dimanche 31 janvier 2016

Mars la planète rouge est-elle bleue ?

Depuis des années la Nasa retouche les photos provenant de la Planète Mars, Pourquoi ?

 



http://cdn1-europe1.new2.ladmedia.fr/var/europe1/storage/images/europe1/sciences/la-planete-mars-pourrait-se-parer-dun-anneau-2624811/24958381-1-fre-FR/La-planete-Mars-pourrait-se-parer-d-un-anneau.jpg


Depuis près de 40 ans, une polémique fait rage concernant les véritables couleurs de la planète Mars. 
Notre voisine est-elle vraiment rouge, comme l'assurent la tradition et la NASA ? 
Ou son aspect est-il bien plus proche des paysages terriens ainsi que le laissent supposer certaines photos ?
La NASA s’efforce-t-elle de nous cacher que la planète rouge est en réalité aussi bleue que la terre ? 
Cette nouvelle polémique aux relents complotistes est partie de photos prises par le Rover Mars Spirit où l’on découvre un ciel d’azur et un sol rocailleux à la teinte bleu pâle.

http://www.cieletespace.fr/files/image_du_jour/MarsOpp_4414_500.jpg
Une Photo de Mars non retouchée ?



Filibert : Lorsqu'il n'y a pas d'atmosphère sur une planète, le ciel apparait en Noir comme dans la nuit ici sur Terre !
Les astronaute dans l'espace, voient une immensité noire avec quelques étoile qui brillent ainsi que le soleil très intensément et la Terre qui apparait bleue de l'Espace !
Nous sur Terre le ciel apparait Bleu car l'eau gazeuse de l'atmosphère absorbe la lumière bleue du rayonnement solaire. Lors des couchers de soleil, l'épaisseur de l'atmosphère est beaucoup plus importante pour le rayonnement solaire rasant qui la traverse, et comme tout la rayonnement bleu à été absorbé au début, on ne voit plus que le rayonnement rouge lors des couchers et levers de soleil !
Sur Mars il y a une atmosphère plus ténue que sur Terre, il y a aussi de l'eau qui se condense à certaines périodes aux pôles, donc c'est normal que le ciel soit bleu et même bleu foncé car l'atmosphère est moins épaisse, laissant entrevoir plus facilement l'espace noir (comme en haute montagne ou en avion) !  
A l'équateur les violente tempêtes de sable peuvent, de temps en temps, ajouter du jaune ou de l'orange à la couleur du ciel, ou même cacher le ciel, ce qui donnerait des photos sombres ou floues !
Et tous les astronautes qui ont été sur Mars dans le cadre du Programme Spatial Secret (Voir nos témoignages dans notre Blog sur le sujet) disent que sur Mars l'atmosphère est respirable et qu'elle possède de l'oxygène, contrairement à ce qu'affirme la NASA ! 

© NASA/JPL-Caltech/MSSS

Le site Ufosighting Daily, qui a recensé d’innombrables "anomalies" martiennes, souvent délirantes mais quelquefois troublantes, a ouvert les hostilités : "99 fois sur cent, la NASA publie des photos avec des fausses couleurs ou en noir et blanc. Mais, cette fois, voici une vue non modifiée du paysage martien. La couleur des rochers varie du blanc au bleu et le ciel sans nuage ressemble au ciel terrien. Je voulais juste vous révéler ce petit secret que la NASA ne veut pas que vous connaissiez."


 

Comme d’habitude, Ufosighting Daily n’y va pas avec le dos de la petite cuillère quand il s’agit d’accuser la NASA de cachotteries. Il n’en soulève pas moins un véritable problème : quelles sont les vraies couleurs de la planète Mars, sachant que les photos diffusées par l’agence spatiale américaine sont effectivement retouchées. 



 

En août 1976, Paris Match faisait sa Une sur la première photo du paysage martien envoyée par la sonde Viking. © DR
 


 

Dominante supprimée

 

La controverse ne date pas d’hier. Sur Futura Sciences, Olivier de Goursac, responsable de Mars Society France, rappelle qu’une image prise par la sonde Viking en 1976 avait suscité bien des commentaires : les scientifiques ont fourni à la presse une photo retouchée pour compenser les défauts des capteurs de la sonde. Beaucoup trop retouchée : sur le clichés parus dans les journaux et magazines, le ciel apparaît pratiquement bleu… La NASA a voulu rectifier le tir en publiant un second tirage censé présenter les véritables couleurs martiennes, plus conformes à la tradition. Mais le mal était fait : beaucoup de personnes restent convaincues que c’est la première photo qui est authentique.



"Pourquoi le ciel de Mars serait-il rouge alors que l’atmosphère est beaucoup moins dense ?"



Pour clore le débat, Olivier de Goursac présente « la preuve des vraies couleurs de Mars ! »sous la forme d’un comparatif entre la mire de couleurs avant l’embarquement sur Mars et la même mire visible sur la planète rouge au début de la mission : « le carré bleu vire au violet sur Mars car la caméra n'a pas de réponse spectrale régulière et laisse passer du rouge et de l'infrarouge: bleu + rouge = violet Il faut donc que le carré bleu tire vers le violet pour que les couleurs de Mars soient bonnes ! »

Ce à quoi le conspirationniste aguerri aura beau jeu de rétorquer : "Qu’est-ce qui empêcherait la NASA de truquer après coup les couleurs de la mire ? " 




Car la question fondamentale demeure : pourquoi le ciel de Mars serait-il rouge alors que l’atmosphère est beaucoup moins dense ?

Pour le spécialiste de l’optique et astronome amateur, Serge Bertorello, "le ciel devrait apparaître sur Mars avec des teintes appartenant à une palette de bleus plus ou moins pâles et peut-être avec une teinte rose aux moments du lever et du coucher du Soleil" explique-t-il dans un article très détaillé publié sur son site.
 



 

La raison généralement avancée pour expliquer sur la teinte ocre du ciel martien est la présence d'une grande quantité de poussière rouge en suspension dans l’atmosphère. Mais, poursuit Serge Bertorello, "pour que des poussières colorent sensiblement le ciel, il faudrait qu'elles soient constituées avec des grains de grosse taille (au moins une centaine de micromètres).

Or l'atmosphère de Mars est si peu dense qu'il est invraisemblable qu'elle transporte des poussières aussi grosses en grande quantité."





A l’origine, les photos de Mars présentant un ciel bleu étaient accompagnées de la mention "false colors" (fausses couleurs) signifiant que les images n’avaient pas été rectifiées pour mieux correspondre à la réalité martienne. Un peu comme si un magazine prévenait ses lecteurs de ne pas faire confiance à la photo d’une star trop belle pour être honnête et que les seuls clichés dignes de foi sont ceux où des rides et un peu d’embonpoint ont été rajoutés sur Photoshop…


Pourtant, comme le souligne Serge Bertorello, de nombreuses images envoyées par le prolifique Rover Curiosity depuis 2012, montrent des paysages à l’apparence très terrestre sous un ciel bleu pâle… Sans la mention "false colors". Alors ? Mars est-elle "bleue comme une orange ?"
 



http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/01/la-planete-rouge-est-elle-bleue.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !