jeudi 6 juillet 2017

Tempête Géomagnétique Solaire en Vue !


Le gouvernement des États-Unis se prépare à "un événement météorologique spatial" alors que la NASA avertit que "le minimum solaire commence" !



Un nouveau rapport et une sortie vidéo de la NASA concernant le prochain «minimum solaire» ont été publiés. Le rapport intitulé "Solaire minimum à venir", cycle qui se produit tous les 11 ans, concerne l'oscillation du soleil, soit d'un minimum à un maximum solaire. 

Aujourd'hui, le soleil est à son "minimum solaire", explique Dean Pesnell du Goddard Space Flight Center de la NASA à Greenbelt, MD. 
"Et c'est une partie du cycle des taches solaires". 
Le soleil se dirige vers un minimum solaire où le nombre de taches solaires sera relativement faible. 




Le rapport poursuit en disant : "alors que l'activité intense, comme les taches solaires et les éruptions solaires, diminue pendant le minimum solaire, cela ne signifie pas que le soleil devient terne. 

L'activité solaire change simplement de forme". 
Au cours d'un minimum solaire, nous pouvons nous attendre à d'autres événements météorologiques spatiaux appelés "trous coronaux".
Selon le rapport, les trous coronaux sont de vastes régions de l'atmosphère du soleil où le champ magnétique du soleil s'ouvre et permet aux flux de particules solaires d'échapper au soleil, comme un vent solaire rapide.

Pesnell dit : "Nous voyons ces trous tout au long du cycle solaire, mais pendant les minimums solaires, ils peuvent durer longtemps - six mois ou plus". 

Les particules solaires provenant des trous coronaux sont ensuite éjectées vers le champ magnétique terrestre provoquant des événements météorologiques dans l'espace.
La météo spatiale se réfère aux conditions environnementales de la magnétosphère, de l'ionosphère et de la thermosphère de la Terre en lien avec le soleil et le vent solaire qui peuvent influencer le fonctionnement et la fiabilité des systèmes/services spatiaux et terrestres ou mettre en danger la santé humaine.

La Maison Blanche, en octobre 2016, a passé tranquillement un ordre exécutif :
"Efforts de coordination pour préparer la nation pour des événements météorologiques spatiaux".
Voici un extrait de la section 1 de l'ordre exécutif :
Les événements météorologiques spatiaux, sous forme de fusées solaires, de particules énergétiques solaires et de perturbations géomagnétiques, se produisent régulièrement, certains avec des effets mesurables sur les systèmes et technologies d'infrastructure critiques, tels que le système de positionnement global (GPS), les opérations satellites et la communication, l'aviation et le réseau électrique. 

Les événements météorologiques extrêmes de l'espace - ceux qui pourraient dégrader considérablement l'infrastructure à un point critique - pourraient désactiver de grandes portions du réseau électrique, ce qui entraînerait des pannes en cascade qui affecteraient les services clés tels que l'approvisionnement en eau, les soins de santé et le transport. 
La météo spatiale a le potentiel d'affecter et de perturber simultanément la santé et la sécurité sur tous les continents. 
La préparation face aux événements météorologiques spatiaux est une initiative de tous les pays qui exige des partenariats entre les gouvernements (...) 




En avril 2017, nous avons écrit un article intitulé  "L'interruption générale électrique d'hier probablement causée par la tempête géomagnétique"
Alors que tout le monde pensait que le terrorisme était à blâmer, nous avons souligné à juste titre que les grandes pannes d'électricité dans les grandes villes américaines étaient attribuables à une tempête géomagnétique intense enregistrant 8-10 sur l'indice K-Planetary.

Conclusion : Notre pays est fragile et n'est pas suffisamment préparé pour les événements météorologiques spatiaux, comme l'a souligné l'ordre exécutif de 2016.
Cela aurait dû être fait il y a des années, mais il semble que notre pays se heurtera bientôt à des conséquences telles que les pannes d'électricité d'avril 2017 dans les principales villes américaines. 

Nous nous situons au début d'une période d'un minimal solaire et au centre d'un "cycle de crise" (théorie décrite dans le livre "The Fourth Turning in the West"), nous avons donc le cocktail parfait pour l'autodestruction d'un empire. 
La chute de l'Amérique ne sera peut-être pas une menace extérieure telle que les médias traditionnels tentent de nous le faire croire, mais en réalité, c'est une implosion de l'intérieur. 
C'est ce qui est arrivé aux plus grands empires qui ont tenté de gouverner notre planète, pourquoi pas maintenant?


Sources :
http://www.zerohedge.com/news/2017-07-01/us-government-prepares-space-weather-event-nasa-warns-solar-minimum-coming

http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2017/07/le-gouvernement-des-etats-unis-se.html 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !