dimanche 28 octobre 2018

Passage à l'heure d'hiver : pour la dernière fois ?


Ce pourrait bien être la dernière fois si les pays européens votent en faveur de la suppression du changement d'heure ! 



Il faudra reculer l'aiguille d'une heure, dimanche./ Photo DDM

 

La France s'apprête à passer à l'heure d'hiver. 
Ce pourrait bien être la dernière fois si les pays européens votent en faveur de la suppression du changement d'heure.
Heure d'été ou heure d'hiver ? 

Il faudra bientôt choisir. 
Dans la nuit de samedi à dimanche, au moment de passer à l'heure d'hiver, la France, comme ses voisins européens, remettra peut-être pour la dernière fois ses pendules à l'heure.
Après la proposition de la Commission européenne de mettre fin aux changements d'heure, les pays ont désormais jusqu'au 31 mars 2019 pour trancher. 

Si la mesure est adoptée – elle doit pour cela être votée par 15 des 28 pays – chaque état devra ensuite notifier à la Commission son intention de conserver soit l'heure d'été soit celle d'hiver.
Si le passage à l'heure d'été avait à l'origine été institué pour réduire les émissions d'énergie, les résultats sont loin d'être probants : son impact écologique réel ferait économiser seulement 0,1 % de la consommation énergétique annuelle sur l'ensemble des pays de l'UE selon La Méridienne, une association anti-changement d'heure.
Certains pays comme l'Allemagne, la Finlande ou l'Espagne se sont clairement et rapidement positionnés en faveur de la suppression du changement d'heure. 

De même, à en croire la consultation publique menée par la Commission européenne entre le 4 juillet et le 16 août derniers, 84 % des Européens y seraient également favorables. 
Un chiffre qui ne suffit pas à convaincre les plus réticents, à l'instar du ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini qui s'était à l'époque de la consultation indigné d'une telle mesure.

 

 




Quelle heure sera choisie ?


En France, le ministre de la Transition écologique François de Rugy est favorable à cet abandon du changement d'heure et plutôt pour "réduire" l'écart avec l'heure naturelle du soleil. 
Mais avant de choisir, "il faut discuter pour voir les effets concrets sur la vie quotidienne et sur les dépenses d'énergie", a-t-il affirmé.
Reste la question du choix de l'heure !

Et là-dessus, personne ne semble pouvoir se mettre d'accord. 
D'un côté des spécialistes des rythmes biologiques recommandent de rester à l'heure d'hiver pour sa plus grande proximité avec l'heure solaire, argument également défendu par le monde agricole. 
De l'autre, les adeptes de l'heure d'été avancent, eux, les arguments de la sécurité routière – les accidents en voiture et à vélo augmentant entre octobre et janvier – et de l'environnement – le passage à l'heure d'été permettant des gains sur l'éclairage équivalent à la consommation d'environ 800.000 ménages.
Si l'heure d'été est choisie, le dernier changement s'effectuera en mars 2019, mais si c'est l'heure d'hiver qui l'emporte il faudra alors attendre octobre 2019 pour régler définitivement nos montres.
Alors, heure d'été ou heure d'hiver ?
 


Histoire d'un changement :


En France, le passage à l'heure d'été a été institué sous Valéry Giscard d'Estaing en 1975, suite au choc pétrolier de 1973-1974, afin de réaliser des économies d'énergie. 
En avançant l'heure de soixante minutes en été, l'objectif était de profiter au maximum de l'ensoleillement et ainsi de réduire la consommation des ménages en électricité. L'ensemble des pays de l'UE a été harmonisé sur le sujet en 1998. 
Depuis, chaque année, le passage à l'heure d'hiver a lieu le dernier dimanche d'octobre et le passage à l'heure d'été le dernier dimanche de mars.

 

Caroline Peyronel
Source :
https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/27/2896186-passage-a-l-heure-d-hiver-pour-la-derniere-fois.html


Olivier Fabre : «L'heure d'été est plus adaptée à nos vies»
Quiz : êtes-vous incollable sur le changement d'heure ?
 

2 commentaires:

  1. L'heure Solaire !!! Arrêtons d'être décalés par rapport à la nature!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on vivait dans la nature je comprendrais, mais on ne vit plus dans la nature, et quand on doit travailler pendant la journée et quand à la sortie du travail le soir il fait déjà noir, ce n'est plus une vie, on ne peut plus profiter des fins d'après midi, ce que je déteste l'hiver.
      tout le monde ne fini pas à 16 ou 17h!!
      Mais bon ........... les travailleurs tout le monde s'en branle......

      Supprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !