samedi 29 décembre 2018

Svali ex-Illuminati : La Programmation Prénatale !


La Programmation des Élites Satanistes qui gouvernent le monde débute avant la naissance !




 

Filibert : Svali ex-Illuminati formatrice repentie, après une interruption de ses révélations pendant plus de 10 ans, les reprend maintenant, sans doute protégée par l'administration Trump qui est en train de poursuivre, en ce moment, les membres des groupes sataniques qui pratiquent la pédophilie et les sacrifices ! 
Ces programmations nous expliquent pourquoi ceux qui nous gouvernent n'ont aucune pitié pour le Peuple, comme les Gilets Jaunes, et sont prêts à nous tuer, s'il le faut, pour mettre en place le Nouvel Ordre Mondial Satanique avec une population réduite à une Élite améliorée génétiquement et quelques esclaves programmés ! 
N'oublions pas que les expériences du docteur Nazi Mengele se sont poursuivies aux États-Unis sous le nom de MK Ultra (Mind Kontrol à consonance allemande, travaux pour le Contrôle du Cerveau) et dont les résultats sont aussi utilisés dans le Programme Spatial Secret aux mains des anciens Nazis Allemands de l'Antarctique ! 
Ici nous voyons l'utilisation de mères-porteuses, sans doute provenant des disparitions d'enfants et d'ados (autour de 10.000 par an en France), qui seront sacrifiées à la naissance de ces enfants modifiés génétiquement
Nous allons voir dans les épisodes suivants que ces bébés vont subir de nombreuses épreuves pour sélectionner les "meilleurs" (ceux qui sont capables de tuer les autres pour survivre !), conduisant à la mort de plus de 99% de ces bébés !    


Cet article décrit ce que c'est que de grandir dans un établissement sectaire à l'étranger. 
Il y a plusieurs groupes occultistes internationaux qui utilisent maintenant des installations comme celle-ci pour former leurs membres durant leurs premières années. 
La raison ? 
La prénatalité et les trois premières années sont les années où la formation est la plus intensive, et pour ces groupes, il s'agit littéralement d'un travail "à plein temps".
Pendant les trois premières années de ma vie, j'ai vécu à plein temps dans un centre culte dans un pays européen, avant de rencontrer mes familles d'accueil dans différents pays. 

Cette installation était sous la direction d'un programmeur bien connu. 
C'est comme ça que ma vie a commencé :
J'ai été conçu dans une boîte de Pétri à la fin des années 1950 dans un laboratoire de génétique en Suisse. 

Au moment de ma naissance, j'étais considéré comme la "génération 3", ou la troisième génération d'améliorations génétiques. 
Les deux premières générations étaient des prototypes de beauté physique. 
Par G3, le gène de l'intelligence a été découvert, ainsi que pour l'amélioration de la force musculaire et la capacité de guérison. 
Les générations suivantes ont amélioré ces fondements en développant des gènes pour une intelligence encore plus grande, des compétences thêta et d'autres capacités.
Le troisième jour de ma vie, j'ai été implanté dans la femme qui était ma mère biologique, mais elle n'était pas ma mère génétique (qui était un membre important du groupe dans lequel j'ai été élevé ; un programmeur bien connu était mon père génétique). 

 Avec d'autres mères naturelles, elle a été emmenée dans un établissement spécial en Europe où la programmation prénatale commencerait, car les expériences menées par Mengele sur les femmes enceintes avaient prouvé que la programmation commencée dans l'utérus dure plus longtemps et est plus difficile à interrompre que celle qui a lieu après la naissance, lorsque l'enfant a la possibilité de communiquer avec le monde extérieur.
Pendant les deux premières semaines, ma mère biologique a été extrêmement bien traitée, félicitée, caressée et a dit qu'elle portait un bébé "spécial". 

Les programmeurs de Beaming et leurs stagiaires lui ont apporté des aliments de choix et lui ont dit qu'elle était une personne spéciale pour porter un bébé qui ferait partie d'une "nouvelle race" d'individus. 
Cette gentillesse était malheureusement le point de départ des trahisons et des trahisons qui allaient se produire par la suite, dans le but de créer de la rage contre la race humaine chez son enfant à naître.
Après deux semaines, la torture a commencé. 

On a dit à la mère biologique de faire quelque chose de répugnant pour elle (par exemple, ramasser de l'urine et des excréments sur le sol, ou un acte semblable), et comme elle hésitait, la punition était rapide et brutale : agoniser, serrer la douleur dans ses membres et suffocation partielle, comme on lui disait "Vous devez toujours obéir, immédiatement !". 
Un ton a également été donné à cette injonction. 
La raison d'être de ce traitement ? 
Un embryon et un fœtus en développement synchronisent automatiquement les ondes cérébrales avec la mère, et leur jeune esprit ressent ce que l'esprit de la mère fait. 
La détresse extrême est imprimée à l'enfant à naître et à la mère. 




A ce stade, le lecteur se posera la question : mais le bébé n'a pas encore d'esprit conscient. 
Pourquoi cela avant que les ondes cérébrales et la conscience ne se développent ? 
La raison d'être des programmeurs est que l'esprit de l'embryon à naître est présent, et l'esprit n'oubliera jamais ces événements, qui jettent les bases d'une programmation ultérieure.
Comment se fait-il que la mère biologique n'avorte pas son enfant à naître avec ces traumatismes ? 

Les programmeurs administreront des médicaments spécifiques pour prévenir cet événement, bien que des contractions puissent commencer dans certains cas.
Je sais que ces choses se sont produites, non seulement à cause des souvenirs que mes parties ont partagés, mais aussi parce que lorsque j'étais plus âgée et que j'ai dirigé l'établissement, moi et d'autres formateurs avons fait la même chose aux mères naturelles. 

Les choses que nous avons faites à ces femmes et à leurs enfants à naître sont parmi les choses que je regrette le plus dans mon passé.
Au fil des semaines, les séances de torture et de programmation deviennent de plus en plus sévères, tout comme les récompenses (techniques de conditionnement des opérateurs). 

La mère et l'enfant sont soumis à des chocs électriques, l'instillation de médicaments qui provoquent des douleurs sévères et douloureuses (dans le cadre de la programmation du "sceau de mortalité", au cours de laquelle on dit au fœtus que cette douleur est son sentiment de soi "ascendant", la douleur que ressentent les "mortels" ; cela s'inscrit dans l'installation de la peur de mort dans les parties "hautes" ou "ascendantes" du système). 
On dit alors au fœtus que la mère biologique peut être "sauvée" de la douleur si le fœtus est prêt à la "sauver" en accueillant un démon. 
Si le fœtus s'y conforme, le stimulus de la douleur est arrêté, ou un antagoniste est administré pour arrêter les effets du médicament qui provoque la douleur, et une injection d'un médicament qui produit la félicité est administrée, tandis que la mère et le fœtus sont informés que c'est la "joie de l'ascension", etc.
Le véritable objectif est d'apprendre au fœtus à sauver la mère biologique ; ce sera le fondement des programmes de sauvetage ultérieurs qui les enchaîneront au groupe (par exemple la nécessité de sauver celles qu'elles aiment de la torture ou de la mort si leur programme cesse).
Les punitions pour désobéissance deviennent plus sévères : l'extrémité d'un doigt est coupée du fœtus, qui ressent une douleur atroce (ce petit doigt repoussera si on le fait assez tôt dans le développement, mais le traumatisme reste dans le subconscient pendant toute la vie), comme une punition pour "désobéissance". 

Les doigts de la mère biologique sont également coupés, et elle est violée et traumatisée par un prétendu "Jésus" pour enseigner au fœtus à haïr le christianisme et tout ce qu'il représente.
Tous les gabarits de base pour la programmation ultérieure, ainsi que les premières divisions, ont été créés au cours des mois précédant la naissance. 

Cela inclut l'installation d'un "Satan" intérieur qui se croit complètement "maléfique", le "dieu" intérieur (dont la voix sonne comme celle du programmeur principal extérieur), un "Celui qui doit venir" intérieur (l'antéchrist ; ceci a changé en "celui qui est venu" ces dernières années), des contrôleurs supérieurs et des gardiens centraux. 
Ils sont créés pour protéger le noyau en développement de la réalité de l'impuissance totale et de la réalité d'un monde où des abus horribles - y compris le viol avec des instruments spéciaux - se produisent dans l'endroit qui devrait être sûr et protégé pour l'enfant en développement.
Les fœtus aiment la chaleur, l'obscurité et la sécurité ; mais les lumières brillantes brillent dans l'utérus comme punition. Une voix accompagnée d'une lumière vive est placée à l'extérieur de l'utérus, et la voix proclame qu'elles sont "dieu" et que pour que la mère biologique et le fœtus puissent survivre, il faut toujours obéir à cette voix. 






À la fin du septième mois, les membres de la mère biologique ont tous été amputés traumatiquement, et elle est forcée de manger dans un plat comme un chien. 
Peu de temps après, l'abandon définitif se produit : la mère biologique perd complètement la tête et le lien avec celle que le fœtus aime le plus disparaît. 
Le fœtus entre dans le désespoir total, et il entend une voix, gentille, aimante et rassurante qui lui dit que si sa "mère" l'a abandonnée, cette personne l'aime et sera toujours "là" pour elle.
J'étais ce fœtus, et j'ai tendu la main vers cette voix comme si c'était un radeau de sauvetage. 

C'était mon entraîneur principal, conscient des enseignements de Mengele, et celui que j'aimais le plus quand j'étais enfant ; je me suis complètement lié à lui à ce moment-là, parce que ma vie en dépendait (les fœtus qui n'acceptent pas ou ne reçoivent pas ce lien vont mourir dans l'utérus dans un court laps de temps ; ceci fait partie entre autre des terribles expériences que Mengele fit sur les femmes enceintes et les fœtus que le public ignore).
Cette voix m'a dit qu'ils m'aimaient et qu'ils attendaient avec impatience de me voir à ma naissance. 

Cela m'a donné une raison de continuer à vivre, au milieu d'un monde rempli de douleur, de désespoir et d'obscurité.
C'était la vie avant la naissance dans un centre de programmation en Europe. 

Bientôt, je naîtrais, et les abus ("l'entraînement" était le nom qu'on lui donnait) se poursuivraient.
Ces méthodes sont encore utilisées aujourd'hui, dans les centres de formation du monde entier. 

L'objectif est de créer un individu programmé pendant leur période la plus vulnérable : avant la naissance. 
Les illusions les plus profondes de "dieu", de "démons puissants", de créatures surnaturelles, d'êtres ascensionnés, de paradis céleste, d'enfer torturé sont mieux installées à une époque où un individu n'a eu aucune interaction avec le monde extérieur pour diluer les illusions dans des expériences de la vie réelle. 
Ces illusions n'ont aucune ressemblance avec la vérité trouvée dans la Bible chrétienne, et sont installées en tant qu'élément du système de croyance de base pour les individus nés dans des groupes occultistes internationaux qui suivent ces préceptes. 


Source : https://svalispeaksagain.wordpress.com/blog/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !