dimanche 1 avril 2018

Macron veut interdire les "Fake News" !

Le Projet de Loi contre les "Fake News" permettra d'interdire certains médias, mais aussi de censurer les hommes politiques qui mentent !





Préparé avec le ministère de la Culture, le texte doit permettre à la justice de faire cesser en référé la diffusion de fausses informations en période électorale.
Les députés LREM ont donné ce mardi leur feu vert au dépôt de la proposition de loi contre les fausses nouvelles ou "Fake News", voulue par Emmanuel Macron.
 

Nous avons plus d'informations sur le Projet de Loi contre les "Fake News" en particulier pendant les périodes pré-électorales et électorales !
Les textes que les députés s'apprêtent à déposer modifient le code électoral, le code de la consommation, la loi de 2004 pour la confiance dans l'économie numérique et encore la loi de 1986 sur la liberté de communication, mais ne touchent pas à loi de 1881 sur la liberté de la presse. 
Il s'agit, durant les périodes pré-électorale et électorale, de permettre à la justice de faire cesser en référé la diffusion de fausses informations. 
Et des obligations de transparence renforcées seront imposées aux plateformes numériques, pour permettre notamment aux internautes de connaître l'annonceur de contenus sponsorisés, ainsi que la somme versée.  
 

 

 



Non seulement les sites diffusant des fausses nouvelles pourront être suspendu par la justice, mais les hommes politiques qui mentent sciemment ou qui ont menti dans l'année précédent le scrutin seront interdit d'antenne et de diffusion de leur discours !
Par mentir, il est précisé que tout homme politique, qui dira tout et son contraire, pourra être interdit d'antenne, d'internet ou d'édition papier, par le Juge des référés qui aura 48h pour statuer sur les pièces à conviction fournies (vidéos, écrits…) par des autorités ou même de simples citoyens. 
L'objectif de cette Loi est de moraliser la vie politique où les candidats promettent n'importe quoi pour se faire élire et même changent de discours suivant les publics concernés ! 
Toutefois une dérogation sera permise tous les ans pour le 1er avril afin de permettre à la tradition du "Poisson d'Avril" de perdurer sans avoir de conséquences judiciaires pour leurs auteurs, à conditions de ne pas être outrageant pour autrui ! 
Ce jour là, les politiques pourront promettre la lune pour tous sans que cela soit compromettant pour eux ! 

Nous sommes satisfait de cette proposition au niveau des hommes politiques car depuis des années ils nous mènent en bateau, ou plutôt en galère depuis des années avec des promesses qu'ils ne tiennent jamais !
Étant donné que les politiciens sont des menteurs professionnels, on peut se demander quels seront les candidats qui seront autorisés à s'exprimer dans les médias lors des présidentielles par exemple, à part les petits candidats ! 
Nous saluons cette mesure courageuse qui doit être votée bientôt au mois de mai 2018 ! 


Filibert le 1er avril 2018
On peut rêver !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !