vendredi 17 juin 2016

Karla Turner : l'histoire des Abductés !

Karla Turnerest une abductée, c'est-à-dire quelqu'un qui se souvient avoir été enlevée de force par des entités apparemment extraterrestres !

 





Avant le document qui suit, signalons la page de Karmapolis sur Karla Turner et leur traduction de Taken :

Qui a tué Karla Turner ? 
C'est un peu la question que l'on se pose spontanément en parcourant les évènements étranges qui ont rythmé la vie de cette femme exceptionnelle qui a marqué l'ufologie des années 90. 
 Cette intellectuelle insoumise était ce que l'on appelle, dans le langage ufologique contemporain, une abductée, c'est-à-dire quelqu'un qui se souvient avoir été enlevée de force par des entités apparemment extraterrestres. 
Elle était surtout une chercheuse au parler vrai qui prit le risque de parler publiquement de son expérience et qui n'hésita pas à naviguer à contre courant des idées reçues pour défendre l'intégrité de ceux qui, comme elle, ont pénétré un monde inconnu. 
Elle laissera derrière elle, trois ouvrages clés encore mal connus et pourtant indispensables pour qui veut comprendre le phénomène des abductions : Into The Fringe, Taken et Masquerade of Angels. (Suite...)

Karla Turner fut une femme dévouée et bienveillante qui a aidé de nombreux abductés à mettre fin à leurs expériences d'abus par des extraterrestres, et ne craignait pas de dire la vérité, aussi bizarre qu'elle puisse paraître. 
Karla est passée sur l'émission de Montel Williams et d'autres programmes pour parler de ses recherches. 
Elle est décédée à cause d'une forme particulièrement fatale de cancer terminal. Elle nous manquera. 
Certains soupçonnent que le cancer fut induit par des radiations reçues d'abductions antérieures (Karla Turner avait été physiquement abductée peu de temps auparavant). 
C'est une interview assez étendue, donc nous ne nous concentrerons que sur les points majeurs. 


INTRODUCTION

CF : Vous êtes largement reconnue comme l'une des expertes phares dans le domaine des OVNI et de la recherche sur les "abductions-extraterrestres". Comment avez-vous commencé à étudier ces choses ?

KT : Ma famille ne savait rien sur le phénomène lorsque nous avons commencé à avoir des observations d'OVNIs et des abductions. Étant chercheur, je me suis tourné vers la littérature ufologique pour trouver une explication. Après avoir absorbé ce qui était disponible, je n'ai pas trouvé de réponses que je pensais sérieuses. J'ai jugé que la situation était critique pour ma famille (si ce n'est pas globalement), et la seule manière d'obtenir des réponses était de faire des recherches moi-même. Pour faire des recherches, dans ce cas, la seule possibilité était d'aller sur le terrain et de traiter des cas d'abduction.

HISTOIRE PERSONNELLE - "INTO THE FRINGE"

CF : Est-ce qu'"Into the Fringe" en fut le premier résultat ? [Le premier livre de Karla]

KT : À vrai dire, "Into the Fringe" n'était pas un le résultat d'une recherche de réponses. C'est plutôt le témoignage de l'éveil de ma famille à ces expériences - et la façon dont elle y a fait face - pendant la première année et demi, lorsqu'elles furent vraiment intenses. Ce n'est qu'après que j'ai commencé à bifurquer et travailler avec d'autres personnes. J'ai travaillé avec Barbara Bartholic sur notre cas, et j'ai commencé à travailler avec elle sur d'autres cas. Elle est souvent venue au Texas (là où je vivais) et nous programmions des sessions de travail de quatre-ou-cinq jours, durant lesquels des personnes de cette région qui voulaient travailler avec elle venaient chez moi. Elle les interviewait et les mettait sous hypnose régressive. J'ai commencé à apprendre en agissant comme assistante. (Si les Ph.D. étaient disponibles dans ce domaine, Barbara en aurait certainement un. Travailler avec elle s'est avéré beaucoup plus pédagogique que ma carrière académique.) Puis les dossiers de Barbara sont devenus si lourds qu'elle n'était plus en mesure de s'occuper de ce problème. Ce n'était plus suffisant pour moi d'assister, et j'ai dû moi-même faire des travaux d'enquêtes préliminaires. C'est ainsi que mon implication s'est développée. (A propos de Barbara Bartholic, voir ceci.)

ABDUCTIONS GÉNÉRATIONNELLES

CF : Nous avons découvert, dans de nombreux cas, que les parents de la personne qui fait l'expérience d'abduction, parfois ses arrière-grands-parents, ont eu le même genre de rencontres qu'elle. Avez-vous constaté cela dans votre famille ?

KT : Oui, c'est absolument "transgénérationnel" dans la famille d'Elton. [Elton, le mari du Dr. Turner, avait reçu le pseudonyme de "Casey" dans les livres 'Into the Fringe' et 'Taken'. Ils ne pensent plus que ce soit nécessaire de couvrir son identité.] Avant le décès de la grand-mère d'Elton, en 1990 ou 1991, la famille savait qu'elle était proche de la fin de ses jours ici, donc ils lui ont demandé de raconter certaines vieilles histoires, et ont filmé sa réponse pour la postérité... Ma grand-mère a refusé de dire quoi que ce soit, parce que c'était simplement trop effrayant pour elle. Elle n'avait même pas fini de lire "Into the Fringe". À chaque fois qu'elle lisait une page ou deux, elle en était si bouleversée qu'elle ne pouvait pas aller plus loin - ce qui me dit qu'il y a sans doute une raison à ses sentiments. Je me souviens qu'en 1965, lorsque j'étais candidate au baccalauréat au lycée, une grande vague [d'OVNIs] faisait la une de la presse nationale. Ce fut l'une des rares fois que je faisais attention à la question OVNI. Un jour, ma mère et moi écoutions la TV en faisant quelque chose dans la cuisine. Walter Cronkite parlait de la vague OVNI, et j'ai dit à ma mère que si un OVNI atterrissait dans l'arrière-cour, je monterais probablement dedans. Ma mère, qui était extrêmement douce, et qui ne haussait jamais le ton ni ne me frappait, s'est arrêtée de faire ce qu'elle faisait, m'a attrapé par les épaules et m'a secoué jusqu'à presque sentir que mes dents allaient tomber. Pendant tout ce temps, elle m'a dit, avec force, "Jure-le moi, tu ne t'approcheras jamais, jamais, jamais de l'un d'entre eux ! N'ose même pas le dire !" C'était le seul accès de colère que j'ai connu de ma mère de toute ma vie. Je sais maintenant - par mes recherches - que des réponses extrêmes comme celles-ci à ce phénomène sont souvent des indicateurs d'une personne qui a eu des expériences. 


CHECK-LIST DES ABDUCTIONS

Les cas "vierges" - les personnes non-contaminées par la littérature ufologique - fournissent une image sidérante des contacts humains-extraterrestres. Ce qui suit est une vue d'ensemble de ces rapports "vierges", une liste d'expériences récurrentes qui, considérées globalement, nous donnent une vue rapprochée de ce que font les extraterrestres sur Terre. Ces données ne nous disent pas pour sûr quelles sortes de créatures sont les extraterrestres, ni quelles pourraient être leurs fins. Mais cela montre ce que les humains expérimentent et ce qu'ils observent des actions et capacités des extraterrestres. Chaque détail de la liste qui suit a été rapporté par plus d'un abducté, et dans de nombreux cas les détails apparaissent fréquemment.


http://a404.idata.over-blog.com/2/82/02/42/alienexam-copie-1.jpg


Si ces rapports peuvent être crus - et il n'y a aucune raison de douter de l'honnêteté des témoins - le phénomène d'abduction comprend les détails suivants.

* Les extraterrestres peuvent altérer la perception de notre environnement.

* Les extraterrestres peuvent contrôler ce que nous pensons voir. Ils peuvent nous apparaître sous n'importe quelle apparence, ou formes.

* Les extraterrestres peuvent nous emporter - ou nos consciences - hors de nos corps physiques, désactiver le contrôle de nos corps, y installer une de leurs propres entités, et utiliser nos corps comme véhicules pour leurs propres activités avant de replacer nos consciences dans nos corps.

* Les extraterrestres peuvent être présents autour de nous dans un état invisible et peuvent se rendre seulement partiellement visibles.

* Les abductés reçoivent des marques sur leurs corps, autres que les fameux 'scoops' et les cicatrices linéaires. Ces autres marques comprennent des points isolés, de grandes meurtrissures, des marques de griffes de trois ou quatre doigts, et des triangles de toute sorte possible. (Note : les travaux récents d'Eve Lorgen montrent qu'il n'y a pas que ces marques mais aussi des signes visibles sous lumière UV).

* Les femmes abductées souffrent souvent de problèmes gynécologiques sérieux après leurs rencontres extraterrestres, et parfois ces problèmes conduisent à des kystes, tumeurs, cancer du sein ou de l'utérus, et à l'hystérectomie.

* Les extraterrestres prennent des fluides corporels de nos cous, échines, veines, articulations, les genoux et poignets par exemple, et ailleurs. Ils injectent également des fluides inconnus dans diverses parties de nos corps.

* Un nombre surprenant d'abductés souffrent de maladies graves qu'ils n'avaient pas avant leurs rencontres. Celles-ci conduisirent à des opérations chirurgicales, à l'épuisement, et même à des décès dont les causes ne peuvent pas être identifiées par les docteurs.

* Certains abductés expérimentent une dégénérescence de leur bien-être mental, social, et spirituel. Des comportements excessifs éclatent souvent, comme l'abus de drogue, l'alcoolisme, la boulimie et la nymphomanie. Des obsessions étranges se développent et provoquent la dislocation de la vie normale et la destruction des relations personnelles.

* Les extraterrestres montrent un grand intérêt pour la sexualité adulte, la sexualité des enfants, et infligent des douleurs physiques aux abductés.

* Les abductés se souviennent d'avoir été instruits et entrainés par les extraterrestres. Cet entrainement peut prendre la forme de leçons verbales ou télépathiques, diaporamas, ou utilisation pratique de technologies extraterrestres.

* Les abductés rapportent avoir été emmené dans des installations dans lesquelles ils rencontrent pas seulement des extraterrestres mais aussi des humains à l'allure normale, parfois en uniformes militaires travaillant avec les ravisseurs extraterrestres. (Note : Lire le livre de Richard Sauder, Underwater and Underground Bases)

* Les abductés rencontrent souvent plus d'une sorte d'extraterrestre durant une même expérience, pas seulement les gris, ils peuvent voir toutes les combinaisons possibles de gris, reptoïdes, insectoïdes, blonds, et 'widow's peak' durant une abduction, à bord du même vaisseau ou dans la même installation.

* Les cas d'abductés "vierges" - rapportent avoir été emmenés dans des installations souterraines où ils voient des créatures hybrides grotesques, des nursery de fœtus d'humanoïdes hybrides, et des cuves de liquides colorés remplis de morceaux de corps humains.

* Les abductés rapportent avoir vu d'autres humains dans ces installations être vidés de leur sang, mutilés, écorchés, et démembrés, et être empilés, sans vie, comme des bûches de bois. Certains abductés ont été menacé qu'eux aussi, s'ils ne coopéraient pas avec leurs ravisseurs extraterrestres, finiraient de la sorte.

* Les extraterrestres viennent dans les maisons et enlèvent temporairement de jeunes enfants, laissant leurs parents désemparés paralysés et impuissants. Dans les cas où un parent a été en mesure de protester, les extraterrestres insistent sur le fait que "Les enfants nous appartiennent."

* Les extraterrestres ont forcé leurs abductés humains à avoir des relations sexuelles avec des extraterrestres et même avec d'autres abductés alors que des groupes d'extraterrestres observent ces prestations. Dans de telles rencontres, les extraterrestres se sont parfois déguisés eux-mêmes pour obtenir la coopération de l'abducté, en apparaissant sous des formes telles que Jésus, le Pape, certaines célébrités, et même les conjoints décédés des abductés.

* Les enfants abductés présentent parfois un intérêt nouveau et obsessionnel pour leurs propres organes génitaux après des rencontres extraterrestres, affirmant que les ravisseurs qui viennent pendant la nuit ont touché ces parties de leur corps.

* Les extraterrestres effectuent des expériences ou procédures extrêmement douloureuses sur les abductés, disant que ces actes sont nécessaires mais n'en donnant pas la raison. Les yeux des abductés sont douloureusement retirés de leurs orbites, ce qui permet aux extraterrestres d'écorcher cette zone ou d'implanter des dispositifs dans la région qui se trouve derrière les yeux une fois retirés, par exemple. Certains abductés sont soumis à des constrictions (pressions), souvent autour de la tête, de la poitrine ou des extrémités. Des examens douloureux des parties génitales et anales sont réalisés, aussi bien aux enfants qu'aux adultes.

* Les extraterrestres prédisent une période imminente de chaos et destruction globale. Ils disent qu'un certain nombre d'humains - et le nombre varie considérablement selon les cas - seront 'sauvés' de la planète afin de perpétuer l'espèce, soit sur une autre planète soit de retour sur terre après la fin de la destruction. De nombreux abductés rapportent qu'ils ne croient pas leurs ravisseurs extraterrestres et prévoient plutôt une utilisation beaucoup plus sinistre des humains 'sauvés'.

* Pour chaque cas de cette liste, il y a de multiples rapports de cas non reliés, ce qui confirme que des détails si bizarres ne sont pas le produit d'un seul esprit dérangé. Ces détails sont des preuves convaincantes que, contrairement aux affirmations de nombreux chercheurs ufologues, l'expérience d'abduction ne se limite pas à un modèle invariable d'évènements. Ce phénomène ne peut pas être simplement [et exclusivement] expliqué en termes d'expériences croisées ou de recherche scientifique sur la physiologie humaine. 

 

https://shandaria.files.wordpress.com/2014/08/auscultation.png

 


RÉGRESSION HYPNOTIQUE

CF : Vous avez mentionné l'utilisation de l'hypnose, qui fut sujette à de nombreuses controverses. Certains chercheurs ont dit que les personnes sous hypnose peuvent élaborer des scénarios qui ne sont pas arrivés, de manière à complaire à l'hypnotiseur. Certains ont dit que les niveaux multiples de l'expérience - où l'on peut percer des mémoires écrans et dénicher des souvenirs enfouis qui sont différents - sont des artefacts du processus de l'hypnose. Quelles sont vos opinions sur ces questions ?

KT : Je pense que ces positions sont complètement intenables, elles proviennent de ce que j'appelle la recherche de fauteuil. Je ne conçois pas qu'une personne qui a vraiment eu ces expériences puisse les adopter. S'ils les ont vécu et veulent revenir et parler de ce qu'il se passe vraiment lorsqu'ils expérimentent l'hypnose, pour voir ce dont ils se souviennent consciemment, alors nous aurons un dialogue. Pour le moment, ils parlent sans savoir. Ils parlent hypothétiquement, et leurs opinions sont basées sur des compréhensions erronées du phénomène, des expériences, et du contrôle exercé sur les abductés durant ces expériences. Il est facile de philosopher toute sorte d'explication, mais cela ne signifie pas que ces explications ont un quelconque lien avec ce qu'il se passe vraiment. Aussi, il y a de bons hypnotiseurs et de mauvais hypnotiseurs. Un mauvais hypnotiseur peut sans doute esquinter pas mal de choses. Je sais que des gens qui ont été voir des hypnotiseurs pour arrêter de fumer ou pour des problèmes de diète ont parfois souffert davantage après l'hypnose. Évidemment, certaines choses peuvent être mal traitées. Mais mon expérience avec l'hypnose et la véracité de ce qui est souvenu m'a prouvé que ce fut exact. J'ai été en mesure d'enquêter sur ces cas. Parfois, des éléments erronés apparaissent, ou sont créés à cause de la situation, mais ce n'est pas la norme. J'en conclus que l'hypnose est, dans l'ensemble, l'un des meilleurs outils dont nous disposons. Utilisé correctement, ce pourrait être le seul outil que nous ayons pour amener à l'état conscient certains éléments d'informations (ou niveaux d'information). J'ai pu vérifier de nombreux souvenirs en les comparant aux preuves extérieurs vérifiables, et ils se sont avérés corrects.

'MÉMOIRES' ÉCRANS, CAMÉLÉONS ET 'NAZIS'

CF : Vous avez constaté, n'est-ce pas, que parfois il y a des niveaux multiples, comme les couches d'un oignon ? Un expérienceur est mis sous hypnose et apporte un scénario, puis, lorsqu'il est régressé plus profondément, il brise le premier niveau (vous découvrez que c'est une mémoire écran), et un différent scénario émerge.

KT : Oui, et il me semble que, dans certains cas, un niveau plancher peut être atteint.

CF : Combien il y a-t-il de niveaux ; à quelle profondeur pouvez-vous aller, et qu'il y a-t-il au fond ?

KT : Nous n'avons pas fait suffisamment de recherches pour répondre à ces questions sans être un philosophe de fauteuil. En général (pas toujours) le premier rappel porte le plus souvent sur l'information consciente. Quand le sujet est conduit à un niveau plus profond de l'état de transe et est invité à se concentrer, ce l'on rapporte souvent est que le sujet ne verra pas la même chose que lors d'un rappel conscient. Puis un processus de tâtonnement commence. Le sujet pense, "Ceci fut incorrect ; je sens que quelque chose était faux ; et quand je me concentre, je vois que ce n'est pas comme je pensais que ce l'était." C'est un niveau de transition. Il peut y avoir quelques niveaux seulement - comparé à, disons, vingt niveaux - mais il y a certainement un niveau de couverture, qui recouvre une fondation plus solide. Si l'on aide le sujet à programmer ses ordinateurs mentaux pour pénétrer l'illusion et ne dire que des énoncés véridiques, corrects, en réponse à, comme le disait souvent Barbara, "clarifiez la vision," alors ils se souviendront de scénarios radicalement différents - non pas des versions enrichies des premiers scénarios, mais quelque chose d'assez différent de ce que leurs dernières mémoires conscientes ont montré. Il y a au moins deux niveaux, et peut-être trois.

CF : Les gens nous ont dit qu'ils peuvent briser progressivement les mémoires écrans jusqu'à obtenir un scénario impliquant des reptiliens, et qu'ils ne peuvent pas aller plus loin. Est-ce bien le cas ?

KT : Dans les quelques cas que je connais très bien, lorsque la "ligne de base" est atteinte, les reptiliens sont impliqués.

CF : Est-ce que les gris sont toujours impliqués au plus haut niveau ?

KT : Parfois le premier niveau implique des gris, parfois des humains, parfois des Pléiadiens, parfois des animaux étranges.

CF : Les abductés nous disent avoir vu des êtres - des Nordiques angéliques, par exemple - et ensuite, lorsqu'ils se concentrent et essayent de se focaliser sur les mémoires qu'ils ont de ces êtres, ils disparaissent et derrière eux il y a les "types lézards".

KT : Il y a un certain nombre de cas que je ne connais pas bien. J'ai entendu d'autres chercheurs parler de la même chose. Dans un cas que je raconte dans "Into the Fringe," James avait surtout des souvenirs conscients et n'a quasiment pas [eu besoin] d'hypnose. Il se souvient avoir été entrainé à proximité d'une superbe femme "Pléiadienne", qui était très attractive et tendre, et presque séduisante. Elle voulait qu'il vienne l'embrasser. Lorsqu'il vint dans son étreinte, et pensait qu'elle allait l'embrasser, elle a entièrement disparu et ce qu'il restait à la place était un personnage noir-violacé, grumeleux, d'une apparence presque visqueuse avec des traits assez asymétriques. J'ai rencontré ce même type de créature dans plusieurs autres cas. L'entité était très forte. Au lieu d'embrasser James, la créature l'a jeté au sol et a pressé un tube de soixante centimètres par sa gorge, dans son estomac, et en a retiré des sucs gastriques. Le jour d'après, il avait encore un certain goût de bile, l'intérieur de sa gorge était endolorie, et il a découvert des griffures des deux côtés de son cou, là où il a été tenu. Quoi que l'entité fusse, elle avait des sortes de griffes (qui, bien-sûr, correspondent aux reptiliens). Peut-être, qu'il n'a pas vu le personnage entier car il était trop près de lui. Mais il pouvait voir un peau grumeleuse, qui pourrait correspondre à l'apparence rugueuse, écailleuse, qui est considérée comme reptilienne. C'est bosselé, strié, osseux, fort, lacéré.

CF : Apparemment ces êtres ont la capacité de projeter des images différentes.

KT : Certaines personnes disent qu'ils se transforment - qu'ils mutent ou changent leurs propres vraies formes. Je ne considère pas cela exact. Je ne pense pas qu'ils ressemblent vraiment à une blonde, qu'ils font quelque chose pour vous tromper et puis qu'ils ressemblent soudainement à un reptilien. Je pense que ce qu'ils modifient est la perception humaine. Ils peuvent certainement projeter de fausses images - tout comme lorsque la grand-mère de Ted [Ted Rice] vit son défunt mari, de façon à ce qu'elle consente à avoir une relation sexuelle. Le grand-père de Ted est mort depuis six ans. Et au milieu du rapport avec ce qu'elle pensait être son mari défunt, l'image a disparu - parce, je suppose, les extraterrestres voulaient prendre le "jus émotionnel" - et elle vit un 'reptoïde' sur elle. Nous avons également entendu des histoires sur des militaires présents lors d'abductions, et lorsque les personnes focalisent leur concentration sur eux, ils changent. Budd Hopkins raconte une histoire sur une personne qui a vu un policier militaire. Il se demandait pourquoi donc ce policier militaire était là, et tenta de se concentrer avec beaucoup d'attention sur lui. En faisant cela, le policier militaire se changea, devant ses yeux, en un officier de haut rang, puis ensuite en un officier NAZI. (Note de Branton : Sous hypnose régressive, Barney Hill - qui avec sa femme a affirmé avoir été abducté par des 'gris' reptiliens de Zeta Reticuli - a également rapporté avoir vu un officier militaire "Nazi Allemand" dans le vaisseau, travaillant avec les extraterrestres. Cela suggère que la CIA a plus ou moins hérité du plan de collaboration des extraterrestres qui fut initié par les 'Baveriens' en ou autour de 1933). Les extraterrestres ne peuvent pas nous permettre d'interagir avec eux dans notre état normal de conscience car nous serions sous notre propre contrôle, et ce n'est pas ce qu'ils désirent.

[D'autres exposés de Karla Turner classés par sujet] :

MENACES VIA L'UTILISATION DE CLONES

"...On lui a dit, 'si tu ne coopères pas, nous te remplacerons par ceci et personne ne saura la différence.' Lorsque Ted était adolescent, lui et de nombreux autres adolescents furent abductés ensemble et on leur montrèrent des copies de leurs corps. Dans ce cas, aussi, les clones sont utilisés comme menaces."

L'UTILISATION EXTRATERRESTRE DES CLONES

"Ted se souvient d'une opération dans laquelle son corps original fut tué. Ils lui ont d'abord donné à boire une substance luisante, verte, brûlante. Ça l'a rendu très nauséeux. Il a vomi immédiatement, et alors ils lui ont coupé sa tête [et son fluide vital fut drainé de son corps vers un récipient]. Lorsque son énergie d'âme - ou appelez ça comme vous voulez - vint hors de son corps, elle est restée attachée au corps à cette zone de liquide grumeleux, luisant, et vert. Il semblait être incapable de s'en libérer. Ils ont aspiré cela dans une petite boite noire, qui fut posée sur un comptoir pendant que les pendant que les extraterrestres préparaient son nouveau corps cloné. Puis ils mirent des implants dans les épaules, le cou et les pieds du nouveau corps pour l'activer. Une fois qu'il a commencé à respirer, l'énergie d'âme pouvait y être insérée. Son énergie d'âme, qui avait été entreposée dans la petite boite noire après la mort de son premier corps, fut introduite dans le nouveau corps, et puisque le corps respirait, elle y fut piégée."

(Note de Branton : Durant cette abduction, Ted rencontra deux autres 'clones', un jeune garçon et une fille. Ceci se déroula dans une ÉNORME station spatiale, de couleur verte foncée avec des 'pointes' qui en sortent comme on peut en voir sur une vielle 'mine' flottante de la seconde Guerre Mondiale. De plus petits vaisseaux entraient et sortaient via ces extensions en 'tube'. Il n'a rencontré que quelques humanoïdes sur ce vaisseau gigantesque, une femme aux cheveux roux avec peu ou pas d'expression émotionnelle, un 'homme' de type hybride aux des cheveux foncés ayant des dispositions malveillantes, et un homme 'gentil' avec des sortes de cheveux courts et blonds qui tenta de dissoudre toutes ses appréhensions. Bien qu'il y avait dans cette énorme station des sortes de gens de type 'Bigfoot', des humanoïdes poilus nains, de grands insectoïdes 'Mantes' avec des traits faciaux remarquablement 'humains', et de nombreux êtres bizarres et grotesques qui semblaient être des hybrides génétiques avec des caractéristiques humaines et animales, la grande majorité des extraterrestres étaient de la variété commune des 'Gris' reptiliens-insectoïdes.)

LES DRACOS ONT-ILS 'BESOIN' D'ÉNERGIE ÉMOTIONNELLE COMME NOURRITURE ?

"Évidemment, un corps qui a eu une énergie d'âme en lui - un qui absorbe certaines sortes d'énergie émotionnelle - est plus nourrissant qu'un corps 'plat' qui n'a pas été au travers des processus de la vie. Disons que, à huit ou neuf ans, vous en avez déjà vécu, et vous avez une sorte de stockage émotionnel qui est déjà en marche. S'ils tuent votre corps nutritif 'absolument délicieux' pour leur utilisation et mettent le matériel de votre âme dans un corps cloné qui n'a pas eu d'expériences de vie, alors ils peuvent vous laisser aller plusieurs années de plus dans ce corps pour qu'une énergie émotionnelle se construise en lui. Alors, pour eux, il sera prêt à manger, et ils peuvent reproduire ce processus de nombreuses fois."

VAMPIRES PSYCHIQUES ET TRAUMA ÉMOTIONNELS INDUITS

"Les abductés sont soumis à d'autres types de programmations et contraintes. Le seul point commun que je peux voir en eux tous, jusqu'à présent, c'est qu'ils provoquent de grandes tourmentes et produisent de grandes quantités d'énergie émotionnelle. Et peut-être des corps plus savoureux. Mais certainement une production d'énergie immédiate."

COMMENT LES EXTRATERRESTRES PEUVENT CONTRÔLER LES DIRIGEANTS

"Personnellement, je pense que l'on peut contrôler plus facilement les dirigeants avec des implants. Maintenant, s'ils voulaient utiliser l'une de leurs propres âmes, peut-être pour occuper le corps d'un politicien et à plein temps par le biais de celui-ci, ce pourrait être réalisé. Peut-être qu'ils pourraient simplement retirer l'âme et y attacher une autre. Ils ont la capacité de récupérer ce que nous appelons l'âme, la stocker dans un récipient, et puis la replacer dans un autre corps. Ils peuvent la mettre dans le corps qu'ils souhaitent, n'importe lequel."

AUCUN E.T. (ÉTHIQUEMENT) POSITIF ?

"J'accepte qu'il y ait des forces intelligentes qui peuvent nous contacter et nous informer - peut-être pour nous aider nous-mêmes."

SPIRITUELLEMENT AVANCÉS ? :

"Et il devient clair à partir de ces détails que que les êtres qui font de telles choses ne peuvent pas être vus comme spirituellement avancés, avec le meilleur intérêt à l'esprit pour la race humaine. Quelque chose d'autre se passe, quelque chose de bien plus douloureux et effrayant, dans beaucoup, beaucoup de rencontres d'abductions. Il y a une théorie actuelle dans la recherche ufologiques qui dit que les abductés perçoivent leurs expériences d'une façon négative seulement parce qu'ils ne sont eux-mêmes pas spirituellement ou psychiquement avancés. Les personnes avec un développement cosmique ont des rencontres extraterrestres positives, prétend la théorie, et ceux qui ont des expériences douloureuses ou effrayantes ont simplement des Néanderthals spirituels. C'est une théorie chouchoutée par de chercheurs qui affirment que les extraterrestres, qu'ils soient objectivement réels ou non, servent de 'miroirs' à notre nature spirituelle, sur une base individuelle ou étendue à l'espèce. Strieber a exprimé cette théorie, par exemple, dans Majestic, lorsqu'il dit, 'Dans les yeux des autres [les extraterrestres], nous qui les avons rencontrés nous sommes vus nous-mêmes. Et là, il y avait des démons'.

(Note de Branton : Dans une partie de l'émission STRANGE UNIVERSE TV, Whitley Strieber a commenté une cassette vidéo d'un interrogatoire militaire d'un 'gris' reptilien de la Zone 51. Strieber a montré une extrême colère et a déclaré en substance qu'il était stupéfait que l'une de ces "personnes magnifiques" pouvait être dans une telle situation, et que l'interrogatoire fut l'un des actes 'les plus malfaisants' de l'histoire humaine. Strieber a maintes et maintes fois rapporté dans ses écrits de la terreur absolue et de la malfaisance qu'il a rencontré en relation avec les extraterrestres. Il a également affirmé que la terreur et douleur l'a consumé à un tel point qu'il ressentait que le 'vieux' Whitley disparaissait et quelque chose d'autre prenait sa place. Serait-il possible que 'Whitley Strieber' ne soit plus à la maison, en un sens, et que la 'personne' qui a réagi à la vidéo n'était PAS exactement le même 'Whitley' qui résidait là avant que ses expériences majeures d'abduction aient commencé ? L'utilisation de la douleur, la torture et la terreur est un moyen commun et bien connu de mind-control et fragmentation mentale parmi les 'insiders'. Dans les affres de la douleur et de l'intensité émotionnelle ou même la stimulation sexuelle, il est facile d'induire une programmation hypnotique ou même une personnalité alterne ou "alter" chez un sujet mind-controlé.).

http://img.over-blog-kiwi.com/0/53/43/49/201308/ob_faff3d736d779100ab4df8fd7b82dbb6_allagash.jpg

Ayant travaillé avec tant d'abductés décents, honnêtes, positivement orientés, je crois cependant que cette théorie est fausse. Elle est pire que fausse - elle est infâme, aussi infâme que de blâmer la victime d'un viol pour les violences commises à son encontre. Cette attitude [qu'ils ont des expériences négatives parce qu'ils ne sont pas suffisamment spirituellement développés] fait éprouver aux nombreux abductés le sentiment d'avoir été doublement violé, d'abord par les extraterrestres qui les ont enlevés, puis par les chercheurs ufologues envers qui ils cherchent de l'aide et des explications. Mais il est facile de comprendre pourquoi une telle théorie serait si populaire. Les humains ont un besoin profond de croire en la puissance du bien. Nous avons besoin que les extraterrestres soient une bonne force, car nous nous sentons si démunis en leur présence. Et nous avons besoin qu'une force supérieure nous offre un espoir de salut, à la fois personnellement et globalement, lorsque nous considérons le triste état du monde. Je pense que les extraterrestres savent cela de nous - ils savent que nous voulons et espérons qu'ils soient des créatures bienveillantes - et ils UTILISENT nos désirs de bonté pour nous manipuler. Quelle meilleure manière d'obtenir notre coopération il y a-t-il, que de nous dire que les choses qu'ils font sont pour notre propre bien ? Mais examinons les actions, les résultats de l'interférence extraterrestres comme la longue liste ci-dessus. Il y a une grande différence entre ce que nous désirons d'eux et ce qu'ils nous font."

On nous dit aussi que les extraterrestres sont ici pour nous sauver de la destruction de notre planète à cause de la violence, des drogues, des maladies épidémiques, de la pollution, du délabrement des ressources. Et peu importe si ces problèmes se sont amplifiés et ont empiré depuis que les ETs ont commencé à nous rendre visite.

KIDNAPPING BIENVEILLANT ?

"Les rapports d'abductions ne sont pas tous remplis d'évènements effrayants et douloureux, bien sûr. Beaucoup de gens disent que leurs rencontres extraterrestres furent ressenties comme bienveillantes, que leurs ABDUCTEURS les ont traité gentiment ou du moins avec un détachement scientifique. Certains abductés se souviennent d'avoir entendu qu'ils étaient 'spéciaux,' qu'ils avaient été 'choisis,' et qu'ils avaient une tâche importante à accomplir pour le bien de l'humanité. Devant de tels messages positifs, les abductés peuvent dénier la peur et la douleur de leurs rencontres et se convaincre eux-mêmes et les autres qu'il existe un motif supérieur sous-jacent à l'expérience d'abduction. Et, en certains cas, tout ce dont se SOUVENT un abducté est une rencontre bienveillante de sorte qu'il n'y a donc aucune raison de supposer que des actions négatives se soient produites."

DAVANTAGE SUR LES MÉMOIRES ÉCRANS :

"Une recherche Intensive montre qu'il y a au cœur de l'interaction humaine-extraterrestre une nette tendance à la MYSTIFICATION. Nous savons, par exemple, que les "mémoires écrans" sont souvent utilisées pour masquer une abduction extraterrestre. De tels témoignages abondent, dans lesquels une personne voit un animal familier et cependant incongru [au-mauvais-endroit], comme un cerf ou hibou, un singe ou un lapin, et puis fait expérience d'un missing time [temps manquant]. Souvent, la personne se réveille en trouvant après une cicatrice inexpliquée sur son corps. L'appréhension de la rencontre va persister, cependant, et de très différents souvenirs peuvent commencer à faire surface dans des rêves ou flashbacks ; la personne recherchera ensuite de l'aide pour expliquer son malaise. La régression hypnotique est fréquemment utilisée pour retrouver les évènements derrière les "mémoires écrans," et c'est alors qu'une abduction extraterrestre typique émerge. Les recherches les plus récentes dans lesquelles je fus impliquée montrèrent une seconde sorte de processus de camouflage. Si cela se révèle être exact, alors des milliers de cas d'abductions ont un besoin urgent de ré-inspection. Le scénario typique du passage par l'hypnose régressive est la pénétration des premiers souvenirs bloqués. L'abducté se souvient ensuite d'une rencontre, jusqu'ici oubliée, comme un examen physique d'une certaine sorte, peut-être avec des tissus corporels enlevés ou un examen gynécologique. D'autres rapports typiques comprennent la prise de sperme et d'ovule, le fait d'être informé d'une tâche importante à réaliser, ou recevoir un avertissement de la catastrophe prochaine. Et dans la plupart des cas, à la fois l'abducté et l'enquêteur sortent de la session d'hypnose avec le sentiment qu'ils ont découvert la vérité sur l'expérience. La rationalisation conduit à croire que les fins des extraterrestres doivent être scientifiquement objectives ou bienveillantes. Moins les souvenirs rappelés sous hypnose sont menaçants, plus ils sont bienveillants, plus l'enquêteur et l'abducté sont satisfaits. "Ce n'était pas si mal, finalement, n'est-ce pas ? Ces êtres sont nos amis, ou du moins ils ne sont pas nos ennemis." Et tout le monde s'en va avec un sentiment de soulagement. J'attends encore d'entendre un chercheur qui met en doute les premiers scénarios découverts. Mais dans plusieurs cas récents, il est apparent que ces mémoires rappelées pourraient aussi être un autre écran, masquant des évènements qui sont beaucoup plus répréhensibles. Je vais vous exposer un de ces cas, pour clarifier la question." 


UN RAPPORT ÉTRANGE

"Un homme à la fin de la quarantaine vint nous voir pour faire des recherches sur plusieurs évènements liés aux extraterrestres dans sa vie, et dans son interview il a parlé d'un étrange épisode qui l'a hanté depuis son enfance, bien qu'apparemment non orienté sur les extraterrestres. Lorsqu'il avait dix ans, sa grand-mère vint le voir chez lui, et puisque la maison était petite, elle partagea son lit lors de la première nuit de sa visite. Pendant la nuit, le garçon fut réveillé par une forte voix d'homme. Il ne pouvait pas comprendre ce que disait la voix, mais elle semblait en colère et s'adressait à sa grand-mère qui était allongée près de lui. Le lendemain matin, il a demandé à sa grand-mère, "Quelle était cette voix dans la chambre à coucher la nuit dernière ?" Sa grand-mère, les larmes aux yeux, le pressa contre elle et a dit, "C'était le diable." Elle n'a rien dit de plus sur cet épisode, mais elle insista que son fils la ramène chez elle immédiatement. C'était une demande déraisonnable, et son fils tenta de lui parler. Mais la grand-mère était catégorique, et finalement son fils accepta de l'emmener chez elle le jour suivant. Toute la famille fit un voyage de plus de cent soixante kilomètres jusqu'à la ferme de la grand-mère, et une heure après son arrivée, la grand-mère fut victime d'un fort accident cérébral et mourut. Depuis cet évènement, l'homme avait senti un lourd fardeau de culpabilité associé à la mort de sa grand-mère. Pourtant, il n'y avait pas de raison consciente pour lui de ressentir cela. Tout l'évènement était poignant et rendait perplexe, mais dans toutes les rencontres extraterrestres qu'il a ensuite subi, il avait ressenti que les extraterrestres l'aidaient à élargir ses capacités psychiques.

Une session de régression fut organisée, et durant l'hypnose, il a été invité à regarder cette expérience de son enfance. Ce dont il s'est souvenu fut une abduction dans laquelle lui et sa grand-mère furent emmenés dans un vaisseau en compagnie d'extraterrestres reptiliens. Il s'est rappelé que les extraterrestres dirent à sa grand-mère qu'ils étaient intéressés par sa connaissance des plantes médicinales, et ils lui ont proposé d'échanger des informations médicales.

Ils donnèrent au garçon et à la grand-mère un liquide à boire, expliquant que c'était bénéfique et que cela rajeunirait la grand-mère et la rendrait de nouveau attirante. Donc eux deux burent le liquide, et l'homme se souvint d'avoir effectivement vu sa grand-mère paraître beaucoup plus jeune. Telle fut l'étendue de ses souvenirs.

Lui-même et Mme Bartholic, qui conduisait la régression, furent intrigués par cela, parce qu'il n'y avait rien dans cet épisode qui puisse expliquer la culpabilité qu'il ressentait pour la mort de sa grand-mère. Donc Mme Bartholic a approfondi le niveau de transe de l'homme et lui a demandé de revoir la scène avec une vision clarifiée. Et ce dont il s'est alors rappelé était bien plus troublant.

L'abduction, au début, succédait à ses premiers souvenirs. Mais lorsqu'il a bu le liquide, il s'est maintenant souvenu d'une très forte sensation de changement dans son corps. Et il vit que sa grand-mère n'avait pas réellement l'air plus jeune. Au lieu de cela, elle fut placée sur une table et était approchée par l'un des extraterrestres reptiliens qui voulaient avoir une relation sexuelle avec elle. Le liquide avait agi comme un aphrodisiaque, bien que la grand-mère résistait et disait que depuis la mort de son mari elle n'allait plus avoir de rapports sexuels avec quiconque. Le reptilien a ri et a momentanément disparu de la chambre. Lorsqu'il est revenu, il était accompagné d'un homme qui ressemblait exactement à son défunt mari.

À ce moment-là, la grand-mère a accepté d'avoir une relation sexuelle, mais alors que l'acte était en cours, elle réalisa soudainement que l'image de son mari défunt était une illusion cruelle. C'était en fait le reptilien sur elle, et elle cria dans une vive résistance de la laisser seule. Une fois qu'il en avait fini avec elle, il a soulevé le petit garçon et l'a placé dessus la grand-mère, la forçant à avoir un autre acte sexuel sur eux deux.

Puis la grand-mère fut retiré de la table et le petit garçon fut lui-même victime du reptilien, forcé d'avoir des relations anales et orales. La grand mère a violemment protesté, repoussant le reptilien de son petit-fils et s'interposant entre les deux. "Par Jésus," cria-t-elle, "tu ne toucheras pas à ce garçon !"

Ce devait être une mauvaise chose à dire, parce que le reptilien est devenu très en colère et l'a menacé. "Tu vas mourir pour ça !" lui a-t-il dit, et les deux personnes retournèrent à la chambre dans laquelle ils avaient été enlevé. Le lendemain matin, la grand-mère a dit au petit garçon que le diable avait été là la nuit précédente, et c'est alors qu'elle insista pour revenir chez elle. Et, comme cela s'est avéré, elle est morte juste après.

C'était donc la raison du sentiment de culpabilité de l'homme au sujet de sa mort. Il avait été forcé d'avoir des relations sexuelles avec elle, et sa mort avait suivi peu de temps après. Mais rien de cela ne serait apparu si Mme Bartholic n'avait pas fait ce que la plupart des enquêteurs ne font pas et avait abandonné la régression après avoir mis au jour l'histoire de l'échange de connaissance médicinale.

Il existe d'autres cas dans nos dossiers qui présentent des mystifications similaires à l'œuvre dans le premier rappel hypnotique. Nous ne pouvons pas faire confiance à cette première mémoire ; il est clair que, comme dans bien d'autres expériences d'abduction, il peut y avoir une dissimulation des évènements.

Avant de nous laisser croire en la bienveillance de l'interaction extraterrestres, nous devrions nous demander pourquoi des êtres spirituellement avancés ont besoin du couvert de la nuit pour accomplir de bonnes actions ? Pourquoi ont-ils besoin de nous paralyser et nous rendre impuissants à résister ? Pourquoi est-ce que des "anges" ont besoin de voler nos fœtus ? Pourquoi ont-ils besoin de manipuler les organes génitaux de nos enfants et de sonder nos rectums ? La peur, la douleur et la mystification sont-elles compatibles avec de hautes motivations spirituelles ?

[L'interview continue. En réponse à une question sur la nature de 'vampire psychique' des extraterrestres, Karla déclare] :

KT : ...Oui. Maintenant vous en arrivez à ce qui pourrait être le point essentiel de la 'moisson.' Il se peut qu'ils n'aient pas seulement besoin d'énergie émotionnelle, mais qu'au moins une de leurs factions utilise effectivement nos corps physiques [et si je devais deviner, je dirais que ce sont les reptoïdes]. Ils tentent avec difficulté de nous détacher de nos propres corps en nous disant que ce sont "seulement des containers." Pourquoi ? Parce qu'ils mangent nos corps. Si une vache savait que vous alliez la manger, vous voudriez dire à cette vache [si elle pouvait comprendre], "Ton corps n'est pas important. Il ne compte pas."

[En réponse à une question sur la nature spirituelle des Gris et des Reptiloïdes] :

KT : Je pense qu'il faut réfléchir à cela. Je ne crois pas que les gris ont des âmes, mais qu'ils sont plus comme des 'Frankensteins' ou 'zombies' ou le terme que vous voulez employer pour "mort vivant." Lorsque je fus avec eux, j'eus le sentiment écrasant qu'ils ne sont pas en vie - qu'ils sont morts. (Note de Branton : Ou... comme l'enquêteur Val Valerian le dit, qu'ils ont une "anti-vie")

Le Dr. Gregory L. Little a ajouté ceci au sujet des expériences de Karla Turner :

Karla disait qu'elle rentrait chez elle lorsqu'un être a saisi son bras. La créature lui a dit qu'elle était sa mère, mais Karla a déclaré qu'elle ressemblait à une sauterelle géante. Une autre fois, Karla rentrait chez elle par son arrière-cour quand elle sentit avoir comme "...heurté une clôture électrifiée. Je ne me sentais pas bien...ne bougeais pas bien ...il y avait une lueur partout...je me suis arrêtée...et j'ai vu quatre êtres gris se tenir côté à côté dans mon jardin. Je supposais que c'était une hallucination (mais) j'étais réveillée - pourquoi ? Je sentais que je pouvais voir à travers eux et ils m'ont parlé par télépathie.

"'Salutations, nous sommes vos ancêtres,' ont-ils dit. 'Nous sommes une partie de vous, mais nous sommes réels.'

"Je ne pouvais pas bouger normalement," a poursuivi Karla. "Puis deux femelles derrière moi se sont approchées - elles ont commencé à bourdonner."

"'Elles vous donnent des instructions,' m'ont-ils dit."

https://shandaria.files.wordpress.com/2015/10/hybrid-family.jpg

Karla et Casey [son mari] se sont associés à divers enquêteurs du MUFON depuis la découverte de leurs souvenirs et ils conduisaient eux-mêmes diverses enquêtes. 
Ils se sont en quelque sorte spécialisés dans les abductions sexuelles et ont été influencé par les livres populaires Intruders, Missing Time, et d'autres...

Les extraterrestres 'modernes' liés aux abductions sexuelles semblent maintenant se diviser en trois grandes catégories. 
Les gris traditionnels sont quasiment toujours présents. 
Les gris masculins s'engagent rarement dans des rapports sexuels, mais les gris féminins le font. 
Les gris branchent souvent des appareils bizarres sur les organes sexuels des abductés et insèrent des aiguilles dans la tentative apparente de recueillir des échantillons de sperme et d'ovule. 
Puis il y a les créatures plus sinistres décrites comme étant les reptiliens, les (sortes de) sauterelles et les (sortes de) mantes. 
Ces créatures, dont les organes sexuels sont décrits comme étant glacés, ont souvent des rapports sexuels avec les humains. 
Finalement, il y a des créatures qui, à l'exception de leurs vêtements, seraient indissociables des humains. Elles sont parfois décrites comme ayant une apparence Nordique - grands blonds avec des yeux bleus. 
Ces abducteurs ont eu parfois des rapports sexuels avec les abductés.

(Note de Branton : Ici, le Dr. Little tente de combler le fossé entre les aspects technologiques et métaphysiques du phénomène OVNI en révélant les liens directs entre de nombreuses rencontres OVNI modernes et les anciennes rencontres avec des incubes, succubes, fées, élémentaux, et d'autres êtres du genre démons et les nombreuses similarités qu'il y a entre ces anciennes abductions 'démoniaques' et les abductions 'extraterrestres' modernes.)

"Tout comme le font les abducteurs OVNI modernes, les démons recueillaient des échantillons de sperme des victimes masculines depuis longtemps. 
Selon les anciens rapports, les succubes recueillent le sperme des victimes masculines de sorte que le démon puisse pleinement accomplir l'acte sexuel et parfois féconder sa victime féminine en se comportant comme un incube. 
Saint Thomas d'Aquin, dans le livre Somme Théologique écrivait au 13ème siècle :
"Les diables collectent en effet la semence humaine à l'aide de moyens capables de produire des effets sur le corps [...] Ils peuvent transférer la semence collectée, et l'injecter dans d'autres corps"
"'...si parfois les enfants sont nés de rapports sexuels avec les démons, ce n'est pas à cause du sperme émis par eux, ou des corps qu'ils possèdent, mais à cause de sperme pris de certains hommes à cette fin, voyant que le même démon qui agit en tant que succube pour un homme devient un incube pour une femme.'"
"...Pendant plusieurs années il y a eu des rapports d'abductions extraterrestres à des fins sexuelles. 
À cause du nombre de rapports venant des membres de la jeune église, une grande attention fut accordée à ce phénomène durant le 13ème et 14ème siècle. Voici quelques extraits de l'église de ce temps :

"De Trinitate : 'Les démons recueillent effectivement le sperme humain... de ce fait les démons peuvent transférer le sperme qu'ils ont recueilli et l'injecter dans le corps d'autres personnes.'

"Bonaventura écrit : 'Les démons sous la forme de femmes désarment les hommes et reçoivent leur sperme ; par une ruse habile, les démons en conservent son efficacité sexuelle, et après,...ils deviennent incubes et le déversent dans le réceptacle féminin.'

"Tout comme dans les témoignages modernes d'OVNIs, les incubes qui désirent avoir des relations sexuelles avec un homme ajusteront leur forme afin d'abaisser la résistance de la victime. 
En 1698 Johann Klein rapportait une affaire dans laquelle une femme affirmait avoir été fécondé par son mari mort depuis longtemps. 
Une créature adoptant sa forme lui était apparue la nuit dans sa chambre, elle n'a tout simplement pas pu y résister. 
Beaucoup d'autres victimes d'incubes affirmaient que l'incube leur apparaissait en tant que personne (décédée) qu'elles connaissaient et aimaient. 


LE CONTE D'HANSEL ET GRETEL

L'histoire d'Hansel et Gretel apporte une leçon que chaque abducté devrait écouter avec attention. 
Ces enfants innocents, errants, perdus et effrayés dans la forêt, rencontrèrent un maison en pain d'épice qui semblait leur offrir abri et nourriture. 
La propriétaire de la maison, une vieille femme flétrie, les effrayait au début, mais leur faim les a poussé à accepter sa proposition de venir à l'intérieur et de se nourrir.

Ils entrèrent dans la maison en pain d'épice et devinrent rapidement les captifs de la vieille femme. Gardés dans des cages, les deux enfants étaient abondamment nourris. 
Ce n'était pas à leur avantage, cependant. 
En fait, ils étaient engraissés pour le four ! 
Le caractère trompeur de la maison en pain d'épice et l'offre de la vieille femme ont assez bien fonctionné.

C'est le caractère trompeur de cette histoire qui contient un avertissement pour les humains qui sont abductés par les extraterrestres. 
Comme Hansel et Gretel, nous sommes d'abord terrifiés par les extraterrestres, mais dans de trop nombreux cas, notre peur est domptée par les mots de nos ravisseurs et par les pensées et expériences qu'ils nous présentent.

Les livres de Karla Turner sont disponibles sur le site dédié à sa mémoire

Une vidéo dans laquelle apparaît Budd Hopkins.

Vu ici 
http://echelledejacob.blogspot.fr/2016/06/karla-turner.html

1 commentaire:

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !