mercredi 23 novembre 2016

Maître Saint Germain : Entrez dans le cercle de la Foi !

La Foi, c’est se laisser aller en confiance dans sa vie et celle des autres, sans jamais rien projeter d’avance !

 

http://www.sourcedereiki.com/comte_saintgermain.jpg

Message du Maître Saint Germain




"C’est de nouveau moi, le Maître Saint Germain.
Oui, tu as été secouée par notre première rencontre (il rit), par cette rencontre si spéciale entre une partie de toi-même, qui reçoit les « voix » et les retranscrit, avec notre plan.
Oui, nous sommes là, oui nous le sommes, nous les Maîtres, à chaque seconde, pour ce monde qui en a tant besoin. 

Pour ceux qui souffrent, et nous les aidons à se redresser, nous leur donnons autant d’énergie que faire se peut, car ils en ont besoin. Ils en ont grand besoin, et nous savons, oui, combien nous savons, que cela est dur pour vous.
Nous vous entendons et nous nous réjouissons de songer que vous êtes toujours plus nombreux à vous intéresser à notre plan.
Un plan situé bien au dessus de celui des oiseaux ! (il rit de nouveau)
Ce plan éthérique que vous avez à cœur d’explorer au cours de vos nuits, de vos voyages éveillés ou non, satisfait votre regard intérieur, vous contente et vous permet de continuer à avancer, de continuer à y croire, au cours de vos journées parfois éreintantes.
Nous savons que certains doutent encore, mais que le doute se tarit peu à peu, pour laisser place à la foi, à un océan de foi.
Oui, la foi est un océan merveilleux, sur lequel il est bien agréable de surfer, où il fait bon vivre !
Quelle drôle de description pour la foi me direz-vous, mais il en est bien ainsi, la foi, c’est se laisser aller en confiance dans sa vie et celle des autres, sans jamais rien projeter d’avance.
Celui qui a la foi n’éprouve pas d’attente particulière, il prend ce que la vie lui offre avec gratitude, et avec gratitude, la vie le remercie. 

Il est ainsi récompensé sans arrêt. 
C’est un cercle vertueux, un cercle de foi dans lequel il vous faut entrer, oui, petits, si petits que vous vous considérez.
Pourtant, la foi qui est vôtre peut atteindre des sommets, c’est ainsi que vous progresserez.
A présent regardes-moi, fais-le sans peur."

 

http://www.arcturius.org/chroniques/wp-content/uploads/2014/12/saint-germain-700x4551.png


Je le regarde alors, et je perçois un homme portant une barbe régulière, brun roux, il possède un teint rosé très plaisant, et il est vêtu de blanc et de vert. 
Il a l’air en parfaite santé, son visage est très pur, sa peau est lumineuse me semble t’il, sans la moindre imperfection, comme celle d’un enfant. 
Son long habit est semblable à une tunique aux manches amples, doublée d’un manteau, comme une toge. 
L’habit comporte une bordure vert émeraude et cela lui va parfaitement.
Mais plus extraordinaire encore est cette lumière qui l’entoure et le fait qu’il flotte au dessus du sol !
Comme je suis heureuse, la lumière qui l’entoure est vivante, elle vient vers moi, et elle viendra tout naturellement vers tous ceux qui liront ce message, me dit-il.
Comme je suis heureuse, oui, il n’y a pas de mots !
Ses yeux sont clairs et très vifs, bleus ou verts, mais d’une teinte lumineuse, comme si ils avaient leur propre rayonnement.
Je ressens un être immensément simple et empli d’une force, d’une aura de bonté majestueuse, en plus d’une immense simplicité. 

Il reprend, il me dit qu’il est un grand Maître guérisseur, qu’il lui est donné de pouvoir guérir tous ceux qui en font la demande. 


 

http://s1.dmcdn.net/_Mgs/1280x720-pMS.jpg

 


"Oui, demandez, vous pouvez demander, je vous guérirai tous. 
Il vous faut croire en cela, croire que toute guérison est possible. 
Il n’y a pas de limite, la limite vient de votre manque de capacité à croire à l’impossible.
N’est-il pas un de vos films qui dit qu’il vous faut vous efforcer de concevoir six choses impossibles avant le petit déjeuner ?
Voici un adage très significatif. 

Il est tant de barrières qui ont été inculquées en votre esprit. 
Oui, il est possible de faire repousser des membres, de purifier un organe atteint ou la totalité du corps.
Vos médecins constatent nombre de cas inexpliqués chaque jour, mais n’en parlent pas, de peur du ridicule.
Le corps humain est relié à la vaste, à la grande horlogerie cosmique. 

Il réagit suivant des impulsions vibratoires électromagnétiques très subtiles, il peut se régénérer parfaitement, de lui-même.
Vos os ne repoussent-ils pas ?
On vous a appris à y croire, il en est de même pour tout le reste. 

Les autres fibres de votre corps peuvent se régénérer pareillement. 
Cette régénération doit faire appel à votre foi.
Il faut que tout sentiment d’indignité vous quitte, vous êtes des êtres méritants, très bien constitués. 

Il faut que les pensées de bassesse, de souillure, vous quittent également. 


http://lapressegalactique.com/wp-content/uploads/2014/01/pleiadiens2.jpg


Il est normal à l’homme ou à la femme de ressentir le besoin de manger de bonnes choses, de ressentir le besoin de confort, d’avoir envie d’aimer et d’être aimé, et aussi, de pleurer, quelquefois.
Oui, il est permis à tout le monde de verser des larmes. 

Les religieux de votre temps, et notamment ceux qui prônent l’ascèse et l’austérité, s’efforcent de propager un modèle désuet qui, s’il eût bien fonctionné en son temps, produira plus de découragement que de satisfaction chez les vôtres.
Oui, il est normal d’aimer, de se sentir entouré et choyé, et d’en éprouver de la joie, il est aussi normal de prendre soin de soi et de faire des bons repas, mais certains ne devraient pas en abuser.
Il convient de se repaître des fruits de la Terre avec mesure. La mesure est une forme de contentement parfaitement équilibrée. 

Lorsque vous regardez les feuilles d’un arbre, elles sont toutes identiques, ni trop petites, ni trop grandes.
Il en est de même pour ses fruits, qui possèdent une grosseur similaire. 

L’arbre se développe suivant une certaine loi. 
Cette loi, lui permet, lorsque ses feuilles tombent, de réensemencer la Terre par leur décomposition, d’offrir abri et nourriture aux petits animaux, à des formes de vie essentielles, minuscules, telles que les collemboles, que vos yeux ne peuvent percevoir que fugacement.
Cette vie du sol est fondamentale, c’est elle qui permet la fertilité de se réinstaller, par la dégradation de la matière organique, donnant naissance à l’humus.
Cet humus, si essentiel, permettra la pousse de nouvelles plantes, des graminées, des plantes à fleurs, d’autres arbres. 




C’est ainsi que ce cycle se perpétue, suivant un cercle, suivant un équilibre parfait.
Voilà pourquoi votre monde doit changer, parce que son cercle de prospérité a été rompu.
L’homme ne recycle pas tout ce qu’il produit, contrairement à la plupart des peuples galactiques !
Sur les autres mondes, tout est réutilisé. 

Oui, ce concept quelque peu désuet de l’écologie, par rapport à la tendance sociale, marque les esprits dans le bon sens ces derniers temps.
Les autres planètes recyclent tout, absolument tout, pour le retransformer en autre chose. 

Ici, ce processus est en train de se mettre en place, avec une prise de conscience de plus en plus vive, que finalement, ce qui est vital à l’être humain, comme les aliments sains et les boissons non traitées, a subi une revalorisation, ces dernières années, par rapport aux produits technologiques, de plus en plus fragiles.
Les biens de consommation sont produits massivement et pour une brève utilisation sur votre monde, ce qui peut paraître quelque peu illogique, étant donné les menaces environnementales liées à leur fabrication. 

Ces produits, leur fabrication, génèrent des résidus, comme les oxydes métalliques et les hydrocarbures, qui se répandent à plus ou moins long terme dans la chaîne alimentaire. 


http://www.limperatrice.fr/wp-content/uploads/2015/03/yoann.jpg


Certes, nous nettoyons tout ce que nous pouvons, vos nouveaux corps de lumière deviennent de plus en plus insensibles à de tels composés, mais il y a lieu, si vous le pouvez, et vous le pouvez très certainement par action directe de vos pensées merveilleuses, d’aspirer à d’autres usages.
Il y a lieu d’aspirer à la fabrication de produits respectueux de votre monde, de votre santé. 

Il y a lieu d’envoyer de la lumière vers les chercheurs si habiles qui œuvrent à mettre en place des procédés de fabrication des plus simples, qui vont enrichir directement les zones de votre Terre qui en ont le plus besoin !!!
Je parle ici des régions qui se trouvent dans tous les pays de la Terre, toutes nations confondues.
Oui, sur votre Terre, il y a largement assez pour que tous puissent vivre convenablement et manger à leur faim.
Vous le savez bien et nous en sommes heureux, de notre côté du voile.
Nous continuons à vous veiller, à constater vos progrès fulgurants et cela nous met du baume au cœur. 

Nous constatons, ô joie absolue, que de plus en plus de Terriens reçoivent nos messages du plan supérieur et les publient, cela nous enchante.
Nos deux plans n’ont jamais été aussi proches.
Sur notre plan, les choses sont bien plus fluides."


Il me montre à quoi cela ressemble. 

Je le vois, il est aussi grand qu’une silhouette humaine de trois ou quatre mètres et sa lumière est bien immense. 
Il est aussi de consistance vaporeuse.
Je puis voir tout ce qui se trouve sur ce plan, qui est plus éthéré, plus fluide aussi, comme si les objets avaient le pouvoir de se transformer aisément.
Je vois un bel escalier de pierre avec une balustrade, il s’agit d’une construction très haute, qui semble comme perdue au milieu des nuages. 

Il souffle un vent léger. 
Je m’avance vers une arche de pierre menant à un petit couloir, au bout duquel pointe une lueur dorée très attirante.
J’entre dans une salle, où sont réunis des dizaines et des dizaines d’êtres luminescents. 

Cela est un peu difficile pour moi, tant la radiance est forte. 
Il existe de grands hommes vêtus de couleurs vives et des femmes très élégantes avec de longs manteaux brodés de perles. 
Tous les êtres sourient, leurs yeux débordent d’amour et d’affection. 


http://jardinsduciel.j.a.pic.centerblog.net/dc896fc2.gif


Une femme très bienveillante me parle très posément, d’une voix angélique emplie de confiance, elle se présente et me dit :
"Je me nomme Marie. (Juste le prénom Marie, je n’en sais pas plus, car elle n’a rien ajouté) 

Sois en paix, tu peux entrer maintenant. 
Pour ce qui est de la noirceur, il n’est nulle inquiétude à avoir, nous contrôlons parfaitement la situation. 
Tous ceux de ton monde qui souffrent, reçoivent une aide conséquente.
Ces épreuves de souffrance qu’ils traversent sont une étape qui les grandira à jamais, ne te fais pas de soucis pour eux, d’une manière générale, vous avez trop tendance à vous en faire pour les autres. 

Soyez assurés que les autres avancent, qu’ils suivent bien leur chemin, allant à leur rythme dans la bonne direction. 
Rien ne sert parfois de les pousser ou de les épauler, sinon, ils n’avancent plus. 
Il en est de même d’un enfant qui se met à marcher, il doit trouver son équilibre.
Oui, il convient de s’équilibrer, cela se fait sur votre monde, en cet instant, chacun est aidé d’une manière qu’il ne peut absolument pas imaginer.
Nous aimerions que vous ouvriez maintenant vos cœurs, pour recevoir tout notre amour, oui, recevez-le, recevez, chers amis, chers Enfants de la Terre, vous qui êtes si braves. 

Nous ressentons une connexion particulière avec chacun d’entre vous.
Vous avez tant marché.
Alors, que cet amour descende sur vous, pour vous libérer de vos entraves, de vos attaches et de votre passé.
Oui recevez tout cet élan, encore et encore, jusqu’à ce que vous soyez tout de lumière vêtus, tout comme nous. 

Et alors, nous pourrons marcher main dans la main."

Un immense rayon d’or pur jaillit de toute cette assemblée qui doit bien comporter une cinquantaine de personnes. 

La salle est toute inondée d’or et les pierres taillées avec soin ressemblent à de la lumière liquide.
Les êtres sages se mettent alors à chanter avec une joie retentissante et une musique très vivante résonne allègrement. 

Cette musique est à la fois douce et immensément émouvante, très bouleversante en tout cas. Je reste là, à les regarder puis, la vision s’éloigne alors que le chant résonne toujours. 
C’est un chant léger comme une rivière, empli d’espoir. 
Je me retrouve sur le parapet avec la balustrade qui donne sur une mer de nuages. 

 

http://img.over-blog-kiwi.com/1/84/35/91/20161101/ob_10c4d2_rayon-rose.jpg

 


Le Maître Saint Germain est là et reprend :
"Oui, c’est ce que tu pourrais appeler le Palais des Sages et ce palais existe bien certainement. 

De multiples livres l’ont décrit d’une manière ou d’une autre, vous y venez en songe très régulièrement, pour être instruits ou soignés.
C’est l’une de nos deux activités principales. 

Comme je prends plaisir à soigner et ce plaisir n’a pas de fin ! 
Guérir des êtres est un immense cadeau que l’on se fait aussi à soi-même. 
Mais je ne le fais point pour me grandir moi-même ou par vanité, mais pour aider, simplement aider ceux qui en font la demande. 
Alors demandez et demandez bien, chers habitants de la Terre, à présent toute illuminée de vos présences !
Oui, vous êtes de très belles lumières présentement, que ma flamme violette, celle de la Résurrection et de la Guérison vous purifie, vous protège comme il se doit.
Je vous salue bien et vous enveloppe de ce bel océan d’Amour retrouvé,
Soyez en Paix !"


Le Maître Saint Germain
 


Source : http://www.unepetitelumierepourchacun.com
© 2016, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !