lundi 8 janvier 2018

Nous entrons, dans un "Refroidissement Global" !

Nous entrons, pour quelques décennies, dans un cycle de "Refroidissement Global", Préparez-Vous !  


Isabelle : Je vous traduit ici l'exposée théorique et scientifique de David Dilley, ancien météorologue du NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), aujourd'hui scientifique senior à l'institut Global Weather Oscillations Inc

Voici un résumé qui, je l'espère, vous éclairera sur une réalité climatique en cours qui, sans nul doute, fait ses preuves sur nos thermomètres depuis plusieurs jours (Isabelle habite en Amérique du Nord où le thermomètre est descendu à -50°c, tout comme en Sibérie depuis un mois !) !



 




L'augmentation et la diminution du dioxyde de carbone est directement liée aux cycles d'alternance de réchauffement global, de pause des températures et de périodes glaciaires. 
Ces cycles consistent en une hausse des températures globales pendant quelques années, accompagnée d'une hausse du dioxyde de carbone, suivie par une période de pause ou de refroidissement global, lequel amène avec lui une chute "proportionnelle" du dioxyde de carbone.
Les mesures de dioxyde de carbone suivent l'élévation de la température globale, elles augmentent à la suite de la hausse des températures, il n'est donc pas responsable de l'élévation de la température, mais ce sont les températures globales qui suscitent l'augmentation du dioxyde de carbone. Le dioxyde de carbone qui est relié à l'augmentation des températures est, sans contredit, d'origine naturelle et non pas d'origine humaine. 




La ligne rouge indique la température globale et la ligne bleue indique les niveaux de dioxyde de carbone.

 

Il y a 7000 ans, la température globale a atteint des sommets, le taux de dioxyde de carbone a suivi la courbe de hausse des températures, ce qui témoigne que la pollution humaine n'a pas d'impact sur ce cycle de réchauffement planétaire. 
Bien sûr, les émissions actuelles de dioxyde de carbone d'origine humaine n'ont rien de positives et ne contribuent certainement pas à maintenir un équilibre environnemental/écologique, mais elles n'ont ultimement pas d'impact sur le climat global.
Depuis plus de 17 ans, les températures globales sont en "mode pause" et selon les climatologues et scientifiques, dont David Dilley (NOAA), John Casey (conseiller pendant 35 ans pour la politique spatiale des États-Unis), ainsi que plusieurs autres, les prochaines décennies tendent vers une baisse des températures globales et vers une baisse du dioxyde de carbone. 







Dilley et Casey croient et démontrent que les émissions industrielles de CO2 ne sont pas suffisamment graves pour causer un changement sur le climat terrestre et que le changement climatique est entièrement affecté par le soleil. Ils dénoncent le "réchauffement climatique" comme étant un gigantesque mensonge, le plus grand scandale scientifique de tous les temps!
La "théorie Milankovitch", élaborée en 1941, explique l'alternance des cycles glaciaires et interglaciaires durant le Quaternaire (période géologique la plus récente sur l'échelle des temps géologiques). 

Une glaciation se produit lorsque les hautes latitudes de l'hémisphère nord reçoivent un minimum de rayonnement solaire durant l'été. 
Trois paramètres astronomiques jouent un rôle important dans la distribution de l'insolation sous les hautes latitudes : l'excentricité de l'orbite terrestre, l'obliquité de l'axe de rotation de la Terre par rapport au plan de l'écliptique et la précession des équinoxes.
Dilley, soutenant la "théorie de Milankovitch", ajoute que les forces de marée gravitationnelles de la Lune et du Soleil, "cycle lunisolaire" (qui se produit à tous les 9 ans) appliquent une force qui a un effet sur l'insolation de la Terre par rapport à sa position. Dilley nous annonce, dès 2019, un changement dramatique au niveau des températures mondiales, une chute du thermomètre pendant au moins 3 décennies ! 






Les conséquences seront évidemment majeures pour tous les habitants de la terre puisque la première industrie qui sera affectée est l'agriculture avec, selon certaines estimations optimistes pour le climat nord-américain, un déficit de 3 semaines pour la culture des fruits et des légumes. 
Les grands cours d'eau qui permettent les importations et les exportations de marchandises, comme les Grands Lacs et la rivière Mississippi, pourraient devenir des étendues de glace impossible à naviguer. 
L'expansion des glaces fera le bonheur des ours polaires, mais les autochtones du Grand Nord vont littéralement geler. 
Les peuples logés dans des secteurs où la température est normalement élevée vont être forcés de changer drastiquement leurs habitudes de vie. 
Le refroidissement causera aussi, et surtout, une augmentation des volcans qui vont entrer en éruption puisque l'activité gravitationnelle expliquée par la "théorie Milankovitch" va créer un grand stress sur le noyau terrestre, ce qui aura forcément une incidence sur la croûte terrestre, donc une augmentation des séismes majeurs.
Une augmentation des grands tremblements de terre est prévue pour 2018 en raison du ralentissement périodique de la rotation de la Terre ! 




Source : 
https://conscience-du-peuple.blogspot.com/2017/11/une-augmentation-des-grands.html
Publié et traduit par Isabelle
http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2017/12/le-rechauffement-global-fait-partie-dun.html

2 commentaires:

  1. Refroidissement Global ?
    Le pôle nord magnétique serait déjà au Canada,
    avec évacuation et déplacement de population…
    Ai-je lu à répétition sur le Web !

    Alors "réchauffement", c'est bidon ?
    Ben… OUI.
    En tout cas, en Bretagne, il fait froid.
    Et dire qu'il y a des gens sans chauffage et d'autres dans la rue en France !

    Vivement que l'énergie Libre et Gratuite soit POUR TOUS !
    Puisqu'elle existe et fonctionne : pourquoi en priver L'Humanité ?

    Clarine

    RépondreSupprimer
  2. Il y a quand même aussi eu un réchauffement !
    J'ai écrit mon intro ici un peu trop vite, sur le coup de la lecture rapide de cet article. Donc : 1 mauvais point pour moi.
    Nul n'est parfait, on fait ce qu'on peut avec ce que l'on est !
    Le problème c'est que les peuples sont perturbés car les "zélites" les culpabilisent, au lieu de prendre leurs responsabilités de dirigeants pour imposer le Bien de tous : Energie Libre et gratuite, en premier lieu.

    Il est urgent de quitter définitivement les hydrocarbures et le nucléaire, et ce au niveau planétaire !

    Les problèmes météorologiques sont divers et variés, éparpillés, locaux en même temps que planétaires…

    Le soleil était plus blanc qu'avant, et était plus brillant l'été dernier que d'habitude.

    Nul n'est parfait et la démocratie c'est de laisser la parole à tous, c'est parfois là le drame d'ailleurs…
    Car on noie le poisson :
    "la dictature c'est ferme ta gueule, et la démocratie c'est cause toujours." (Coluche).

    J'ai vu des vidéos faites par des québécois sur YT où il est également question de refroidissement global, dans des synthèses faites par des météorologues.

    En réalité, ce que j'ai compris grâce à cet article c'est que c'est ainsi que ça se passe de façon cyclique :
    1/ réchauffement car irruptions solaires, puis taches brunes sur le soleil et
    2/ baisse de l'activité solaire.

    Vu que notre soleil est notre source première de chaleur et de lumière, il est logique que La Terre se refroidisse quand l'activité solaire baisse.
    Evident…

    Moi je ne suis pas une spécialiste du soleil mais je sais lire et écouter les spécialistes… Et J'Aime Le Soleil !

    Ensuite, il y a Vénus et Jupiter côte à côte qui ont réchauffé aussi la Terre
    et puis l'effet de serre
    et le trou dans la couche d'ozone
    qui créent également le réchauffement et la fonte des glaces aux deux pôles et partout.

    La glace qui font, ça refroidie les océans…

    Tout bouge en tout cas, et même beaucoup.

    Notre devoir est de s'informer via le net vu que les médias officiels ne disent rien qui vaille… Tout et son contraire…
    Ils minimisent le problème, donnent des infos au jour le jour, regardent peu dans le rétroviseur, et sont dans l'hérésie de l'activisme pour fournir et remplir les cases de leurs grilles de programmes…
    Je connais ce milieu !
    Les directions des médias officiels ne pensent qu'à leur argent, leur audimat, leur pub, ils sont prisonniers de leur gloriole et de leur arrivisme.
    Ils veulent écraser leurs confrères concurrents, et ne réfléchissent pas avec leur coeur pour le Bien de tous. C'est le moins qu'on puisse dire.

    En France, ils suivent surtout les directives des politicards.
    Or, Seule la Vérité Sauve.
    Eux sont du mensonge… à part quelques exceptions qui se font matraquer et/ou exclure de leur milieu professionnel , évidemment…

    Il y a aussi en France le "phénomène de Parkinson" qui bloque l'évolution des entreprises et les emmène plutôt vers une involution, ou une stagnation
    (ce phénomène est expliqué par un sociologue, voir Wiki).

    Les meilleurs ainsi n'ont jamais de postes de travail et se retrouvent au RSA, ou même dans la rue ! Pendant que les moins bons, les moutons, les serviles des cupides tiennent les places dans l'information, comme dans la politique d'ailleurs, et dans « la scie-anse » idem…

    C'est TRES grave ! Un signe d'involution, à l'inverse de L'Evolution.

    Ainsi va ce monde… Voilà mon laïus sur ce coup-là.

    Bonne soirée à Stéphane Colle et à toute l'équipe du Grand Changement !

    Je nous aime beaucoup.


    Clarine

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !