jeudi 16 juin 2016

Peter Schiff : L’effondrement arrive !

Peter Schiff : L’ensemble de l’économie a implosé…. l’effondrement arrive !


 



Retour avant 2008, Peter Schiff avait été sévèrement critiqué et moqué par rapport à ses prévisions sur un effondrement économique qui se profilait. 
Notamment, Peter Schiff avait averti que les dépenses des consommateurs étaient excessives, que les actions étaient survalorisées et que les pratiques laxistes d’octroi de crédit conduiraient à l’explosion du système bancaire. 
Plutôt que de prendre en compte ses avertissements, les plus importants journalistes avaient tenté de le discréditer parce qu’il ne suivait pas la propagande officielle. 
Peu de temps après, bien sûr, tout ce qu’avait annoncé Peter Schiff s’était vérifié et une grande partie du désastre qu’il avait anticipé s’était matérialisé.
Aujourd’hui, Peter Schiff continue de soutenir que l’économie est sur ​​une pente déclinante et que cette fois-ci, ce processus ne s’arrêtera pas. 

Toutes les mesures d’urgence mises en place par le gouvernement après le krach de 2008 n’ont servi qu’à gagner un peu de temps. 
Cette lumière au bout du tunnel que les dirigeants promettent, lorsqu’ils évoquent la reprise, Peter Schiff l’a parfaitement bien expliqué, c’est en fait un train lancé à plein vitesse qui fonce sur nous. 
Et si les prévisions qu’il vient de livrer lors de son dernier entretien sont aussi précises que celles qu’il avait partagées en 2007, le train est sur ​​le point de dérailler.


http://media.wallstreetdaily.com/promo/TAO/0116/RealCrashBook.png


Nous sommes ruinés. 
Nous sommes archi endettés. 
Nous avons vécu une énorme mutation de l’économie américaine. 
Regardez maintenant tous les Américains qui dépendent des bons alimentaires (Food stamps), qui sont invalides ou au chômage.
L’ensemble de l’économie a implosé… 

Nous n’avons pas encore atteint le fond puisque nous sommes en mesure d’aller plus loin dans l’endettement. 
Mais l’effondrement arrive.
Fondamentalement, l’Amérique est dans une situation bien pire et bien plus grave qu’elle ne l’était avant le krach de juillet 2007. 

Avec une dette publique nationale qui n’arrête pas de croître et une impression monétaire illimitée (4500 milliards de dollars imprimés entre 2008 et 2014 et la Fed maintient toujours un biais accommodant en continuant de réinvestir les tombées obligataires arrivant à échéance) et ne reposant sur aucune valeur tangible, l’effondrement n’est plus qu’une question de temps.


http://i.gr-assets.com/images/S/photo.goodreads.com/hostedimages/1461400066i/18861625._SX540_.jpg


Selon Peter Schiff, bien que les statistiques du gouvernement prétendent que les américains épargnent encore et que les consommateurs semblent capables de dépenser, l’américain moyen est effectivement endetté. 
Mais la plupart des gens ne réalisent même pas ce qui se passe :
J’ai lu une statistique … l’Américain moyen détient moins de 5000 dollars… c’est pathétique … nous sommes fondamentalement ruiné… mais en réalité, c’est bien moins que ça… 

Effectivement, si vous ramené la dette publique par habitant, l’Américain moyen est endetté puisque que le gouvernement a emprunté en son nom plus d’argent qu’il n’est capable de rembourser…
Ce qui se passe correspond à peu près à ce que nous avions prévu. 

Je ne vois pas à partir des données actuelles une quelconque réelle reprise économique, et certainement pas aux États-Unis.
Nous dépensons toujours plus d’argent, non pas du fait que nous générons plus de richesses mais parce que nous nous endettons toujours plus. 

Nous utilisons cet argent emprunté pour consommer et il y a donc un sentiment de richesse momentané puisque nous dépensons tout cet argent … mais il faut savoir régler les factures.
Et le moment où il faudra payer la note arrive. 

Actuellement, les taux d’intérêt sont maintenus à zéro, ce qui permet d’atténuer la charge de la dette, même si il est impossible de la rembourser… au moins nous pouvons l’entretenir… 
Mais une fois que les taux d’intérêt vont monter alors nous ne pourrons plus l’entretenir et encore moins la rembourser.
Et ensuite, ce sera la fin de la partie.


http://d.gr-assets.com/books/1344318055l/13167154.jpg


Le problème, bien entendu, c’est que personne n’a de réelle influence sur l’opinion publique, comme nos élus ou les médias, qui ne feront rien. 
Ils continuent comme si de rien n’était jusqu’à ce qu’une fin brutale et irréversible arrive, et toute personne qui ira à l’encontre de la propagande officielle sera tout de suite cataloguée de négatif ou d’extrémiste et donc discréditée.
Mais dénigrer ceux qui tirent le signal d’alarme ne changera rien au résultat final :
Nous allons avoir une crise … “Il y aura toujours des gens pour vous dire qu’une montre cassée donne toujours 2 fois l’heure par jour … et qu’à force d’anticiper une crise, elle finit par arriver”… mais vous devez vous demander pourquoi ils le disent ?
Si vous prenez du recul sur ce que moi et Ron Paul avons dit … Et sur ce qui se produit actuellement … On ne cherche pas à anticiper des choses négatives dans le but d’être négatif et puis lorsque cela se produit, nous ne cherchons pas la reconnaissance et du crédit par rapport à ce qu’il se passe.
Si l’on revient en arrière pour faire le bilan de nos prévisions, cela confirme que nous avions raison … malheureusement nos opinions sont minoritaires … et les gouvernements ont tout intérêt à ignorer ces opinions parce qu’ils veulent que rien ne bouge, car ils sont la cause du problème. Ils ne veulent pas reconnaître qu’ils sont responsables de l’émergence des problèmes actuelles. 

Ils ne veulent pas admettre que le problème est qu’il y a trop d’ingérence et que nous en avons besoin de moins et tout ça, parce qu’ils font tous pour se maintenir au pouvoir. 
Ils ne font rien d’autre que des promesses … ils vous promettent que le gouvernement est la solution à vos problèmes, et non la cause de vos problèmes.


https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/236x/54/75/c7/5475c79ab6c2923ec7c42e2d08dd141f.jpg


Ils ne reconnaîtrons jamais des gens comme Ron Paul pour ce qu’ils disent… mais ils vont essayer de vous discréditer en disant : "Eh bien, cela fait des années que vous rabâchez les mêmes choses négatives et rien de tout ce que vous ne cessez de répéter n’est arrivé."
Mais regardez tout autour de vous. 

Un tas de choses négatives sont arrivées. 
Alors oui, nous n’avons pas encore vu arriver l’effondrement final et complet. 
Mais à quoi bon chercher à savoir quand cela arrivera ? 
Maintenant, il est déjà trop tard pour changer quoi que ce soit à ce sujet.
La réalité est que l’économie américaine est à bout de souffle. 

Les ventes lors du black friday furent pitoyables, certaines des plus grandes entreprises au monde mettent en garde contre le risque d’une récession, et la dette publique américaine va bientôt franchir les 20.000 milliards de dollars.
Tout comme ce fut le cas avant le krach de 2008, tous les signes d’un effondrement sont réunis et bien là. 

Et tout comme ce fut le cas en 2007, les marchés financiers continuent de léviter près des sommets historiques.

Si vous avez été attentif, vous savez ce qui va se passer ensuite.

Sources : shtfplan
http://www.businessbourse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !