vendredi 7 juillet 2017

Professeur Zolmirel : Notre planète est harmonieuse !

Message du Professeur Zolmirel : Nous vivons sur une planète harmonieuse, car nous communions parfaitement avec elle !




Les animaux sont connectés à quelque chose de bien plus grand


Reçu par Aurélia Ledoux

 

"C’est une nouvelle année qui s’annonce, avec la venue du printemps en vos terres du Nord, et je suis heureux, moi le professeur Zolmirel de vous dicter ce message !
En notre planète, il en est de même, bien sûr, il existe des alternances saisonnières, mais pas aussi marquées que chez vous. 
Il existe la saison des pluies et des vents, la saison de la germination et la saison des récoltes. 
Dans la plupart des zones habitées, l’hiver est absent, il existe juste à la place quelques mois pendant lesquels notre activité est ralentie. 
Nous nous consacrons surtout à la méditation, c’est à dire à préparer le cycle végétatif suivant.
Cet "hiver" a été très doux, ponctué seulement par des vents, assez vifs, mais il n’existe pas ces phénomènes dévastateurs, comme les tempêtes, car nous communions parfaitement avec notre planète.
En votre monde, cela se fait de plus en plus, à la manière des tribus autochtones (que vos arrière grands parents avaient rabaissées au rang de "presque humains"), ou aussi à la manière des druides vénérables, des sages qui aimaient à parcourir les forêts.
Cette communion avec notre planète, fait que celle-ci va manifester tout simplement le temps, le cycle saisonnier le plus approprié pour la croissance végétale et le bien être des êtres vivants.
Nous possédons bien sûr des contrées tropicales et verdoyantes pour lesquelles le climat est chaud et doux toute l’année.
Mais il existe moins de zones d’eau que chez vous. 
Les zones océaniques ont ennoyé pas mal de vestiges, de palais anciens, par le passé. 
A présent ces palais sont la demeure des coraux et des forêts sous-marines, nous avons plaisir à y évoluer.
Nous considérons que cela est un cycle. 
Nous ne regrettons rien.


https://loveandlightportal.files.wordpress.com/2012/12/yogameditatorlite2012.jpg



Lorsque certaines choses sont arrivées, nos sages ancêtres ont eu tôt fait de déménager pour s’installer en sécurité sur les hauteurs.
Oui, nous sommes ainsi, libres et sereins.
Maintenant, si cela devait se reproduire, nous aurions la capacité de déplacer des cités entières sans efforts. 
Nos plus grands sages peuvent agir de la sorte. 
Ils ont transcendé toute limitation inhérente aux capacités, que l’on prête soi disant au corps ou à l’esprit. 
Le corps et l’esprit sont en réalité illimités.
Vous pourriez songer que cela est lié à notre génome d’êtres extra terrestres à vos yeux.
Je vous assure que non, car nous étions comme vous autrefois, sans pouvoir apparent sur la matière.
Et puis, nous avons vite réalisé que certains de nôtres pouvaient agir à distance de manière heureuse sur de nombreuses choses. 
Ils pouvaient courber, modifier à leur convenance les champs de possibilité du réel. 
Le temps, mais aussi, l’avenir, en prédisant des évènements, en les induisant dans les consciences à plus ou moins long terme.
Ils ont développé l’astrologie à un niveau très élevé, le fait de connaître l’avenir, les grands cycles, permet d’anticiper les possibles et donc de changer le déploiement du futur.
Donc, soyez conscients de cela, de ces merveilleuses facultés, de votre intuition, de vos esprits brillants. L’intelligence est pure instrumentation du réel, mais elle est froide, logique, dénuée d’imprévu.
L’imprévu, ce sont ces rêves intéressants que vous faites, ces brillantes illuminations qui vous traversent l’esprit, cette télépathie qui rejaillit entre les membres d’une même famille. 
La logique se connecte à une partie du réel, l’énergie du cœur, de l’amour embrasse la totalité de la création.

 

http://despertando.me/wp-content/uploads/2013/09/troisi%C3%A8me-%C5%93il.jpg

 



Offrir les mêmes cadeaux lors d’un anniversaire, est de la télépathie inconsciente, et cet état de choses va s’accélérer. Vous pouvez à présent parfaitement lire dans le regard de ceux que vous aimez, ressentir leurs pensées, leurs besoins. Cela n’est il pas merveilleux ?
L’amour permet tout cela, il ne connait pas de frontière, en réalité, il n’y en a aucune. 
Lorsque vous vous y abandonnez avec grâce, vous le réalisez pleinement. 
Une fois que vous aurez connu cet état souriant, vous serez désireux de ne plus le quitter.
Ce sont vos esprits formatés par la pensée matérialiste, rigoriste, qui vous a été inculquée, qui vous poussent à rejeter cela au loin. 
La logique binaire, celle de vos ordinateurs, est intransigeante, rigide, elle compare, analyse, fragmente, érige des barrières entre les êtres qui savent, et ceux qui n’ont pas la chance d’être assez riches pour recevoir la connaissance.
Mais votre cœur, lui entrevoit bien d’autres possibles, car les possibles que vous attirez à vous, sont disposés en feuillets et il y en aura pour tout le monde !
Le cœur réunit les êtres, il ouvre les portes, avec lui, vos vies seront plus simples, plus fluides. 
C’est une énergie, un cercle vertueux de possibles qui se créée.
Votre pensée matérialise ces possibles, vos saines intentions les font venir à vous.
Vous pourriez rétorquer que deux choses antinomiques ne sont pas possibles.
Je vous répondrai qu’il existe plusieurs manières de lire l’information, et par conséquent de la vivre, en fonction de vos attentes, il existe une multitude de possibles, de niveaux d’existence.
Soyez conscients de tous ces niveaux, de toutes ces temporalités qui s’entrecroisent sans jamais se sur imprimer, qui s’enrichissent mutuellement.
Il existe la vie d’une fourmi, d’un moineau, d’un chat et la vôtre. 
Pour ces créatures, le temps est bien différent, n’est ce pas ? 
Ils ont l’impression que le temps passe beaucoup plus lentement que vous. 
La plupart des insectes ont cette impression, car ils ne vivent guère plus d’une saison.
Et pourtant sont-ils tristes ?
Non, bien au contraire ! 

 

http://img11.hostingpics.net/pics/388355Iris.jpg

 


Le joyeux ballet des abeilles, montre à quel point elles sont heureuses d’accomplir leur devoir. 
Les abeilles font partie de ces créatures qui favorisent la pollinisation, comme vous le savez bien.
Sur votre monde, de plus en plus de Terriens veillent à les protéger, ils ont compris à quel point leur présence était essentielle. 
 Les abeilles accomplissent de petites merveilles d’architecture, en créant des alvéoles de cire par milliers ayant une forme d’hexagone parfait.
Elles ne sont pas les seules, beaucoup d’insectes, d’oiseaux, bâtissent des nids ayant une forme tout à fait régulière.
Et pourtant, vous dit votre logique, ils n’ont pas de règle, ni de compas. 
Alors comment font-ils ?
Ils arrivent à faire des choses que leur intelligence, à priori, ne leur permettrait pas d’accomplir.
Cela vous contraint à admettre que ces créatures sont reliées entre elles par l’esprit, et qu’elles possèdent nécessairement un degré de connaissances bien plus élevé que vous pourriez le croire.
Vous commencez tout juste à étudier cela, et à réaliser que les créatures les plus banales en apparence sont reliées à votre planète, au Grand Tout, et ont une vie spirituelle très intense.
Ces créatures manifestent par ces réalisations, une harmonie, des formes géométriques parfaites. 
De telles formes ont une grande influence, elles vibrent pour réémettre ce symbole de la fleur de vie, que vos ancêtres connaissaient bien, à l’infini.
Ces vibrations, ces fréquences harmoniques améliorent le bien être de votre planète, elles sont très efficaces pour maintenir une certaine stabilité, une certaine possibilité de choses merveilleuses, qui vont venir se cristalliser en douceur.
Ces chants d’oiseaux, de baleines, de chouettes, ces nids d’insectes, ouvrent des portes. 
Ils sont étroitement reliés à quelque chose de bien plus grand que vous commencez tout juste à entrevoir, ce grand arbre de la vie, de l’évolution, où chaque créature a sa place, où vous avez aussi la votre, en coexistant en étroite harmonie avec tout ce qui vit.
J’ai été heureux de m’exprimer sur ce point, sur ce qui vous relie aux autres créatures, à votre planète, aux étoiles, aux autres systèmes stellaires, et à nous !
Je vous souhaite une heureuse continuation, ainsi que beaucoup d’expériences enrichissantes qui vous permettront de porter votre regard bien plus loin,
Votre ami du dessus de la Terre,
Le Professeur Zolmirel "


Source : http://www.unepetitelumierepourchacun.com


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !