jeudi 9 juin 2016

Messages avec les Extra Terrestres de Vega !

Pierre Monnet nous délivre ses messages avec les Extra Terrestres de Vega !



pierre10.jpg

 

Voici les messages transmis télépathiquement par les Extraterrestres de Véga :

 

20 Novembre 1974 – 23 h 20
« Silxtra est notre "terre" ; c’est très loin. Mais pour nous la distance ne compte pas, car l’esprit voyage dans l’esprit. Le temps d’une pensée est plus rapide qu’un trait de lu­mière. Malgré cela, nous t’avons appelé et tu as failli venir à notre portée. Nous connaissons mieux ta longueur d’onde de­puis quelques instants. Sois prêt… »
Le même jour, vingt minutes plus tard:
 » . .Attention. La conjugaison des pensées nocives des hommes de ta planète forme actuellement une masse d’énergie psychique négative, capable de provoquer très bientôt des bou­leversements géologiques considérables. Des failles internes, dont vous ne pouvez soupçonner la présence pour l’instant, vont menacer un secteur de votre planète sur une courbe de cinq mille kilomètres du sud des Indes jusqu’à la mer Méditerranée où il est possible que de nouvelles îles naissent.
Si les forces psychiques en question atteignent leur paro­xysme, de grandes surfaces de la Terre seront dévastées. Mais au cours de ces séismes se découvriront des vestiges très an­ciens. Cette découverte vous ouvrira à une certaine civilisation disparue depuis plusieurs dizaines de milliers d’années.
Nous t’offrons cette information à titre personnel. »

Mercredi 9 juin 1976 – 3 h 45 du matin.
 » . . .Nous venons d’une base située à l’intérieur même de l’anneau de la planète que vous nommez Saturne… »
Jeudi 10 juin 1976-3 h 45.
 » . . .Silxtra est le nom du vaisseau qui commande notre flotte qui stationne aux abords de votre système solaire. Mais Silxtra est aussi le nom du planètoïde sur lequel nous construisons les éléments de nos grands vaisseaux inter­stellaires. Ce planètoïde tourne autour du système de Véga…  »

Vendredi 11 juin1976- 3h45.
 » . . Nous sommes originaires de l’étoile que vous nommez Véga, située dans la constellation de la Lyre. Cette étoile est un système complexe comprenant quatorze planètes dont neuf sont habitées. Nous appartenons à l’une de ces planètes dont les proportions en volume sont d’environ 20,29 fois celles de votre planète Terre…  »
 

http://elishean.l.e.f.unblog.fr/files/2013/01/constellation-de-la-lyre.jpg

 

8 décembre 1976- 11 h 27 du matin.
 » . . Nous ne venons pas à vous en conquérants, ni en sec­taristes. Nous ne venons pas vous apporter une nouvelle re­ligion, ni une nouvelle manière politique de vivre.
Nous venons à vous en civilisateurs. Car nous avons eu la chance et le bonheur de découvrir le moyen de vivre presque éternellement, dans l’Amour, la Paix et la Joie d’être.
Par cela-même, notre évolution, tant matérielle que spiri­tuelle, a suivi depuis un nombre incalculable de millions d’an­nées une courbe ascensionnelle, nous permettant de voyager très loin à des vitesses quasi-absolues, sans endommager le support matériel de notre être, ce que vous avez l’habitude de nommer corps physique.
Depuis plusieurs millions d’années nous sommes en contact avec de multiples systèmes solaires appartenant à la galaxie dans laquelle votre monde évolue.
Dans ces systèmes existent de nombreux mondes habités par des Êtres dont la qualité spirituelle est très pure. Nous entretenons avec ces mondes des contacts humains et pacifi­ques qui nous ont permis d’établir entre eux et nous les struc­tures d’une confédération galactique. 
Nous aurions souhaité que vous vous joigniez à cette confédération, mais votre civili­sation est relativement jeune et a subi une très longue période de stagnation avant que nous ayons pu vous contacter effi­cacement. 
Il nous a fallu attendre qu’un certain développement scientifique existe sur votre planète, afin que vos schémas de compréhension soient aptes à accepter la venue d’êtres d’ori­gine extérieure à votre monde.
Les querelles entre les  "pour" et les  "contre" à notre sujet gênent considérablement l’exécution de notre programmation. A cause de cela, le contact officiel avec les personnages impor­tants de votre civilisation risque d’être dangereusement retardé.
Lorsque nous pensons dangereusement, nous faisons allu­sion à votre état d’esprit agressif et à la mauvaise direction que prennent vos sciences, risquant ainsi de dégénérer encore davantage les cellules de vos enveloppes et mettre un terme à tout ce qui vit sur votre planète.
Vous ne devez pas oublier que vous n’êtes pas seuls dans l’univers. Les multiples mondes évolués et pacifiques existant dans votre galaxie vous observent. Ils n’accepteront pas que vous soyez un élément dangereux de déséquilibre de votre galaxie et au-delà. Vous détenez un potentiel trop élevé de forces négatives. 
Notre devoir sera de neutraliser ces forces avant que vous ne les déclenchiez. Nous en avons le pouvoir.
Puissiez-vous acquérir la sagesse de comprendre la signifi­cation de ce que nous venons de vous transmettre par l’inter­médiaire de l’un de nos contactés et d’accepter l’aide considé­rable que nous sommes déterminés à vous apporter, afin que votre civilisation ne sombre pas dans la destruction et se joigne à nous au sein de la confédération galactique de la pensée, dans l’Amour, la Paix et la Vie.
Vous devez considérer ce message télépathique comme étant le premier d’une série de messages de masse que vous rece­vrez, pas nécessairement par l’intermédiaire de la même per­sonne. Méfiez-vous des faux contactés…  »

27 décembre 1976-22 h 35.
 » . .Toute création naturelle a été faite par Amour et pour l’Amour… Amour du mouvement, Amour de la Vie, Amour de la perfection. 
La perfection est Vie ; la Vie est Amour ; l’Amour est perfection dans la création de la Vie, la Vie étant prévue pour être continuité par le Grand Constructeur de toutes choses auquel il est sacrilège de donner un nom et une forme matérielle. 
Cet ensemble est un cercle sans fin représentant le Tout de la Création. Il n’est pas difficile de se rendre compte que par­tout où la Vie est apparue dans les multiples univers cosmiques, c’est que les éléments nécessaires à cette Vie y avaient été par­faitement réunis. 
Ces éléments sont le produit de l’Amour pour le bien-être, le développement et l’expansion de cette Vie. 
L’exemple le plus tangible est celui de votre planète où la na­ture est là pour servir l’homme et entretenir sa vie : la chaleur du soleil, la saveur des fruits et légumes, la fraîcheur et la pureté de l’eau qui coule dans les veines de la Terre pour abreuver l’homme, la flore et la faune. Le tout ensemble, y compris l’homme, a été prévu dès le départ pour vibrer en harmonie. L’homme a détruit cette harmonie par manque d’Amour et goutte maintenant les fruits amers qu’il a semés sur sa planète… »

 

http://elishean.l.e.f.unblog.fr/files/2012/12/vegalien2-e1355937014309.jpg

 

20 avril 1977-23h00.
 » . . Chacun dispose d’une des plus importantes lois cos­miques ; nous voulons parler de la loi du libre-arbitre. A un moment précis de la conscience collective de vos peuples, chacun pourra décider, à ses risques et périls, de vivre comme il l’entend les derniers moments futurs, laps de temps très court qu’il a à sa disposition sur cette planète.
Toutefois, dans un cas comme dans l’autre, rien ne peut échapper à notre contrôle. Rien ne pourra désorganiser notre façon d’accomplir notre mission auprès de vous.
Très bientôt, de grands évènements vont se précipiter sur votre monde. Ne soyez pas effrayés. Ayez confiance, nous tien­drons beaucoup de situations en main. Par exemple, nous avons déjà le contrôle de votre énergie nucléaire. Par ce contrôle nous essayons de limiter les dégâts au maximum. Nous avons d’ailleurs déjà commencé en détruisant entièrement l’une de vos bases de missiles qui mettait votre monde en équilibre instable. Vos Gouvernements ont tenu l’affaire sous le  » top-secret « , comme ils le font souvent afin que les peuples de la Terre soient sans inquiétude et ignorent le danger qui plane minute après minute sur votre globe. Nous voulons parler du danger que fait courir à votre planète le potentiel très élevé de forces négatives que vous détenez.
En cas de nécessité nous déclencherons un plan d’évacuation. Tous ceux qui le désirent seront sauvés puis trans­portés sur d’autres planètes, hors de votre système solaire, où nous vous donnerons l’enseignement spirituel et la connais­sance des lois universelles cosmiques que vous avez perdues depuis de nombreux millénaires. 
En même temps, à bord de nos vaisseaux spatiaux commencera pour vous l’étude des connaissances scientifiques vous permettant de reconstruire votre monde lorsque nous vous y redéposerons avec le matériel nécessaire pour établir sur la Terre une civilisation dix fois plus avancée qu‘elle ne l’était avant sa destruction…
Nous vous demandons de nous croire. Il n’y a dans notre manifestation, aucune place pour le hasard. Nous vous de­mandons de ne pas douter de notre existence et de notre parole. Ayez confiance et vous comprendrez ce que nous représentons pour vous.
Tranquillisez-vous; notre opération sauvetage a été minu­tieusement étudiée et nous ne pouvons pas nous tromper.
Des évènements prodigieux vont avoir lieu sur votre planète. Vous seriez aujourd’hui incapables de comprendre ces évènements; c’est parce que vous ne pouvez comprendre, que nous n’osez y croire.
Ne soyez pas inquiets. Nous agissons avec précision et nous savons exactement ce que nous devons vous apporter. Au moment où vous vous y attendrez le moins, vous serez changés, ainsi que ce que vous avez l’habitude de voir. Ce changement surviendra de façon si rapide, que chaque être humain ne se reconnaîtra et ne reconnaître plus rien de ce qu’il connaissait ; cela se passera d’un jour à l’autre.
Beaucoup d’êtres humains sont conscients de la prépa­ration de grands bouleversements. Cela les rend nerveux. De cette nervosité découle une certaine agitation rompant la qualité des fréquences harmoniques de leur vie.
Beaucoup d’êtres humains de votre planète cherchent des  » moyens d’évasion » de cette vie mauvaise qu’eux-mêmes et la majorité des hommes se sont créée. Ces moyens sont des stimulants ou tranquillisants de tous ordres créant dans l’es­prit un monde artificiel auquel ils s’attachent dangereusement. Nous disons dangereusement car tous ces moyens artificiels d’évasion sont nocifs et éloignent l’être humain de la ligne logi­que et naturelle de son évolution mentale, psychique et spiri­tuelle assurant la continuité de la Vie en harmonie avec les lois universelles cosmiques. Nous allons faire en sorte que tous ces palliatifs deviennent inutiles, en vous apportant un stimu­lant spirituel beaucoup plus efficace, naturel et sans danger pour les cellules constituant votre enveloppe et votre esprit,
Cette stimulation se fera télépathiquement pendant le temps des espaces nocturnes de révolution de votre planète. Nos émetteurs d’ondes psychiques, fixés à bord des vaisseaux-mères gravitant à proximité de votre système solaire, effec­tueront ce travail.
Il n’est pas certain que le degré de récepti­vité de vos cerveaux permette le succès total de cette  "Opération Influence", car quatre-vingt-dix pour cent de vos cellules cérébrales sont inutilisées et atrophiées depuis plus d’un million d’années.
Mais si cette  "opération" réussit seulement à trente pour cent, votre civilisation sera dotée de connaissances et d’aptitudes nouvelles en ce qui concerne de nouvelles tech­niques ainsi qu’un changement total de vos connaissances mathématiques. 
Vous découvrirez des énergies nouvelles non-polluantes d’une puissance et d’une qualité jamais connues par vous. L’une de ces énergies sera dotée de qualités polyva­lentes infinies.
Cette énergie employée d’une certaine façon, sera à la base de la découverte, ou plus précisément de la  » re­découverte  » de la régénération cellulaire spontanée assurant un rajeunissement et une longévité considérables de l’enve­loppe physique de chaque être humain de votre planète…
Depuis des siècles, nous avons agi de telle sorte que les énergies colossales que nous avons domestiquées et que nous utilisons depuis bien longtemps avant l’importation de l’homme sur votre planète, ne tombent entre vos mains. C’est pourquoi aucun de vos savants ne parviendra à la réalisation scientifique avant que nous ayons jugé que vous êtes spirituellement dignes de vous comporter comme des hommes et de savoir vous servir de ces forces cosmiques indispensables à votre expansion galactique…
Les précurseurs des temps futurs que sont nos contactés, aidés par vos savants, vos philosophes, vos sociologues et tous les hommes de bonne volonté se regroupant, sont là pour gui­der votre civilisation, votre humanité, vers la reconquête de ses titres de noblesse, dans l’Amour, la Sagesse, la Fraternité, afin de faire renaître ce que vos religions appellent sans y avoir ja­mais cru:  » le paradis perdu »…

2 juin 1977-4 h du matin.
 » . .Les matériaux que nous utilisons pour la construction de nos vaisseaux spatiaux sont constitués de molécules ins­tables de silice et d’alliages métalliques très légers et de très haute résistance.
Ces alliages métallo-siliceux dont chaque molécule se transforme sous l’effet de manipulations magnétiques chan­geant l’ordre atomique de la matière dont ils sont faits, peu­vent, à volonté, devenir transparents et, dans certains cas précis, se laisser traverser par un corps humain, sans dom­mage de part et d’autre. Il nous suffit, pour cela, de modifier et d’accorder les vibrations des deux catégories de matière à des fréquences convenables en procédant à un léger décalage dans le temps, pour que les deux groupes de noyaux ato­miques s’interpénètrent sans se toucher Le procédé équivaut au commencement du basculement d’un corps solide, d’une dimension  » X  » en une autre dimension  » X – » ou « X+ ».
Par un dérivé de cette technique, nous assurons souvent l’invisibilité de nos véhicules en vol ou leur apparente immo­bilité. Le personnel du mobile de référence subit les mêmes effets que la matière constituant nos vaisseaux. L’opération est sans danger pour le corps humain mais nécessite de grandes précautions.
La simple erreur d’un milliardième de micron dans la ma­nipulation des longueurs d’ondes magnétiques et ultra-soniques assurant l’opération de dématérialisation d’un vaisseau et de son personnel, réduirait purement et simplement l’ensemble au néant en ne laissant aucune trace ni dans le temps, ni dans l’espace. Une telle erreur, aussi infime soit-elle, équivaut à faire se rencontrer un atome de matière avec un atome d’anti­matière, c’est-à-dire l’effacement total du mobile en trans­lation dans l’espace-temps.
Les accidents de ce genre sont extrêmement rares.
Vous comprenez mieux maintenant la raison pour laquelle nos vaisseaux en difficulté ne laissent aucune trace.
D’autres messages techniques suivront. Sois prêt. »

3 juin 1977-4 h 27 du matin.
 » . .Contrairement à ce que pensent beaucoup de vos sa­vants, il n’existe pas de quatrième, cinquième, sixième di­mension etc… etc. Dans la réalité, il existe une multitude de dimensions dont la gamme s’étale à l’infini, de degré en degré.
Pour passer de l’un à l’autre de ces degrés dimensionnels afin d’effectuer des voyages intersidéraux à des vitesses quasi-instantanées, nos vaisseaux produisent un changement de polarité magnétique qui modifie la fréquence vibratoire de la structure atomique de la matière dont ils sont faits.
Il se produit alors un effet de dématérialisation et de répul­sion agissant entre le magnétisme du mobile et celui de la planète, du système ou de la galaxie que nous voulons quitter ou réintégrer.
Pour un observateur situé à l’extérieur et à proximité d’un vaisseau opérant une translation dimensionnelle, l’effet est surprenant. Dans le cas d’un disque volant, cet observateur voit vibrer le disque et le voit changer de couleur Le disque semble se déformer et devenir une sphère d’énergie intense qui disparaît sur place de façon quasi-instantanée.
L’effet de transformation de disque lenticulaire en sphère d’un rouge-orangé presque insoutenable au regard est du à la formation sphérique d’une enveloppe ionisée dont s’entoure le mobile pendant l’apport d’énergie magnétique permettant la translation d’une dimension dans une autre.
Chacun de nos vaisseaux est doté de quatre moyens de propulsion : atomique, ionique, magnétique et la translation hyper-dimensionnelle.
La propulsion atomique est employée pour les voyages interplanétaires. La propulsion ionique pour les voyages d’un bout à l’autre d’une galaxie. La propulsion magnétique pour les voyages autour des planètes.
La translation hyper-dimensionnelle est employée pour les voyages intergalactiques et les visites dans les différents uni­vers du cosmos. Mais nous l’employons aussi pour les voyages temporels.
D autres messages techniques suivront. Sois prêt. »

4 juin 1977-23h 10.
 » Nos disques d’exploration de surface sont dotés d’un récepteur d’ondes magnétiques et ultra-soniques qui reçoit l’influx nécessaire à leur sustentation et leur manipulation. Les émissions d’influx se font à partir de nos vaisseaux-mères stationnant aux abords de votre système solaire. Ces vaisseaux-mères sont équipés d’une génératrice d’énergie cosmique.
Nos génératrices d’énergie envoient à chacun de nos dis­ques un faisceau d’énergie magnétique que captent les récep­teurs. Ceux-ci traitent cette énergie par polarisation ou dépola­risation positive ou négative, selon la nature du magnétisme propre à la planète à explorer.
L’équipage de nos disques d’exploration peut quitter l’un de ces véhicules, celui-ci étant automatiquement rappelé par téléguidage au sein du vaisseau-mère auquel il appartient.
Nos disques de surface, entièrement manipulés à partir des vaisseaux-mères, peuvent effectuer seuls des missions d’explo­ration; mais nous préférons qu’ils soient guidés par un équi­page vivant à bord.
Par simple contact télépathique, l’équipage, où qu’il soit, peut se faire renvoyer le disque et reprendre possession de ses commandes.
Le rayon d’action de nos disques d’exploration de surface ne dépasse pas le volume de votre système solaire tel que vous le connaissez actuellement.
La complexité et l’extrême précision des procédés électro­sensitifs de nos appareils permettent de diriger nos véhicules lenticulaires et autres, par la pensée. De même que vos spé­cialistes enregistrent les réactions de vos cerveaux au moyen d’électro-encéphalographes, nous avons adapté aux commandes électro-magnétiques de nos disques, un appareillage quelque peu analogue à vos appareils médicaux.
Des électrodes sont placées sur le cuir chevelu de nos pi­lotes, qui n’ont plus qu’à penser les évolutions qu’ils veulent faire faire aux disques. Les ondes-pensées passent par l’or­dinateur de bord, qui transforme celles-ci en impulsions électro-magnétiques. Ces impulsions sont amplifiées et diri­gées vers un coordinateur électronique agissant sur des cir­cuits à haute tension qui font varier les différents champs magnétiques servant à faire glisser le disque au sein du champ magnétique naturel de la planète à explorer
Nous savons que vos schémas de compréhension ne peu­vent encore assimiler certains aspects de nos techniques scien­tifiques. Pour cette raison, il est actuellement inutile de vous donner des explications plus détaillées que vous ne compren­driez pas.
Nous espérons seulement que les informations techniques que nous vous apportons stimuleront l’imagination créatrice de vos savants et chercheurs, en fonction de votre technologie actuelle.
D ‘autres messages techniques suivront. Sois prêt. »

 

vegaliens-300x197 dans Les Contactés

 

 

5 juin 1977 -23 h 46.
 » . .Nos bases de surface implantées sur votre planète sont protégées du regard par un puissant champ magnétique agissant sur les molécules de la couche d’air ambiante enve­loppant les lieux où ces bases sont construites.
Le principe de ce procédé magnétique est basé sur la dé­formation des molécules d’air, prenant dès lors la forme de prismes déviant les rayons lumineux.
Ce procédé rend donc invisible tout objet n’appartenant pas à la nature du lieu et se trouvant dans le rayon d’action du champ magnétique d’invisibilité.
En parallèle à cela, nous émettons un train d’ondes agissant sur une partie précise du cerveau des rares promeneurs s’aven­turant trop près de nos bases.
C’est un train d’ondes télépathiques programmé pour donner l’ordre à quiconque de changer de direction à l’approche de nos installations.
Nos installations sur votre planète ne peuvent donc être vues ni au sol, ni en altitude ; elles passent inaperçues aux objectifs photographiques de vos missions d’observation aériennes. 
Nous vous signalons qu’à une certaine période trouble de votre civilisation, l’un de vos véhicules aériens en difficulté s’est abîmé sur l’une de nos bases, y causant des dé­gâts considérables. Nous avons pu sauver tous les hommes d’équipage et les passagers ; au total trente-cinq personnes dont deux enfants.
Ces trente-cinq personnes, très gravement blessées, ont été régénérées et soignées au sein de l’une de nos installations sa­nitaires située à bord de l’un de nos vaisseaux-mères proche de votre système solaire.
Ces trente-cinq personnes sont actuellement en parfaite santé. Nous leur avons appris nos principes de vie sociale et nos concepts cosmiques ; dès lors, ces personnes ont mani­festé le désir de vivre avec nous. A leur demande nous les avons dirigées sur notre planète d’origine, où elles jouissent d’une vie heureuse et d’une longévité améliorée. Ces trente-cinq personnes vivent parmi nous depuis trente-quatre de vos années et se sont parfaitement intégrées à notre civilisation. Huit d’entre elles sont devenues de brillants chercheurs et cinq autres font partie de nos meilleurs explorateurs cosmiques.
Nous savons que pour vous tout ceci est fantastique et im­pensable. Nous vous assurons pourtant que vous pouvez nous croire. Nous sommes capables de bien d’autres choses qui vous paraîtraient encore plus fantastiques ; par exemple le dépla­cement d’une planète de petite importance comme la vôtre, d’un système solaire à un autre.
Nous vous demandons de ne pas oublier que nous sommes scientifiquement en avance de quinze mille de vos années sur votre savoir actuel.
Vous ne pourrez rattraper notre avance que si vous accep­tez pacifiquement notre aide.  »

20 juillet 1977-0 h 50.
 » . . Nous allons te parler de la vie et de la mort.
Tu transmettras à tes semblables ce que nous allons te dire. Nous allons essayer de simplifier au maximum afin que tu puisses traduire ce que vous avez l’habitude de nommer les ondes P.S.I. en mots de ton dialecte.
Nous savons que vous avez très peur de ce que vous ap­pelez la mort. De tout temps vous avez fait l’erreur de penser qu’après la désintégration de votre support physique, plus rien ne pouvait exister La réalité est toute autre ; l’un de vos chercheurs avait partiellement raison lorsqu’il vous a enseigné que :  "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme…"
La réalité est que l’être humain, quel qu’il soit, ne vit dans le présent qu’un moment seulement des vibrations de son futur, qui devient aussitôt vibrations du passé. Le Présent, le Futur, le Passé, ne sont que des images fictives fractionnant votre temps en moments de vie matérielle. 
Vos schémas de compréhension ne peuvent concevoir qu’une réalité. Le temps n’existe pas.
Le laps de temps de vie dont vous avez conscience n ‘est autre que l’une des multiples vibrations de l’acte de vie éner­gétique que votre Moi immortel a imprimée à votre enveloppe physique. 
Votre Moi intérieur, d’origine divine, est le propre créateur de l’Être humain tout entier que vous êtes, corps, âme et esprit. Mais votre enveloppe physique dégénère par manque d’application des lois universelles cosmiques. En d’autres termes, à chaque moment présent votre enveloppe se dirige vers le passé, jusqu’à disparition totale.
Dès cet instant, votre Moi intérieur qui est énergie-vie impérissable, rejoint la masse énergétique universelle. 
Là, elle attend que les éléments matériels soient réunis alors, et nous le souhaitons, le départ d’une entraide sin­cère pour lui per­mettre de réintégrer: soit une autre enveloppe physique sur ce même plan terrestre, soit une autre planète, soit une autre dimension aux vibrations plus rapides, selon le degré d’évo­lution de votre conscience individuelle.
Plus la vie physique d’une entité est longue, plus elle a le temps de perfectionner son évolution dans le moment présent, en direction de son prochain futur constitué par les multiples changements d’état qu’elle subit tout au long des stations qui se succèdent.
Vous ne devez pas craindre ce que vous nommez la mort. En ces termes vous avez peur de ce que vous êtes en train de subir depuis votre naissance. 
Aussi incroyable que cela puisse vous paraître, la mort est ce que vous êtes en train de vivre, c’est-à-dire : la vieillesse, la décrépitude et la désintégration progressive de votre enveloppe physique. L’être humain passe sa vie à mourir pour renaître encore et encore… Tel est votre cycle de la vie et de la mort.
Dans tout cela il n’est rien que de très naturel. 
Et nous ne comprenons pas pourquoi vous avez créé des religions qui ont déformé et rejeté ce que nous venons de vous expliquer de façon simplifiée.  »

12 octobre 1978-21 h30.
 » . . Au cours de nombreuses grandes réunions avec beau­coup de tes semblables, un grand nombre d’entre eux vont te poser des questions sur un problème insolite que vous nom­mez : le Triangle des Bermudes. Nous étudions votre belle planète depuis un grand nombre de millénaires. Nous savons de quoi il s’agit. Nous te trans­mettons des renseignements à ce sujet qui préoccupe un grand nombre des tiens.
Lorsque la question te sera posée, tu ré­pondras ceci : La Terre a basculé plusieurs fois sur son axe de rotation. Chaque fois, le magnétisme de la planète s’en trouve perturbé et change de position en même temps que de polarité. 
Mais ce changement ne se fait pas instantanément ; l’ancien axe ne disparaît que progressivement; le nouvel axe magnétique s’installe de la même façon.
Ce que vous nommez le Triangle des Bermudes, provient de l’existence sporadique dans le temps, de ce que vous pourriez appeler: l’empreinte persis­tante de l’ancien axe magnétique, qui agit toujours sur son an­cien emplacement. Ceci provoque des phénomènes de pertur­bation au niveau de l’espace-temps, que nous pourrions vous expliquer, mais dont votre actuel niveau intellectuel scienti­fique trop peu évolué, ne vous permettrait pas d’en assimiler le mécanisme complexe.
Nous pouvons seulement vous dire que nous étudions et surveillons en profondeur les phénomènes qui en découlent sur le plan de la dématérialisation de la matière dans ce milieu énergétique.  »

10 décembre 1978- 1 h 15 du matin.
 » . . Tu dois prévenir tes semblables des informations impor­tantes que nous allons te donner : votre planète est à l’aube d’une période de graves perturbations magnétiques et géologi­ques qui vont considérablement changer l’aspect géographique que vous connaissez de votre globe.
En parallèle à cela, la Terre va subir un sensible réchauffe­ment interne provoquant des craquements inhabituels: séismes, apparitions de nouvelles îles et de nouveaux volcans en des endroits inattendus. Toutes ces perturbations vont accélérer le basculement progressif de la planète sur son axe, entraînant des déplace­ments climatiques sur une grande échelle.
Toutefois, malgré l’aspect inquiétant de ces troubles et les désagréments que cela provoquera au niveau de votre écono­mie planétaire, il n’y aura pas lieu de s’alarmer outre mesure. Ce cycle s’est déjà effectué plusieurs fois au cours des longs millénaires que votre humanité a traversés ; vous avez chaque fois paré au pire et vous êtes encore là.
Mais cette fois-ci, l’entraide scientifique internationale devra dès à présent faire abstraction des querelles présentes et à venir, afin de prévoir et limiter les dégâts. Ce sera peut-être pour la paix et la fraternité de tous vos peuples.
Néanmoins, nous avons nous-mêmes mis en circuit un dispositif dont vos meilleurs savants ne pourraient imaginer la complexité. Ce dispositif agit sur les polarités de votre pla­nète, afin d’éviter un basculement trop rapide et trop brusque qui s’avérerait catastrophique. Nous vous demandons de nous croire lorsque nous vous parlons des moyens scientifiques vous paraissant gigantesques, que nous mettons en oeuvre pour vous. Vous ne devez pas nous sous-estimer, sous-estimer notre puissance dans quelque domaine que ce soit. Nous vous l’avons déjà dit dans un précédent message; nous sommes capables de déplacer une planète de petite importance comme la vôtre, d’un système solaire à un autre.
Soyez calmes quoi qu’il arrive dans l’avenir Nous sommes là, nous veillons à la sécurité de votre planète. C’est dans l’in­térêt des systèmes planétaires voisins, qui sont, eux aussi, ha­bités par des êtres intelligents comme vous et nous. A bientôt. »

18 décembre 1978-0h55.
 » . . Lors de notre dernier contact avec toi, nous t’avons parlé des désordres magnétiques et géologiques qui peuvent avoir lieu pour ta planète. 
Nous espérons que tu as compris que ces prévisions ne sont seulement que des prévisions théoriques mais très proba­bles, que nos ordinateurs ont calculées à partir de données que nous détenons depuis plus de vingt-cinq mille de vos années, grâce aux appareils de contrôle que nos ancêtres avaient laissés sur votre planète avant de la quitter et dont nous recevons encore actuellement les signaux.
Nous vous le disons encore : les désordres magnétiques et géologiques dont nous t’avons parlé sont essentiellement provoqués par les forces négatives émises par le cerveau de chaque individu de votre planète.
Vous devez modifier les fréquences vibratoires de vos pensées afin qu’elles émettent uniquement sur des gammes positives, propices à une mise à l’unisson de notre esprit avec les concepts universels d’Amour, de perfection et de sagesse.
Ces concepts vous donneront la connaissance des lois uni­verselles créant, entretenant, développant et perpétuant la Vie dans l’ordre et la cohérence entre l’esprit et la matière, dans l’espace et dans le temps.
L’esprit commande à la matière; c’est une loi cosmique que vous ne connaissez plus et ne pouvez plus appliquer depuis longtemps, parce que vous vous êtes volontairement coupés de tout contact avec la nature. Vous ne faites plus corps avec votre planète qui est l’un des éléments essentiels de votre vie.
Vous vous êtes coupés de tous les circuits cosmiques et telluriques. Le progrès négatif que vous avez créé pour votre illusoire bien-être a même fait en sorte que votre corps n’a même plus le contact avec votre planète.
De cette façon, vous vous êtes transformés en condensateurs d’énergies négatives nocives que votre cerveau et votre corps émettent au détriment de vous-mêmes et de tout ce qui vous entoure. De cette façon, vous dégénérez en ne permettant plus à vos cellules la régénération spontanée qui rallongerait votre vie de façon très sensible : de l’ordre de vingt à trente fois plus.
Vous devez apprendre à retrouver le contact direct avec votre planète et avec la nature, car ce sont elles qui per­mettent la continuité de votre vie. Vous devez réapprendre à vous nourrir, à respirer et à penser:
  • 1) Contact énergétique vital direct.
  • 2) Nourriture du corps et de l’esprit.
  • 3) Respiration.
  • 4) Développement de la pensée positive par la méditation.
De ces quatre capacités dépendent la réapparition du pro­cessus de régénération cellulaire spontanée et une plus grande facilité de changement des fréquences vibratoires de votre cerveau, qui prendra alors la maîtrise de la matière et la mo­difiera à son gré. Grâce à cela, vous éviterez les désordres magnétiques et géologiques qui apparaissent sur votre planète et dont vous ignoriez la cause principale.
Nos contactés, et de façon intuitive les êtres de votre pla­nète, conscients de la réalité de ce que nous vous enseignons, devront mettre tout en œuvre pour changer l’esprit de chaque hu­main, sous peine de dégénérescence accélérée et de destruction, par votre faute, de toute vie sur la Terre. Fais-le leur comprendre.
Vous pouvez les accepter ou les refuser Dans le premier cas nous vous aiderons et rétablirons l’ordre en vous aidant en personne; mais nous ne pouvons le faire sans votre consente­ment unanime.
Dans le deuxième cas, c’est avec la plus grande douleur au cœur que nous nous désintéresserons de vous. Car nous ne devons pas nous ingérer trop directement dans le cours de l’évolution d’un monde différent, sans qu’il le veuille vraiment. C’est l’une des principales lois cosmiques. Nous vous aimons; vous êtes nos frères génétiques, mais nous ne devons pas forcer votre libre-arbitre. Amour, Paix et Fraternité. A bientôt.  »

 

http://1.bp.blogspot.com/-sS0KKhChNB4/U8D1zMYfjnI/AAAAAAAABX8/pxq4Upp5Ri8/s1600/ufo-4.jpg

 

29 avril 1979- 1 h 47 du matin.
 » . . Nos combinaisons de vol sont faites de matière souple métallisée qui absorbe certaines particules ionisées ayant la propriété d’être lumineuses. L’avantage de ce procédé est de maintenir en bon fonctionnement les flux bio-énergétiques naturels des cellules de notre enveloppe physique qui, de ce fait, ne laisse pas échapper certains éléments bio-chimiques nécessaires à notre organisme pendant les vols à grande vitesse.
Lorsque nous nous posons sur une planète dont les pro­priétés atmosphériques sont approximativement les mêmes que sur notre astre, nous descendons de nos disques, les pieds nus, afin que les particules ionisées induites dans les fibres de nos combinaisons se déchargent au contact du sol.
La décharge au sol de ces particules se fait en quatre heures. Après quoi nos combinaisons ne sont plus luminescentes.
Cette durée de quatre heures est suffisante à nos enve­loppes physiques pour leur permettre une accoutumance aux différents champs magnétiques des planètes sur le sol des­quelles nous évoluons à pied.
Après avoir marché sur une planète, avant de réintégrer notre vaisseau, nous mettons celui-ci en contact direct avec le sol afin de pouvoir y entrer
Car un vaisseau spatial que l’on n’aurait pas déchargé de son potentiel ionisé et électrostatique serait absolument ina­bordable.
L’être humain qui s’en n’approcherait seulement à un mètre, même sans y toucher, serait très sérieusement commotionné.
Si ce même être humain avait la possibilité de toucher le vaisseau, il serait littéralement vidé de son énergie vitale.
Puisque nous venons de parler d’ionisation de la matière, nous pensons que vous serez intéressés de savoir que sur notre planète, dans la vie courante de chacun de nous, au cours de nos phases nocturnes nous n‘avons pas recours à ce que vous appelez l’électricité.
Nos éléments lumineux sont faits de masses de différentes formes. Ces masses sont ionisées sous vide et recouvertes d’une matière translucide. Ces élé­ments lumineux sont pratiquement éternels et sans danger pour l’organisme humain.
Nous appelons cela de la lumière froide, car ce principe lumineux ne dégage aucune chaleur  »

20 juin 1979-20h00.
 » . . Nous mangeons aussi les pétales de certaines fleurs dont la valeur nutritive est très largement supérieure à la chair des animaux de votre planète. »

22 février 1980-0h55.
 » . . Nous te signalons que par rapport à ta planète, l’altitude de nos vaisseaux-mères va changer. Ceci dans un but d’effica­cité plus grande sur la modification des couches supérieures de votre croûte terrestre.  »

11 mai 1980-21 h40.
 » .. Nous avons capté les fréquences convenables du sinu­soïde vibratoire de votre planète. Notre planétoïde artificiel de commande est prêt à envelopper votre globe d’un faisceau d’ondes appropriées vous protégeant des effets désastreux de l’in­fluence négative de certains corps célestes de votre système.  »

12 mai 1980-22h00.
 » . . L’onde porteuse de nos pensées peut maintenant sélectionner un plus grand nombre de canaux.
Le nombre de contacts parmi les plus purs d’entre vous va devenir de plus en plus grand ; car les évènements vont se précipiter sur votre planète et vous en aurez besoin.  »

13 juillet1979 – 17h00.
 » . . Nos frères de Véga qui se mêlent à vous sur votre planète ne dévoilent pas leur véritable identité à vos frères terriens. Ces frères de Véga III sont parmi vous pour vous regarder vivre et s’adapter eux-mêmes aux différents climats de votre planète ainsi qu’à sa pesanteur. Après plusieurs séjours déterminés, ceux-ci sont prévus pour remplacer le personnel vivant sur nos bases installées sur la Terre, en surface et en sous-sol.
Cette rotation permanente de notre personnel entre la Terre et les deux cents vaisseaux-mères de Véga qui stationnent aux abords de votre système solaire a pour but de familiariser nos équipes à votre monde, en pré­vision du moment oû nous devrons éventuellement intervenir. Cette intervention ne se ferait que dans le cas d’une erreur de vos savants et chercheurs, présentant le risque d’une catastrophe planétaire imprévue que nous n’aurions pu contrôler effica­cement à son début.
Aucun des nôtres vivant parmi vous n’a reçu l’ordre de dévoiler sa véritable identité. Cet ordre est pour bientôt ; tu en seras informé. Car nous allons commencer à familiariser les contactés aux ren­contres physiques avec nos frères vivant parmi vous. Eux vous connaissent. Chaque contacté sera télépathiquement dirigé sur les lieux de rencontres. A bientôt…  »

18 août1979-2h32 dumatin.
 » ..Nous avons des bases dans les Pyrénées et du matériel important dans les sous-sols du Mont-Ventoux.  »

17 juillet 1979-23 h 10.
« . . Votre monde se meurt. L’être humain qui l’habite le sait et n’a plus la force de réagir, car il n’a plus le courage de re­trouver le chemin de la sagesse qui, pourtant, lui était destinée et qu’il a quittée par une mauvaise utilisation de la loi du libre-arbitre, ce libre-arbitre que le Grand Constructeur de toutes choses a mis à sa disposition pour parfaire son évo­lution vers l’Amour, la Sagesse et la Perfection, seule condi­tion à la création, la propagation, l’entretien et la continuité de la Vie.
Les êtres humains encore conscients et sages de votre pla­nète savent cela. Mais les êtres humains conscients et sages sont isolés au milieu des inconscients et de ceux qui ont perdu la raison au point de ne pas se rendre compte qu’ils partici­pent, par leur consentement silencieux, à la destruction de toute Vie sur votre monde.
Dès maintenant, le premier devoir de chaque être humain conscient et sage est de chercher autour de lui ceux qui lui ressemblent, et de s’unir pour faire pression sur votre civili­sation toute entière, afin de lui ouvrir rapidement les yeux. La survie de votre espèce même en dépend.
Les temps sont venus pour votre planète où l’homme, dans sa multiplicité, doit se rassembler et créer le corps de l’Homme nouveau, l’Homme de demain, l’Homme du futur qui devra s’harmoniser avec la Création toute entière à laquelle il appar­tient. L’Homme nouveau, cet Homme de la race d’aujourd’hui, doit redevenir l’Homme de la race primordiale qu’il était avant de commencer à mésuser de son libre-arbitre.
L’homme doit retrouver sa conscience cosmique…
Nous étudions votre planète de plus en plus près depuis vos années 1934 – 1947, période au cours de laquelle nous pres­sentions les futurs projets de vos sciences. Les recherches qu’ont faites vos hommes de science depuis cette période ont aggravé les choses. Un processus important de déstabilisation s’est déclenché au niveau des éléments magnétiques de votre globe; des réactions chimiques en ont découlé et sont en train de s’accélérer jusqu’à atteindre un point de non-retour si les diri­geants des corps scientifiques des Nations de votre monde ne réagissent pas d’ici vos années 2 200. Après il sera trop tard.
Les radiations que vous avez créées ont déclenché le signal  » côte d’alerte  » de nos ordinateurs. Ces radiations détruisent les éléments bio-chimiques et bio-physiques des cellules vivantes et des cristaux molécu­laires de la matière inerte et vivante au niveau des noyaux ato­miques.
A la suite de ce processus, des mutations cellulaires vont s’effectuer de plus en plus fréquemment sur les êtres hu­mains de votre planète. Ces mutations ont déjà commencé depuis une vingtaine de vos années, mais à une fréquence en­core non alarmante. Toutefois, depuis les cinq dernières de vos années ce processus s’accélère dangereusement.
Votre civilisation peut arrêter le processus en marche en suppri­mant très rapidement toute création de radio-activité de tous ordres, y compris les appareillages radiographiques et votre système de télévision que tous les enfants et femmes jeunes capables de procréer doivent cesser de regarder. Il ne vous reste plus que quarante de vos années pour suivre efficacement nos conseils et faire un retour aux sources naturelles de la Vie, ceci très rapidement. Sans cela, vous êtes appelés à subir une période de plusieurs millénaires du plus atroce des cauche­mars vécus par l’homme de cette planète. Nous savons de quoi nous parlons pour avoir rencontré plusieurs planètes contaminées, au cours de nos voyages intersidéraux. C’est un souvenir que nous ne pouvons oublier… »

12 octobre 1979-23h00.
 » . . Nous matérialisons des sphères micro-énergétiques à l’intérieur même de la matière constituant votre planète, afin de situer les points où nous devons installer nos appareils de régulation des séismes affectant les couches techtoniques de votre monde.
Nous avons effectué souvent cette opération sur de nom­breuses planètes en catastrophe. Nous pouvons nous tromper, cela nous est déjà arrivé plusieurs fois, mais nous pouvons tou­jours rattraper nos erreurs grâce à notre science très avancée et très complète. le fait d’avoir été nommés  » Anges  » dans les temps antiques, les fait gentiment sourire quant à l’aspect par trop mystique de cette définition… »

lO mai l98O-23h10.
 » . . Nous savons depuis fort longtemps que les multiples transports de la pensée se font par induction de particules cosmiques simples que vos savants pressentent mais n’ont pas encore découvertes et dont nous avons le contrôle presque parfait en ce qui concerne la direction, la sélection, la vitesse et les fréquences vibratoires.
Les contactés et tous les êtres humains réceptifs de votre planète reçoivent les impulsions de ces particules cosmiques simples qui véhiculent nos pensées et nos concepts de paix, de fraternité et d’amour universel.
Nous utilisons le même procédé quelque peu modifié pour contrôler votre énergie nucléaire.
Dans un précédent message, nous t’avons informé que nous avions le contrôle de votre énergie nucléaire. Nous savions que tu ne pouvais concevoir ce contrôle que par l’application de systèmes scientifiques très élaborés. Nous te signalons, afin que tu en transmettes l’information à tes semblables, que nous effectuons ce contrôle uniquement par une influence psychique ayant une action sur la matière. Il nous suffit de concentrer notre pensée sur l’accélération, la décélération ou la neutra­lisation totale de toute désintégration radio-active.
Nous pouvons donc effectivement contrôler la désinté­gration isotopique par la concentration de notre pouvoir men­tal, ceci étant valable autour et sur votre planète. Nous sommes aidés pour cela par nos puissants amplificateurs d’ondes psy­chiques fixés à bord de nos plus grands vaisseaux interstel­laires et de ceux judicieusement installés sur votre planète.
Nous sommes donc prêts à limiter considérablement les dégâts dans le cas d’un effet catastrophique de réaction en chaîne à partir d’un éventuel conflit nucléaire de votre part ou de vos énergies nucléaires domestiques.
Nous t’informons que nous venons de vérifier les implanta­tions d’usines nucléaires situées en différents lieux de la contrée où tu vis.
Nous sommes atterrés de constater que presque toutes ces installations sont dangereusement situées sur des failles géo­logiques précaires et que les structures de construction de ces installations sont insuffisantes pour assurer la sécurité des êtres humains en cas d’accident.
Pour vous donner une comparaison, vos installations de pro­duction d’énergie nucléaire peuvent se comparer à la cons­truction d’une cuve de deux kilomètres cubes construite en papier fin destinée à contenir de la nitroglycérine, ce puissant explosif que vous avez inventé sans en mesurer le véritable danger
Vous faites avancer votre science de façon inconsidérée en n’ayant aucun respect pour la Vie humaine. Vous êtes, à nos yeux, des enfants qui s’obstinent à manipuler des forces qu’ils savent ne pas pouvoir contrôler totalement.
Paix en toi. Nous te suivons dans ton action. »

2 juillet 1980- 19 h 23.
 » . . Ce que la plupart des témoins de votre planète ayant été en contact avec nos sphères lumineuses parlantes, appel­lent « boules parlantes », est la cristallisation semi-matérielle de certains de nos « corps subtils ». Nous utilisons ce procédé de sublimation de nos êtres pour faciliter la téléportation ins­tantanée. Cela nous est très facile, compte tenu que l’esprit crée et commande la matière.
Tu ne l’as jamais su, mais nous avons utilisé pour toi un procédé quelque peu identique, non visible de l’extérieur et de l’intérieur. Ce procédé supprime ce que vous appelez à tort le Temps. Ces sphères, qui sont une partie de nous-mêmes, se créent à partir de la force de nos pensées, vibrant à des fré­quences très particulières que vous ne sauriez encore atteindre, s’apparentant quelque peu à ce que vous nommez « voyage astral ».
Nous concentrons, amplifions et émettons ces forces psychiques au moyen de l’appareillage que nous t’avons per­mis de voir en flash. Dans votre langage scientifique, vous pourriez appeler cet appareillage : transmutateur à ondes courtes. Celui-ci permet la matérialisation et la dématéria­lisation de certains de nos corps subtils dans le temps et dans l’espace, selon les dimensions à prospecter Nous utilisons la forme sphérique pour des raisons précises et impératives que vous ne pourriez comprendre, mais dont l’une est la suivante :
 "le volume sphérique est mathématiquement le volume idéal le plus efficace à la concentration énergétique de la force psychique à utiliser".
Cette forme sphérique est produite par des trains d’ondes mentales que nous captons dans les schémas de procédures constructives des structures atomiques de la matière à tous les niveaux de fluidité. L’infiniment petit et l’infiniment grand étant identiques et intimement liés entre eux, les molécules de cristallisation sphérique qui produisent la matérialisation de nos corps subtils leur ressemblent, d’où la forme sphérique de nos énergies parlantes et porteuses. A bientôt.  »

27 juillet 1980-23 h 10.
 » . . Beaucoup de tes semblables se sont posé des questions sur notre façon de vivre dans la sagesse, dans la connaissance cosmique et dans une notion très poussée de l’Amour Universel.
Ils se demandent souvent depuis combien de temps nous avons atteint ce degré d’évolution. En vérité, s’il nous fallait le dire, nous serions très embar­rassés, car nous croyons sincèrement que nous avons atteint ce degré d’évolution depuis (ce que nous aimons vous enten­dre dire, car nous trouvons l’expression très belle) la Nuit des Temps. Mais nous n ‘avons aucun mérite ; cela fait partie de notre vie, comme pour vous la fonction respiratoire.
Mais aussi et surtout, nous nous sentons infiniment petits par rapport aux êtres supérieurs que nous connaissons et qui sont nos Maîtres, nos guides et nos instructeurs. Le nombre de sphères aux vi­brations supérieures qui sont « au-dessus » des nôtres est infini comme le volume et l’espace cosmique qui nous entourent. Nous ne pouvons nous situer sur l’échelle hiérarchique des niveaux d’évolution par rapport à ce qui est au-dessus et au-dessous de nous.
Nous savons seulement que notre mission est d’évoluer et de faire évoluer tous les éléments de la Création vers le Grand Constructeur de toutes choses. Nous ne nous sentons absolument pas supérieurs par rapport à vous et à tant d’autres sphères que nous devons aider, car nous savons que si vous le vouliez vraiment, vous pourriez instantanément nous rejoindre sur tous les plans. Sur le plan cosmique il n’est point de supérieurs, il n’est point d’inférieurs. Il n’est que des êtres qui retardent leur évolution par manque d’Amour.
Le fait de n’avoir aucun mérite à avoir atteint ce que vous appelez un certain niveau élevé d’évolution est dû à ce que nous avons la faculté, à tout moment de notre vie dans ce que vous appelez le  » Présent « , de consulter ce que certains ini­tiés de votre planète appellent  » Les Annales Akashiques « . Par ce moyen, nous rectifions constamment le cours de notre comportement et ceci depuis un nombre considérable de mil­liards de vos années. Mais pour en arriver là, depuis ce temps incommensurable, c’est volontairement que nous avons décidé de respecter la loi d’Amour sans laquelle il n’est point d’évo­lution, sans laquelle il n’est point de vraie vie.
Nous vous aimons et nous voudrions pouvoir vous faire comprendre cette loi sans enfreindre la loi du libre-arbitre vous faire comprendre que si seulement l’un de vous le voulait vraiment, c’est instantanément que lui serait donnée la connais­sance. La connaissance cosmique des choses et des êtres par la puissance de l’Amour Universel.
Cet Amour, certains d’entre vous le possèdent, mais ils ne peuvent et ne veulent le montrer, car vos semblables le refuse­raient; ils ne sont pas encore prêts, et ce manque de prépara­tion les aveugle au point de ne pas voir où l’amour se trouve, dans quels yeux il brille et supplie en vain.
A ceux d’entre vous à qui il a été donné de comprendre parfaitement la loi d’Amour, nous disons: ne perdez pas pa­tience, continuez de montrer et de donner l’Amour à chaque minute de votre vie ; car bientôt, très bientôt, des changements vont avoir lieu dans le coeur des hommes et la satisfaction sera grande pour vous ; vous serez récompensés de tout l’Amour que vous aurez donné, car il vous sera rendu au centuple. A très bientôt.  »

20 novembre 1980 – 3h45 du matin.
 » . . Vous vivez à l’intérieur de la Pensée créatrice de l’Energie pure et intelligente, que vos religions ont appelée Dieu.
Sur le plan de la description matérielle scientifique, cette Pensée créatrice cosmique est d’ordre chimique et est iden­tique, en tant qu’élément électrochimique, au cerveau humain qui est créé à l’image de l’énergie centrale (Dieu).
Le processus de fonctionnement électrochimique de la pensée humaine est strictement identique au processus élec­trochimique de fonctionnement de l’élément central.
Celui-ci crée par Amour de perfection toujours croissante et par né­cessité vitale d’éternité dans la Création perpétuelle de la pensée cosmique dont chaque être vivant est un élément pré­pondérant, agissant sur le maintien de la forme et de la vie de chaque planète ainsi que de la pensée Universelle vitale cos­mique. L’esprit a créé la matière. La matière devenue vivante en la création de l’homme, rejoindra l’esprit dans l’espace et dans le temps, pour l’éternité, à condition que l’esprit de l’homme dans ses possibilités de choix, ne détruise lui-même l’oeuvre du Grand Constructeur de toutes choses… A bientôt.  »

13 mars 1981- 10h l6 du matin.
 » . . Notre planètoïde artificiel de commandement et de coordination du programme poursuit son itinéraire vers votre planète. C’est à partir de ce planétoïde et de nos deux cents vaisseaux-mères stationnant aux abords immédiats de votre système, que nous allons programmer la dernière phase de votre restructuration sur tous les plans.
C’est aussi sur ce planètoïde que seront reçus les plus sages d’entre vous afin d’y recevoir les connaissances cosmiques nécessaires à leur réinstallation éventuelle sur votre Terre après épuration du négatif y existant. Dès lors, tout sera changé pour vous et vous saurez enfin ce que veut dire Vivre. Votre planète et vous-mêmes, régénérés, serez méconnaissables. Mais cette régénération ne dépend entièrement que de vous. Ne dépend que de votre vouloir d’Aimer et de répandre cet Amour autour de vous. Mais aussi, il faut comprendre Amour et non amour… »

Autres messages et enseignements :

Nul ne doit attenter à la liberté d’autrui. C’est l’une des principales lois cosmiques.
Une plante qui s’appelle "prêle" et qu’on trouve partout dans le monde guérit le cancer.
Les extraterrestres de Véga se nourrissent, entre autre, d’un aliment qui se présente sous la forme d’un parallélipède rectangle de douze centimètres de long sur six centimètres de large et deux centimètres d’épaisseur. Cet aliment a l’aspect d’un bloc gélatineux transparent. Il est frais et a très bon goût. Les Extraterrestres de Véga en sont très friands. Cet aliment a des qualités nutritives considérables. Protides, glucides et lipides y sont contenus de la façon la plus équilibrée afin de maintenir un fonctionnement du métabolisme capable de faire vivre un être humain dans l’espace de façon permanente.
Le savoir scientifique des hommes de la Terre n’est apparu qu’à cause de la perte des pouvoirs psychiques colossaux qu’ils détenaient initialement.
Le cycle de réincarnation d’un être humain est de 72.000 ans.
Prenez un tiroir : remplissez le de sphères translucides de cinquante centimètres de diamètre. Lorsque le fond du tiroir est plein jusqu’à ce que les sphères se touchent, déversez une autre couche de sphères identiques qui viendront tout naturellement se loger dans les espaces libres où elles seront bien calées en surplomb et entre trois autres sphères.
En fonction de la hauteur du tiroir, faites cela autant de fois que vous le pourrez. Cela fait, observez ce que vous venez de réaliser. Vous avez là une représentation stylisée et approximative de la structure d’une infime partie du cosmos, chaque sphère représentant un univers aussi grandiose que le nôtre. A l’intérieur de chacun de ces univers gravite un nombre incalculable de soleils comme le nôtre, autour desquels tournent de nombreuses planètes habitées par des êtres humains comme nous.
Entre les univers, comme entre vos sphères translucides, existent des "vides" qui sont des zones de compression de l’espace-temps. Ces vides se comptent au nombre de un pour cinq univers. Les vaisseaux spatiaux extra-universels utilisés par les humanités extra-terrestres scientifiquement et hautement évoluées, empruntent ces "vides" pour voyager d’un univers à un autre, ou bien d’un bout à l’autre de la Création ou d’une galaxie à des vitesses dépassant toute imagination. Ils effectuent cela sans utiliser l’énergie produite par le "mobile" en fonctionnement, c’est-à-dire le vaisseau. Le déplacement d’un mobile extra-universel se fait par opposition des forces répulsives colossales produites par le mouvement d’expansion des univers.
Seul l’homme ayant développé en lui la loi d’Amour pourra acquérir la Connaissance.

Messages reçus par l’auteur du site :

 » Nous utilisons la propulsion temporelle pour les petites vitesses et la propulsion intemporelle les grandes vitesses « .

Les Extra-terrestres dans le passé :
A une époque très lointaine se situant entre le commence­ment de l’Univers et la première glaciation de la Terre, les civi­lisations humaines, disséminées dans les multiples univers cos­miques, étaient scientifiquement très évoluées.
Elles avaient acquis cette évolution scientifique dans le plus profond respect de la nature et dans la sagesse, sans laquelle il n’est point d’évolution scientifique, spirituelle et morale possible.
En ce temps-là, ces civilisations connaissaient la jeunesse permanente et une très grande longévité, par la régénération cellulaire spontanée..
Ces hommes savaient créer la matière inerte et la matière vivante, grâce à la découverte d’énergies naturelles colossales prélevées dans le cosmos tout entier et traitées scientifique­ment.
Ils développèrent leur civilisation en collaboration étroite avec la Nature et firent croître leurs sciences avec Amour vers l’avenir positif de leur espèce, alors prodigieusement puissante.
Ils connaissaient et avaient la maîtrise parfaite de la gravi­tation et de l’anti-gravitation. Ceci leur permit d’effectuer des voyages cosmiques, de découvrir d’autres galaxies, de rencon­trer d’autres mondes, d’autres civilisations.
Ils connaissaient également les principes de la lévitation par concentration et projection des ondes électro-statiques et magnétiques des planètes. Cela leur permettait ainsi d’effec­tuer sans aucune difficulté toutes les manutentions les plus lourdes.
L’homme d’aujourd’hui serait étonné de voir la facilité avec laquelle ils soulevaient et dirigeaient avec précision des blocs de pierre de trente mètres de long, vingt mètres de large et dix mètres d’épaisseur. Ils soulevaient ces blocs à plus de deux cents mètres de haut. La commande de ces manipulations se faisait par l’intermédiaire d’un seul homme, au moyen d’un petit appareil électronique très spécial, de la dimension d’un de nos téléphones actuels. Ils accomplissaient des prouesses au niveau de l’assemblage de tels blocs avec une extrême précision.
Ils avaient la maîtrise des ondes vibratoires, avec lesquelles ils effectuaient tous les travaux pénibles, salissants et dange­reux pour eux et tout ce qui vivait.
Ces hommes voyageaient aussi dans l’espace-temps.
La « télévision » était très perfectionnée. Le  » téléspecta­teur  » vivait au milieu du programme de son choix. Les program­mes télévisés étaient en relief et en couleur, tridimensionnels, multi-sensitifs et multiphoniques. La perception des programmes se faisait par un effet électromagnétique agissant au niveau du cortex cérébral.
Les êtres de ce temps voyageaient dans le cosmos, afin d’aug­menter leurs connaissances et de faire profiter des résultats de leur science les espèces humaines qu’ils rencontraient sur leur passage.
Une très importante expédition fut organisée par l’une de ces civilisations extra-terrestres partie de la Terre avant la première glaciation. Ses représentants revinrent dans notre galaxie et retrouvèrent notre système solaire qui avait bien changé. Ils plantèrent les bases de l’expansion de leur espèce sur différentes planètes de notre système. Tout d’abord Saturne, puis Vénus, Mars et le satellite naturel de la Terre, la Lune. Celle-ci fut aménagée en station d’observation servant à surveiller la Terre, alors en période de glaciation. Que s’était-il passé pendant leur absence de plusieurs millions d’années? Il n’y avait plus que de l’eau à sa surface et celle-ci n’avait plus qu’un seul des satellites na­turels qu’elle possédait avant.
Le potentiel scientifique et technologique de ces êtres leur permit d’accélérer la fin du processus de glaciation. ils traitè­rent donc artificiellement l’épaisse couche de nuages entourant notre planète de tous côtés, afin que le rayonnement généra­teur de vie du Soleil l’atteigne et que la vie minérale, végétale et animale réapparaisse à sa surface comme dans les mers.
Ce travail colossal de transformation d’une planète dura plu­sieurs centaines d’années avant que ces voyageurs de l’espace puissent organiser leur installation sur la Terre.
Ils déposèrent sur celle-ci des races d’êtres humains peu évolués, prélevées sur d’autres planètes ayant été frappées par de gigantesques cataclysmes naturels et artificiels.
Cette importation humaine explique les différences de races, de couleurs et de mœurs.
Pour rééduquer les hommes importés sur la Terre, il a fallu beaucoup de temps. Il fallait les modeler, les  » recréer  » à l’image biologique, physiologique et intellectuelle de leurs Maîtres éducateurs qu’ils vénéraient comme des  » Dieux venus du ciel  » leur apportant la Vie, le bien-être, la beauté, la dignité humaine et les connaissances.
Plusieurs milliers d’années après la fin de la rééducation de ces hommes importés, ceux-ci formèrent à leur tour de puis­santes civilisations.
Cependant, grisées par l’immense connaissance qu’elles avaient acquise, ces civilisations ne tardèrent pas à montrer des divergences de vues quant à l’utilisation des sciences dé­couvertes. Peu à peu, au fil du temps, les Terriens montrèrent des intentions nettement belliqueuses envers leurs Educateurs de toujours.
Voyant que l’homme n’agissait pas en fonction des lois régissant l’harmonie universelle, les Extra-terrestres de Véga conçurent un plan de neutralisation, consistant à cacher et à effacer la sommes des connaissances acquises ainsi que le matériel scientifique, dans l’unique et gigantesque continent existant alors sur la Terre. Celui-ci commençait progressivement à devenir un vé­ritable  » enfer  » de feu et de sang.
Les Extra-terrestres de Véga décidèrent enfin de partir de cette planète. Mais avant cela ils laissèrent cinquante mille de leurs hommes en sous-sol, dans le but de surveiller et d’aider secrètement les humains décadents restant en surface en enfreignant les lois de la vie.
Ces hommes décadents qui, avec l’aide des Extra-terrestres de Véga et malgré les différences de races, étaient arrivés à faire les Etats-­Unis du Monde, continuèrent à régresser. Ils firent rapidement usage de ce qui leur restait encore de leur haut savoir scienti­fique, pour déclencher une guerre d’une telle puissance, que l’aspect physique et chimique de la planète en fut changé.
Les répercussions de cette guerre se firent ressentir pendant près de cinquante mille ans. Le peu de survivants, contaminés et en mutation biologique et génétique, seraient retombés au rang d’animaux presque sauvages, n’eût été la survivance d’une insi­gnifiante étincelle de la mémoire du passé. Tel un film effrayant retraçant le cataclysme planétaire, ces rescapés gardèrent en mémoire le souvenir d’enfer de l’unique continent de la Terre ravagée par les séismes, Ceux-ci avaient fendu ce continent en de multiples morceaux qui dérivent encore de nos jours, et dont les plus gros sont nos cinq continents actuels. La mé­moire de cet épouvantable passé sommeilla pendant de longs millénaires avant que les malheureux rescapés (période dite préhistorique) commencent à se réorganiser en créatures hu­maines relativement décentes.
Entre-temps, de générations en générations, les tout pre­miers éducateurs et les quelques milliers de "Terriens d’im­portation" partis avec eux vers d’autres systèmes planétaires s’adaptèrent très bien aux éléments de ces nouveaux mondes et y installèrent de brillantes civilisations. Quatre-vingt mille ans terrestres après la réinstallation sur ces nouveaux mondes, un retour aux sources instinctif se fit sentir au cœur des descendants des Terriens sages partis avec les Extra-terrestres de Véga. 
Ils décidèrent de retourner sur la Terre pour y renouer des relations pacifiques avec ceux qui y étaient restés,
De nouveau, une très importante expédition s’en revint donc sur Terre pour y fonder une nouvelle civilisation sur d’autres bases. Ces hommes trouvèrent donc, à leur arrivée, une planète bouleversée, où l’unique continent était  "éclaté" en plusieurs morceaux, mais sur lesquels la faune et la flore avaient très largement repris leurs droits et où les ruines et la radio-activité avaient disparu.
Ils s’installèrent en plusieurs points du globe. Là, peu à peu, ils rencontrèrent les descendants des survivants ayant échappé à la destruction presque totale. Leur niveau intellectuel était descendu si bas qu’il fallut les rééduquer car ils avaient amorcé un processus d’involution.
A l’image de leurs anciens éducateurs, les anciens  "Ter­riens" revenus ré-enseignèrent la sagesse, l’amour entre les peuples et les connaissances perdues à ces malheureux.
Hélas, ces nouveaux éducateurs ne purent terminer leur tâche d’enseignement car ils ne purent survivre longtemps sur leur planète  "d’origine" tant les éléments de celle-ci s’étaient modifiés depuis le cataclysme et tant ils s’étaient modifiés eux-mêmes au cours de leur séjour prolongé aux confins de la ga­laxie depuis presque une centaine de milliers d’années. Après leur retour sur Terre, en un seul centenaire, ils furent sur leur déclin et s’éteignirent sans pouvoir repartir.
Pour préserver l’initiation, ils eurent tout de même le temps de procréer à contre-cœur avec les descendants des contami­nés qui continuèrent, de façon très imparfaite à initier leur descendance.
Hélas, l’étincelante nouveauté de l’initiation scientifique l’emporta une fois de plus sur le respect de l’initiation spirituelle et morale. 
Cela favorisa d’autres destructions humaines par de multiples guerres nucléaires et autres, réduisant chaque fois tout à zéro, détruisant en totalité l’une des planètes de notre système, la dixième, et endommageant très gravement notre satellite naturel, la Lune.
Juste avant cette nouvelle période de conflits et conformé­ment au programme préétabli, les survivants des descendants des cinquante mille éducateurs secrètement cachés en sous-­sol, remontèrent en surface pour voir si l’Homme y était deve­nu raisonnable. 
Voyant qu’il n’en était rien, ils quittèrent la planète en laissant le matériel et les connaissances premières dans le sous-sol des cinq continents où ils sont stockés depuis plus de cent mille ans. 
Ils regagnèrent la plupart de leurs an­ciennes bases, c’est-à-dire : la Lune (où ils reconstruisirent leurs bases détruites), Jupiter, Saturne, et Vénus.
Depuis le retrait des représentants de cette civilisation venue du ciel, ceux-ci et quelques éducateurs de Véga, font des ap­paritions périodiques, pour observer et protéger la Terre contre d’éventuels conflits irréparables.

Merci Merci Monsieur Monnet pour votre Témoignage et votre expérience.
Bruno Grondin

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca
Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Aux Portes du Temps
http://contactmondialextraterrestres.hautetfort.com/ 

1 commentaire:

  1. ça aussi c'est très brulant et très interessant à vos libres arbitre et votre petite voix pour faire la part des choses belle journée
    http://www.blogdelazare.com/2016/06/neil-keenan-la-nouvelle-republique-us-est-une-imposture.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !