mercredi 28 février 2018

Communiquer avec ceux que nous avons perdus !

Nous utilisons le rêve, et les liens télépathiques pour communier avec ceux que nous avons perdus !



Message de Catherine reçu par Aurélia Ledoux





"Nous, des Royaumes de l’Après vie, sommes tout près de toi, tout près de ceux qui ont perdu un être cher, comme toi qui lit ce message en cet instant.
Nous vous disons combien nous vous aimons et vous embrassons bien affectueusement.
Il est en notre plan des choses que nous avons à revivre, pour avancer. 

Parfois, il est âpre de se maintenir à un tel niveau de douceur, de bienveillance, de sérénité, tant le monde d’en bas nous manque.
Cela se produit au tout début lorsque nous arrivons et que nous avons laissé des êtres chers ici bas. 

Il est quelque rudesse en nous, et le monde de l’après-vie apparaît à certaines âmes comme un lieu qui peut revêtir une allure mièvre. 
Pourtant, il n’est rien que de la bonté de l’amour désintéressé en ceux qui veulent nous aider à guérir. 
Et très vite, cette image d’un semblant de ridicule dans la bonté que nous percevons partout s’estompe. 
La fierté de ceux qui ne veulent point reconnaître qu’ils ont besoin d’aide disparaît. 
C’est l’Amour vrai qui triomphe toujours. 
Il est tant d’êtres qui dispensent cet amour aux nouveaux arrivants, tant d’êtres dévoués, sincères, aimants qui m’ont aidée. 
Je les remercie de tout mon cœur, ils m’ont tant appris.
Beaucoup ont envie de retourner sur terre pour revoir leurs proches, mais cela n’est pas toujours possible.
Alors, nous utilisons le rêve, et les liens télépathiques pour communier avec ceux que nous avons perdus. 

Et comme cela est merveilleux de les voir, de les entendre alors !
Nous nous asseyons en cercle, en petits groupes ou seuls, dans un petit salon confortable, au calme, et nous visualisons les visages des êtres aimés et aussitôt le lien jaillit, le lien télépathique. 

Nous les voyons comme s’ils se tenaient devant nous." 

 

 


Il y a cette pièce blanche qui apparaît soudain, aux murs très beaux et avec une grande baie vitrée et une fenêtre extraordinaire. 
Les montants sont arrondis, formés de croisillons en métal de forme courbe, artistiquement entrelacés.
"J’ai conçu cette fenêtre", reprend-elle.
"Je suis si heureuse qu’elle te plaise !" 

Elle se tient là bien droite devant moi et pareille à celle que j’ai connue. 
Mais son regard est comme un rayon de soleil, elle est à présent comblée et on voit qu’elle a appris tellement de choses.
"Viens, je vais te montrer mon jardin !", dit-elle joyeusement,
Elle ouvre une porte-fenêtre.
Et là, un jardin apparaît avec des milliers de fleurs, des roses prodigieuses de toutes les couleurs, des rosiers par centaines, en pleine santé et très grands, bien plus que chez nous, ainsi que des massifs de dahlias, des tubéreuses, des arbustes chargés de fruits délicieux, des variétés de fleurs roses très grandes semblables à des fuchsias.
Tout cela embaume et la scène brille de l’éclat d’un soleil étincelant, mais très incliné sur l’horizon, comme le soleil de l’hiver. 

Pourtant, il fait chaud et des milliers d’insectes volent avec de nombreux oiseaux. 
Plus loin, on voit à perte de vue des champs et d’autres zones horticoles cultivées, avec en arrière-plan, un décor de montagne verdoyant.
On aperçoit de nombreux jardiniers œuvrer à cette tâche et tous s’entendent merveilleusement.
On voit aussi des enfants aller et venir, en gambadant entre les allées. 

Certains aident aux travaux des champs et d’autres s’amusent.
L’ambiance est très détendue, très sereine.
"C’est mon petit paradis !", expose Catherine.
"En ce lieu, tout et pureté tout est joie. 

Il te faut considérer que tous nous pensons très fort à vous. 
Nous ne faisons qu’un avec votre cœur, c’est très important.
Tous ceux qui viennent ici avec un poids au cœur, de la culpabilité, la souffrance liée au souvenir de ceux qu’ils croient avoir abandonnés, sont appelés à guérir. 

Tous reçoivent les meilleurs soins, et vous aussi, êtres endeuillés, nous veillons bien sur vous.
Je vous embrasse bien fort et je pense très affectueusement vous !"


Je suis Catherine des Royaumes de l’Après vie !


Source : http://www.unepetitelumierepourchacun.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !