jeudi 29 juin 2017

Automatisation des Amendes de Stationnement à Paris !

À partir de 2018, des sociétés privés vont gérer le stationnement payant à Paris pour mieux rançonner les automobilistes !



Les agents de la ville de Paris passeront la main en janvier 2018 à des salariés du privé !




Stationnement payant : Indigo et Urbis gagnent le marché des PV à Paris !
La commission d’appel d’offres de la Ville a choisi les deux entreprises qui contrôleront le stationnement payant dès 2018. Indigo et Urbis Park se partagent les 145.000 places de stationnement en surface de Paris.
Finies les pervenches, place aux salariés des sociétés de parking Indigo et Urbis Park. 

La commission d’appel d’offres de la Ville de Paris vient de choisir ces deux entreprises pour gérer, à partir du 1er janvier 2018, les 145 000 places de stationnement en surface de la capitale, comme l’a révélé "Les Echos". 
Ce choix doit encore être validé par les élus du Conseil de Paris, et, en attendant, la Ville "ne commente pas la procédure en cours".




Ce qui n’a pas empêché Indigo de se réjouir publiquement. 
"Nous avons reçu la confirmation mardi soir, indique Maxime Autran, directeur général adjoint de Streeteo, filiale d’Indigo en charge du stationnement de voirie. 
Nous avons été retenus pour deux lots, qui correspondent aux arrondissements 1 à 7, 11 à 16, et au 20e, soit 97.000 places."
Indigo, ex-Vinci Park, gère déjà le stationnement de surface de certaines capitales comme Londres, Bruxelles et Madrid.
Urbis Park, de son côté, contrôlera le stationnement dans les 8e, 9e, 10e, 17e, 18e, et 19e arrondissements. 

Ce gestionnaire de parkings a été racheté fin 2016 par le transporteur Transdev dont il est une filiale à 100 %.


Des centaines de recrutements !


Les deux prestataires devraient donner un sacré coup de jeune au contrôle du stationnement. 
Des centaines d’employés, vêtus du nouvel uniforme gris, vont être recrutés par Indigo et Urbis pour prendre la place des traditionnelles pervenches, affectées à d’autres fonctions sur la voie publique. 
Munis de smartphones, se déplaçant éventuellement en trottinettes, ces nouveaux agents devront aussi être beaucoup plus efficaces.

 

 

 


Actuellement, seul 10 % des automobilistes parisiens payent leur stationnement, contre environ 85 % à Madrid par exemple. 
L’efficacité renforcée des contrôles vise à améliorer ce taux de respect, et à lutter contre les voitures ventouses. Pour cela, Indigo comme Urbis vont s’équipe de véhicules équipés de systèmes de "Lecture Automatique de Plaque d’Immatriculation" (Lapi).
Des dizaines de scooters ou véhicules électriques sillonneront les rues de la capitale pour flasher les plaques d’immatriculation des voitures stationnées. 

Les automobilistes devront au préalable avoir rentré leur plaque dans les nouveaux horodateurs. 
Avertis par les LAPI en cas de non-paiement, les agents dresseront un "Forfait Post-Stationnement" (FPS), qui remplacera le bon vieux PV.



 Le stationnement en voirie, l’expertise d’Indigo !

 https://www.youtube.com/watch?v=kCxo7TUoG50



Les amendes vont augmenter !


C’est l’autre grand changement à compter du 1er janvier 2018 : le prix des amendes va lui aussi changer. 
A la faveur de la nouvelle loi qui permet aux villes de confier la gestion du stationnement au privé, les municipalités peuvent aussi fixer de nouveau tarifs locaux. 
Fini le PV national à 17 €. 
A Paris, place à des FPS (Forfait Post-Stationnement) de 50 € (35 € si vous payez dans les 3 jours) dans la zone centrale (arrondissements 1 à 11) et à 35 € (24 € dans les trois jours) pour les autres arrondissements. 

Delphine Goldsztejn leparisien.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !