?

CG : Les Celtes et…

DW : Les Druides ?

CG : Les Druides, tous ces différents groupes. Ils sont très anciens.

DW : OK.

CG : Et ils voient leurs racines remontant très loin. Ils se voient possédant toute ce domaine, et tout comme les nuages flottant à travers le ciel, les dynasties changent. Mais eux sont toujours là, comme des arbres sur la terre.


 http://4.bp.blogspot.com/-WZwXQuiHWdQ/TnhSdwEGeCI/AAAAAAAABH4/rkyCM6_r-IY/s1600/antigravitywg045.gif

DW : Eh bien, une chose m’a laissé perplexe, concernant des données tangibles où les gens peuvent ‘mordre à belles dents’… j’ai fait des recherches sur les lignes telluriques. Et vous voyez des choses comme Stonehenge, Avebury et Carnac, dans l’ouest de la France, des sites anciens avec des pierres géantes, et puis des sites modernes, y compris les cathédrales gothiques allemandes, ils sont construits sur les mêmes lignes. Alors quelqu’un savait comment construire ces cathédrales et ces lieux sacrés de culte, et même des installations gouvernementales sur ces lignes. Diriez-vous que cela pourrait être un ensemble de données tangibles, que les gens pourraient regarder, et qui indiquerait une connaissance secrète, dont le public n’est pas informé, sur les choix des lieux de construction de ces sites ?

CG : Oui, ces enseignements secrets remontent à plusieurs millénaires et sont très bien gardés. Et beaucoup de ces informations ont trouvé leur place dans les caves sous le Vatican. Et les Jésuites et d’autres groupes y ont toujours accès.

Il y a beaucoup d’autres bibliothèques de ce genre, en particulier en Europe, où ces sociétés secrètes ont accès à ces mystérieux enseignements des anciennes écoles. Ceux-ci comportent des informations venant de loin, et qui sont en différentes langues anciennes, traduisant des textes encore plus anciens. Et cela va de plus en plus loin dans le passé, parlant de technologie, la technologie des personnes et des êtres venant du ciel.

DW : Vous avez dit auparavant que des groupes de civilisations séparatistes vivant à l’intérieur de la Terre ont contacté des gens sur la surface, et se sont présentés comme des dieux.

CG : Ils le font encore.

DW : Y avait-il dans ces sociétés Européenne, Celte et Druidique, des prêtres, des nobles ou des membres de la famille royale qui ont eu un contact plus impliqué techniquement, plus précis avec ces civilisations séparatistes ?


https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a6/Processed_SAM_odinn.jpg/220px-Processed_SAM_odinn.jpg

CG : Oui. Les prêtres d’Odin et tous ces autres groupes, la caste des prêtres dans à peu près toutes ces anciennes civilisations, ils gardaient les enseignements secrets. Ils avaient accès à ces parchemins, ces livres, ces informations, tous ces enseignements mystérieux. Ils ont caché l’information loin des rois, des empereurs. Ils ont caché l’information loin des roturiers. Et c’est d’eux que proviennent beaucoup de programmes spatiaux secrets sécessionnistes et de civilisations souterraines avancées technologiquement.

DW : Y a-t-il des membres de ces civilisations souterraines ou spatiales, qui sont les descendants de personnes qui pourraient avoir été enlevées parmi les humains sur Terre, peut-être même depuis des milliers d’années, ou à l’époque médiévale ? Y a-t-il eu en continu, au fil du temps, des enlèvements d’humains de la Terre dans ces divers groupes ?

CG : Oui, et c’est l’une des raisons pour lesquelles les Allemands étaient tellement intéressés par tout cela, et ils étaient tellement concentrés sur la ‘race des seigneurs’; parce que certains de ces groupes qui sortaient du sous-sol, et se présentaient à eux comme étant des extraterrestres, ou en fonction de l’époque, des dieux et dans certains cas leurs ancêtres, ils avaient souvent des cheveux blonds, des yeux bleus, très Caucasiens, ils avaient l’apparence de la race des seigneurs.

Cette race qui a été décrite par ces groupes à l’époque des première et seconde guerres mondiales, ils ressemblaient beaucoup à cela.


http://3.bp.blogspot.com/-gP7TKNl4qnE/Ta8YWWigYPI/AAAAAAAABEY/3KkJJS0yjGw/s1600/Nordic%2BAlien%2B-%2BMomentum%2BSaga.jpg

DW : Si les gens avaient été retirés de la Terre et amenés dans ces groupes, est-ce que ces groupes se sont croisés avec ces gens, ou bien ont-ils été plus utilisés en tant que caste d’esclaves ?

CG : Eh bien, ils s’occupaient plus de manipuler la surface.

DW : Oh !

CG : Ils leur apprenaient l’agriculture pour qu’ils leur fournissent des produits agricoles en offrande. Donc, avec ces groupes, c’était plus une question de manipulation de la population de la surface pour avoir un retour sur investissement.

DW : La caste des prêtres, que vous avez évoquée dans ces sociétés druidiques et celtiques, et d’autres à travers le monde, diriez-vous qu’ils avaient accès au voyage dans l’espace et à la technologie des portails ?

CG : Pour certains d’entre eux, assurément.

DW : Vraiment ? Il y a donc eu, à un certain degré, certaines personnes sur la surface de la Terre qui ont eu accès à l’espace, tout au long de notre histoire ?

CG : Oui.

DW : C’étaient des gens nés sur Terre, de parents humains.

CG : Oui. J’avais lu dans les tablettes de verre intelligent, les Espagnols chassaient certains prêtres Mayas, qui tenaient beaucoup de parchemins dans leur bras, ils avaient couru jusqu’à un mur comportant une porte creusée dans la paroi, qui ne menait nulle part. Et ils couraient jusqu’à la porte, la touchaient, et ensuite ils entraient dans la roche, ils passaient à travers la roche. Donc c’était de toute évidence une sorte de situation de portail.


http://s.wat.tv/image/encore-passage-secret-dans_klj8_-vlkl.jpg

DW : Je me souviens d’avoir fait un épisode dans ‘Ancient Aliens’, où nous avons parlé de cette chose que vous venez de décrire, cela ressemblait à une embrasure de porte, mais c’était juste taillé dans le flanc d’une paroi rocheuse. Et il y en avait une autre, presque identique en Turquie.

La Turquie est-elle un autre pays qui est vraiment central dans ces groupes séparatistes, en fonction de son emplacement près de la Méditerranée ? L’Égypte ?

CG : Oui, la Turquie est un mélange. Il y a là un groupe séparatiste. Et il y a aussi un groupe ET qui s’y est installé.

DW : Savons-nous quelque chose au sujet de ce groupe ET ?

CG : Oui.

DW : Vous ne voulez pas nous en parler ?

CG : Eh bien, cela nous amène à certaines choses troublantes. Les groupes du genre des dieux sumériens.

DW : Oh, comme ceux de type Draco, de type reptilien ?

CG : Oui. Ils sont plutôt de ces groupes négatifs qui sont également en Afrique du Sud en ce moment, Marduk et différents noms que vous pourriez entendre.

DW : Qu’en est-il de la civilisation séparatiste en Turquie ? Est-elle semblable aux autres, ou est-ce un groupe unique ?

CG : En Turquie principalement, il se passe pas mal d’activités ET. Il y a un groupe séparatiste, mais ils sont plutôt soumis au groupe ET. La Turquie est une zone très ancienne, et elle a été contrôlée par une certaine faction ET depuis très longtemps.

DW : Je viens d’essayer de retracer ici une partie de la carte, pour pouvoir comprendre comment les Allemands ont fini par trouver leur chemin vers l’espace. Ce n’était pas la première fois que des humains de la Terre allaient dans l’espace par quelque moyen, selon ce que vous dites.

CG : En effet.


http://despertando.me/wp-content/uploads/2013/03/Agartha.jpg



DW : OK, vous avez également dit que ces civilisations humaines séparatistes, dans la terre ou à l’extérieur de la Terre, était l’un des groupes que les Allemands ont canalisés pour les aider à trouver ces parchemins qui les ont aidés à construire des vaisseaux.

Je suppose que ce qui me préoccupe, c’est pourquoi ces groupes extraterrestres ou séparatistes de la Terre n’auraient-ils pas simplement donné aux Allemands la technologie dont ils disposaient ? Pourquoi ont-ils amené les Allemands dans ce processus laborieux de fouilles archéologiques, pour qu’ils le fassent eux-mêmes ?

CG : Eh bien, finalement, ils ont commencé à leur donner de la technologie plus avancée. Mais ils devaient en développer une certaine partie par eux-mêmes.

DW : Était-ce dans le cadre de règles ésotériques qu’ils devaient suivre ?

CG : Je ne suis pas sûr. Mais ils devaient essentiellement prouver que, non seulement ils étaient capables d’avoir de l’ingénierie, et la capacité scientifique, pour créer cette technologie et la comprendre, mais une fois qu’ils sont arrivés à un certain point, non seulement le groupe Draco leur a donné de la technologie et des scientifiques pour les aider, mais également le groupe Agarthien, il a fait de même.


 http://www.mondenouveau.fr/wp-content/uploads/2015/04/cathedrale-roche2.jpg

Maintenant, les Dracos et ce groupe Agarthien ne s’entendaient pas toujours très bien, et les Allemands préféraient le groupe Agarthien. Et ils obtenaient beaucoup de technologies excellentes, remarquables, de ces groupes. Et ils ont commencé à les utiliser pour s’aventurer au-delà de notre atmosphère, aller sur la lune et étudier la ceinture d’astéroïdes.

Et quand ils sont allés sur la lune, ils ont appris très vite que la lune était un peu comme une plaque tournante pour de nombreux autres groupes ET, pour se rencontrer dans une zone neutre, avoir des bases et faire partie d’une certaine grande expérience, dont la Terre fait partie, pour observer la Terre et en être proches. Les Allemands ont voyagé vers la lune et avaient prévu d’y démarrer des colonies, et ils ont vu qu’ils rencontraient beaucoup d’hostilités en essayant de débarquer sur la lune et en commençant à construire. Donc ils ont signé, tout comme nous l’avons fait plus tard, des accords avec les Dracos et aussi ces groupes Agarthiens.




http://a142.idata.over-blog.com/2/82/02/42/lezard-copie-2.jpg


DW : Quand vous dites ‘nous’, vous voulez dire le gouvernement des États-Unis ?

CG : Le gouvernement des États-Unis, oui.

DW : Il a signé un accord avec les Dracos ?

CG : Eh bien, le gouvernement des États-Unis a signé des accords avec plusieurs groupes. Les Dracos étaient l’un d’eux, comme l’étaient les Agarthiens et d’autres.

DW : Je suis juste curieux, ont-ils eu des problèmes en s’éloignant de la Terre, en essayant de voler au-delà de la Terre ?

CG : Une fois qu’ils ont commencé à voler et s’approcher de la lune, ils ont commencé à avoir quelques problèmes avec de la résistance. Et une fois qu’ils ont formé des partenariats avec ces Dracos, qui occupaient une très grande zone sur la face cachée de la lune, alors ils ont été, j’imagine, sous leur protection. Et puis, ils ont d’abord commencé en essayant de construire leurs propres bases et colonies sur la lune… ce qui ne s’est pas très bien passé. Puis ils ont commencé à découvrir ces bâtiments anciens, très anciens. Ils ont trouvé un moyen de les pressuriser et de les utiliser temporairement pendant la construction d’une base lunaire allemande de taille modérée.

DW : Très bien, je pense qu’il y a beaucoup de choses que nous devons clarifier dans ce que vous venez de dire. Tout d’abord, je voudrais vous poser une question vraiment stupide. Y a-t-il une atmosphère respirable sur la lune ?

CG : Non.

DW : Avaient-ils une sorte de combinaison d’astronaute, comme ce que nous avons vu plus tard avec les astronautes de la NASA qui ont marché sur la lune ?

CG : Oui, ils ont développé des combinaisons pressurisées de type plongée sous-marine avec air recyclé.


http://static.hitek.fr/img/actualite/2013/10/29/w_ile-devon.jpg


DW : Et vous avez dit qu’ils ont fait au début des tentatives de construction, mais sans succès ?

CG : Plusieurs… de nombreuses tentatives.

DW : Ont-ils essayé d’apporter des matériaux naturels de la Terre ? Ou ont-ils essayé de construire avec des matériaux locaux, qu’ils ont trouvés sur la lune ? Qu’ont-ils essayé de faire ?

CG : Ils apportaient certains matériaux de la Terre, puis ils ont essayé de construire à partir de matériaux locaux, de créer du béton avec la technologie de construction que nous utilisions sur Terre. Ils ont essayé plusieurs techniques différentes. Ils avaient quelques problèmes.

Il y avait un groupe qui a été impliqué avec un groupe reptilien… dans un projet de voyage sans engin spatial, mais à travers des portails vers la lune et, apparemment, dans le passé à une autre période, et ils avaient construit des installations en surface. Et celles-ci, à un moment donné, ont été abandonnées. Et plus tard, des membres du Programme Spatial Secret ont trouvé ces bâtiments très anciens, avec des insignes et des symboles nazis, des aigles et des croix gammées.

DW : Vous avez dit très anciens ?

CG : Oui.

DW : Qu’entendez-vous par très ancien, vieux de 2000 ans ?

CG : Plusieurs milliers d’années.

DW : Plusieurs milliers ?

CG : Oui. Il y a une technologie temporelle que le programme spatial secret utilise, et qui est un peu comme datation au carbone 14, mais il lit une signature temporelle d’un bâtiment construit.

DW : Temporelle au sens de temps ?

CG : Temps.

DW : Signature de temps ?

CG : Pour être en mesure de dire approximativement leur âge. Et je ne me souviens pas exactement quel âge ils avaient, mais ils avaient des milliers d’années.

DW : Donc, cette technologie est en mesure de dire quand le matériau a été perturbé la dernière fois ?

CG : En effet, quand il a été…

DW : Ou quand il a été construit.

CG : …manipulé.


http://cdn.inquisitr.com/wp-content/uploads/2015/06/luna6.jpg

DW : Donc, c’étaient des bâtiments très délabrés ? Ils s’effondraient ?

CG : Délabrés et tombant en ruine.

DW : Donc, c’était une technologie extraterrestre à laquelle ils avaient accès, et qui leur a permis de se téléporter dans le passé ?

CG : En effet. C’était une opération en partenariat avec les reptoïdes.

DW : Dans une conversation privée, vous m’avez également dit que quand ils ont commencé à construire à divers endroits, ils ont trouvé des charges explosives déjà installées sous les emplacements.

CG : Ça, c’était avec le Programme Spatial Secret. Lorsque nous allions construire des avant-postes, principalement des avant-postes de sécurité… et j’ai décrit comment nous les avons construit avec des matériaux locaux et ceux apportés de chez nous, des sacs géants de kevlar, on les remplissait avec du sol local et on construisait une structure. J’ai écrit à ce sujet. C’est tout un long processus. Mais les ingénieurs qui étaient là utilisaient une partie de cette technologie temporelle pour l’inspection des terrains, et ils ont découvert qu’en-dessous de l’endroit où ils construisaient, il y avait des charges qui avaient été placées, et que en quelque sorte, quelqu’un avait compris qu’un jour on allait construire une sorte d’installation, et il y avait placé des charges explosives, il y a des milliers d’années.

DW : Wow.

CG : Et alors ils ont trouvé un moyen de les enlever.


http://www.journaldugeek.com/files/2013/02/Lunar_base_made_with_3D_printing_large.jpg

DW : Vous avez dit que l’une des premières choses que les Allemands ont faite quand ils sont allés dans l’espace, a été d’aller à la ceinture d’astéroïdes.

CG : Oui.

DW : Ont-ils vu quelque chose qui pourrait être considéré comme étrange ou d’inhabituel selon nos normes habituelles, terrestres, quand ils sont allés dans cette zone ?

CG : Oui, ils ont trouvé des signes qu’une exploitation minière avait eu lieu depuis un certain temps.

DW : Vraiment ?

CG : De tout évidence, cela avait été autrefois une autre planète, et ils y ont trouvé, incrustés dans certains astéroïdes, de très petits vestiges de la technologie de l’ancienne race des Bâtisseurs.

DW : À quoi ressemblerait un très petit vestige de l’ancienne technologie de la race des Bâtisseurs ?

CG : Juste des fragments de leur technologie, des petits restes qu’ils trouvaient ici et là.

DW : Eh bien, vous aviez décrit auparavant que ça ressemblerait à une simple pierre très joliment sculptée, ce genre de choses ?

CG : Oui, quelque chose que vous pourriez trouver, cela ressemblerait à de la diorite ou de la pierre très dure, façonnée d’une manière unique et très agréable à l’œil, que vous penseriez provenir d’une culture ancienne, ce serait peut-être un autel ou, selon notre façon de penser, cela aurait un certain usage primitif. Alors qu’en réalité, c’était un appareil extrêmement avancé, multidimensionnel, et il y avait beaucoup, beaucoup d’astéroïdes sur lesquels… il y avait eu des activités minières depuis des millénaires dans la ceinture d’astéroïdes.


http://www.astropolis.fr/articles/etude-du-systeme-solaire/ceinture-d'asteroides/images/orbites.jpg

DW : Et c’était quelque chose qui était très clairement visible, comme des bandes, des lignes minières, ce genre de choses ?

CG : Oui, des grands trous dans les astéroïdes avec des zones construites pour la mise à quai, pour les vaisseaux de ravitaillement et de ramassage des matières premières.

DW : Ont-ils jamais trouvé des vaisseaux spatiaux écrasés, qui auraient été détruits par des tirs d’armes, et qui auraient erré pour finir dans les astéroïdes, quelque chose comme ça ?

CG : Ce dont je me souviens le plus, c’est ce qu’on avait trouvé sur la lune après quelques batailles anciennes.

DW : Ont-ils pu trouver un ancien vaisseau en ruine et en retirer quelque chose, comme les débris d’un engin technologique volant ?

CG : Oui, cela a été trouvé sur la Terre, sur la Lune, sur Mars. Cela a été trouvé de partout.

DW : Wow. Alors, vous ne pouvez pas respirer sur la lune. Donc, ils ont ces combinaisons spatiales. Et vous avez dit qu’ils ont été fascinés de trouver des insignes nazis sur des bâtiments anciens.

CG : Oui, des bâtiments entièrement abîmés et délabrés, avec des aigles tenant des croix gammées dans leurs griffes et des écrits en allemand, mais rien de valeur ou d’utile, tout a été abîmé.

DW : Donc, vous aviez dit qu’il y avait une zone Draco sur la lune, qu’ils avaient une grande étendue de terrain. Et vous aviez dit dans les épisodes précédents…

CG : C’était dans la zone Draco.

DW : OK. Est-ce que les Dracos leur ont fourni de l’assistance matérielle, ou ont-ils juste eu la permission de se développer dans la région par eux-mêmes ?

CG : Les deux.

DW : OK. Donc, à quel point les Dracos se sont-ils impliqués dans le processus de construction, si vous dites que ces premières tentatives de construction ont été infructueuses ?

CG : Ils ont finalement construit une petite base avec succès…


Nazi Base on Mars

DW : ‘Ils’, les Allemands ?

CG : Les Allemands ont construit une petite base, et l’ont utilisée comme point de départ. Ensuite ils ont aussi construit avec succès une base sur Mars. Les Dracos ne les ont pas assistés dans tout cela. Il y avait une base séparée sur la lune, qui est une base commune que les Dracos et les groupes dissidents allemands humains utilisent encore à ce jour.

Et c’est une base importante de la Flotte Noire (Dark Fleet). C’est en forme de pyramide avec le haut tronqué, ou comment appelleriez-vous cette forme?

DW : Trapézoïde ?

CG : Oui, trapézoïde.

DW : Savez-vous quand cette base a été construite ?

CG : Ce serait dans les années 60, début des années 70.

DW : Est-ce que les Dracos avaient leurs propres bâtiments dans cette étendue qu’ils possédaient sur la lune ?

CG : En-dessous.

DW : Oh, en souterrain.

CG : Mm-hmm, en-dessous du sol.

DW : Donc leur effort pour aider les Allemands à construire leur propre installation a été plutôt, en quelque sorte, de simplement leur laisser leur propre territoire, qu’ils se sentent en sécurité, comme chez eux ?

CG : Eh bien, cela faisait partie d’un plan plus vaste de les intégrer tous ensemble dans ce système de contrôle sur la Terre dans lequel les Dracos sont très impliqués.

DW : Il y a des films comme ‘Iron Sky’ qui parlent de trucs comme ça, avec une base nazie sur la lune.

CG : J’ai reçu tellement de commentaires à ce sujet. Je me suis finalement décidé à aller voir ce film ridicule.

DW : Oui ? Ont-ils construit le bâtiment en forme de croix gammée ?

CG : Il avait la forme d’une croix gammée à l’origine, mais maintenant ce bâtiment est le Commandement des Opérations Lunaires (LOC), et on a construit par-dessus et autour. C’est une partie ancienne et très petite de ce qui est maintenant le Commandement des Opérations Lunaires, que tous les programmes spatiaux secrets de la Terre utilisent de manière régulière.

La base trapézoïde sur la lune est inaccessible à tout le monde, sauf pour les groupes humains alliés des Dracos, et les Dracos.

DW : Les Agarthiens ont-ils eu un soutien matériel ou logistique dans la colonisation de la lune, depuis le début ? Ou ont-ils en quelque sorte fait marche arrière sur cet aspect des choses ?

CG : Ils ont reculé sur cet aspect des choses, mais ils ont une présence sur la lune.

DW : Alors voilà, nous sommes à ‘Divulgation Cosmique’. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous explorons des informations très fascinantes, et nous allons continuer la prochaine fois. Donc, comme toujours, je vous remercie pour votre attention.


http://stopmensonges.com/divulgation-cosmique-nous-navons-jamais-ete-seuls/ 
Traduction : Merci à Michelle du Blog "La Sphère Bleue"
http://lasphrebleue.blogspot.fr/
N'oubliez pas de soutenir la Chaîne d'information (abonnement pour les épisodes en anglais) Gaiam TV et Corey Goode pour son travail risqué de divulgation (il a dû déménager suite à des menaces) en donnant un don sur le site "Cosmic Disclosure". (C'est facile à faire !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !