lundi 15 février 2016

USA : Inflation de faillites dans le Gaz de Schiste !



ALERTE : Les faillites des compagnies pétrolières américaines bondissent de 379 % !



Filibert : Alors que le nouveau dirigeant des Républicains propose de se lancer dans le mirage du Gaz de Schiste, la baisse des cours du Pétrole provoque des faillites en cascade car cette extraction, destructrice et polluante, est coûteuse et surtout moins rentable que prévue car les puits s'épuisent deux fois plus vite qu'estimé au départ !  On a encore, en France, des politiciens rétrogrades qui misent sur ces énergies fossiles alors que les énergies libres sont à nos portes !  Ces faillites annoncées depuis plusieurs mois, et voulues par plusieurs gros producteurs de pétrole du Moyen-Orient qui veulent éliminer ces concurrents, déferlent aux USA et laisseront de nombreuses ruines industrielles dans les campagnes américaines défigurées !





Les faillites s’envolent dans le secteur pétrolier américain.
Au moins 67 compagnies pétrolières et gazières américaines ont fait faillite en 2015, selon le cabinet de conseil Gavin/Solmonese.
Cela représente une hausse de 379% par rapport à l’année précédente où le cours du pétrole était nettement plus élevé.
Le cours du pétrole s’étant effondré un peu plus ces dernières semaines, cinq autres producteurs pétroliers et gaziers ont fait faillite lors des cinq premières semaines de cette nouvelle année, selon le cabinet Haynes & Boone de Houston dans le Texas.
 

 http://www.privcap.com/wp-content/uploads/2013/10/HaynesBooneLogo.jpg

“Cela semble plutôt mauvais. 
Nous prévoyons que la situation va s’aggraver», a déclaré Buddy Clark, associé chez Haynes & Boone avec 33 ans d’expérience dans le financement lié au secteur de l’énergie.
Cette situation met en évidence le côté pile d’un prix de l’énergie bon marché .
Bien sûr, c’est idéal de faire son plein avec un cours du pétrole aussi faible. Mais cela fait également disparaître des dizaines de sociétés de forage et d’entretien et cela engendre des milliers de suppressions d’emplois.
Même Chesapeake Energy ( CHK ), l’une des entreprises les plus connues lors de l’essor du schiste, a été contrainte de démentir les rumeurs de faillite plus tôt cette semaine alors que son action chutait lourdement.



chart-oil-bankruptcies-spike

 

Les compagnies pétrolières noyées sous des tonnes de dettes

L’augmentation spectaculaire des faillites correspond à une baisse du cours du pétole qui est passé de 110 dollars le baril à la mi-2014 à 27 dollars environ aujourd’hui. 
Cette hausse des dépôts de bilan est liée également à la baisse du prix du gaz naturel qui est à son plus bas niveau depuis près de 14 ans.
Lorsque le cours du pétrole se situait dans un zone comprise entre 90 et 100 dollars le baril et que le boom du pétrole de schiste décollait, les entreprises s’endettaient massivement pour financer les forages coûteux. Mais la forte production de pétrole aux États-Unis a créé une surabondance phénoménale de l’offre ce qui a engendré un effondrement des cours du pétrole.
Les recettes ont alors chuté, étouffant les flux de trésorerie et c’est alors que les entreprises eurent plus de difficultés à rembourser l’ensemble des dettes.
Les entreprises ont dû réagir en supprimant des emplois et en sabrant dans les dépenses. Mais certaines des plus endettées ont été contraintes de se déclarer en faillite.

Les faillites dans le secteur de l’énergie peuvent avoir de graves conséquences

Par exemple, en mars dernier, Quicksilver Resources basé à Worth Fort s’était effondrée sous le poids de plus de 2 milliards dollars en dette contractée pour financer ses forages dans le Barnett Shale situé dans le nord du Texas, dans le bassin Bend Arch-Fort Worth.

http://www.star-telegram.com/news/business/dtdnr5/picture59390156/ALTERNATES/FREE_640/Quicksilver%20Resources



Les actifs de Quicksilver ont été mis en vente.
Cependant, au niveau où les restructurations sont aujourd’hui, il a fallu 10 mois pour que le pétrole de Quicksilver et que son gaz naturel soient vendus aux enchères. 

Les actifs de Quicksilver ont seulement rapporté 245 millions de dollars, soit un cinquième de l’estimation des actifs de l’entreprise au moment de l’estimation.
Selon Buddy Clarck, les faillites et les ventes aux enchères sont ralentis par des structures de capital complexes qui opposent les investisseurs qui se font concurrence.
“Essayer d’harmoniser tout ça, c’est comme vouloir rassembler des chats – et des chats qui se détestent entre eux,” a-t-il dit.



cours-petrole


Préparez-vous à une augmentation des faillites !


Outre Quicksilver Source, un certain nombre d’autres compagnies pétrolières et gazières avec au moins 1 milliard de dollars d’endettement ont fait faillite, comme la Sabine Oil & Gas, Milagro Oil & Gas, Samson Ressources et Swift Energy.
La semaine dernière, au moins trois petites sociétés pétrolières et gazières ont déclaré faillite au Texas et en Oklahoma, selon Haynes et Boone.
Il est fort probable que beaucoup plus de sociétés du secteur de l’énergie succomberont à la chute du cours des matières premières, en particulier les entreprises dans le secteur des services pétroliers. 

Ces entreprises ont un levier de négociation moins important avec les banques puisqu’elles ne possèdent pas réellement de pétrole dans le sol, elles aident juste à l’extraire. 

http://assets.bizjournals.com/albuquerque/news/oil-pumps-money-600*750.jpg?v=1


Pétrole de schiste : une catastrophe se prépare aux Etats-Unis, ” Il y aura du sang ” !

Buddy Clark a expliqué qu’il avait connaissance d’au moins une demi-douzaine de dépôts de bilan en cours de préparation pour les prochaines semaines seulement – y compris certaines des plus importantes sociétés pétrolières et gazières cotées en bourse.
“Nous voyons déjà les premiers effets. Maintenant ceux qui ont réussi à survivre durant toute cette période vont commencer à vaciller”, a déclaré Ted Gavin, partenaire fondateur de Gavin/Solmonese.
Même les sociétés de forage qui souffrent font face à un avenir incertain.
“Les entreprises qui ne font que survivre aujourd’hui peuvent ne pas avoir d’argent à investir pour l’avenir. Voilà la recette d’un désastre sur les 3 ou 4 prochaines années”, a déclaré Gavin.



 

A lire de William Engdahl : "Pétrole, une guerre d’un siècle - l’ordre mondial anglo-américain"


Sources : cnn
http://www.businessbourse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !