samedi 16 janvier 2016

Hitler est mort en 1984 au Brésil !

Selon un ancien agent de la CIA, Hitler a simulé sa mort pour partir en Argentine en sous-marin à la fin de le Seconde Guerre Mondiale !



Filibert : Nous avions déjà eu vent de la mort d'Hitler au Brésil à un âge assez avancé, et les document trouvé dans les archives du FBI montrent que l'on savait où il était, ce qui en étonne certains ! Mais si l'on sait que Hitler était un agent de la Cabale militaro-industrielle et financé par les États-Unis (Par Prescot Bush), avec 5 ans de guerres qui a enrichit énormément ce groupe, on comprend que l'on ne va pas arrêter ce serviteur ! De plus, avec le Programme Spatial Secret développé aux USA avec les anciens Nazis qui se sont infiltrés dans l'appareil d'état Américain, il ne devait pas être question d'arrêter leur héros ! Ce qui est curieux, c'est qu'il n'a pas songé, comme d'autres nazis, à utiliser ses soucoupes volantes pour aller dans la base en Antarctique, ou partir comme le Groupe Vril de Maria Orsic, sur une autre planète amie à 88 années lumière de la Terre !
 

Les recherches de Bob Baer, qui a passé sa vie dans l'espionnage et le contre-espionnage, ont débuté avec une analyse de 700 pages d'informations déclassifiées. 

Il est ainsi tombé sur un document affirmant que l'armée américaine avait été incapable de localiser le corps du "Führer" et qu'ils n'avaient aucune preuve qu'Adolf Hitler était bien mort.
Après avoir consulté des documents du FBI récemment déclassifiés, Bob Baer (un ancien agent de la CIA) et une équipe d'experts remettent en question le suicide d'Adolf Hitler.

Bob Baer, a affirmé détenir les preuves qu'Adolf Hitler et sa partenaire Eva Braun ont simulé leur mort dans leur bunker à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. 
Le couple s'est ensuite déplacé vers Tenerife en sous-marin avant de rejoindre définitivement l'Argentine. 
Cette information a été dévoilée par le "Mirror".

"Le récit que le gouvernement nous donne est un mensonge.





Cette enquête démontre que la mort d'Hitler à Berlin tel que l'histoire l'a retenu est un mythe total. 

Malgré cela, absolument aucun média de masse français n'a daigné en faire un article. 
Peut-être parce que les gens se rendraient ainsi compte que si on leur a menti depuis depuis plus de 60 ans sur ce sujet, il doit y avoir bien d'autres sujets qui ont du subir le même traitement. 
Car les américains savaient pertinemment ou se trouvait Hitler, les documents déclassifiés du FBI l'attestent.

Malgré cela, rien ne fut tenter pour entreprendre son arrestation et il a pu poursuivre sa vie plusieurs années en Amérique du Sud avec de nombreux autres nazi.

Pour les anglophones intéressés par une enquête inédite, je le conseille vivement les 8 épisodes diffusés sur la chaîne History.
D'après le documentaire "Hunting Hitler" sur History Channel, aucun témoin oculaire n'a assisté au suicide d'Adolf Hitler dans son bunker.
L'enquête commence par la découverte d'un bunker en Argentine et emmènera les enquêteurs dans divers autres endroits comme l'Espagne, les Iles Canaries et la Colombie. 

Elle est menée par un ancien agent de la CIA, un soldat des forces spéciales spécialisé dans la traque des "cibles de grande valeur", un journaliste d'investigation et un chasseur de nazi. 
Le second épisode enquête sur des structures en pleine jungle ou des artefacts nazi ont été découvert. 
Puis l'équipe découvre des tunnels sous-terrains reliant le bunker d'Hitler et l'aéroport de Tempelhof.

Pour rappel, le supposé crane d'Hitler retrouvé à Berlin était en fait celui d'une femme âgée entre 20 et 40 ans. Fawkes


Un documentaire réalisé par l'ancien agent de la CIA , Robert Baer, enquête sur la survie d'Adolf Hitler après la seconde guerre mondiale dont on aurait retrouvé la trace notamment au Brésil et en Argentine. 
Ce documentaire intitulé «Hitler's escape – truth or legend», composé de huit épisodes sera diffusé sur la chaîne de télévision History à la mi-décembre.
Il s'appuie, entre autres, sur des centaines de documents secrets communiqués par le FBI en 2014. 

D'après ces documents, même des années après la fin de la guerre, les enquêteurs du FBI auraient réussi à rassembler des informations sur les endroits où se serait trouvé Hitler, notamment au Brésil et en Argentine.
Selon des témoignages sensationnels contenus dans les fichiers du FBI récemment déclassifiés, Adolf Hitler s'est échappé en sous-marin vers l'Argentine où il aurait vécu dans un ranch fortement gardé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. 

Il aurait souffert d'asthme et d'ulcères, toujours selon les témoignages contenus dans des documents du FBI.


Selon ce document, le FBI de Hoover aurait eu des témoignages déconcertants d'un fugitif argentin ayant affirmé qu'il a aidé Hitler, ainsi que deux femmes et d'autres Allemands a débarqué d'un sous-marin en Argentine environ deux semaines et demie après la chute de Berlin en avril 1945.
L'informateur argentin, qui a donné l'information aux autorités étatsuniennes espérait obtenir l'asile en retour et que son nom ne soit pas nommé dans les journaux.
Il donne une description d'Hitler à un journaliste du Los Angeles Examiner le 29 juillet 1945, disant que le nazi "souffre d'asthme et d'ulcères, a rasé sa moustache...".
L'informateur a même donné des informations précises sur les allées et venues d'Hitler, et déclare : "Si vous allez à un hôtel à San Antonio, en Argentine, je vais prendre des dispositions pour que vous puissiez rencontrer un homme qui vous permettra de localiser le ranch où Hitler est caché".
"Il est fortement gardé bien sûr, et vous risquez votre vie si vous y allez."
L'information a été transmise au chef du FBI, J Edgar Hoover, qui l'a transmise au ministère de la Défense.
Hitler et ses compagnons se seraient ensuite rendus par groupe sur les contreforts des Andes du Sud, et se sont ensuite déplacés dans des familles allemandes dans les villages de la région.


Mais dans un fichier daté du 21 septembre 1945, et intitulé la "cachette d'Hitler", il est conclu : "en raison de l'absence d'information suffisante ... il est impossible de continuer les efforts pour localiser Hitler avec le peu d'informations à ce jour."

Vidéos en anglais : http://www.dailymotion.com/video/x3grjqh_hunting-hitler-season-1-episode-1-s01e01-the-hunt-begins_school
http://www.dailymotion.com/video/x3grk8u_hunting-hitler-season-1-episode-2-s01e02-secret-nazi-lair_school
Sources : http://fawkes-news.blogspot.fr/


Hitler est mort en 1984 au Brésil !



C'est du moins ce que prétend l'auteure Simoni Renee Guerreiro Dias, comme l'explique le Daily Mail.

Adolf Hitler serait mort le 30 avril 1945 à l'âge de 56 ans à Berlin en mettant fin à ses jours après avoir pris conscience qu'il avait perdu la guerre. 

Voilà pour la version officielle qui figure dans tous les livres d'histoire.
Ce n'est pourtant pas la thèse privilégiée par Simoni Renee Guerreiro Dias, une doctorante brésilienne qui affirme dans l'ouvrage "Hitler au Brésil-Sa vie et sa mort" que le führer a fui l'Allemagne pour l'Amérique du Sud où il est décédé à l'âge de 95 ans.
Elle prétend qu'avec l'aide d'alliés au sein du Vatican, Adolf Hitler se serait enfui en Argentine avant de rejoindre le Paraguay puis l'état de Mato Grosso au Brésil, où il s'est définitivement établi dans le village de Nossa Senhora do Livramento jusqu'à la fin de sa vie en 1984.

Une petite amie noire
Pour preuve, elle publie une photo de médiocre qualité représentant prétendument le dictateur dans ses vieux jours aux côtés de Cutinga, sa petite amie noire, choisie bien évidemment pour sa couleur de peau afin que personne ne puisse se douter de sa véritable identité.
Selon elle, Adolf Hitler avait pris le nom d'Adolf Leipzig (ville de naissance de Bach, son compositeur préféré, comme par hasard) et était surnommé sur place "le vieil Allemand".
Simoni Renee Guerreiro Dias a également localisé la tombe d'Adolf Leipzig dans le cimetière de Nossa Senhora do Livramento et prévoit d'effectuer un test ADN grâce à l'aide d'un descendant d'Adolf Hitler, après avoir reçu la permission d'exhumer le corps de celui dont elle est persuadée qu'il s'agit du dictateur allemand.

Merci Photoshop

Pour étayer encore ses dires, elle affirme ne plus avoir eu aucun doute après avoir apposé une moustache à l'aide de Photoshop à l'homme figurant sur la photographie et en la comparant à des photos du leader nazi.
Enfin, elle prétend qu'une religieuse polonaise affirme avoir reconnu Hitler dans un hôpital de Cuiaba au début des années '80 et s'être vue forcée au silence par sa supérieure qui affirmait que sa présence relevait d'ordres du Vatican.
Pour le professeur d'histoire de l'Université fédérale de Mato Grosso, Candido Moreira Rodrigues, ce genre de thèses revendiquées par de "prétendus historiens" qui affirment qu'Hitler serait mort en Amérique du Sud ne sont pas neuves. 

Il est d 'ailleurs avéré que des centaines de nazis ont fui vers ce continent à la fin de la guerre, comme le médecin Josef Mengele, actif à Auschwitz et décédé en 1979 au Brésil. 
Des thèses conspirationnistes qui s'appuient aussi sur le fait qu'aucune preuve physique n'a jamais pu confirmer le suicide du führer dans un bunker de Berlin en 1945...

Viktoria Thirionet
http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-hitler-est-mort-en-1984-au-bresil-122353764.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !