mercredi 9 novembre 2016

Le Paris du moyen-âge reconstitué !**

Le Paris du moyen-âge reconstitué en images de synthèse !


Paris est une ville comme le monde en compte très peu. Chaque quartier, chaque rue, chaque monument est un témoignage du temps passé. 

A vrai dire, n’importe quel mur ou presque de notre capitale transpire l’histoire. 
Et c’est ce qui rend cette cité si fascinante.
Cependant, Paris a beaucoup changé au fil des siècles. 

Et même la plus longue et la plus belle des promenades dans le Lutèce d’aujourd’hui ne saurait parfaitement reconstituer des époques révolues. 
Aussi, pour nous plonger dans le Paris d’autrefois, une société de productions spécialiste de la 3D et des images de synthèse s’est attelée à une tâche monstrueuse tant sur la plan historique que sur le plan technique : redonner vie, en images, au Paris du moyen-âge !
Le résultat ? 

Des représentations magistrales ! 
Vous voulez des exemples ? 
En voici ! 
Un étonnant petit voyage dans le temps… et sur l’île de la Cité !


Le Palais de la cité

 

 
 

 

Sur l’île du même nom, le Palais de la cité accueille aujourd’hui le palais de justice. 
On peut notamment y observer la première horloge publique de la ville, installée là sous Charles IX (1500-1558).
A l’époque de la conquête de Lutèce par les Romains, le site abritait le gouverneur de la ville, puis, après la conquête de la Gaule par les Francs, il fut la résidence des rois mérovingiens.



Le pont au Change.

 



 

Sous Charles le Chauve (823-877), le Grand-Pont a été construit pour relier l’île de la Cité à la rive droite de Paris. 
Reconstruit en 1296 après des crues successives et dévastatrices, il est rebaptisé Pont au change car il accueillait beaucoup d’orfèvres et de changeurs. 
A ses côtés, le Pont aux Meuniers.


Le petit Châtelet.

 



 


Les accès aux deux ponts reliant l’île de la Cité aux rives de la Seine étaient protégés par deux châtelets construits au IXe siècle. 
Le Grand Châtelet protégeait le Pont au Change et le Petit Châtelet protégeait le Petit-Pont.



L’Hôtel-Dieu.

 


 

Fondé en 651, l’Hôtel-Dieu est le plus ancien hôpital de la capitale.



La cathédrale Notre Dame de Paris

 


 

Comme on le voit, à l’origine, il n’y avait pas de parvis. 
La cathédrale était ceinturée de commerces et d’habitations qui n’ont été détruites qu’au XIXè lors de la rénovation de la capitale par le baron Haussmann (les contours de ces bâtiments sont aujourd’hui matérialisés au sol par des pavés de couleur claire).
Précision des auteurs de cette image :
« Notre-Dame était vraisemblablement polychrome mais l’on est hélas incapable aujourd’hui de déterminer de quelle manière. Les couleurs et les parties peintes ne sont donc ici qu’une vue d’artiste. »




La place de Grève.

 

 

 

Depuis 1803, la Place de Grève s’appelle désormais la place de l’Hôtel-de-ville.
Ici, on aperçoit la Maison aux piliers devant laquelle se tenait des fêtes, mais aussi les exécutions. 

Elle a été remplacée par l’actuel Hôtel de ville sous François 1er.

Ce travail de reconstitution est vraiment étonnant. 

Et, pour ceux qui veulent poursuivre la visite, sachez qu’un DVD est disponible sur le site de Grez
L’histoire comme si on y était !
 

Source :  Grez
Crédit photo : Grezprod 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !