vendredi 14 octobre 2016

Matthew : Le Point sur la Clonage Humain et Hillary Clinton!


Cinq pays pratiquerait le clonage de ses Élites qui permet de reproduire une copie absolument identique à l'original ! 



 

Matthew Ward le 12 octobre 2016


 

Avec de chaleureuses salutations de toutes les âmes à cette station, c’est Matthew qui s’adresse à vous. 
Le champ du potentiel énergétique de la Terre fourmille d'activités comme jamais auparavant dans votre histoire connue, car de puissantes vagues de lumière renforcent les efforts menant aux résultats que vous accueillerez chaleureusement. 
Cet afflux de lumière affaiblit rapidement l'emprise des Illuminati sur le peu qui leur reste de contrôle dans le domaine économique, politique et médiatique et cela a motivé nombre de leurs serviteurs, appartenant aux rangs inférieurs, à les quitter et à prendre leurs distances avec leurs anciens associés en prévision des vérités qui vont révéler les méfaits des Illuminati. 
Ceux qui sont au sommet de l’échelle tentent de récupérer une partie leur ancienne puissance, mais ce sera en vain, car aucune de leurs odieuses combines ne réussira. 
L’accélération des vibrations ainsi que les preuves des documents piratés, la fuite d'informations, les actions décisives des lanceurs d’alerte et de personnes influentes au sein des gouvernements, des forces militaires, des services de renseignement et des systèmes bancaires et juridiques vont mettre un terme au long règne obscur des Illuminati.
Des articles récents sur Internet avancent que lorsqu’Hillary Clinton parle en public, les gens voient un clone et non la personne elle-même. 
Bien que la plupart de ceux qui lisent cette information la considèrent comme une tactique diffamatoire absurde, l'idée que l'être humain puisse être cloné fait malgré tout son chemin dans la conscience du public. 
Afin que vous compreniez pourquoi et comment le clonage humain a été introduit dans votre monde, j’ai demandé à ma mère de copier ce qu’Hugo, une âme avancée qui est très familière avec ce sujet, lui a confié il y a 20 ans. 
Et je dois dire, qu’il était extrêmement patient car de nombreuses questions fusèrent de partout dans son esprit.
Ce qui suit est un extrait du chapitre sur le clonage humain du livre "Révélations pour une ère nouvelle"


 

http://editions-ariane.com/wp-content/uploads/2012/02/revelnou.jpg

 


"Bonjour, madame Suzy ! 
Je suis heureux de me joindre à vous. 
Si je comprends bien, vous aimeriez savoir s’il est vrai que des adultes humains ont été clonés sur la Terre. 
C’est effectivement le cas et il y a déjà un moment que la chose se pratique, ainsi que Matthew vous l’a affirmé. 
Je vais donc sans plus tarder vous raconter comment tout cela a débuté.
 

Grâce au clonage, il est possible, à partir de quelques cellules prélevées sur un être vivant, de reproduire une copie absolument identique de celui-ci. 
Ce matériel cellulaire est placé dans un contenant stérile renfermant un liquide nutritif favorisant la multiplication des cellules sans qu’aucune impureté ne vienne contaminer le milieu en question. 
Après un certain nombre de divisions cellulaires, l’embryon est ensuite transféré dans un plus grand contenant maintenu dans les mêmes conditions de stérilité, de température et de lumière.
Peu de temps après, on peut commencer à distinguer la forme du fœtus qui se développe sous nos yeux. 
Lorsque celui-ci a atteint le stade correspondant à environ six mois de gestation normale, il est de nouveau transféré dans une cuve remplie d’un liquide semblable au liquide amniotique présent dans l’utérus durant la grossesse. 
Lorsque le fœtus est parvenu à terme, il est retiré du liquide et traité comme si la naissance était survenue par des moyens naturels, sauf, bien sûr, qu’il n’y a aucun cordon ombilical à couper. 
Puis une chirurgie esthétique mineure est alors effectuée pour remédier à l’absence d’un nombril normal.
Le processus du clonage humain ne nécessite pas une période de gestation de neuf mois, puisqu’il est accéléré par une stimulation chimique et les conditions idéales de croissance créées en laboratoire. 

La première partie du processus peut nécessiter six ou sept semaines, période au bout de laquelle on peut voir si le développement fœtal est parfait, et il faut ensuite de huit à dix semaines pour que sa croissance soit complétée. 
Comme il n’y a pas de naissance par voie naturelle, il n’est pas nécessaire de respecter la durée habituelle de gestation. 

 

http://files.le-clonage-humain-et-ses-limites.webnode.fr/200000034-b5403b7342/1739-photoIntro.landscape.jpg

 


Le clonage n’est pas utilisé uniquement pour créer des enfants qui auront ensuite une croissance normale jusqu’à l’âge adulte. 
Lorsqu’il s’agit de produire le clone d’un adulte en particulier, la période de vieillissement pour passer du stade de bébé à celui d’un adulte dans la fleur de l’âge, soit de 30 à 35 ans, peut être accélérée pour ne durer que 350 à 400 jours. 
Il suffit alors d’une trentaine de jours de plus pour créer un clone ayant l’apparence d’une personne de 65 ans, ce qui est approximativement l’âge de la plupart des humains clonés sur Terre à l’époque actuelle.
La substance permettant un tel processus accéléré de vieillissement n’est pas encore connue de la science médicale, mais elle a été découverte par le petit groupe de scientifiques engagés dans le clonage d’êtres humains. Quelques très rares cas d’enfants atteints de progéria ont été observés dans le monde. 
Il s’agit d’une maladie ayant pour effet de provoquer le vieillissement du corps de six à huit fois plus rapidement qu’à la normale. 
Ainsi, un enfant de 10 ans qui en souffre peut avoir l’apparence et la fragilité d’une très vieille personne. 
C’est le mécanisme à l’origine de cette maladie qui est utilisé presque à la perfection dans le processus grâce auquel les jeunes clones atteignent en peu de temps l’âge adulte.
Cette méthode comporte toutefois certains désavantages, puisque le corps tout entier du sujet est soumis à ce vieillissement accéléré. 
Comme il est impossible de stopper le vieillissement des organes une fois l’apparence désirée atteinte, ceux-ci sont soumis à tout le stress lié à ce vieillissement rapide ainsi qu’à l’apparition des déficiences propres au patrimoine génétique familial de la personne clonée. 
Alors, même si l’individu nouvellement cloné présente au début une apparence plus et plus jeune que l’original ou le précédent clone, son état général se dégrade rapidement et il commence bientôt à montrer des singes manifestes de vieillissement. 


http://tpe-ethique-clonage.e-monsite.com/medias/images/clonage-humain.jpg



Jusqu’ici, je n’ai abordé que la question du corps d’une personne clonée. 
La mise à niveau de son cerveau est une toute autre affaire. 
C’est assurément l’aspect le plus complexe du processus de croissance, tant durant la phase in vitro que durant l’étape suivante. 
Le cerveau humain est comparable à un ordinateur, et le téléchargement des connaissances emmagasinées dans le cerveau original vers celui du clone fonctionne exactement de la même manière que pour le transfert de données entre deux ordinateurs.
La création d’une copie exacte du cerveau original est réalisée à la perfection dans le cas d’un clone. 

Celui-ci bénéficie d’une éducation continue tout au long de la période de vieillissement accéléré jusqu’à l’âge adulte, et il fonctionne aussi normalement qu’il est possible de l’espérer compte tenu de l’apprentissage accéléré auquel il est soumis. 
Étant donné les vastes capacités du cerveau humain, non seulement l’assimilation des connaissances par le clone se fait-elle sans difficulté, mais il est également étonnant d’observer ses progrès extrêmement rapides. 
De notre point de vue, il s’agit là du seul aspect des progrès scientifiques sur votre planète qui commence à montrer des signes encourageants quant à la compréhension des extraordinaires aptitudes fonctionnelles du cerveau humain.
Il faut mentionner que ce processus intensif d’éducation continue est nécessaire, car autrement le transfert subit et brutal de toutes les connaissances dans un cerveau vierge provoquerait un important choc neurologique.

L’instruction des clones se déroule dès leur enfance, grâce à des tuteurs et des pédagogues béhavioristes spécialement formés pour cette tâche. 
Ils procèdent comme vous avec vos enfants, en leur enseignant à devenir des individus conscients, vigilants et responsables ayant une personnalité et des compétences distinctives ainsi qu’un bons sens des responsabilités et des manières civilisées. 
Les tuteurs, dont les élèves sont pour le moins uniques en leur genre, se préparent à leur mission en étudiant des films personnels de la famille de l’original de chaque clone, et on leur fournit tous les détails intimes nécessaires sur l’histoire de sa famille, afin qu’ils connaissent bien la façon dont l’individu cloné s’exprime et se comporte. 

 

http://cdn-doctissimo.ladmedia.fr/var/doctissimo/storage/images/fr/www/sante/genetique/clonage/clonage-questions/239373-1-fre-FR/clonage-questions1.jpg

 


Toutefois, il en va tout autrement lorsqu’il s’agit de produire en peu de temps un clone adulte. 
Une importante raison pour le vieillissement accéléré, c’est qu’il est alors possible pour le cerveau d’absorber l’information beaucoup plus rapidement et de fonctionner beaucoup mieux que la plupart des gens ne le réalisent. 
En fait, sans une telle assimilation accélérée, le clonage d’humains adultes serait impossible.
Chez un clone au vieillissement accéléré, le défi consiste à lui faire conserver toutes les connaissances acquises au cours de la vie de l’original. 
Au début, les facultés mémorielles du clone adulte sont tellement compromises que ce dernier donne l’impression d’avoir l’esprit embrouillé et de chercher ses mots jusqu’à ce que soudain les souvenirs lui reviennent ou que la pensée émergente du clone prenne le dessus et compense les trous de mémoire qu’il éprouve. 
Comme ce genre de chose survient à l’occasion chez les gens "ordinaires", ce comportement ne soulève pas les soupçons, car on met plutôt cela sur le compte d’une banale imperfection humaine.
Le téléchargement de toutes les connaissances contenues dans le cerveau de la personne clonée à l’origine, ou de celui du clone à remplacer, doit être fait au moment où un nouveau clone est requis. 
Ce transfert peut s’effectuer sans problème depuis le cerveau de la personne vers celui du premier clone. 
Mais une légère dégradation des souvenirs se produit ensuite avec chaque téléchargement successif d’un clone périmé à son remplaçant. 
Il n’est pas possible de se servir du cerveau original pour contourner ce problème, même si cet individu est toujours vivant, car ce cerveau original ne dispose pas des nouvelles connaissances acquises par les plus récents clones. 
On comprendra sans peine que le clone de remplacement doive posséder une copie conforme des souvenirs accumulés si l’on veut qu’il soit accepté par son entourage comme la vraie personne dont il tient le rôle. 

 

http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L413xH272/clones1-4-7f0da.jpg

 


Même si nous sommes heureux de constater les progrès récents de cette technique sur votre planète, le mauvais usage que l’on en fait neutralise notre satisfaction à cet égard. 
Des gens puissants sont clonés et l’ont été depuis de nombreuses années, et cette pratique ne repose nullement sur de bonnes intention, puisque c’est toujours à des fins de contrôle que cela a été fait. 
Certains de vos leaders mondiaux en sont aujourd’hui à leur trentième génération de clones successifs. 
Le but du clonage de ces personnes de pouvoir est de prolonger leur longévité et leur influence dans le monde.
Un observateur averti parviendra à discerner les importants changements soudains dans leur apparence qui, du jour au lendemain, projette à la télévision ou en photo une image de parfaite santé et de jeunesse. 
Ce regain subit de vigueur et d’endurance est habituellement précédé de quelques jours d’absence après une période où cette personne manifestait des signes évidents de vieillesse. 
Ce remarquable contraste est chaque fois attribué à l’effet salutaire de quelques jours de vacances ou au retour à la santé après une prétendue maladie, mais ici nous savons que c’est simplement dû au fait qu’un nouveau clone a pris la place de l’ancien.
Plusieurs clones sont produits simultanément et éduqués selon la méthode expliquée plus haut, et ils sont prépositionnés en différents endroits du globe afin d’être toujours prêts à remplacer ces leaders au pied levé après avoir subi une insertion de dernière minute des plus récentes connaissances de leur précédent sosie.

On doit cependant disposer de nombreuses versions de chaque clone, car l’art du clonage n’a pas encore atteint sur Terre le degré de perfection atteint ailleurs dans l’univers. 
De fait, les corps de clones adultes vieillissent beaucoup plus rapidement que ceux de personnes ayant vieilli naturellement. 
Cette lacune est due en partie au processus de vieillissement accéléré de l’enfance à l’âge adulte, mais aussi au manque de maîtrise des scientifiques chargés d’appliquer cette procédure complexe. 
Enfin, l’atmosphère terrestre de la dimension de troisième densité est un autre facteur contribuant à ce problème.
Les membres de la famille de la personne clonée sont au courant de l’existence du ou des clones, et ils participent à leur éducation ainsi qu’aux efforts déployés pour garder cette pratique secrète. 
Si l’un deux résiste et fait mine de vouloir se révolter, il est lui-même cloné, habituellement contre son gré, et ses clones continuent ensuite à paraitre en public à sa place. 
Dans certains cas, les personnes ayant été clonées sont mortes de leur mort naturelle, ou bien elles ont été assassinées si ce geste servait les fins de personnes encore plus puissantes. 
Mais la plupart d’entre elles vivent encore, sauf qu’on ne les voit plus. 
Seuls leurs clones sont vus en public. 

 

http://a142.idata.over-blog.com/0/45/70/85/clones-1.jpg

 


En réponse à la question qui vous vient à l’esprit, madame, sachez que cinq pays ont développé un tel procédé de clonage et qu’ils obtiennent tous des résultats comparables avec leurs doubles, tandis qu’un autre pays en est encore à ses premiers balbutiements en cette matière. 
Tous les laboratoires de clonage sont conçus plus ou moins selon le même modèle, et les techniques employées diffèrent peu. 
Il y a quelques années, on retrouvait suffisamment de variations dans les techniques utilisées pour que des différences notables soient décelables dans la qualité des clones. 
La principale différence concernait le processus de vieillissement employé dans les différents laboratoires, et les faiblesses qui en résultaient dans le de degré de stabilité physique et de réussite lors du téléchargement du contenu du cerveau. 
A la suite d’une entente intervenue pour favoriser les échanges technologiques, les imperfections observées purent être corrigées et, aujourd’hui, les clones possèdent tous les mêmes caractéristiques quant à leurs capacités fonctionnelles, leur apparence et leur taux de vieillissement dans tous les pays où ils sont produits. 

 

http://www.nikel-dominique.com/images/galerie-complete/album-sf/6.jpg

 


J’aimerais maintenant aborder l’importante question de la présence d’une âme dans un corps cloné. 
Quant à savoir s’il y a ou non une âme dans ces corps fabriqués par l’homme, je puis vous assurer qu’aucune âme ne "naît" dans un corps cloné, mais il peut arriver qu’une âme choisisse d’en occuper un. 
Il y a de bonnes raisons pour qu’une âme le fasse, tout comme il y a d’excellentes raisons pour qu’elle s’en abstienne.
Dans le cas d’une âme ayant attendu de pouvoir faire l’expérience de la vie dans une forme physique, c’est là une occasion propice de le faire en ces derniers jours où la chose est encore possible, avant que ne surviennent les grands changements prévus dans le plan de Dieu pour élever la conscience de la planète et de tous ceux d’entre vous qui sont réceptifs à cet égard. 
Toutefois, toute âme choisissant de prendre possession d’un corps cloné sait qu’elle court alors le risque de tomber sous l’emprise des forces des ténèbres imprégnant la psyché de la personne clonée à l’origine et de tous ses clones successifs. 
Il s’agit d’un facteur particulièrement important à considérer puisque la qualité des fonctions cérébrales se dégrade avec chaque nouveau téléchargement des connaissances, ainsi que je l’ai déjà mentionné, ce qui a pour effet d’affaiblir la capacité de résistance mentale dont une âme a besoin pour éviter d’être prise au piège. 
De plus, comme l’espérance de vie des clones les plus récents est très courte, ces corps ne sont donc pas considérés comme capables d’offrir la vie paradisiaque à laquelle pourrait s’attendre un individu détenant un poste d’influence. 

 

http://farm1.static.flickr.com/76/166871061_abe71b32d5.jpg

 


Pourquoi une âme accepterait-elle de s’exposer à un tel problème ? 
Le pouvoir considérable dont jouit une personne occupant un tel poste est justement la raison pour laquelle des âmes sont non seulement disposées, mais en fait impatientes de pouvoir habiter un clone. 
Elles le font avec la ferme intention de surmonter ses prédispositions génétiques, l’influence de ses souvenirs et la tendance naturelle à suivre les traces de l’âme de la personne clonée. 
Quand une âme est très forte, il lui est possible, par un effort de volonté, d’améliorer le caractère génétique et moral du clone au point où il semble y avoir un changement radical dans la santé, l’attitude et les activités de cette "personne". Lorsque cela survient, c’est parce que l’intense volonté de l’âme attire à elle l’énergie lumineuse lui permettant d’insuffler au corps cloné une vigueur physique inaccessible aux âmes moins résolues, de sorte que cette âme arrive alors à maintenir la force vitale du corps beaucoup plus longtemps que ne le pourrait une âme plus faible.
A présent, vous vous demandez sans doute comment il est possible qu’un corps puisse vivre sans avoir une âme. 

C’est grâce à son métabolisme chimique qu’un corps physique peut fonctionner de manière tout à fait autonome. 
Sa force vitale est maintenue par son propre dynamisme énergétique alimenté par les processus interactifs naturels de son fonctionnement organique normal. 
Un clone sans âme possède donc la même mobilité et la même faculté de penser que tout autre corps humain normal.
Examinons maintenant ce que ne se trouve pas dans un clone sans âme. 
D’abord, les émotions ne lui viennent pas aussi naturellement que chez un humain normal. 
Un clone sans âme doit acquérir un semblant de comportement émotionnel adapté à ce qui l’entoure, peut-être celui que l’on attend d’une personne ordinaire ou encore d’un membre de la haute société. 
Ce n’est qu’en se conformant au comportement attendu du milieu fréquenté par le clone que celui-ci donne l’impression d’avoir des émotions.
Mais l’élément le plus essentiel qui manque à un clone, c’est l’aspect spirituel inné dont un nouveau-né hérite par l’entremise de l’ovule et du sperme de ses parents. 

La force vitale de l’âme englobe les aspects de l’être le reliant à Dieu, soit la conscience, l’intuition et le sentiment qu’une partie de soi existe sur un plan supérieur distinct du fonctionnement normal de la conscience. 
Les clones sans âme sont donc privés de ces liens intimes avec Dieu et de toute forme d’émotion naturelle. 
Au lieu de cela, ils réagissent de façon mécanique et mentale, selon ce qu’il convient de faire ou de dire. 
Une fois qu’ils l’ont maîtrisée, cette faculté d’adaptation leur permet d’être aussi compétents que s’ils avaient passé une vie entière à acquérir de la sagesse et à apprendre à bien se comporter. 
 

 

geminoid_f_2-550x392

 


Les questions fusent de toutes parts dans votre esprit, madame ! 
Non, on ne peut absolument pas comparer ce que vous appelez les bébés-éprouvette avec les individus clonés qui n’ont pas du tout la même nature et qui ne sont certainement pas conçus pour les mêmes fins.
Je suis désolée, mais je ne peux m’empêcher de penser à des questions à vous poser, Hugo. 

Comme il est désormais de notoriété publique qu’un mouton a été cloné, savez-vous pourquoi des voix ne se sont pas élevées pour demander si la même chose pouvait être faite avec des humains ?
Eh bien, madame, même si le clonage de cet animal est un fait connu, vos médias ne continueront pas à s’intéresser à cet exploit. 

L’art du clonage en est encore à ses débuts, et les animaux ainsi produits ne vieilliront pas normalement comme dans le cas des animaux conçus de façon naturelle. 
Lorsque ce problème sera constaté, il ne fera sans doute pas l’objet de nombreux reportages. 
J’ajourerai que tout battage publicitaire autour de cette technique pourrait logiquement amener les gens à se dire que le clonage humain est également possible. 
Certaines personnes y ont effectivement songé, mais pour éviter que la majorité des gens acceptent l’idée qu’un tel exploit soit une possibilité réelle, la représentation de clonage humain dans les livres, les films et les séries télévisées de science-fiction limite cette possibilité au domaine du divertissement et la dépeint toujours comme une absurdité.
Je ne peux vous préciser quand le clonage fut pratiqué pour la première fois, mais tout ce qui a trait à cette technique se trouve dans la conscience universelle et est donc accessible à quiconque soit comment puiser dans cette source suprême de savoir. 


 

http://img.over-blog-kiwi.com/1/47/74/34/20160306/ob_cbc196_experience-clonage-1.png

 


Pourriez-vous me dire si Dieu approuve le clonage ?
Je suis étonné de votre question! 

Je ne me suis jamais interrogé là-dessus. 
Je suppose qu’Il ne le désapprouve pas, car tout ce qui contribue au plus grand bien de l’univers ne peut certainement pas être considéré comme "mauvais" par Dieu. 
Comme pour toute autre chose, il me semble que c’est seulement s’il y a abus à cet égard que Dieu doit être déçu.
Madame Suzy, je vous demande respectueusement de reprendre cette discussion plus tard. 
Je viendrai directement en réponse à votre appel, ou bien Matthieu me contactera, si vous le préférez. 
Merci de votre bienveillance à mon égard. 
Sur ce, je vous salue.
 

Le lendemain…
Madame Suzy, merci de me recevoir à nouveau. 

Il me fait plaisir de vous rapporter que le clonage est en soi parfaitement en accord avec la volonté divine. 
J’y ai beaucoup réfléchi depuis que vous m’avez posé cette question. 
J’en ai parlé avec l’un des membres du grand conseil, dont la sagesse en matière de spiritualité surpasse celle de toutes les autres âmes en ce royaume. 
Il a convenu avec moi que le clonage ne va pas l’encontre de la volonté divine et seul le clonage abusif d’individus ou les motifs égoïstes de le faire étaient inacceptables.  

 

https://i.ytimg.com/vi/LVulWf37pmQ/maxresdefault.jpg

 


Mère, je te remercie. 
Quand les lecteurs ont d'abord posé la question si Hillary Clinton était morte ou vivante et si la "personne" vue en public était un clone, une image holographique ou un sosie, nous avons interrogé les moniteurs du Nirvana de la Terre et leurs réponses ont varié. 
Il ne leur est pas difficile de déchiffrer l’énergie des tourbillons entourant une personne, mais la profusion des énergies autour d’Hillary contenait un mélange de spéculations et de faits concernant cette question précise. 
Après que les moniteurs soient parvenus à une clarification sur le sujet, ils nous ont fourni le rapport suivant.
Hillary est bien vivante, mais elle n'a pas été vue en public depuis qu'on l’a évacuée dans une voiture il y a plusieurs semaines. 

Un de ses clones est toujours à proximité – c’est une procédure habituelle pour toute personne ayant été clonée dans votre société - mais son état physique et mental à ce moment-là était trop compromis pour télécharger des informations dans le clone, le premier à être utilisé. 
Ainsi, le diagnostic de pneumonie a été inventé pour donner à Hillary le temps nécessaire de se rétablir suffisamment pour procéder au téléchargement. 
Après une brève absence de la vue du public, elle est réapparue rafraîchie, rajeunie et plus mince, tout comme cela a été le cas il y a plusieurs années lorsque les clones furent fabriqués. 
A partir de maintenant, seul le clone et tous ses successeurs seront vus désormais en public en raison de la détérioration de la santé de Hillary qui contrasterait énormément avec le dynamisme et la haute énergie de son clone.
On ne sait pas si cette situation aura une influence sur la campagne présidentielle. 

Ce que l’on sait, c’est que l'énergie entourant les candidats des deux grands partis est négative et bien pâle, vous pourriez dire, et il est possible que des scénarios en plus de ceux mentionnés dans notre message du mois d’août vont se développer. 
L'énergie positive autour de Bernie Sanders n'a pas diminué, elle est toujours celle qui le mène à la présidence.
L'amour inconditionnel de tous les êtres de lumière dans cet univers vous accompagne alors que vous aidez votre monde à progresser vers une longue ère d'amour, de paix et de prospérité pour tous.

AMOUR et PAIX
 

Suzanne Ward
suzy@matthewbooks.com

Traduction : Alain Bonet
Email : alainbonet8@gmail.com
Publié par Luisa Vasconcellos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !