vendredi 16 mars 2018

Sommes-nous des êtres spirituels ?

Sommes-nous des êtres spirituels vivant une expérience humaine ?





"Nous ne sommes pas des êtres humains ayant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine."

Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955), prêtre jésuite français, chercheur, paléontologue, théologien et philosophe, a été l’un des premiers scientifiques à accepter une vision évolutive de la Vie et à l’étendre à la totalité de l’Univers….
Dans son célèbre communiqué, le philosophe français Pierre Teilhard de Chardin a déclaré :
"La partie essentielle de nous-mêmes (notre corps physique) n’appartient pas selon elle au monde physique mais à l’Univers. Nous pouvons dire que notre corps physique est ‘le nôtre’ pendant que nous y résidons, mais il ne nous appartient pas."
Cela soulève la question de savoir ce qu’est un être spirituel. Selon le dictionnaire, un être spirituel est défini comme "un être incorporel disposant de pouvoirs pouvant influencer le cours de l’humanité". 





Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955) Image crédit Wikipédia


Certains considèrent l’esprit comme étant de l’énergie – que nous sommes tous de l’énergie, vibrant à des fréquences différentes.
Pendant que nous menons des vies très occupées, nous pouvons prendre quelques instants d’intimité pour renouer avec la notion que nous sommes des âmes ou esprits éternels. 

Si nous nous imprégnons de la conviction que nous sommes des êtres spirituels menant une expérience humaine, l’âme peut ainsi être considérée comme une partie du ‘Divin’, où réside l’amour inconditionnel, le pardon, la compassion, la paix, le bonheur et l’harmonie. 
Notre esprit est ici pour tirer des leçons et expérimenter la vie.



Le scientifique/inventeur/mystique suédois du 18ème siècle a dit que le monde naturel et le monde spirituel coexistent :
"Les degrés séparés font l’existence du tout, et de chaque être, tant du monde spirituel que du monde naturel ; les degrés continus forment leur coexistence."
Reconnu par le Livre Guinness des records comme étant l’un des plus hauts QI de l’histoire, Emanuel Swedenborg a écrit plus de 35 volumes sur l’identité spirituelle. 

Il a mis la lumière sur le fait que les humains étaient des êtres spirituels.
Emanuel Swedenborg conclut que le monde naturel et le monde spirituel coexistent. 
Le monde naturel est constitué de tout ce que vous pouvez voir – les maisons, les rues, le ciel, les gens… 
Le monde spirituel est constitué de réalités que nous ne pouvons voir – les cieux, l’enfer et les lieux et les gens qui font partie de notre imagination. 
Bien que le monde spirituel ne semble pas être fort différent du nôtre, Emanuel Swedenborg suggère que l’état intérieur d’un individu pourrait être reflété dans son environnement.

Reconnaître son identité spirituelle !
Regarder simplement dans le miroir et reconnaître son identité spirituelle n’est pas quelque chose que nous faisons habituellement. 
Avec nos cinq organes sensoriels nous disant ce que nous entendons, voyons, sentons, ressentons et goûtons, le monde physique nous rappelle sans cesse que nous vivons une expérience humaine. 
Sans le réaliser, nous sommes devenus des êtres humains extrêmement critiques, préoccupés par l’image corporelle et des sujets futiles.
Emanuel Swedenborg nous a donné quelques explications sur l’origine de notre tristesse, de notre dépression et notre déception envers nous-mêmes. 

Tous les défis en ce qui concerne l’image de soi peuvent être retracés à partir d’un manque d’Amour Divin pour soi-même. Il a aussi souligné que cela provenait d’un manque de connaissance de Soi, concernant ce que nous sommes. 
Emanuel Swedenborg a fait valoir que nous ne nous voyons pas comme des êtres spirituels ayant une expérience humaine, mais plutôt le contraire.
Selon Swedenborg, notre corps se sépare de notre âme lorsque nous mourons et notre âme continue à vivre.


Source : https://www.espritsciencemetaphysiques.com/s
Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !