jeudi 14 janvier 2016

Des crânes que la "science" ne peut pas expliquer !

Des crânes que la "science" ne peut pas et ne veut expliquer, car ils remettent en cause les théories officielles !



Un peu partout dans le monde, des crânes sont découverts et ils défient toute explication. 
Il y a un débat qui fait rage entre les sceptiques, les chercheurs et les adeptes de l’explication extraterrestre.

Les crânes Paracas.

craneo-de-paracas3

En 1928, au Pérou, Julio Tello a découvert des restes (controversés) d’humains qui peuvent changer nos vues sur nos ancêtres et sur nos origines. 
Tello a découvert plus de 300 crânes mystérieux, qui pourraient peut-être avoir environ 3.000 ans.
En plus de la forme bizarre de ces crânes, une récente analyse d’ADN a donné des résultats énigmatiques et incroyables.  
En effet l'ADN des mitochondries ne correspond à rien de ce qu'il y a sur Terre !
Ces crânes sont 25% plus grands et 60% plus lourds que ceux des humains. 

Le crâne Rhodope.

Alien Skull Bulgaria

Depuis qu’il a été découvert il y a 38 ans, personne ne peut offrir de détails concluants sur ce crâne mystérieux. Il pèse environ 250 grammes, il y a six cavités mystérieuses qui, selon les adeptes de l’ufologie, auraient pu abriter des « organes sensoriels ». Cet être aurait pu avoir six yeux ou quelque autre série « d’organes inconnus ». Ce qui est le plus étrange, c’est qu’il n’a pas de bouche.

Le crâne Sealand.

Cr_neo_de_Sealand_origen_extraterrestr-2

 
C’est un des artéfacts des plus controversés depuis les récentes années. Ils posent de nombreux défis, auxquels la science ne peut répondre. 
Étrangement, peu de chercheurs démontrent de l’intérêt à étudier ce mystérieux artéfact, peut-être parce qu’ils craignent ce qu’ils pourraient trouver … quelque chose qui pourrait changer complètement notre vision actuelle sur l’origine des humains et notre entière histoire.
Après avoir été étudié par le Collège de Médecine Vétérinaire du Danemark, les chercheurs ont conclu qu’ils ne pouvaient pas fournir d’explications sur l’espèce à qui appartenait ce crâne. 
La datation au carbone a révélé qu’il date de 1200 à 1280 av. J.-C.

Crâne de bison préhistorique ayant un trou de balle de fusil.

uro disparado

Ce crâne est exposé au Musée de Paléontologie à Moscou. On peut y voir un trou, parfaitement rond, supposément causé par l’impact d’un projectile, lancé à très haute vitesse. 
Même s’ils n’ont jamais retrouvé le projectile, les chercheurs croient que ce trou a été causé par une balle de calibre similaire à ceux que nous utilisons aujourd’hui. 
Plus étrange encore, cet animal est natif de la région du Yakuzia, en Sibérie Orientale et a vécu dans cette région il y a 30,000 ans. 
 

Le crâne extraterrestre russe.

ady1(1)

Selon les journaux russes, ce crâne a été trouvé dans une caverne du Mont Bolshoi Tjach, il y a près de deux ans. 
Ce crâne ne ressemble à rien de connu et cet être marchait sur deux jambes. 
Ce qui est le plus mystérieux au sujet de ce crâne, c’est l’absence de voûte crânienne et de mâchoires. 
Les orbites oculaires sont inhabituellement grandes, mais le visage ressemble à celui d’un humain. 
 

Traduction de Michelle (du Blog "La Sphère Bleue) du texte trouvé sur : http://www.ancient-code.com/5-alien-skulls-that-science-cannot-explain/
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !