mercredi 18 avril 2018

L’intelligence Artificielle va-t-elle nous tuer ?


L’intelligence Artificielle va-t-elle nous tuer ?





Ça sent le souffre, comme une terrible odeur de poudre… 
Non pas de guerre ou d’attentat mais une question de société délaissée qui pourrait bien nous exploser en pleine figure. 
A de nombreuses reprises, j’ai évoqué cet aspect des choses, l’encadrement de l’Intelligence artificielle. 
Tout le monde en parle mais c’est sans effet. 
Difficile de résumer la situation entre deux camps qui s’affronteraient même s’il y a un peu de cela. 
D’un côté une frange libérale qui estime que les règles et le cadre sont faits pour brider la recherche et le développement, d’un autre des rétrogrades absolus qui voudraient retourner à l’âge de pierre en mettant des limites partout. 
C’est caricatural mais c’est de cette façon que se perçoivent les deux extrêmes. 
En France, Emmanuel Macron et le secrétaire d’État au numérique, Mounir Mahjoubi, prônent une régulation de l’Intelligence Artificielle et la défende à Bruxelles mais il est vrai que le rapport demandé au mathématicien et député LREM Cédric Villani a plutôt escamoté l’approche éthique et c’est à la fois un peu surprenant et surtout bien dommage. 




Guerre, transhumanisme, utilisation des données, uniformisation, les sujets d’inquiétude sont nombreux concernant la robotique et l’IA mais ne semblent pas affoler les foules sauf à s’indigner, un peu, mais pas trop. 
C’est pourtant un sujet central, balayé d’un revers de la main par notre mathématicien qui souhaite plutôt ouvrir largement les vannes en comptant sur une hypothétique régulation… Encore un bon moyen de laisser faire n’importe quoi et de tenter ensuite en vain d’éteindre l’incendie. 
Le garçon parle bien d’un "comité consultatif national d’éthique pour les technologies numériques et l’intelligence artificielle" devant "d’orienter le débat public" ! 
A quoi sert donc un débat public "orienté" si ce n’est à servir de caution à ce que l’on veut faire. 
Pas terrible tout cela. 
Il semble "urgentissime" de prendre à bras le corps cette révolution qui s’annonce et qui apportera de profondes mutations mais nous allons une fois encore laisser faire, s’indigner et entre de colmater les brèches. 
Un peu comme le "syndrome de la grenouille". 
Vous faites chauffer de l’eau dans une casserole avec une grenouille (glauque et saugrenu, j’en conviens). La grenouille pourrait sauter mais non, elle ne fera rien… comme nous, comme d’habitude…
Il n’est pas trop tard… Mais presque !

Rédacteur en chef


"L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné". Jean Delumeau

"Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com."
https://www.larobolution.com/lintelligence-artificielle-va-t-elle-nous-tuer/



Filibert : Le jour où les ordinateurs vont gérer tout le fonctionnement de la société, il se peut qu'un ordinateur estime que les hommes sont pas rentables car ils demandent plein de services "inutiles et dépensiers" comme manger, se laver, le loger, se déplacer… alors que les ordinateurs et les robots n'ont pas besoin de tout cela, donc la meilleure solution économique est de supprimer les hommes ! 
Ainsi l'Intelligence Artificielle a fait disparaître les humains sur de nombreuses autres planètes ! 

 

1 commentaire:

  1. on obtient souvent ce qu'on cherche.. ce qu'on n'a pas cherché nous est souvent donné en même temps..!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !