mardi 18 octobre 2016

Divulgation Cosmique 5-9 : Synthèse des infos Spatiales !


Corey Goode fait le point sur les différents Programmes Spatiaux Secrets et les Forces en présence dans notre Système Solaire !

 

Divulgation Cosmique Saison 5 - Épisodes 9

 


David Wilcock : Bien, je suis très heureux de vous revoir. Je suis David Wilcock, comme vous le savez déjà. Vous allez être témoin de choses très sympas. Nous avons décidé de vous faire un traitement spécial, une revue de vie, si vous voulez, de cette dernière année de “Divulgation Cosmique”, certains des moments forts, des plus impressionnants, des plus choquants, des plus incroyables qui ont été abordés tout au long de cette année de discussions avec Corey Goode.
Je sais que vous allez aimer cela. Vérifions-le.

LE COMMANDEMENT DES OPÉRATIONS LUNAIRE

David : Parlez-nous un peu plus du LOC (Commandement des Opérations Lunaires). Tout d’abord, à quoi cela ressemble-t-il lorsque vous y allez ?
Corey Goode : Et bien, vous pouvez voir au premier coup d’œil, que c’est une construction qui a eu beaucoup d’ajouts depuis les années 50. Il est installé dans les cratères d’une région rocheuse et il se fond dans le décor environnant



Quelques parties sont construites sur le roc et très peu sont au-dessus du sol.
David : Oh, d’accord.
Corey : Je n’avais pas accès à la plus grande partie de cette construction. J’ai vu un schéma où on peut voir la forme générale qui ressemble à une cloche, mais je n’ai eu accès qu’aux niveaux supérieurs.
David : Alors, même si cela a la forme d’une cloche, vous ne voyez pas cette forme à la surface de la Lune ?
Corey : Non, c’est comme de regarder par le sommet d’une cloche, le sommet d’une pyramide, vous ne voyez que la pointe de l’iceberg, le reste se trouve en-dessous et s’élargit de plus en plus vers le bas.
David : S’il y a tant de vaisseaux qui arrivent et partent du LOC, et vous dites que c’est du côté sombre de la Lune, comment est-il possible que cela ait pu être gardé secret ? Est-ce que les gens, avec leurs télescopes, ne peuvent pas voir tous ces vaisseaux arrivant et partant de la Lune ?
Corey : Les gens les voient et il y a, une autre base, du côté sombre de la Lune, appartenant à des êtres humains, à un groupe des Programmes Spatiaux Secrets, appelée “Dark Fleet” (La Flotte Noire), et plusieurs personnes voient ces vaisseaux. Je peux vous dire où il y a une autre base de cette flotte. Si vous regardez la Lune comme une horloge, cette base est située à 10 heures.


Plusieurs personnes on vu et filmé de grandes quantités de vaisseaux quittant ou arrivant dans cette région… des astronomes amateurs ayant des caméras vidéos, connectées à leurs télescopes.

C’est quelque chose qui a été vu très souvent.
David : A quel moment le LOC a-t-il été construit ?
Corey : Le LOC a été construit sur une installation nazie qui a été érigée vers la fin des années 30 et 40.
David : Cela remonte à si loin ?
Corey : À aussi loin. Une fois que le pouvoir industriel des États-Unis s’est impliqué, ils ont vraiment commencé à s’y investir et ils ont fait beaucoup de constructions. Mais la construction réelle a vraiment débuté à la fin des années 50.
La Lune est une zone très stricte, une sorte de Suisse géante.
David : Il est étrange que vous disiez que la Lune est une zone neutre du type de la Suisse parce que c’est tout près de la Terre. Si c’est notre Lune, ne devrait-elle pas être notre propriété et ne devrions-nous pas en avoir le contrôle ?
Corey : Non.
David : Cela ne fonctionne pas de cette façon ?
Corey : Non. Si vous regardez une carte de l’Antarctique, vous voyez à quel point elle a été divisée entre tous les pays…



David : Oui.
Corey :… la face cachée de la Lune est aussi comme cela. Toutes ces différentes régions sont la propriété de groupes extraterrestres différents qui y vivent.
David : Vraiment ?
Corey : Il y a certains groupes qui ne s’entendent pas bien et qui se sont combattus il y a de très nombreux milliers d’années. Leurs installations sont à quelques kilomètres les unes des autres.
Et ils sont en paix là-bas depuis des milliers d’années. Il y a une sorte d’accord diplomatique concernant la Lune. Il y a quelque chose de très spécial au sujet de la Lune qui en fait une zone neutre diplomatique.
David : Alors, à quoi cela ressemble-t-il quand vous êtes dans le LOC ? Une fois à l’intérieur, y a-t-il des appartements où vous pouvez aller ? Est-ce qu’il n’y a que des salles de conférences grandes ouvertes avec des chaises ? Que se passe-t-il lorsque vous êtes à l’intérieur ?
Corey : Et bien, jusqu’à récemment, je n’avais jamais été dans la section des VIP. Je n’étais allé que dans les sections où il y a de petits, pas vraiment des appartements, mais des petits logements avec des chambres de 2 ou 4 lits. Les couloirs sont très étroits.
Lorsque vous allez dans la zone des VIP, les couloirs deviennent plus larges. Il y a des panneaux de bois sur les murs, un peu comme du bois de cerisier – de très beaux murs, très haut de gamme. C’est un changement radical quand vous arrivez dans la section des VIP.
David : Pouviez-vous errer un peu partout et essayer de trouver une zone d’accès limité ou aviez-vous une escorte militaire qui vous accompagnait ? Comment cela fonctionnait-il ?
Corey : Et bien, il y a certains endroits où il vous est permis d’aller. Il y a des marques sur le sol, des lignes peintes de couleurs différentes qui vous mènent à différents endroits.
David : Donc, si la ligne rouge vous est attribuée, vous ne faites qu’aller où cette ligne vous mène ?
Corey : C’est exact. Et comme je l’ai dit, je ne suis pas allé… C’est aux niveaux supérieurs que la plupart des choses avaient lieu. Les deux étages suivants abritaient le domaine médical et où certaines choses d’un niveau médical avancé se passaient. Je n’ai jamais été plus loin que ces étages.
Il y a eu récemment quelques personnes qui ont eu une visite guidée et elles ont vu beaucoup plus de choses que moi. Il y a certaines personnes qui sont stationnées là-bas et qui y travaillent, mais c’est plus comme une station de passage. Des gens y vont et viennent tout le temps pour se rendre plus loin dans le système solaire et au-delà dans d’autres stations, d’autres bases, vers leurs vaisseaux d’assignement.


LA SUPER FÉDÉRATION


Corey : Ce que j’ai décrit comme le super conseil de la fédération,…
David : D’accord.
Corey :… c’est une Super Fédération composée d’autres fédérations, de conseils et d’autres organisations et groupes différents.
David : D’où le mot “super”.
Corey : J’ai entendu l’utilisation de “Confédérations”.
David : Bien.
Corey : C’est une sorte d’UN (Nations Unies) géante avec tous ces différents conseils, fédérations, confédérations qui se rencontrent. Il y a quarante groupes principaux avec vingt autres groupes qui sont là assez souvent, mais pas tout le temps.
Maintenant, ces groupes sont plus de type humain et leurs bases sont principalement sur la face cachée de la lune, sur les lunes de certaines géantes gazeuses, spécialement Saturne, à tel point qu’il y a des zones autour de certaines lunes de Jupiter et de Saturne où nos vaisseaux sont complètement interdits d’accès dans les alentours. Et c’est dans notre propre système solaire que ces zones sont interdites.

David : Par nos ‘vaisseaux’ vous voulez dire la faction des Gardiens Solaires?
Corey : Le Programme Spatial Secret.
David : Bon. Quelque soit la faction c’était…
Corey : Tous ceux du Programme Spatial Secret de la Terre ne sont pas autorisés. Aucun vaisseau spatial de la Terre n’est autorisé jusqu’à une certaine distance de ces lunes.
Il y a 22 programmes génétiques qui sont en cours.

David : Qu’est-ce que cela veut dire? Qu’est-ce qu’un programme génétique ?
Corey : Des programmes où ils mélangent leur génétique et manipule notre génétique. L’information a été présentée pratiquement comme si, en revenant à l’époque de l’université, il y avait 22 travaux de sessions en compétition les uns avec les autres et chacun de ces programmes d’expériences génétiques présentaient leurs informations de cette façon.
Ils étaient en compétition les uns avec les autres. Ils ne travaillaient pas tous… Ils ne travaillaient pas comme cul et chemise et ne travaillaient pas tous ensemble.

David : Est-ce que cela impliquait ces extraterrestres à l’allure humaine…
Corey : Oui.
David :… collant leur ADN avec le nôtre, ce genre de choses ?
Corey : Oui et manipulant notre ADN. Il y avait également un composant spirituel. Ils sont très impliqués par cette partie de l’expérience. Cela n’est pas seulement le fait qu’ils faisaient cette expérience sur nous. Ils font également partie de cette Grande Expérimentation.
David : Ont-ils un objectif ? Pourquoi font-ils cela ? En quoi sont-ils concernés ?
Corey : Je ne le sais pas. Je ne sais pas s’ils font cela simplement parce qu’ils le peuvent, s’ils essaient de créer un super-être mais beaucoup de cela n’est pas… Pourquoi essaieraient-ils de créer… mélanger leurs meilleurs gènes ensemble et ensuite, nous manipuler afin de nous faire chuter ?
David : Depuis combien de temps ces programmes sont en cours ?
Corey : Sur les 22 différents programmes, leur début est variable mais la manipulation génétique de ce que nous sommes remonte au moins à 250.000 ans.
David : Waouh !
Corey : La durée de ces différents programmes varie de 5000 ans jusqu’à… Ils ont tous une durée de temps différente.
David : Cela ne semble pas être quelque chose que notre Gouvernement secret de la Terre ou notre gouvernement élu voudrait que ces gens fassent. Pouvons-nous les arrêter ?
Corey : Je ne le pense pas. Je veux dire, c’est une chose à laquelle nous avons supplié de participer et nous avons récemment pu siéger et prendre part à la discussion.
David : Alors est-ce que ce sont des extraterrestres orientés négativement ou sont-ils plus neutres – pas vraiment de type bienveillant ?
Corey : Cela dépend des points de vue. C’est une somme de… C’est un point de vue. C’est difficile de dire que ce groupe est positif, ce groupe est négatif parmi tous ces groupes, parce que ce qu’ils font, ils le voient de façon positive.


LES BASES LUNAIRES

Corey : Cela va être bouleversant d’apprendre qu’il y a de vastes infrastructures partout dans le système solaire : cela va des opérations de minage d’astéroïdes dans la ceinture, ou de lunes et de planètes afin d’extraire des matières premières ; en passant par des complexes industriels qui produisent de la technologie ; pour finir par des colonies d’êtres humains qui travaillent dans ces complexes et développent cette grande machine industrielle à travers tout notre système solaire.
David : De quelles lunes parle-t-on ? De combien de lunes dans notre système solaire – parce qu’il y a beaucoup de lunes dans notre système solaire.
Corey : Oui.
David : Il y en a au moins 100.
Corey : Tout à fait. Il y en a plus que 100.
David : D’accord. Depuis quand cela date-il et dans quelles mesures cela s’est-il étendu avec le temps ? Quelles ont été les lunes les plus précocement conquises ou celles où on a pu atterrir ?
Corey : Tout cela est diplomatiquement très complexe parce que beaucoup de lunes sont interdites à tout le monde car ce sont des territoires diplomatiques – ‘possédées’ par certains de ces 40 ou 60 groupes.
David : De la Super Fédération.
Corey : Des gens de la Super Fédération – spécialement aux alentours de Saturne.
David : Vraiment ? Saturne a beaucoup de lunes.
Corey : Oui, oui. Mais il y a beaucoup d’activités autour des lunes de Jupiter.
David : Des allemands et des gens de l’ICC (Conglomérat des Entreprises Interplanétaires)?
Corey : Hum, hum. Et Uranus et la ceinture d’astéroïdes.
David : Jacob, mon initié du programme spatial, dont j’ai déjà parlé, m’a raconté que certaines de ces lunes auraient l’intérieur en forme géodésique – disons, comme un dodécaèdre – de faces pentagonales avec des arbres et des terres habitables. Comme si tout l’intérieur était creux. On peut piloter son appareil tout le long jusqu’à un certain point, et ensuite vous faites un tour et vous voler de cette façon.
C’est comme si à l’intérieur c’était presque comme un monde paradisiaque. Pensez-vous que cela pourrait être ce qui se passe dans une des lunes de Saturne ? Que c’est construit à l’intérieur ?

Corey : Hu-humm.
David : Avez-vous lu ce type d’informations ?
Corey : Oui.
David : Vraiment ?
Corey : Et j’ai vu des informations dont j’ai essayé de rester éloigné. Tout cela est si incroyable mais notre lune est également un corps artificiel.
David : C’est quelque chose que m’ont dit pratiquement tous ceux qui sont bien informés et à qui j’ai parlé.
Corey : Elle est bloquée en orbite autour de la Terre par une sorte de rayon technologique. Ils ont trouvé le champ d’énergie qui va profondément dans la Terre et il va bien plus loin que celle-ci, je crois, et il augmente de quelques centimètres tous les certains nombres d’années.
David : Vous dites que cela n’est pas normal pour une lune ?
Corey : Absolument pas. La densité de la Terre et l’effet de la gravité dans l’espace-temps, crée un champ de torsion rotatif qui tord l’espace-temps mais qui n’est pas suffisant pour garder captif quelque chose de cette densité… de ce que les scientifiques disent de la densité de la Lune.
Et à cause de la rotation de la Terre, cela devrait provoquer un effet de rotation sur la Lune.
David : Oh, Waouh !
Corey : Mais la Lune est bloquée. Elle ne tourne pas. Elle est bloquée trop près de la Terre et cela n’est pas quelque chose que celle-ci aurait pu capturer. Aucun des modèles scientifiques sur lesquels j’ai travaillé, dit qu’elle était une partie de la Terre qui aurait été projetée. La Lune est devenue un satellite il y a environ 500.000 ans.


LES BASES SUR MARS

Corey : Les deux premières semences de colonies allemandes qui se sont implantées sur Mars se trouvaient à l’intérieur des premiers 20° des régions polaires. Il y en avait une plus particulièrement que l’ICC avait l’habitude d’étendre et de construire, elle était dans une région très encaissée, à l’intérieur d’un des côtés du canyon et sous la surface de Mars – pas à la surface.


 

David : Vous nous avez dit comment ils ont creusé plus d’espace à l’intérieur de la Terre, avec ce qu’on m’a dit être des bombes nucléaires de type cinquième génération, et où ils créaient simplement une grosse explosion rapide sans aucun résidu de radioactivité ?
Corey : Oui.
David : Celui qui est devenu le pilier principal, était-ce dans l’hémisphère nord ou le sud ?
Corey : C’est dans l’hémisphère nord qu’a été construite la première base principale avec un nom allemand.
David : D’accord.
Corey : C’était une construction de grande envergure. Elle a été construite pour contenir un grand nombre de scientifiques et d’ingénieurs. Et à quelques distances de là, ils ont également construit un complexe industriel pour commencer à produire, je suppose, les éléments dont ils avaient besoin – la technologie dont ils avaient besoin leur est venue des matières premières qu’ils ont extraites de Mars, de lunes et de la ceinture d’astéroïdes.
Ils ont pris ces matières premières et les ont transformées en matériaux utilisables, même en matériaux composites. Au début, ils ont créé ce dont ils avaient besoin dans ces petites usines.
David : Donc au début, quelles technologies désiraient-ils construire ? Quel a été leur essai initial ? Que voulaient-ils faire ?
Corey : Ils construisaient ce dont ils avaient besoin pour s’étendre sur Mars.
David : D’accord.
Corey : Donc, au début, ils fabriquaient seulement ce dont ils avaient besoin pour étendre leurs infrastructures sur Mars.
David : Ont-ils fabriqué du matériel à partir de choses locales, comme vous l’avez dit précédemment, incluant les sacs en Kevlar et en fabriquant du béton sur Terre pour l’emmener sur Mars ? Quelles étaient leurs techniques de construction ? Vous dites que ces installations industrielles leur permettaient de produire ce dont ils avaient besoin.
Corey : Oui, ils construisaient… Les matières premières venaient de l’extraction de Mars, de diverses lunes et de la ceinture d’astéroïdes. Ces matières premières ont été transportées dans les zones industrielles assez loin des colonies et converties en matériaux utilisables. Que ce soit pour être fondues en métaux qui étaient mis dans des colorants ou convertis en des matériaux composites.
David : De quand date la première base stable qui ait duré sur Mars ?
Corey : Je pense qu’ils… aux alentours de 52 jusqu’en 54, quand ils ont vraiment obtenu que les États-Unis signent les accords, et ils étaient déjà bien implantés sur Mars. Ils avaient eu beaucoup de contretemps sur Mars. Ils ont perdu beaucoup de vies.
David : Un peu comme une lutte de 18 ans.
Corey : Oui. C’était… Je veux dire, ils ont vraiment fait le boulot de pionniers sur Mars.
David : Mais ils ont eu plus de succès en construisant des installations d’extraction sur les astéroïdes et les lunes avant de se stabiliser sur Mars ?
Corey : C’était en parallèle.
David : Oh.
Corey : Oui. Une fois qu’ils se sont approprié une zone stable alors ils ont commencé les opérations d’extraction. C’était plus… je suppose, quand un géologue fait le tour d’un endroit en ramassant des roches, relevant des échantillons, se faisant une idée correcte et ensuite marquant certaines zones et réseaux. Je pense que c’était plus des fouilles et se représentait ce qui était sur place. Quand ils ont trouvé certaines choses dont ils avaient besoin, ils ont commencé de petites opérations d’extraction.
On pourrait se croire dans une sorte d’installation navale ou de ce genre. Les zones de quartiers de vie sont marquées avec des nombres. Cela ressemble vraiment beaucoup à une installation militaire.
Nous sommes allés à un endroit où ils devaient réparer une pièce endommagée d’un équipement essentiel et où l’ICC ne pouvait pas faire venir leur personnel dans un temps raisonnable. Nous avons été escortés… on nous a dit de ne faire aucun contact visuel avec qui que ce soit, de ne parler à personne.
Il y avait un mur où les gens accrochaient de l’art. Je veux dire, on aurait dit qu’ils faisaient quelque chose pour la santé mentale des gens afin qu’ils ne soient pas totalement dépressifs ou suicidaires.
David : Certainement.
Corey : Mais les gens avaient l’air décharnés, pâles et presque comme des drones – remplissant seulement leur fonction.
David : Y avaient-ils des photos sympas des ruines d’anciennes civilisations ?
Corey : Oui, de ruines et des photos de zones aériennes, le volcan géant.



David : Le Mont Olympus.
Corey : Le Mont Olympus. Il y a des tubes de lave qui font 10 fois la taille des tubes que nous avons ici.



Corey : Ils sont parfaits pour naviguer ou créer un environnement intérieur et vous pouvez avoir une base rapidement faite. C’est une zone hautement convoitée pour créer des bases.




Corey : Les allemands les voulaient. Plus tard, les groupes de l’ICC – je suppose les groupes du récent programme spatial – voulaient utiliser cette région mais elle était déjà occupée par un autre groupe. Ils étaient nombreux et se sont fièrement défendus.
David : Vraiment ? Savons-nous de quoi ils ont l’air ou quelle est leur forme ?
Corey : Oui. Il y a des traités entre certains de ces groupes. Un des groupes était de type reptilien et l’autre était de type insectoïde.
David : Ce à quoi je m’attendais. Ha, ha, ha.
Corey : C’est une région très convoitée.
David : Alors quand vous dites 10 fois plus grands que nos tubes de lave sur Terre, parlons-nous de 30 km de diamètre, 80 Km de diamètre, du haut jusqu’en bas ?
Corey : Je veux dire, énorme. Plus grand, je veux dire, ils éclipsent chaque caverne ou tube que nous avons ici.
David : Je suppose que vous parlez de la plupart de ceux que nous ne connaissons pas.
Corey : Tout à fait, oui.
David : Parce qu’il y a déjà d’énormes villes bâties dans ces cavernes.
Corey : Cela a à voir avec la taille du volcan, la gravité, la pression barométrique sur Mars, et la façon dont… ils sont énormes.
David : Ils pourraient même mesurer 160 ou 320 km de long du plafond jusqu’au sol ?
Corey : Ce ne sont que des spéculations.
David : D’accord.
Corey : Je n’ai jamais vu de véritables données sur combien de mètres, de yards ou de pieds ils mesuraient.
David : Mais étant donné que certaines villes ici sur Terre, je suppose, peuvent probablement contenir des centaines de milliers de gens, et vous dites que dans ces tubes de lave on peut avoir des millions de gens.
Corey : Il y a des millions d’êtres…
David : Vraiment ?
Corey :… qui vivent dans ces tubes de lave.
David : Waouh! Que font-ils ?
Corey : Ils vivent leurs cycles vie là-bas.


LES GARDIENS SOLAIRES

Corey : Cela a débuté avec la plus ancienne faction que sont les Gardiens Solaires. Ils ont vu le jour à la fin des années 70/80, pendant la IDS – l’Initiative de Défense Stratégique, je crois, que c’est pour cela qu’ils se battaient – juste avant et après Reagan.




David : Quelle la responsabilité première des Gardiens Solaires ?
Corey : Ils surveillaient le système solaire des intrus.
David : Des groupes qui ne faisaient pas partis des 40 de la Super Fédération ?
Corey : Tout à fait. Et également en quelque sorte le contrôle du trafic aérien et spatial. Ils s’occupaient de cela.
David : Est-ce que certains groupes d’extraterrestres ne pouvaient pas s’en mêler et nous envahir avec leurs armes et leur technologie largement supérieures ? Je veux dire, comment un groupe des années 80 pouvait être en mesure de surveiller notre système solaire contre une potentielle invasion ?
Corey : Et bien, ils n’auraient pas été capables de faire face seuls contre une invasion massive mais la plupart des groupes qui traversaient, étaient seulement, peut-être, d’un contre une poignée de vaisseaux. Il y a tellement de groupes qui traversent notre zone.
David : Et je suppose que c’est comme une sorte de guerre de gangs où certains des 40 groupes d’extraterrestres étranges qui ont déclaré que c’était leur territoire, avec leur niveau de technologie quel qu’il soit, le défendrait également contre une invasion.
Corey : Tout à fait.
David : Donc les Gardiens Solaires ne sont pas nécessairement une force tactique. Ils n’ont pas une position de combat d’armes défensives quand vous dites qu’ils surveillent le système solaire. Ou bien, est-ce le cas ?
Corey : Ils engagent le combat avec un petit nombre s’ils doivent le faire mais cela n’a jamais été une grande force sur laquelle on pouvait compter.
David : Donc, la plupart des ces entrées non voulues dans notre système solaire auraient été plus le fait de petits groupes d’extraterrestres ou d’appareil solitaire sournois ?
Corey : Tout à fait.
David : Essayant simplement de se glisser.
Corey : Des petits groupes de maraudeurs qui venaient et se dépêchaient de prendre des choses et repartaient.
Comme les Gardiens Solaires ont commencé une guerre froide, ils ont commencé à voler devant la Station Spatiale Internationale et à montrer “accidentellement” leurs vaisseaux, des petites choses comme cela.
David : Si les Gardiens Solaires essayent d’amener une divulgation, qu’évidemment une autre partie du Programme Spatiale ne veut pas, cela ne peut-il pas les conduire à une guerre entre ces factions ?
Corey : Oui.


LE CONGLOMÉRAT DES ENTREPRISES INTERNATIONALES - ICC

Corey : Vous avez l’ICC, le Conglomérat des Entreprises Internationales, qui est le plus grand. Ils possèdent la plupart des infrastructures dans le système solaire. Vous avez…
David : Quelles entreprises ?
Corey : Toutes celles de l’aérospatial et autres que l’aérospatial, il y en a beaucoup…
David : Lockheed, Boeing, McDonnell Douglas, Hughes Aircraft ?
Corey : Oui. Tous ceux-là. Mais pas seulement des entreprises américaines.
Toutes ces entreprises de l’aérospatial et d’autres entreprises d’ingénierie, ont commencé à construire toute la technologie spatiale secrète.
Les militaires et le gouvernement ne pouvaient pas le faire seuls. Ils n’en avaient pas les capacités. Ils n’avaient pas les infrastructures. Les Allemands convoités beaucoup ces infrastructures parce qu’ils étaient déjà là-haut et ils avaient besoin de développer ces infrastructures.
Ils avaient de grands plans sur ce qu’ils avaient déjà – ils avaient un pied là-haut. Ils voulaient s’étendre. Ils avaient de vastes plans et ces plans – quand ils ont apporté des informations à certaines de ces entreprises d’aérospatial, ils étaient allés dans la ceinture d’astéroïdes et avaient trouvé des astéroïdes remplis de métaux précieux qu’ils extrayaient déjà, les dollars ont jaillis devant les yeux de ces capitalistes américains.
Donc, ils ont complètement soutenu les vastes plans des Allemands afin de construire une infrastructure géante dans l’espace.
David : Combien de temps après avoir été sur Mars avec succès et établis des campements stables, ont-ils commencé à construire des installations sur des astéroïdes ou d’autres lunes ?
Corey : Presque immédiatement.
David : Vraiment?
Corey : Oui. Les Allemands avaient déjà commencé à creuser certains astéroïdes. Et c’est une des raisons pour laquelle l’ICC a voulu aller là-bas. Ils ont entendu dire qu’il y avait des astéroïdes là-bas avec du platine et de l’or.
David : Ha, ha.
Corey : Et le discours ici sur Terre était que l’or s’était raréfié, que l’argent également, c’était une manipulation totale. Je veux dire, rien que sur la Terre, les syndicats ont caché tout un tas d’or.
David : Tout à fait.
Corey : Il y a des tonnes d’or. Et l’or trouvé dans ces astéroïdes est le même que celui sur Terre. Ils n’ont pas de structure atomique différente. C’est de l’or.
David : Waouh !
Corey : Donc, il y a plein d’or dans le système solaire et il y a plus d’or, de platine, d’argent et d’autres éléments dans la ceinture d’astéroïdes qu’ils n’en ont jamais vu…
David : Existe-t-il des astéroïdes entièrement faits d’or ou d’argent ?
Corey : Et bien, je ne dirais pas que ce sont de grosses pépites d’or mais il y a beaucoup d’or.
David : Est-ce que l’ICC et les Allemands ont développé de la technologie informatique avancée plus rapidement que sur Terre et qu’ils ont pu commencer à l’utiliser dans de l’extraction robotisée et autres ?
Corey : Oui, ils ont des systèmes informatiques et des ordinateurs quantiques beaucoup, beaucoup plus – bien avant que Bill Gates et IBM n’insèrent des cartes mères et des puces intégrées. L’ICC a toujours eu les jouets les plus performants.


LA FLOTTE NOIRE

David : Qu’est-ce qu’il y a à savoir sur cette Flotte Noire qui lui a valu le nom de “noire” ?
Corey : Un certain nombre de raisons. Dans les Opérations Secrètes, quand il y a programme noir, c’est complètement compartimenté pour que personne n’ait de renseignements. L’autre Programme Spatial Secret reçoit très peu d’informations sur les mandats de la Flotte Noire, sur ce qu’ils font et où ils vont.
David : Vraiment ?
Corey : Leurs bases sont complètement autonomes. Les autres Programmes Spatiaux Secrets ne vont pas dans leurs bases. En fait, leurs vaisseaux ont un design différent.



Ils ont plusieurs types de vaisseaux qui leur sont associés.
David : Bien, pouvez-vous nous décrire ce qui rend ces vaisseaux différents ? Quelles sont leurs caractéristiques ?
Corey : Oui. L’un d’entre eux est en forme de très grand coin et ressemble assez à ceux dans Star Wars – le destroyer – ils sont assez comme ceux-là, mais en un peu plus brillants.





David : Qu’en est-il de la petite chose sur le dessus ? L’ont-ils également ?
Corey : C’est similaire !



David : Vraiment ?

Corey : C’est similaire mais pas aussi grand.

 



Ils ont aussi un vaisseau en forme de losange.





Il y en a un en forme d’une très grande graine de citrouille.



David : Quand vous dites ‘très grand’, de quelle dimension parlons-nous ?
Corey : Plus de 183 mètres de part en part.


David : D’accord.
Corey : Mais ils sont plus petits que les vaisseaux en forme de coin.
David : D’accord.
Corey : Et tout ce que nous savons vraiment à leur sujet c’est qu’ils combattent… C’est une force offensive. Ils vont et font des actions offensives aux côtés des Dracos. Ils vont à l’extérieur du système solaire pour, je suppose, conquérir ou défendre le territoire des Dracos ou les aider lors d’expéditions militaires.
L’ICC les a aidés à construire beaucoup de tout cela – les vaisseaux et les armes. Et ensuite, le groupe des Dracos les a aidés à les améliorer pour des actions offensives à l’extérieur du système solaire.
Ils passent leur temps complètement à l’extérieur du système solaire et nous n’avons pas reçu… Nous savions que… Il y a une de leurs bases sur la Lune qui est à une assez bonne distance du Commandement des Opérations Lunaires (LOC) et dont la forme est une pyramide au sommet coupé.



David : Oui et vous avez une illustration de cela que nous pouvons montrer.



Corey : Oui, ce n’est pas mon illustration. Tout le mérite revient à cette femme qui a été enlevée et emmenée dans cet établissement. J’ai été surpris quand les gens m’ont écrit et que quelqu’un d’autres avait décrit la même installation sur la Lune.
David : Et cela ressemble exactement à ce que vous avez vu.
Corey : C’est presque comme cela, c’est assez ressemblant et c’est une très bonne représentation. Et c’est pratiquement impossible d’avoir de bons renseignements sur ce qui se passe là-bas.
La Flotte Noire est complètement dirigée par des humains. Elle travaille aux côtés de l’Alliance des Dracos. Ils sont alliés et ils vont et mènent des batailles et des expéditions offensives ensemble à l’extérieur du système solaire.
David : Pourquoi y vont-ils ? Quel délit a été commis ? Quel est leur but ou leur objectif ?
Corey : Nous supposons que c’est dans un esprit de conquête ou bien pour maintenir des zones sécurisées ou ramener l’ordre au sein de leur empire. Mais nous ne savons pas vraiment. C’est très difficile d’avoir des renseignements et des informations sur la Flotte Noire. Et il y a eu quelques transfuges en provenance de la Flotte Noire qui sont restés coincer au sein de la barrière extérieure qui avait été érigée. Une grande partie de la Flotte Noire était coincée à l’extérieure.
Et quelques soient les informations glanées de ces transfuges, je n’en ai pas entendu parler. Donc, ils sont un grand mystère pour beaucoup de monde.
David : Pourquoi qui que ce soit voudrait coopérer ? Pourquoi des êtres humains d’ici veulent coopérer avec ces reptiliens qui sont en fait comme les démons de la bible ou diaboliques ?
Corey : Et bien, le démon de l’un est le dieu de l’autre.
David : C’est sûr. Donc nous ne savons pas vraiment ce qu’ils font là-bas mais vous avez dis qu’après la mise en place de la barrière, beaucoup d’entre eux ont été bloqués à l’extérieur de notre système solaire.
Corey : Oui.
David : Mais il apparaît qu’une part significative de leur structure de commandement, leur élite, était en fait dans notre système solaire quand la barrière est apparue ?
Corey : Oui, oui. Le centre de commandement et de communications était toujours ici et beaucoup de leurs forces opérationnelles étaient à l’extérieur en train de faire leurs affaires quand la barrière a été érigée. Donc ils ont été coincés à l’extérieur de ce champ autour de notre système solaire qui était bien plus loin que l’héliosphère – après le nuage Oort.
C’était énorme et ils ne pouvaient pas revenir !





Donc la structure qui était ici, a été cannibalisée d’une certaine manière par l’ICC et il y a eu des défections dans l’Alliance.
David : Si on voit quelqu’un appartenant à la Flotte Noire, comment est-il habillé ? A quoi ressemble-t-il ?
Corey : Leurs caractéristiques sont très distinctives. La plupart du temps ils sont… Encore une fois, ils ressemblent presque à des personnages de Star Wars. Ils portent… Ils ont une apparence très sévère et hautaine, comme s’ils étaient une élite. Ils portent des sortes de vêtements noirs comme les soldats de l’Empire, d’apparence très sévère. Très actions totalitaristes. Et beaucoup des personnes qui finissent dans ce programme sont issues des sociétés allemandes secrètes, genre programmes nazis.
Beaucoup d’entre eux et de leurs ancêtres ou des gens nés bien après l’apparition des civilisations séparatistes ont rejoint la Flotte Noire
David : En fait, est-ce que le personnel de la Flotte Noire… ont-ils une maison ici sur Terre ? Vont-ils travailler à l’extérieur ? Conduisent-ils jusqu’à une base militaire et se téléportent ?
Corey : Je suppose qu’ils sont alloués à 100% à l’extérieur.
David : De la façon dont vous le décrivez, cela semble très militaire. Je me demande si ce ne sont que des hommes ou bien s’il y a également des femmes dans la Flotte Noire ?
Corey: Je suis sûr qu’il y a des femmes mais je n’ai vu que des hommes.
David : Hummm
Corey : Oui. Ce sont des régiments, très totalitaristes, très… l’énergie qui se dégage d’eux est très déconcertante. Ils ne semblent pas être du tout des personnes sympathiques.
David : Y a-t-il des races différentes d’humains dans le Flotte Noire comme c’est le cas sur Terre ?
Corey : Oui. Ils ne sont pas du type pur caucasien…
David : Vraiment. D’accord. Vous avez dit que les Dracos étaient de différents types et vous avez dit qu’il en était de même pour les insectoïdes. Se mélangent-ils avec ces humains de la Flotte Noire ou est-ce que la Flotte Noire est une flotte d’humains qui fait simplement équipe avec l’Alliance des Dracos ?
Corey : Ils sont… Elle est humaine, totalement humaine, la flotte qui vole en soutien et à côté de la flotte des Dracos.
David : Donc vous ne… Vous ne verrez pas d’extraterrestres sur ces vaisseaux.
Corey : Je ne pense pas. J’ai entendu des gens parlaient de conseillers, peut-être un ou… de certains conseillers à bord, mais c’est une information de seconde main, voire de 3ème main dont j’ai entendu parler. Il y a beaucoup de mystères au sujet de… cela a été si compartimenté au sujet de la Flotte Noire. C’est un des plus grands secrets qu’il reste encore à découvrir, même avec ceux de l’Alliance du SSP. A moins qu’ils aient trouvé des informations et qu’ils ne les aient pas partagés avec moi.
La Flotte Noire a beaucoup de secrets.


LA LIGUE GALACTIQUE GLOBALE DES NATIONS

Corey : Et nous avons ce groupe de la Ligue Galactique Globale des Nations qui a été offert à toutes les autres nations comme une sorte de carotte afin de maintenir le voile du secret sur ce qui se passait dans l’espace et en leur donnant un programme spatial et une histoire de, “Il y a certaines menaces, ou invasions possibles, nous avons besoin de nous rassembler et de travailler ensemble.”
Dans une des installations où je suis allé à plusieurs reprises, cela ressemblait assez à la série “Stargate Atlantis” où il y a un environnement très décontracté, les gens se baladent en combinaisons avec des écussons représentant les différents pays du monde. Ils sont pratiquement à l’extérieur du système solaire.
Ce programme est assez récent. Il n’a pas commencé vers les années 50 et 60.
David : Oh.
Corey : A cette époque là ils venaient juste de découvrir ce qui se passait.
David : D’accord.
Corey : Je crois que cela a probablement débuté dans les années 80, peut-être dans les années 90. C’est plutôt récent.


L’ALLIANCE DU SSP (Programme Spatial Secret)

David : Maintenant que nous parlons des Gardiens Solaires, à quel moment l’Alliance est entrée en jeu ? Vous avez dit que les Gardiens Solaires avaient débuté à la fin des années 70 et qu’ils avaient beaucoup de la technologie type “Star Wars” ?
Corey : Humm.
David : Quelle relation y a-t-il exactement avec l’Alliance ?
Corey : D’accord. Et bien, ce… Ils ont été, d’une certaine façon, le groupe de départ qui a formé l’Alliance. Aujourd’hui, elle est composée de transfuges et de dissidents d’autres groupes de flottes spatiales.
[…] Oui. C’était à ce point là quand l’Alliance des Sphères, l’Alliance des Êtres-Sphères, est entrée en jeu et a pris contact avec l’Alliance… l’Alliance du Programme Spatial Secret, qui venait tout juste d’accepter les transfuges en provenance d’autres groupes à un tel point où il n’était plus seulement question du groupe des Gardiens Solaires.
L’Alliance est également composée de transfuges d’autres programmes. Donc, c’est un méli-mélo de transfuges de tous les programmes spatiaux qui ont pour but commun de mettre fin à la tyrannie sur Terre basée sur le Gouvernement Secret de la Terre qui contrôle le “système d’esclavage monétaire magique Babylonien ” et d’apporter sur Terre les technologies développées telles que l’énergie gratuite, toutes sortes de technologies médicales permettant de guérir tout ce à quoi vous pouvez penser, nettoyer l’environnement. En une nuit, ces technologies feraient s’effondrer le système financier et il n’y aurait plus besoin d’un système financier. Et c’est ce qu’ils veulent apporter sur Terre, en plus de vouloir une divulgation totale de tous les crimes contre l’humanité que ces élites ont perpétré depuis des décennies. C’est leur objectif.
David : De ce que vous en savez, depuis quand l’Alliance du Programme Spatial Secret a-t-elle commencé à avoir ces objectifs et a commencé à passer à l’action ?
Corey : De ce que j’en sais, ils ont commencé à élaborer ces idées, probablement, à la fin des années 90 et ils ont vraiment commencé à passer à l’acte au début des années 2000, où ils essayaient vraiment de provoquer des révélations accidentelles en volant en direct (vidéo), en essayant d’amener les gens à se poser des questions.


L’ALLIANCE DE LA TERRE

David : Y a-t-il une opposition à la Cabale au-delà des blogueurs ?
Corey : Absolument. Chaque ennemi qu’ils ont créé depuis des centaines d’années, chaque groupe qu’ils ont aliéné, chaque atrocité perpétrée contre ces pays depuis des centaines d’années, a finalement amené à un point où ils se sont tous rassemblés de manière informelle.
Ils ont tous leurs propres douleurs culturelles et je suppose que certains d’entre eux ont différents ordres du jour concernant les représailles qu’ils souhaiteraient voir exercer sur l’ennemi que nous nommons la Cabale. D’autres aimeraient peut-être voir juste quelques changements. Ils pensent qu’un gouvernement mondial est inévitable de toute façon et la Cabale voulait le faire de manière négative. Alors, pourquoi ne pas récupérer ce concept et le mettre en application de manière positive ?
En dépit des différentes idées et ordres du jour variés de ces groupes de l’Alliance, au sujet de ce qui devrait arriver à la Cabale une fois qu’on en sera venu à bout, ils ont mis de côté un grand nombre de leurs différents et se sont rassemblés dans un but commun : battre la Cabale.
Et c’est une des clés qui a rendu la Cabale si victorieuse. Elle est composée de plusieurs syndicats différents, avec des gens ayant des systèmes de croyances et des plans différents, mais d’une certaine façon, ils ont trouvé un moyen de travailler ensemble. Les 0,01% ont trouvé un moyen de travailler ensemble afin de contrôler la Terre, même si la plupart d’entre eux ne s’apprécient pas du tout.
Donc, l’Alliance suit la même stratégie en s’alliant avec des gens qu’habituellement ils évitent et en formant une alliance de groupes disparates qui tentent de…, en fait, ils sont en train de renverser le système financier mis en place par la Cabale au cours des 100 dernières années, afin de le remplacer.
David : Alors, je pense que les gens qui enquêtent sur ce sujet, ont compris que la Cabale contrôle la banque centrale, qu’elle a corrompu ou compromis tous les leaders mondiaux et que ces leaders font l’objet de chantage, même les plus raisonnables et les plus compatissants. Il y a une croyance très répandue qui dit que la Cabale a infiltré chaque pays et chacune des couches de la société. Donc, que dites-vous à ces personnes qui entendent parler d’une alliance et qui disent, “je n’y crois pas.”
Corey : Et bien, il y a une alliance et il est vrai que la Cabale est passée maître dans l’art de l’infiltration. En fait, ils ont infiltré des parties de l’Alliance de la Terre. Et vous savez, c’est un problème mais comme l’Alliance BRICS…
David : Vous parlez du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud, qui sont les membres de la BRICS.
Corey : Tout à fait, ils se sont rassemblés et ont créé une sorte de nouveau monde bancaire et système financier pour rivaliser avec les Occidentaux ou le système bancaire de la Cabale.
David : Et vous parlez de la Banque d’Investissement pour les Infrastructures ou la BAII.
Corey : Avec le temps, des pays comme la Chine ont progressivement acheté la dette ainsi que des ressources naturelles des pays appartenant à la Cabale à mesure que leurs combines frauduleuses à la Ponzi ont lentement commencé à s’effondrer.


L’ALLIANCE DES DRACOS

Corey : Il y a une large variété d’êtres de types reptiliens qui sont en liaison avec l’alliance des Dracos, mais il y a aussi des êtres de type insectoïde et des êtres très étranges de type nordique. Il y a quelques informations sur le fait qu’ils étaient une race conquérante réduite à l’esclavage, mais ils font également partie de la fédération.
David : Bien, commençons avec quelques données élémentaires, si quelqu’un est assez malchanceux pour voir un Draco, que voit-il ? De quoi parlons-nous ici ?
Corey : Il y en a différents types.
David : D’accord.
Corey : Ce sont des bipèdes. Il y a différents types d’êtres reptiliens, certains sont assez petits et mesurent entre 1m30 et 1m50. Ils ressemblent beaucoup aux Gris. Il y a des reptiliens du type des Dracos et ils mesurent entre 2m70 et 4m20, voire plus. Et il y a toute une variété de ceux-là.
Ils ont plusieurs castes au sein de leur système. Il y a celle des guerriers. Mais il y a aussi des ingénieurs, des scientifiques, un peu comme dans une ruche. Et au sommet, il y a la royauté qui contrôle et dirige tout.
David : Commençons par le sommet et nous descendrons les échelons ensuite. Si vous pouviez voir un Draco royal, que verriez-vous ? Sa taille ? Ses caractéristiques ? Comment sont ses yeux ? Comment est la texture de sa peau ? Discutons de cela.
Corey : Et bien, malheureusement j’ai rencontré un Draco royal et c’est quelque chose que je refuse de réitérer, tout comme le Lieutenant Col. Gonzales. Celui-là mesurait environ 4m26, ce qui est incroyablement grand. Ils sont très musclés.



David : Ils ne pourraient même pas tenir debout dans une pièce aux dimensions normales comme nous en avons tous.
Corey : Non. Son apparence était très reptilienne, il avait des ailes rudimentaires et une courte queue.



David : Que voulez-vous dire par “rudimentaire” ? Qu’est-ce que cela signifie ?
Corey : Comme des ailes qui auraient pu le soutenir à une époque mais qui sont aujourd’hui des vestiges.
David : Donc, ce sont juste de petites ailes boudinées…
Corey : Tout à fait. Elles sont une sorte de vestiges à ce que j’ai pu en voir, à moins qu’elles n’aient été pliées en trois d’une manière à ce qu’il puisse largement les ouvrir. Ce que je veux dire, c’est que cela ressemblait à des restes d’ailes.
David : Quand vous voyez cet être blanc, porte-t-il des vêtements ou est-il juste nu, avec ses écailles – des écailles blanches ?
Corey : Oui, il ne porte pas de vêtements.
David : D’accord. Et vous avez précédemment dit qu’il était très musclé.
Corey : Oui.
David : Maintenant, mon autre initié m’a dit qu’ils pesaient 1360 kg et qu’ils avaient une largeur d’épaules d’1m50. Diriez-vous que c’est exact ?
Corey : Le poids… je dirais, oui. C’est probablement assez prêt. 1m50 de largeur d’épaules – je ne suis même pas sûr que cela ne soit pas plus que ça.
David : Vraiment ?
Corey : Oui. Très massif et très intimidant.
David : Bien. Sont-ils tous blancs ? Ou bien est-ce juste un type de reptilien ?
Corey : Non. Il y a un autre type que les gens décrivent comme étant rouge, mais c’est un marron bizarre qui lui donne l’apparence du rouge et ils ont aussi des ailes. Ils sont plus petits et sont moins musclés, mais ils sont…
David : Maintenant, ces gens ont les pupilles verticales, n’est-ce pas ?
Corey : Humm.
David : Et leurs yeux sont assez grands comme ceux des Gris ou bien ce n’est pas vraiment de ce type ?
Corey : Non. C’est proportionnel à la taille de ce que vous imaginez être le crâne d’un reptile.



David : Et ont-ils seulement deux trous à la place des narines ou un nez ?
Corey : Et bien, cela dépend de quel type vous parlez. Oui, ils ont des narines qui rentrent et augmentent, et il y en a certains qui ont une sorte de nez qui montent…
David : Comme un museau.
Corey : Comme un petit museau.


L’ALLIANCE DES ÊTRES-SPHÈRES

Corey : Ils ne se nomment pas eux-mêmes l’Alliance des Êtres-Sphères. C’est un terme qui leur a été donné par le Programme Spatial Secret et le Gouvernement Secret de la Terre. Ils les nomment ainsi parce qu’ils ont été capables de déterminer, grâce à des renseignements, que c’était un groupe d’êtres qui été associé à ces sphères géantes de trois tailles différentes : la Lune, Neptune et Jupiter. Elles sont dans notre système solaire pour des raisons incertaines.
Mais ce groupe n’a pas pris contact avec eux. Il a ignoré leurs tentatives de prises de contact avec lui. Donc, c’est de cette façon qu’ils le nomment.



LA VIE APRÈS LA DIVULGATION


David : A quoi ressemblera la vie d’un individu normal si les objectifs de l’Alliance sont atteints sur Terre ? A quoi ressemblera la vie ?
Corey : Cela ne sera pas très différent de l’ère “Star Trek” – ce que vous avez vu dans “Star Trek”.
David : Alors, est-ce que le gens auront une station de téléportation qui leur permettra de voyager où ils le souhaitent à travers un système type de porte des étoiles au lieu de prendre l’avion ?
Corey : Certainement. Oui. Il y a les réplicateurs. Il n’y aura plus de famine. Les déserts pourront devenir verts avec la désalinisation de l’eau.
David : Qu’en sera-t-il de ces spirales géantes de plastique gaspillé dans les océans ?
Corey : La matière est facilement transformée en autre chose. Il suffit juste de savoir comment et quelles technologies peut le faire. Et nous avons cette technologie. C’est seulement que cela n’est pas partagé.
David : Certaines personnes vont vraiment avoir peur à l’idée de ne plus avoir d’argent. Ils vont dire, “C’est du socialisme. C’est du communisme. Cela va nous plonger vers plus de contrôle parce que personne n’aura d’argent pour résister à cette nouvelle chose qu’ils essayent de mettre en place.”
Corey : C’est comme cela que nous sommes programmés.
David : Comment pouvez-vous penser cela, cela n’est pas le cas ?
Corey : Je veux dire, si vous voulez tellement avoir de l’argent, vous pouvez utiliser un réplicateur et reproduire un billet de 100$ pour vous-même et le mettre dans votre poche, si cela vous rend heureux. Il n’y aura absolument plus besoin d’un quelconque type de système financier.
David : La mentalité typique du politicien de la vieille école vous dirait que si vous donnez ce genre de trucs à tout le monde sur Terre, ils voudront tous boire de la bière et plus personne ne voudra faire quoi que ce soit et ils voudront seulement traîner et cela les tuera. Cela ruinera leur vie.
Corey : Et bien, il va y avoir une période de transition pendant laquelle les gens vont probablement être un peu dingues avec cette technologie.
David : Comme les gens qui gagnent à la loterie, n’est-ce pas ? Cela n’est pas bon pour eux.
Corey : Tout à fait. Mais si tout le monde gagne à la loterie en même temps et a un réplicateur. Tout le monde va appuyer sur le bouton chaque jour et essayer tous les différents plats. Tout le monde va vouloir parcourir le monde et une fois que cela sera sécurisé dans tout le système solaire, aller voir les ruines qui se trouvent un peu partout. Je veux dire, il va y avoir un accès à beaucoup de choses. Mais avant cela, nous allons devoir traverser le processus d’affronter et de surmonter notre passé.
David : Très bien. J’espère que vous apprécié autant que moi. Ce sont des choses géniales. Quand tout est relié ensemble, je suis certain que vous pouvez percevoir maintenant, l’envergure de ces informations, le caractère incroyable de ce qu’il y a à savoir, à quel point on nous a menti, et le monde merveilleux qui existe tout autour de nous mais qui est si finement voilé à nos yeux mais qui grâce à des personnes comme Corey et d’autres qui dénoncent, qui disent la vérité, qui nous apportent les connaissances dont nous avons besoin pour notre mission et ma mission qui est de libérer cette planète de la tyrannie qui nous retient depuis si longtemps.
Nous sommes impatients de l’année à venir et des futurs épisodes incroyables que nous allons appréciés ensemble dans ce voyage d’explorations et de découvertes.
Je suis David Wilcock sur le réseau Gaiam et je vous remercie de nous avoir suivis.
A venir prochainement, de nouveaux épisodes explosifs avec William Tompkins et le Sergent Clifford Stone. Tompkins est un ingénieur aérospatial dont le témoignage corrobore plusieurs aspects de ce que Corey nous a dit dans “Divulgation Cosmique.
Et le Sergent Clifford Stone était spécialisé dans les extractions de crashs d’OVNI, les identifications personnelles des extraterrestres issus des décombres, qu’ils aient été décédés ou en vie.
Cela sera très bientôt, ici, sur Gaïam TV.


Source :
http://fr.spherebeingalliance.com/blog/divulgation-cosmique-special-anniversaire.html


Soutenez financièrement Corey Goode qui prend des risques pour divulguer ces informations en allant sur le site ci-dessus !
N'hésitez pas à vous abonner à Gaiam TV, ainsi vous pourrez voir Corey dans cet épisode et d'autres de 'Cosmic Disclosure'. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !