jeudi 25 février 2016

La vraie cause de la guerre en Syrie !

Un membre du clan Kennedy révèle la vraie cause de la guerre en Syrie !


L'avocat Robert Kennedy junior, neveu de l'ancien président américain John F. Kennedy, a révélé dans un article pour le magazine Politico les véritables causes de la guerre en Syrie.

 


La racine du conflit armé en Syrie, provient en grande partie du refus du président syrien Bachar al-Assad du passage d'un pipeline de gaz du Qatar vers l'Europe.
"La décision américaine. d'organiser une campagne contre Bachar al-Assad n'a pas commencé avec les manifestations pacifiques du printemps arabe en 2011, mais en 2009, lorsque le Qatar a offert de construire un pipeline pour 10,000 millions de dollars qui traverserait l'Arabie Saoudite, la Jordanie, la Syrie et la Turquie "
Ce projet aurait veillé à ce que les pays arabes du Golfe aient un avantage décisif sur les marchés mondiaux de gaz et aurait renforcé le Qatar ; un proche allié de Washington dans la région, a déclaré Kennedy junior.


Le président syrien Bachar al-Assad, a rejeté le projet au motif que cela nuirait aux intérêts de son allié russe, le plus grand fournisseur de gaz naturel vers l'Europe. 
Un an plus tard, Al-Assad a commencé à négocier avec l'Iran pour construire un autre gazoduc qui transporterait le gaz de l'Iran vers le Liban et le pays perse serait devenu un des plus grands fournisseurs de gaz vers l'Europe, a expliqué l'avocat.
Immédiatement après le refus du projet initial, les agences de renseignement américaines, Le Qatar, l'Arabie Saoudite et le régime israélien ont commencé à financer la soi-disant opposition syrienne et à préparer une révolte pour renverser le gouvernement syrien, a dit M. Kennedy, qui a cité des données de divers rapports de renseignement auxquels il a eu accès.
 


 http://iranfocus.com/fr/images/2015/1338677461-hundreds-march-to-support-syrian-opposition--berlin_1252507.jpg


Dans cet objectif, la CIA a transféré six millions de dollars à la télévision britannique Barada dans le but de préparer des reportages en faveur du renversement du président syrien, a-t-il ajouté.
La CIA a utilisé les membres du groupe extrémiste État islamique pour protéger les intérêts des États-Unis sur les hydrocarbures et instrumentaliser les forces radicales pour réduire l'influence de (l'ancienne) Union soviétique dans la région a conclu jeune avocat Robert Kennedy.
Pendant ce temps, les États-Unis poursuivent leur soutien financier, logistique et militaire aux groupes d'opposition armés, qui ont échoué à renverser le gouvernement syrien, malgré cinq années de guerre.
Les États-Unis essayent même d'obtenir la levée des sanctions qui empêchent l'envoi d'armes anti-aériennes au territoire syrien dans le but de renforcer le front de groupes armés qui luttent contre l'armée syrienne.

Sources :
http://www.politico.eu/article/why-the-arabs-dont-want-us-in-syria-mideast-conflict-oil-intervention/
http://www.hispantv.com/newsdetail/siria/216231/siria-crisis-transferencia-gas-catar-eeuu-isis
Traduction : Fawkes News

3 commentaires:

  1. C et exactement ça ! Décidément, le pétrole (et le gaz et... la cupidité et l immoralité et les calculs cyniques et...) auront fait beaucoup, beaucoup de mal -et à notre planète -et à la paix mondiale !
    Il est temps que ça s arrête : Assez, c est assez !
    Et MERCI à tous ceux qui ont le courage de se mettre en avant pour dénoncer et mettre en lumière toutes ces exactions, ces manipulations et ces mensonges.

    RépondreSupprimer
  2. Un autre Kennedy qi prend la parole pour dire la vérité!!!!! que pour leur propre interêts, le reste, "de la chère à cannon"

    RépondreSupprimer
  3. A recouper avec cette information cruciale :
    https://www.youtube.com/watch?v=jn-7F-v4zzo

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !