samedi 30 septembre 2017

Comprendre les Manipulations Mondiales !

Examen des détails de la dialectique hégélienne (Problème, Réaction, Solution) et des nombreuses façons dont nous avons déjà été piégés !




 


Quand un groupe manipulateur a l'intention d'atteindre un objectif à grande échelle, et qu’il sait que le grand public résistera fermement au changement, le parti manipulateur utilisera une série de mécanismes sociaux. 
Nous pouvons nous référer à ce processus sous la forme de : problème-réaction-solution, ce qui constitue un aspect de ce qui est connu comme la dialectique hégélienne.
Cette méthode de manipulation de la société est généralement utilisée par ceux qui sont au pouvoir, et qui souhaitent avoir un plus grand contrôle sur les gens. 

De tels élitistes, assoiffés de pouvoir, perçoivent généralement la liberté générale du peuple comme une menace pour leur statut. 
Par conséquent, ils cherchent à étouffer cette liberté de la manière qu'ils jugent appropriée. 
C'est le véritable objectif derrière les méthodes de cette dialectique.
Afin d'atteindre un objectif préalablement planifié, un certain nombre de mesures doivent être mises en œuvre. 

D'abord un problème est introduit, ou créé, par les manipulateurs élitistes. 
Ce problème perçu se rapporte typiquement à une situation dont le grand public est déjà conscient et implique habituellement une situation apparemment hors de contrôle.
Le problème présenté peut être soit une représentation déformée d'un problème réel, soit une situation complètement fictive, qui n'existe pas du tout. 

Après que ce problème a été présenté au peuple, une réaction fabriquée est orchestrée afin que le grand public soit socialement conditionné à y répondre par l’influence de la réponse populaire. 
Ce conditionnement se traduit généralement par des articles des journaux aux ordres, des émissions de télévision, des manifestations publiques organisées, et diverses manifestations d’apparentes indignations publiques. (Nous en avons vu plusieurs au cours des dernières années et celles-ci ont été extrêmement convaincantes à ce moment-là.) 
Cette réaction peut aussi provenir de représentants du gouvernement dans des manifestations émotionnelles de sympathie, d'indignation ou une combinaison de diverses émotions.
Enfin, une solution est proposée au public. 

Cette solution n'est pas du tout la solution à un vrai problème, mais semble seulement l'être. 
Elle peut sembler authentique et positive dans sa présentation, mais en réalité c’est grandement désavantageux pour le peuple. 
En vérité, cette solution n’est fondée que sur ce qui avait été prévu comme changement et consiste, en fait, à voler la liberté du public.

 

 

 



Nous avons vu cette méthode utilisée à plusieurs reprises au cours des derniers temps. 
Elle a été utilisé pour lancer la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale, la mise en place de la Réserve Fédérale, l'invasion du Panama, la guerre froide, la "Tempête du Désert" et la guerre en Irak, les "attaques chimiques" en Syrie, les "attentats" à Paris, Londres, Bruxelles, Boston etc. 
Presque tous les cas d’invasion et de prise de pouvoir, par le gouvernement des États-Unis, ont été justifiés, d'une manière ou d'une autre, par une opération sous fausse bannière, destinée à provoquer des protestations de la part du public américain. 
Ces protestations sont nécessaires aux manipulateurs, car le peuple doit exiger des changements radicaux pour que le problème "perçu" puisse être résolu. 
Ainsi, lorsque les manipulateurs se dépêchent d’instaurer une nouvelle politique, les gens ont peu de temps pour examiner les ramifications et les objectifs de celle-ci.
La dure vérité est que, peu importe qui nous sommes ou à quel point nous sommes conscients de cette méthode, nous y avons cru très souvent. 

Il y a eu un moment, dans chacune de nos vies, où nous avons vu cette méthode utilisée et où nous avons même accepté les solutions fictives, transmises par un gouvernement et des médias qui ne se souciaient pas de notre bien-être.
Nous sommes encore nombreux à tomber dans ce piège et à ne pas connaître la vraie nature de la situation. 

Alors, quel croque-mitaine les médias tentent-ils de nous vendre maintenant ? 
Quelle réaction attendent-ils de nous ? 
Quelle solution nous est toujours présentée ? 
Ce sont des questions importantes à nous poser, avant de nous laisser conduire comme des moutons à l'abattage, encore une fois.
Georg Wilhelm Friedrich Hegel était un philosophe allemand du XIXe siècle, qui a conçu une dialectique particulière, ou méthode d'argumentation, pour résoudre les désaccords. 

Sa méthode pour arriver à la vérité par l'échange d'arguments logiques, est un processus de pensée encore utilisé aujourd’hui. 


Hannibal GENSERIC 
http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/09/une-guerre-meteorologique-grande.html 

1 commentaire:

  1. Au début on veut la Liberté, après on veut la Police! (A.Camus Caligula)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !