vendredi 10 juin 2016

Tim Berners-Lee : Le Web n'est plus un lieu de Liberté !

"Face aux dérives de la surveillance du Web, il faut réagir avant qu'il soit trop tard" déclare le créateur du Web !







 

Face aux dérives de surveillance, Tim Berners-Lee (père du World Wide Web) veut "re-décentraliser" l’Internet et s’associe à une reconquête militante.
Ce n’est pas tout à fait la trajectoire escomptée par les créateurs du Web. 

Mais la perception de l’Internet comme le plus grand réseau de surveillance du monde devient tangible pour Tim Berners-Lee.
Le physicien britannique et père du World Wide Web exprime sa préoccupation et sa colère vis-à-vis du contrôle par des intérêts puissants de son bébé dans une interview accordée au New York Times.
"Le Web contrôle ce que les gens regardent. 

Il crée des mécanismes sur la manière dont les gens interagissent. 
Le Web aurait pu être magnifique mais le cyber-espionnage, le filtrage des sites Web, les recommandations de contenus qui vous emmènent sur les mauvais sites sapent complètement l’esprit d’aider les gens à créer." 


http://hex19.com/storage/article-images/tim_berners-lee_steve_jobs.png?__SQUARESPACE_CACHEVERSION=1318006806534



Tim Berners-Lee vise les agences de renseignement pour la cyber-surveillance (déjà pointées du doigt par Edward Snowden qui a effectué un énorme travail de prise de conscience au niveau mondial) mais surtout la prédominance de grands groupes numériques.
"Le problème, c’est la domination d’un moteur de recherche [Google, ndlr], d’un énorme réseau social [Facebook] et d’un Twitter pour le micro-blogging", assène-t-il. 

Tim Berners-Lee fait partie d’un groupe d’activistes notoires qui se sont rencontrés à l’occasion du Decentralized Web Summit organisé à San Francisco. 

 

Le premier «Decentralized Web Summit».

 

Parmi les experts conviés, Brewster Kahle, fondateur d'Internet Archive et Mitchell Baker, présidente de la Mozilla Foundation
Mais aussi Vint Cerf (vice-président et "chief evangelist" chez Google) et Van Jacobson, tous deux co-inventeurs du protocole TCP/IP et donc d'une des bases d'Internet. 
En tout, et d'après Wendy Hanamura, d'Internet Archive, plus de 300 personnes participent à cette réflexion commune sur l'avenir du Web. 
L’assemblée a débattu des moyens pour "re-décentralisé" l’Internet au nom de la protection de la confidentialité, de la reprise de contrôle du Web et de la sécurité, relate "The Inquirer."


Source : http://www.itespresso.fr/tim-berners-lee-perd-controle-web-reagir-131832.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !