samedi 16 avril 2016

Le Burkina Faso abandonne le Coton OGM !

Burkina Faso : La culture du coton OGM sera abandonnée d'ici 2017 car il produit du coton bas de gamme !


Burkina Faso : La culture du coton génétiquement modifié sera abandonnée d'ici 2017



Le Burkina Faso a décidé d'abandonner de façon progressive la production du coton génétiquement modifié d'ici l'orée 2017, selon un rapport du gouvernement.

Après l'adoption d'un rapport du groupe Monsanto sur la production du coton transgenique, les autorités du pays ont décidé d'une "réduction graduelle et significative des superficies emblavées en coton génétiquement modifié (CGM) au profit du coton conventionnel''.

Depuis 2009, le Burkina Faso a été le premier pays ouest africain a expérimenté le ''coton Bt'' produit par la firme américaine Monsanto.


http://news.aouaga.com/img_photos/L/coton-0000.jpg


"Les résultats obtenus au terme de la période d’expérimentation ne sont pas favorables dans la mesure où la longueur de la soie issue de l’égrainage du coton Bt s’est dégradée et ne répond plus aux besoins du marché", explique le rapport.
"Cette situation est à l’origine de la perte du 'label coton burkinabè' sur le marché mondial de la fibre et des difficultés financières de toute la filière", souligne-t-on.
Selon ce rapport, le déclin rapide du coton au Burkina Faso, a été constaté après que le gène ''BT'' ait été introduit dans le coton.
Ainsi, dès 4 à 5 ans après son introduction, plus des trois quarts de la production nationale de coton a en effet été classée comme "bas de gamme'' alors que le coton burkinabé était réputé pour sa ''qualité supérieure''.


http://plunkett.hautetfort.com/media/01/01/3109254285.jpg


C'est pourquoi le gouvernement, en accord avec les acteurs de la filière, une réduction graduelle et significative des superficies emblavées en coton génétiquement modifié (CGM) au profit du coton conventionnel.
Les compagnies prévoient ainsi /de réduire la quantité de semences de coton Bt commercialisées, de 53 % en 2015/2016 à 30% en 2016/2017, avec comme objectif d’atteindre un retour complet au coton non-OGM à temps pour la saison 2017/2018.
Premier producteur de coton en Afrique, le Burkina devra produire au titre de la campagne cotonnière 2016/17, 700.000 tonnes de coton graine.

Boa, Ouagadougou
http://koaci.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !