lundi 23 janvier 2017

USA : La République Restaurée devient une Réalité !

USA : La République Restaurée devient une Réalité avec l'investiture du Président Donald Trump !  


Donald Trump – Président de la République Restaurée

Le 20 janvier 2017
Cela a été une longue bataille âprement disputée, pourtant nous sommes au seuil de notre République Américaine Restaurée – la République Constitutionnelle envisagée à l’origine par nos grands Pères Fondateurs au cours de la Guerre d’Indépendance américaine, qui remonte à l’année 1776. 
Dieu merci, nous avons réussi. Une fois de plus !
Oui, la Deuxième Grande Révolution Américaine est en marche.
La quantité de désinformation et de distraction lors de cette dernière phase de jeu au cours du mois de janvier 2017 a atteint des sommets historiques. 
Il fallait s’y attendre compte-tenu de l’intensité de l’énergie et de la transformation déversées dans notre réalité de 3D/4D en ce moment sur la planète Terre.
Des sources de haut niveau ont indiqué en automne 2016, que nous allions finalement parvenir à un point où la désinformation deviendrait si intense, et si écrasante, qu’elle deviendrait un signe évident que la vague allait s’orienter en permanence vers la lumière. 
Il semblerait que nous soyons maintenant arrivés à ce moment.
Par conséquent, nous aimerions aborder l’énorme amas de désinformation concernant le Président Donald J. Trump qui a été investi en tant que 45ème Président le 20 juin 2017 à 12H00 EST. 
Les informations présentées ci-dessous ont été sélectionnées parmi des sources de haut niveau ainsi que dans des articles des médias alternatifs et des grands médias de masse.

Voici ce que nous pouvons vous communiquer actuellement.
Au cours des primaires de 2016 précédant les Conventions nationales Républicaine et Démocrate, Donald Trump a été le seul candidat à la présidence jugé assez digne de confiance pour bénéficier de briefings particuliers de la part des militaires américains, qui lui étaient prodigués durant un intermède de campagne dans l’état du Mississippi.
Pas le candidat Démocrate, Bernie Sanders. 
Pas la candidate désignée du Parti des Verts, Jill Stein. Pas le candidat désigné du Parti Libertaire, Gary Johnson. 
Et certainement pas, (Dieu nous en préserve), la candidate Démocrate désignée, Hillary Clinton. Seul Donald Trump a bénéficié de ces briefings particuliers. 
Donald Trump a été considéré par les militaires américains et les Casquettes blanches / Chevaliers Blancs comme étant un authentique patriote américain. 
Il n’est ni loyal ni acquis à la cabale internationale. 
Il ne peut être corrompu ou acheté et il n’est pas intéressé à participer au projet de Nouvel Ordre Mondial. 
Il est honnête, sincère et éprouve un amour réel et pur pour l’Amérique. 
Et contrairement aux articles des médias, il ne ment pas sur son projet de Président des États-Unis d’Amérique. 
Des rapports précédents indiquaient que Donald Trump était déjà bien au courant depuis un bon moment des médias alternatifs et des soi-disant mouvements "pour la vérité"
Pourtant, lorsqu’il a été mis au courant de tous les renseignements concernant la Cabale, les llluminati, les sociétés secrètes, etc., et de leurs nombreuses menées maléfiques dans le monde, il est compréhensible qu’il ait été choqué par l’étendue de ce qu’il avait appris. 


LES PRIMAIRES RÉPUBLICAINES LANCENT LE PHÉNOMÈNE TRUMP

Au cours des primaires du Parti Républicain qui ont suivi, Donald Trump a traversé toutes les élections des états comme un boulet de démolition d’une tonne. 
Personne et rien ne restait debout dans son sillage. 
Tout en rassemblant sans cesse plus de votes qu’aucun autre candidat Républicain dans l’histoire américaine, alors qu’il suscitait un très réel et formidable mouvement politique.
Monsieur Trump a mené sa campagne avec beaucoup de courage et avec une stratégie telle qu’il a été en mesure de neutraliser toute la dynastie politique de la famille Bush et les Néoconservateurs – probablement pour toujours – au cours des débats du Parti Républicain lorsqu’il a commencé à aborder des questions comme le 11 septembre, ainsi que le rôle qu’y avait joué le Président de l’époque, George W. Bush Jr.
Peu après, son frère Jeb Bush décida qu’il était opportun de se retirer de la course plutôt que de risquer d’exposer davantage sa famille à la révélation de sa longue liste de forfaits. 
Peu après, il se retira officiellement du groupe des candidats Républicains de façon étonnamment précoce le 20 février 2016, et on n’en a quasiment plus entendu parler depuis.

Donald Trump révéla également la collusion au sein du parti Républicain, lorsque Ted Cruz et John Kasich essayèrent sans succès de s’allier pour recueillir les voix des délégués des états de l’lndiana, de l’Oregon et du Nouveau-Mexique. 
Il a également commencé à soulever le problème du truquage des élections au cours des caucus (assemblées) de l’Iowa et ensuite averti de façon répétée et cohérente la nation que cela pourrait également se produire au cours de l’élection nationale. 
Finalement, il s’est avéré qu’il avait parfaitement raison.

A la fin des primaires, Donald Trump avait décapité l’essentiel de l’influence de la Cabale au sein des pouvoirs établis du Parti Républicain, au point qu’ils n’allaient plus jamais retrouver la prééminence qu’ils détenaient jusque-là.  
En fait, Donald Trump a réussi à arracher le contrôle du parti Républicain des mains de la Cabale des Néoconservateurs qui l’avaient pris en otage en une emprise mortelle au moins depuis la fin des années 1980, lorsque George Bush Sr était devenu Président en 1988.


LA CHUTE DES CLINTON S’ANNONCE

Après avoir assuré sa désignation comme candidat à la Convention Nationale Républicaine à Cleveland, Ohio, le 19 juillet 2016, Donald Trump se retourna vers Hillary Clinton et le parti Démocrate insidieusement corrompu, avant même qu’elle n’ait remporté sa nomination officielle.
En fait, à peine une semaine plus tard, nombreux sont ceux qui ont assisté avec horreur en direct à la télévision comment la nomination du parti Démocrate a été volée outrageusement à Bernie Sanders, qui avait remporté le vote populaire et avait clairement la préférence de la majorité des délégués à la Convention Nationale Démocrate (DNC) à Philadelphie en Pennsylvanie.  
En réalité, c’est Bernie Sanders qui aurait dû être désigné à la place de Hillary Clinton le 27 juillet 2016, comme le montrent les courriels fuités publiés par WikiLeaks qui ont révélé la fraude et la collusion au sein de la DNC.

La convention du parti Démocrate a peut-être été le spectacle politique public le plus révoltant et le plus perfide de l’histoire américaine. 
De nombreux supporters fidèles à Bernie Sanders avaient toutes les raisons d’être furieux et de supposer que la victoire de leur candidat lui a été volée à la vue de toute la nation.
Au cours de cette campagne présidentielle génératrice de division et de dégoût, M. Trump n’a pas hésité à mettre carrément la pression à la fois sur Bill et Hillary pour l’étendue de leur corruption et des années de forfaits en s’en prenant spécifiquement à chacun en de nombreuses occasions. 
Pendant ce temps, WikiLeaks ne cessait de révéler la corruption sans limite au sein du DNC, de la campagne de Clinton et des principaux médias par la publication de toujours plus de courriels scandaleux et compromettants.
Débat présidentiel. Hillary Clinton contre Donald Trump
"Parce que vous seriez en prison ! " 
Cependant, M. Trump a réservé une de ses meilleures et plus mémorables prestations pour le deuxième débat présidentiel à l’Université Washington de Saint Louis au Missouri, le 9 octobre 2016*. Répondant à une insulte de plus d’Hillary Clinton dans laquelle elle déclara : "il est bon de savoir que quelqu’un avec le tempérament de Donald Trump n’est pas responsable de la loi dans notre pays", M. Trump répliqua immédiatement dans son style d’une franchise inimitable en disant : "ouais, parce que vous seriez en prison", sous les cris et les applaudissements du public.

* FULL: Second Presidential Debate - Donald Trump vs Hillary Clinton - Washington University 10/9/2016
Il faut être clair, les Clinton sont une des familles criminelles les plus brutales et les plus dangereuses de l’histoire de ce pays. Ils ont été impliqués dans toute une série d’activités criminelles pendant des décennies en semant dans leur sillage des traînées de cadavres depuis l’Arkansas jusqu’à Washington DC, et ailleurs. C’est pourquoi il est mémorable de noter le courage qu’il a fallu à Donald Trump pour faire une telle déclaration.


L’ÉLECTION DE 2016 A FAILLI ÊTRE TRUQUÉE

Au cours des dernières semaines précédant l’élection générale du 8 novembre, il est devenu évident que les Clinton essayaient de lancer un coup d’état du gouvernement des États-Unis qui aurait enfoncé le dernier clou dans le cercueil de l’Amérique sous l’égide du projet de Nouvel Ordre Mondial – ou du moins, c’est ce qu’ils espéraient.
Cependant, le coup d’état a été étouffé dans l’œuf.
Les rapports indiquaient que la nuit de l’élection du 8 novembre, la campagne de Trump, les militaires américains et les Casquettes Blanches au sein des services de renseignement américains ont été mis au courant d’actions illicites de la part des syndicats du crime de Clinton et Bush pour "truquer par piratage informatique" les résultats des votes dans près de vingt états. 
Le piratage a été retracé à sa source à Langley en Virginie, siège de la CIA, ainsi qu’à une adresse IP associée au Département de la Sécurité Intérieure (DHS – Department of Homeland Security).
Heureusement un contre coup d’état a été immédiatement mis sur pied par les Casquettes Blanches et cette fois on a empêché Hillary Clinton de truquer l’élection générale en sa faveur. 
Beaucoup d’informations nous sont parvenues à ce sujet par l’intermédiaire du juge Andrew Napolitano de Fox News et plus tard du Dr. Steve Pieczernik, un ancien agent de la CIA et porte-parole déclaré des Casquettes Blanches au sein des services de renseignement américains.

--------------------
LE VOTE ELECTRONIQUE = ESCROQUERIE! 
A regarder et diffuser massivement!
Erreur inédite: les machines à voter US se prononcent automatiquement en faveur de Clinton
Tromper les machines de vote aux États-Unis ? Pas de problème!
Présidentielle US: les machines de vote en panne font vaciller le recomptage
------------------

En fait, il s’est avéré que le syndicat du crime des Clinton avait réussi à truquer les élections dans au moins cinq ou six états, ou probablement plus, et a de ce fait avoir supposément remporté le vote populaire par quelque 2,8 millions de voix.  
Cependant, il a été estimé que si les voix avaient été enregistrées correctement, Donald Trump aurait gagné l’élection présidentielle américaine de 2016 par une avance considérable de 10 millions de voix.
M. Trump a réussi à accomplir tout cela volontairement tout en s’exposant, lui, sa fortune et sa famille tout entière à une incessante litanie d’outrages, insultes, mensonges et mépris outrancier, de la part des grands médias et de porte-paroles de la cabale, plus qu’aucun autre candidat politique n’a jamais dû endurer dans l’histoire des élections américaines.
Presque tous les pouvoirs politiques établis se sont entendus pour lancer des attaques personnelles incessantes contre lui, pendant que les grands médias entreprenaient une couverture médiatique négative à 10 contre 1 de Donald Trump en comparaison de la couverture positive pour Hillary Clinton. 
Il est devenu de ce fait le candidat politique le plus exécré à jamais faire la course pour la présidence, ce qui prouvait sans l’ombre d’un doute qu’il représentait une menace de taille pour les pouvoirs en place de Washington DC, la cabale criminelle internationale et le projet de Nouvel Ordre Mondial.

Pour ce que Donald Trump a déjà accompli jusqu’ici, il mérite une médaille, ou plutôt notre Amour et notre Respect. 
Ou à tout le moins l’éternelle gratitude du peuple américain et celui du monde entier
Qui d’autre depuis John F. Kennedy a osé s’exposer ainsi à la malveillance ? 
Pensez-vous vraiment que le bon vieux Bernie Sanders aurait pu faire la même chose ? 
Ou même Ron Paul ? 
Ou n’importe quel autre candidat de l’histoire moderne ?
Admettons même que vous n’aimiez pas son genre, ou le ton de ses interventions, ou son manque de « correction politique », mais vous ne pouvez pas nier que l’homme ait changé pour toujours le paysage politique en Amérique et ait bouleversé le statu quo comme jamais auparavant.
Et si quelqu’un se donne la peine d’écouter réellement certains de ses discours, Donald Trump y révèle plus d’honnêteté, de contenu et de vérité au peuple américain que n’importe quel autre candidat présidentiel a jamais pu en proposer auparavant.

L’effet Trump – Prendre le dessus sur les pouvoirs en place
Cependant, la mission de sauver l’Amérique vient juste de commencer.
Loin de moi l’idée de suggérer que M. Trump soit parfait ou un saint de quelque façon que ce soit (on a déformé ses paroles*), cependant, il faut noter qu’il a fallu une personne extrêmement solide, engagée et persévérante de sa trempe pour assumer le travail pénible et dangereux de s’en prendre à la totalité des pouvoirs politiques établis du Nouvel Ordre Mondial / de la Cabale. 
Ces gens sont des criminels endurcis extrêmement cruels et violents qui n’ont aucun scrupule à faire ce qu’il faut pour atteindre leur objectif de domination mondiale.

* Interview de Melania Trump.
Elle parle français et a vécu à Paris?
Elle nous parle des mauvaises intentions prêtées à D. Trump au sujet des migrants, musulmans, des femmes...

C'est intentionnellement qu'on lui a suggéré le même discours que Michèle Obama pour la discréditer. Nous savons tous que la plupart des personnalités n'écrivent pas leurs discours. Elle a du s'effacer pour faire taire les calomnies.
Melania Trump Vs Michelle Obama | Sous-titre Français


LES INSURRECTIONS POPULAIRES S’ÉTENDENT AU MONDE ENTIER

Il est absolument vital de garder en perspective ces évolutions politiques majeures.  
Donald Trump est la manifestation d’une insurrection populaire massive dans le peuple qui se déroule non seulement en Amérique, mais dans le monde entier. 
Elle a mijoté et bouillonné pendant de nombreuses années pour atteindre ce moment crucial dans l’histoire mondiale.
L’insurrection populaire a vraiment éclaté au grand jour avec le vote du Brexit au Royaume Uni, dans une évolution absolument choquante pour les élites politiques du Parlement Européen à Bruxelles en Belgique, qui n’avait absolument rien vu venir. 
Ils n’ont pu qu’assister impuissants au vote du peuple anglais de quitter l’Union Européenne le 23 juin 2016, qui a ébranlé le continent tout entier. 

L’ascension choquante par Donald Trump de l’échelle politique a également pris par surprise presque tout le monde à Washington DC et dans les grands médias. 
En fait, les élites étaient si confiantes qu’Hillary Clinton allait gagner, en sachant que le truquage des élections était bien en place, que le magazine Newsweek avait déjà imprimé un "Edition spéciale Madame le Président" avec une autre fausse photo de Hillary en couverture, éditée le jour de l’élection.

Au fond, Donald Trump a surmonté tous les obstacles accumulés contre lui. 
Et ces obstacles étaient vertigineux parce qu’il était prêt à affronter directement l’incroyable malveillance qui imprégnait notre nation.
Est-il permis de suggérer, avec tout ce qu’il a surmonté – qu’il y ait eu une sorte de pouvoir supérieur, ou de dessein supérieur, guidant Donald Trump vers la fonction de Président à ce moment, en cet instant de l’histoire américaine ?
Il s'est entraîné toute sa vie pour ce moment, pour ce rôle, nous ne faisons rien par hasard !


DES ATTAQUES MAJEURES SE POURSUIVENT CONTRE LA RÉPUBLIQUE RESTAURÉE

Depuis son élection, les attaques n’ont fait que s’intensifier. D’abord, il y a eu l’arnaque du recomptage des voix, financée par le syndicat du crime Soros/Clinton et menée par Jill Stein. Ironiquement et non sans un zeste de comédie, Hillary Clinton finit par perdre 131 voix dans l’état du Wisconsin alors que les tribunaux intervenaient pour arrêter les autres recomptages dans les états du Michigan et de Pennsylvanie.
Ensuite, des agents de l’extrême-gauche du parti Démocrate et même de l’industrie du spectacle d’Hollywood focalisèrent leur attention sur les électeurs du Collège Electoral en organisant une croisade coordonnée de harcèlement, d’intimidation et même de menaces de mort, le tout ayant pour résultat de faire perdre 30 voix du Collège Electoral à Hillary Clinton.
Cette campagne s’est poursuivie jusqu’au 6 janvier lorsque le Congrès a officiellement confirmé les totaux du vote du Collège Electoral, non sans une ultime tentative de la part de perfides Démocrates pour rendre Donald Trump inéligible à la Présidence.
Tous ces projets séditieux et outrageants de la Cabale ont lamentablement échoué.
Malgré toutes les rumeurs et les spéculations, Le Président de la Chambre des Représentants (Républicain du Wisconsin), l’ancien colistier de Mitt Romney en 2012, ne va pas devenir le prochain Président. 
Pas plus que le Chef d’état-major interarmées Joseph Dunford, qui a préalablement occupé la fonction de Président de la République par intérim jusqu’à ce que Donald Trump soit officiellement déclaré vainqueur de l’élection présidentielle de 2016, dans les premières heures du mercredi 9 novembre.

Nous avons également appris qu’il y avait deux versions très différentes de la République qui étaient en concurrence l’un avec l’autre, du moins pendant un temps. 
Une version connue sous la désignation de "Nouvelle République" prévoyait Paul Ryan* comme Président, d’où les rumeurs de remplacement de Donald Trump à la dernière minute. 
La Nouvelle République était apparemment une solution alternative contrôlée par la Cabale.
* House speaker Paul Ryan meets with Trump in Washington – video
Mais en réalité il a toujours existé une version authentique de la République qui bénéficie du soutien plein et entier et de la participation des militaires américains. Elle est connue officiellement sous le nom de "République Restaurée", avec Donald Trump comme Président.  
La République Restaurée fut initialement instaurée le vendredi 4 novembre, soit quatre jours avant l’élection américaine du mardi 8 décembre.


LA RÉPUBLIQUE RESTAURÉE PAR LE RÉAMORÇAGE MONÉTAIRE MONDIAL. 
Par conséquent, lorsque Donald Trump a été formellement investi le 20 janvier, il est devenu le Président de la République Restaurée, qui est entrée « non-officiellement » en vigueur exactement au même moment. Il reste à voir comment la République Restaurée sera publiquement révélée au peuple américain et au monde. 
Cependant, au moment où la plupart des Américains apprendront l’existence de la République Restaurée, il est probable que la plupart de ses fondations auront déjà été fermement mises en place, assurant ainsi une transition en douceur entre le gouvernement des États-unis S.A. et la République Restaurée.
Obama n'était pas libre, mais depuis que la république a été restaurée, il a commencé à travailler auprès de Trump et il continuera.


ENCORE UN AUTRE COUP MONTE DES POUVOIRS POLITIQUES EN PLACE
Ne vous-y trompez pas, à la onzième heure, quelques heures à peine de l’investiture, il y avait encore une tentative de coup d’état généralisé – ou de déclencher une guerre civile si vous préférez – pour empêcher Donald Trump d’entrer en fonction comme Président.

10.000 militaires et policiers déployés pour protéger l’Investiture de Donald Trump
et empêcher un coup d'état.

Les élites politiques de la Cabale et de Washington DC, des agents aussi bien Démocrates que Républicains, des éléments criminels de la CIA, de la NSA, etc. ; et les filiales de propagandes des principaux médias continuent de forger de fausses informations concernant une intervention russe dans notre élection qui a permis à Donald Trump de l’emporter. 
Par conséquent, il y a une tentative tous azimuts de la part de ces entités pour instaurer la Loi Martiale ou une sorte « d’état d’urgence national ».
Malheureusement, il a continué à y avoir des tentatives évidentes et délibérées de délégitimer la Présidence de Donald Trump même avant qu’il ne prenne ses fonctions. 
La semaine dernière, des agents de la Cabale ont essayé de faire diffuser de faux dossiers du renseignement russe par les principaux médias. 
En outre, ils ont prétendu que les Russes avaient influencé l’élection en empêchant la victoire d’Hillary Clinton, tout en affirmant que Donald Trump était un agent russe contrôlé par Vladimir Poutine – comme s’il était un soi-disant « candidat mandchou* ».
*l’expression « candidat mandchou » date de la guerre de Corée, lorsque le lavage de cerveau effectué par les services de propagande nord-coréens sur des prisonniers de guerre américains en avait amené certains à faire publiquement des déclarations hostiles aux États-Unis. L’expression provient d’un roman de Richard Condon (1958) deux fois adapté au cinéma. (Ndt.)

La Russie n’avait rien à voir avec les courriels fuités de la campagne de Clinton, ni avec les soi-disant « piratages » de nos élections. 
Toutes ces campagnes de diffamation ne sont que le signe du désespoir total des élites de Washington DC qui seront bientôt remplacées.
Pour montrer à quel point les menaces contre Donald Trump et notre République Restaurée sont prises au sérieux, 5.000 soldats de la Garde Nationale avaient été mobilisés pour l’Investiture à Washington DC. 
En plus de 1.000 soldats des Marines ; l’ensemble de la police métropolitaine de Washington ; et un contingent supplémentaire de 3.000 agents de sécurité privés avaient été appelés à la rescousse. 
Ce chiffre d’un total de 10.000 personnes signifie clairement qu’il a fallu de sérieux efforts pour empêcher un coup d’état de plus.


De plus, des milliers et des milliers de motards appartenant à un groupe connu sous le nom de « Motards pour Trump » avaient manifesté leur intention de former « un mur de chair » autour de DC, afin que des extrémistes, des anarchistes et des manifestants soient dans l’incapacité de provoquer des émeutes et des violences au cours de l’investiture.

L’avènement de Trump est un moment de crise maximal
Les élites politiques et les principaux médias refusent toujours de reconnaître l’élan d’insurrection populaire qui a alimenté à la fois les campagnes de Donald Trump et de Bernie Sanders. 
Ces deux candidats étaient les représentants d’un mouvement populaire imparable en Amérique. 
Il avait bouillonné pendant des années, alimenté par l’insatisfaction générée par les administrations de George Bush Jr et de Barack Obama.
L’insurrection populaire est désormais prête à exploser dans toute l’Europe au cours de 2017, particulièrement dans des pays comme la France, l’Allemagne, l’Italie et peut-être même les Pays-Bas, avec les nouvelles élections qui s’annoncent et la possibilité de la chute des gouvernements même les plus pro-UE.
L’État secret va essayer de créer un état d’urgence national pour supplanter Trump !


REVENIR A NOTRE RÉPUBLIQUE RESTAURÉE

Donald Trump s’est entouré dans son cabinet d’un groupe d’Américains loyaux et patriotes, dont beaucoup sont soit des militaires ou d’anciens militaires. 
Ses membres ont été sélectionnés de manière stratégique afin que les militaires américains puissent être intimement impliqués dans la transition entre la Société des États-unis et la République Restaurée.

De plus, des éléments de la loi NESARA* (également connue sous le nom de GESARA) ont été méthodiquement mis en place dans le cadre de la République Restaurée qui a été instaurée dès le 4 novembre ou plus probablement bien avant.
De plus, il a été jugé nécessaire de retarder le plan à long terme de mise en œuvre de la réévaluation des monnaies mondiales (également connue sous le nom de RV – Réévaluation) et le Réamorçage Monétaire Mondial (GCR pour Global Currency Reset), jusqu’à ce que le Président Trump entre en fonction et que le gouvernement, et l’environnement politique, bancaire et économique soient assez assurés et sécurisés. 
Heureusement, il est prévu que la Réévaluation et le Réamorçage Monétaire Mondial soient lancés au cours du premier trimestre 2017. 
Divers rapports ont mentionné que le Président Barack Obama avait bloqué la mise en œuvre de la Réévaluation en Amérique en de nombreuses occasions.
Une fois en fonction, Donald Trump prévoit de démarrer par une série d’actions majeures susceptibles de se produire dès le jour de son investiture. 
Ces actions comprendront 
- le rejet de l’Obamacare (également connu sous le nom de Loi de Santé Abordable), 
- la sortie des Etats-Unis de l’accord de Partenariat Trans-Pacifique (TPP), 
- ainsi que près de 200 décrets présidentiels qui devront être signés par le Président Trump au cours de sa première semaine, mettant ainsi fin à l’essentiel de la corruption au sein des lois du gouvernement des États-unis.

Il est fort probable que le lundi 23 janvier, il y aura tout une rafale d’actions entreprises par l’administration Trump relatives à la République Restaurée. 
Cependant, beaucoup de choses dépendront de la vitesse à laquelle le Congrès approuvera les membres du cabinet entrant, et particulièrement le Procureur Général Jeff Sessions
On s’attend à ce que ce dernier reprenne les poursuites contre Bill et Hillary Clinton, et fort probablement beaucoup d’autres. Indépendamment de cela, attendez-vous à ce que quantités d’énormes changements sans précédent dans notre nation soient entrepris au cours des 100 premiers jours de fonction du Président Trump.


LE GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS A AUTORISE L’USAGE DE LA PROPAGANDE ENVERS LE PEUPLE AMÉRICAIN

Je le concède à certains, Donald Trump apparaît comme une personnalité clivante. Peut-être avez cru à la campagne délibérée de certains médias pour le diaboliser et le saper en toute circonstance. 
Peut-être auriez-vous préféré que quelqu’un d’autre que Donald Trump devienne votre prochain Président.
Cependant, il faut que vous réalisiez que les grands médias ne sont rien d’autre que de purs organes de propagande, et cela plus que jamais. 
Le Congrès des États-unis et le Président Barack Obama ont légiféré à la fois sur la propagande gouvernementale et médiatique par la Loi d’Accréditation de la Défense Nationale (NDAA), à partir de 2012. 
La NDAA permet légalement au gouvernement américain, et donc aux médias en tant que prolongement de la Société des Etats-Unis S.A., de diffuser littéralement et à profusion de la propagande au peuple américain. 
La NDAA a permis la récente opération de forger de soi-disant "fausses nouvelles" tout en censurant en même temps les "véritables" informations alternatives.
http://pandaunite.org/whatisthendaa/

Nous allons probablement voir un gros tas de lois inconstitutionnelles, de traités et d’accords conclus au cours de l’existence des Etats-Unis S.A., tels que la NDAA, le Patriot Act, le Surveillance Act, le NAFTA, le GAFTA, et de nombreux autres être abandonnés dans le cadre de la République Constitutionnelle.

Conférence de Presse de Donald Trump
du 11 janvier 2017
Le 11 janvier 2017, le Président-élu Trump a tenu sa première conférence de presse à la Tour Trump à New York. 
Il a visiblement montré à la face du monde sa maîtrise totale des grands médias et l’a fait en placardant à la fois BuzzFeed News et CNN* comme pourvoyeurs de fausses nouvelles, tous deux ayant rapporté l’existence d’un faux document des renseignements russes.
*Trump s'en prend à un journaliste de CNN
Lors de sa conférence de presse, mercredi 11 janvier, Donald Trump a refusé de répondre à une question d’un journaliste de CNN, Jim Acosta. « Vous ne me poserez pas de question », lui a répondu Donald Trump accusant CNN de faire de « l’intox » (« Fake news »).

Il est bien possible que le Président-élu Trump ait porté des coups presque fatals à BuzzFeed, CNN et la plupart des grands médias qui continuent de ne diffuser que des fausses nouvelles de propagande. 
Des sources de haut niveau ont révélé qu’il pourrait y avoir prochainement une grosse secousse au sein de l’industrie des médias dont de nombreuses sociétés pourraient être reprises par les Casquettes Blanches.

Donald Trump a déjà annoncé qu’il ne percevrait qu’un salaire symbolique de 1 $ par an en tant que Président*. 
De plus, il va complètement se retirer de son empire de la Trump Organization et faire don des profits réalisés par les hôtels étrangers de la Trump Organization au Trésor des Etats-Unis.

Il s’est également engagé à rouvrir l’enquête sur le 11 septembre, et à complètement réorganiser la CIA. 
Alors que d’autres rumeurs laissent entendre qu’il va rétablir l’étalon-or, auditer et fermer la Réserve Fédérale, et déclarer George Soros comme « menace à la sécurité nationale ».

L’administration Trump a également annoncé ouvrir le corps de la Presse de la Maison Blanche à des publications alternatives et à des bloggeurs sur Internet dans une nouvelle salle de presse située hors de la Maison Blanche qui pourra contenir dix fois plus de journalistes que l’actuelle salle de presse.

Poutine et Trump. Les USA
et la Russie enfin réconciliés
Après une longue et ridicule période d’hystérie antirusse au cours de l’administration Obama, l’équipe Trump a indiqué qu’il y aura un sommet attendu de longue date avec Vladimir Poutine qui se tiendra probablement à Reykjavik en Islande dans les semaines suivant sa prise de fonction. 
Le Président Tump forgera alors une alliance forte et permanente avec la Russie pour vaincre enfin l’État Islamique et toutes les armées mercenaires de la Cabale dans le monde. 
Ainsi, il sera mis fin à toutes les menaces ultérieures de Troisième Guerre Mondiale.


CONCLUSION : SOYEZ PRUDENT DANS CE QUE VOUS DEMANDEZ …

Nous assistons à présent à une transformation rapide des États-Unis, de la Terre et de l’expérience humaine de 3D/4D juste devant vos yeux. 
Ceux qui ont longtemps vécu dans l’espoir d’un monde plus pacifique et véritable auront finalement vu la réalisation de leurs prières. Peut-être cela ne s’est-il pas déroulé de la manière que certains espéraient, mais comme le dit l’adage – « soyez prudent dans ce que vous souhaitez, vous pourriez bien l’obtenir ».

Le plan à long terme pour refaire de l’Amérique une République Constitutionnelle est maintenant en cours. 
C’est une réalité ! 
Le but de libérer le peuple américain et le monde des chaînes de l’esclavage et de la servitude est en train de se dérouler. 
Les programmes pour fournir la prospérité, l’abondance et la Paix à notre monde sont en route. 
Tout est près d’être révélé.

Nous avons enfin un homme dans le Bureau du Président des Etats-Unis qui s’est engagé à réaliser ces objectifs comme tous les patriotes, les travailleurs de lumière et les éclaireurs l’ont toujours été. 
C’est l’homme qu’il fallait, au bon endroit, au bon moment. 
Lui et sa famille méritent qu’on prie pour eux.

Oui, nous avons toutes les raisons d’être reconnaissants en ce moment. 
Longue vie à la République Restaurée ! 
Et, comme toujours, Que Dieu bénisse l’Amérique ! *

* God Bless the U.S.A. by Lee Greenwood
Traduction de Patrick T.
Source : 

Donald Trump 45ème Président des États-unis ! (serment + discours)

Donald Trump bien encadré. 
A sa droite, le charmant président de la chambre des représentants, Paul Ryan 
qui n'a pas arrêté d'afficher un large sourire tout au long de la cérémonie

Donald Trump - la Parade en famille
Mélania, sa femme, se détend de plus en plus, je pense qu'elle prendra bientôt goût à a son rôle. Elle est classe et adorable cette femme de 46 ans venue de Slovénieex-Yougoslavie.
Pas facile non pour leur fils*. C'est l'âge des complexes.
Ils sont l'image d'une famille unie et chrétienne.

Things You Didn't Know About Barron Trump

Première journée :

Marie : Dommage que ces journaliste français aient été aussi lamentables à commenter cet événement exceptionnel. 
J'ai fini par éteindre le son. 
Ils médisaient pendant les discours religieux plutôt que de les traduire, se lamentant sur l'idiotie du peuple américain qui croyait en ces balivernes !!!
J'étais sous la table tellement j'avais honte!!
La famille Obama, bien sûr a été à la hauteur encadrant avec bienveillance le couple et se mettant en retrait. Nous avons à en prendre de la graine, en France.
Trump était protégé par l'armée.
J'espère voir le Général Tauzin bientôt dans le même situation avec sa femme et ses 2 filles qu'ils ont adoptées. 
C'est tout le bien que je nous souhaite. 
Il y aurait bien sûr un service religieux.
--------------------------

 Source et mise en page : Marie de http://canalisations-marie.blogspot.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !