vendredi 12 octobre 2018

Frédérik Leboyer : Le toucher d’Amour pour nourritr l’ÂME !


Chaque ÊTRE sur terre a besoin d’être touché, d’être touché avec Amour depuis le 1er jour de sa naissance jusqu’au dernier souffle !

 

livre Shantala


Le toucher bienveillant et d’amour est la nourriture de l’ÂME !

"Les semaines qui suivent la naissance
Je suis comme la traversée d’un désert
Un désert peuplé de monstres :
Les nouvelles sensations qui
De L’intérieur
Ils montent à l’assaut du corps du bébé.

Après la chaleur du sein maternel,
Après la folle poignée qui est la naissance,
La solitude glaciale du berceau.
Et puis une bête,
La faim,
Qui mord le petit dans les entrailles.

Ce qui bouleverse le pauvre enfant
Ce n’est pas la cruauté de la blessure.
C’est sa nouveauté.
C’est la mort du monde tout autour
Qui confère à l’ogre
Des proportions immenses.
Comment apaiser une telle angoisse ?

Nourrir le bébé ?
Ouais.
Mais pas seulement avec le lait.
Il faut le prendre dans les bras.
Il faut s’en occuper.
Et frotter.

Ce bébé : il faut parler à sa peau
Il faut parler à son dos
Qui a soif et faim
Comme son ventre.

Dans les pays qui ont conservé
Le sens profond des choses
Les femmes savent encore tout ça.
Parce qu’ils ont appris de leurs mères,
Et ils apprendront à leurs filles
Cet art profond, simple
Et très ancienne
Qui aide l’enfant à accepter le monde
Et ça le fait sourire à la vie."


– Frédérik Leboyer 

 

 



Frédérick Leboyer (1918-2017) s'est dans un premier temps occupé du bien-être du bébé, détaillant ainsi les gestes qui doivent être effectués par la sage-femme pour cette "odyssée au terme de laquelle l'enfant aborde le monde" soit vécue sans violence. 
D'où l'ouvrage "Pour une naissance sans violence" !
Il met l'accent sur l'importance du premier geste, qui doit être de déposer l'enfant sur le ventre de sa mère pour qu'il continue à en sentir la chaleur et le battement cardiaque. 
Il préconise ensuite de couper le cordon ombilical uniquement lorsqu'il a cessé de battre. 
Selon lui, "ce geste facilite le passage à la respiration pulmonaire, et le rend moins traumatisant. » 
Frédérick Leboyer précise que le plus important, c'est de laisser du temps à la mère et à l'enfant pour "être ensemble"
Il ajoute que bruits excessifs, mouvements brusques et lumières trop intenses ne sont pas les bienvenus lorsqu'un enfant naît. 
On doit aussi à Frédérick Leboyer l'introduction dans le monde occidental du massage néonatal, à travers son livre Shantala, précisant que le bébé ne se nourrit pas seulement de lait, mais aussi de caresses et de massages.  
Il a réalisé un film magnifique "Naissance" dans les années 1970 !


Source : https://yoyogiretreats.wordpress.com/
Texte partagé par les Chroniques d'Arcturius

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !