dimanche 31 mars 2019

Message de l’Eau !

Je suis partout sur votre Planète, en grande quantité et sans moi, rien ne pousserait sur cette Terre !

 



Dans ta tête en ce moment, tu vois de l’eau sous toutes ses formes, un petit ruisseau, une grande cascade, un océan déchaîné, un petit trou d’eau en plein désert…
Je suis partout !

Vous pouvez me voir comme un grand fleuve ou comme une petite goutte qui coule de votre robinet. 
Parfois vous ne me voyez pas du tout, comme dans un grand espace désertique, mais je pourrais bien y exister en tant que grand lac souterrain. 
Je suis partout sur votre Planète, et en grande quantité. 
Je suffirais facilement à satisfaire à tous les besoins du monde entier – si vous saviez vous servir de moi – dans le respect et la gratitude.
Vous me craignez lors d’une tempête en pleine mer, ou vous m’admirez dans les fontaines de vos jardins d’agrément. 

Je peux aussi bien créer la vie que la détruire. 
Je suis essentielle pour vous permettre de vivre. 
Sans moi, rien ne pousserait sur cette Terre. 
Alors, pourquoi ne me remerciez-vous pas au lieu de me traiter avec si peu d’égard ? 
Petit à petit, vous me polluez dans tous les coins du monde. 
Vous m’étouffez au lieu de me chérir. 
Je suis là pour vous tous.
Aidez-moi à vous aider – pour étancher votre soif, pour arroser vos cultures, pour créer votre électricité, pour acheminer vos produits par la mer, la rivière, un canal – ou pour votre simple plaisir à me regarder couler. 

Vous pourriez métamorphoser les choses, me nettoyer partout où je me trouve. 
Cessez de m’empoisonner avec vos produits chimiques, laissez-moi couler dans mes cours naturels, ne me perturbez pas avec vos grands barrages. 
Ne bouchez pas mes anciens lits de rivière avec votre béton et vos constructions – je suis capable de les détruire et reprendre mon lit en balayant tout ce qui se trouve sur mon passage. 



La Cleptocratie d’État contre la France !

Macron et la Cleptocratie d’État contre la France et les Gilets jaunes !

  Entretien avec Xavier Moreau


Xavier Moreau répond aux questions de Pierre-Antoine Plaquevent à propos du fonctionnement de l’oligarchie de hauts fonctionnaires, de partis politiques et autres parasites qui ont pris le contrôle de l’État ! 




 
Publié le dimanche 31 mars 2019 par E&R :
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Macron-et-la-cleptocratie-d-Etat-contre-la-France-et-les-Gilets-jaunes-54244.html

Venezuela : La guerre électro-magnétique est déclarée !

Des spécialistes militaires russes auraient confirmé l’usage de bombes électro-magnétiques !



 

Des spécialistes militaires russes sont venus inspecter le système de production et de distribution d’électricité du Venezuela dont les pannes à répétition paralysent le pays depuis le 6 mars 2019.
Ils auraient confirmé l’usage de bombes électro-magnétiques pour endommager les installations couplé avec des sabotages manuels.
Ce type de bombe est une déclinaison des travaux du physicien soviétique Andreï Sakharov, dans les années 50. 

Il semble que plusieurs États en disposent aujourd’hui, notamment les États-Unis.
Alors que le président Maduro a directement accusé les États-Unis d’être responsables de ces pannes, le conseiller de Sécurité nationale US, John Bolton, a dénoncé le recours du Venezuela à des forces militaires étrangères pour le maintenir au pouvoir. 

En application de la "doctrine Monroe", il a mis en garde toute puissance extérieure au continent d’y déployer des forces militaires.
Craignant une action russe de rétorsion, le président US, Donald Trump, a promulgué un décret (Executive Order) pour préparer son pays à une possible attaque électro-magnétique [1].

[1] “Executive Order on Coordinating National Resilience to Electromagnetic Pulses”, by Donald Trump, Voltaire Network, 26 March 2019.
 


Réseau Voltaire :
https://www.voltairenet.org/article205858.html

Sabotage du réseau électrique du Venezuela ! 

Compteur Linky : les Français veulent pouvoir le refuser !

Compteur Linky : plus des deux tiers des Français veulent pouvoir le refuser !




Un sondage exclusif YouGov pour Capital révèle qu’une très large majorité de Français s’opposent au caractère obligatoire de l’installation des compteurs Linky.
La généralisation du compteur Linky suscite des résistances. Selon les résultats exclusifs d’un sondage Yougov pour Capital, 71% des Français interrogés estiment que les usagers du réseau électrique doivent avoir la possibilité de refuser l’installation du compteur Linky à leur domicile. 

Un peu plus d’un Français sur dix (13%) juge en revanche que la généralisation du Linky sur l’ensemble du territoire français, imposée par une directive européenne, ne nécessite pas l’accord des usagers. 
Enfin, 16 % des Français ayant participé à l’enquête Yougov pour Capital “ne savent pas” si l’installation du petit boîtier vert doit faire l’objet du consentement des personnes concernées.
Dans le détail, plus de la moitié (51%) des sondés ont répondu “Oui, certainement” à la question de savoir si les Français doivent avoir le droit de refuser la pose du Linky, alors que 21% personnes interrogées répondent “Oui, probablement”. 

Si l’opposition à l’installation obligatoire du Linky trouve un écho majoritaire dans l’ensemble des groupes sociaux, elle est particulièrement forte chez les 35-44 ans (77%) ou encore chez les retraités (71%). 
Elle est un peu moins marquée en région parisienne (67%) par rapport au reste de la France.

La défiance clairement exprimée dans ce sondage trouve son origine dans les polémiques qui ont émaillé le déploiement du compteur intelligent, entamé en 2015. 

Objet d’inquiétudes massivement partagées sur internet - il pillerait nos données personnelles, pourrait mettre le feu aux logements, ou diffuserait des ondes mortelles - le Linky paye également la promesse de factures d’électricité allégées, que les usagers attendent toujours. 
Enfin, si le boîtier vert d’Enedis semble inoffensif dans l’immense majorité des cas, tous les doutes n’ont pas encore été levés quant à son impact sur la santé, notamment pour les personnes sensibles aux ondes. 
Le 11 mars dernier, le tribunal de grande instance de Toulouse a donné raison à 13 plaignants électro-hypersensibles qui refusaient la pose du boîtier.

* Sondage YouGov en ligne réalisé les 26 et 27 mars 2019 sur 1000 personnes représentatives de la population nationale âgées de 18 ans et plus dans le panel propriétaire de Yougov. 

La question posée était exactement la suivante : "Selon vous, faut-il donner le droit aux Français de refuser la pose du compteur Linky ?”

 

Par Barthélémy Philippe pour Capital le 28 mars 2019 :
https://www.capital.fr/economie-politique/compteur-linky-plus-des-deux-tiers-des-francais-veulent-pouvoir-le-refuser-1333314


⋙ À lire aussi - Linky : un compteur de nouveau mis en cause dans un incendie spontané 

Le Conseil Arcturien : Travaillez avec Nous directement !

Vous êtes digne de recevoir notre aide et nous sommes impatients d'augmenter le nombre de notre équipe au sol sur la planète Terre !


Le Conseil Arcturien de la 9D


 

"Salutations. 
Nous sommes le Conseil Arcturien. 
Nous sommes heureux de communiquer avec vous tous.
Nous avons établi de nombreux liens importants avec ceux d'entre vous qui sont prêts à ce que notre énergie vous soit livrée directement, et nous sommes très heureux des résultats de ces liens que nous avons établis. 

Nous avons la permission des Moi Supérieurs de beaucoup d'entre vous qui reçoivent ces transmissions de travailler sur vous individuellement.
Maintenant, nous prenons toujours la température du collectif humain et livrons à l'ensemble de votre race ce dont vous avez besoin et ce à quoi vous êtes prêts, mais nous travaillons aussi avec des individus, et nous travaillons sur certains d'entre vous individuellement. 

Encore une fois, nous ne le faisons qu'avec votre permission et lorsque vous êtes prêt à le faire.
Si vous vous demandez si vous êtes prêt ou non, la réponse est probablement non. 

Si vous savez que vous êtes l'un de ceux auxquels nous faisons référence ici, sachez que nous allons l'intensifier un peu au cours des prochains mois. 
Maintenant, pour ceux d'entre vous qui voudraient une attention individuelle de la part d'êtres comme nous, voici ce que nous recommandons. 
Pensez à ce que vous voulez faire pour le bien de l'humanité. 
Pensez à ce que vous feriez si vous aviez notre aide directe, puis entrez dans la vibration de ce que vous feriez, et vous commencerez le processus de cocréation avec nous.
Vous n'avez pas besoin de mendier et de plaider, et vous n'avez pas besoin de négocier avec vos supérieurs. 

Tout ce que vous avez à faire, c'est d'aider l'humanité autant que nous, puis de trouver la vibration de cette aide que vous voulez administrer.
Nous pouvons travailler avec vous pendant que vous dormez, et c'est le moment le plus opportun pour nous de communiquer avec vous. 

Et de cette façon, quand vous vous réveillez, vous pouvez vous sentir inspiré de faire quelque chose que vous n'avez jamais fait auparavant. 
Et vous saurez que vous avez reçu notre aide pour vous préparer au travail que vous voulez faire dans le but d'aider l'humanité à évoluer et à s'élever.
Nous sommes très enthousiastes à l'idée de forger d'autres liens et alliances avec ceux d'entre vous qui sont impatients de recevoir toute l'aide dont vous avez besoin de notre part. 

Sachez simplement que c'est possible, que vous êtes digne de recevoir notre aide et que nous sommes impatients d'augmenter le nombre de notre équipe au sol sur la planète Terre.
Nous sommes le Conseil Arcturien, et nous avons pris plaisir à nous connecter avec vous."

Source : https://danielscranton.com/

samedi 30 mars 2019

Suppression du changement d'heure !

Alors que les Français plébiscitent l’adoption définitive de l’heure d’été, ce choix n’est pas sans effets néfastes sur la santé !

   

 

Propos recueillis par Anissa Boumediene



Bien qu'il soit tentant et largement plébiscité, le passage définitif à l'heure d'été ne serait pas bon pour la santé.
Selon les résultats d’une grande consultation citoyenne, les Français préfèrent l’heure d’été à l’heure d’hiver, et l’adopteraient volontiers toute l’année.
Pourtant, l’heure d’été aurait des effets néfastes sur la santé.
A l’occasion de la journée du sommeil ce vendredi, le Dr Claude Gronfier, neurobiologiste, explique les effets qu’aurait le passage définitif à l’heure d’été.
Attention, à deux heures, il sera trois heures. 

Comme chaque dernier dimanche de mars, nous passerons dans quelques jours à l’heure d’été
Mais bientôt, le changement d’heure sera de l’histoire ancienne.
Destinée à réaliser des économies d’énergie, la manœuvre ne s’est pas révélée être d’une grande efficacité, occasionnant plutôt une hausse des accidents de la route et des accidents cardio-vasculaires chaque année durant la semaine qui suit le passage à l’heure d’été. 

La Commission européenne s’est donc prononcée en faveur de la suppression totale du changement d’heure, qui devrait intervenir en 2021, et les membres de l’Union européenne devront définitivement et à l’unanimité opter soit pour l’heure d’hiver, soit pour l’heure d’été.
Si l’on observe les résultats de la consultation citoyenne qui s’est achevée le 3 mars dernier, l’heure d’été a largement les faveurs des Français

Une tendance qui semble se vérifier dans le cœur de nos voisins européens, visiblement amateurs des longues soirées d’été. 
Mais "un passage définitif à l’heure d’été serait néfaste pour notre santé", prévient le Dr Claude Gronfier, neurobiologiste, directeur de recherche à l’Inserm Lyon et vice-président de la Société française de chronobiologie. 
A l’occasion, ce vendredi, de la Journée du sommeil, il nous révèle les effets qu’auraient l’heure perpétuelle d’été sur la santé.
 

Quels sont les effets délétères du passage à l’heure d’été sur la santé ?
Le changement d’heure nous perturbe l’horloge biologique. 

Il entraîne un problème de désynchronisation de notre horloge circadienne et crée une dette de sommeil spécifique à ce changement d’heure, puisque l’on perd une heure de sommeil
Chaque année, on observe au moment du passage à l’heure d’été une augmentation des accidents de la route, des infarctus du myocarde et des états dépressifs.
Une large littérature scientifique démontre ces impacts négatifs. 

Il s’agit ici d’une augmentation de 5 % des pathologies cardiovasculaires, qui se produit systématiquement durant la semaine qui suit le changement d’heure. 
Certains sont tentés de dire que 5 % ce n’est pas grand-chose, mais ce sont 5 % totalement évitables, donc ce n’est pas rien.
 

Vous préconisez l’adoption de l’heure standard, ou heure d’hiver. Pourquoi ? 
Avons-nous, nous les humains, besoin d’être calés sur le soleil au plan chronobiologique ?
Oui, la vie animale comme végétale s’est développée en lien avec la luminosité solaire. 

Donc l’heure idéale, d’un point de vue chronobiologique, est l’heure solaire, qui n’est déjà pas l’heure à laquelle on vit, puisque l’on vit à GMT + 1 [GMT correspondant à l’heure du soleil au méridien de Greenwich] et même à GMT + 2 l’été, soit deux heures plus tard que l’heure solaire. 
Cet horaire crée un jet-lag social de deux heures : nos horaires biologiques et nos horaires d’activités sont décalés.

Changement d'heure cette nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars 2019 ! Le casse tête du changement d'heure !

Si en Europe on choisit l’heure d’été, la totalité des pays va se trouver très en décalage par rapport à l’heure solaire. Pourquoi est-ce si important de limiter ce décalage ? 
Parce que plus on est à l’ouest d’un fuseau horaire, plus on est décalé par rapport au soleil, ce qui perturbe le rythme circadien. 
Alors que si on passe définitivement à l’heure d’hiver, on sera en phase avec l’heure solaire au centre de l’Europe. 
Et ceux qui sont aux extrémités de l’Europe seront soit un peu en avance, soit un peu en retard, mais globalement, on limitera le décalage solaire pour la totalité des concitoyens européens.
 

Ce jet-lag social provoqué par l’heure d’été a-t-il des effets néfastes sur la santé à long terme ?
Les six mois dans l’année où on est à l’heure d’été, les études démontrent que c’est une période durant laquelle on est en dette de sommeil, parce que le soleil se couche plus tard, et nous aussi. 

Parce que le soleil est très "activateur", il retarde l’horloge biologique, et retarde donc l’heure d’endormissement. 
Nous avons besoin d’un temps d’obscurité d’environ deux heures avant le coucher pour envoyer le signal du sommeil à notre organisme. 
Donc non seulement on se couche plus tard mais, hors vacances, on se lève toujours à la même heure, donc on dort moins, et on accumule une dette de sommeil qui va avoir des conséquences.
Or, on observe depuis de nombreuses années que les populations situées les plus à l’ouest dans leur fuseau horaire, et qui sont donc les plus décalées par rapport à l’heure solaire, présentent le plus de troubles métaboliques, de troubles du sommeil, de troubles de la santé mentale, de cancers et de troubles des rythmes biologiques en général. 

Si on adopte définitivement à l’heure d’été, on risque d’accentuer ce problème. 
Des troubles qui aujourd’hui sont plus présents dans la partie ouest de l’Europe. 


 

 


Acte 20 : 120.000 manifestants à 16h !


Estimation de la participation à l’acte 20 des Gilets jaunes : 120.000 manifestants à 16h selon le syndicat France Police – Policiers en colère !


 


 

Malgré vingt semaines de mobilisation inédites depuis la Commune de Paris, le gouvernement n’a pas infléchi d’un iota sa politique de racket de la France qui se lève tôt.
Depuis maintenant 140 jours, nos collègues sont utilisés comme des larbins par ce gouvernement qui s’accommode parfaitement de cette situation.
Les policiers sont totalement pris en otage par les calculs politiciens de la macronie qui utilise nos collègues pour ne pas répondre aux revendications des Français et ainsi souffler le chaud et froid.
Au lieu de répondre à la grogne du peuple, messieurs Macron et Castaner préfèrent aller dialoguer avec les enfants dans les cours de récréation plutôt que de trouver une solution pour une sortie de crise.. 

Consternant ! 


Par le
Syndicat France Police - Policiers en colère
https://france-police.org/2019/03/30/estimation-de-la-participation-a-lacte-20-des-gilets-jaunes-120-000-manifestants-a-16h-selon-le-syndicat-france-police-policiers-en-colere/

Affaire Geneviève Legay : Un Lampiste va payer !


Affaire Geneviève Legay : "une faute individuelle d’un fonctionnaire de police" ! Vraiment ?


 


 

Une information judiciaire vient d’être ouverte pour "violence volontaire par personne dépositaire de l’autorité publique" et, selon les médias, les investigations conduites par le juge d’instruction doivent notamment établir si notre collègue a volontairement ou non poussé la militante de 73 ans.
Mais de qui se moque-t-on ??? 

Où s’arrêtera donc cette hypocrisie ?
Pour rappel, le Préfet a ordonné à nos collègues de charger les manifestants. 

Et qu’est-ce qu’une charge ?
C’est précisément aller volontairement au contact des manifestants pour les pousser en utilisant nos boucliers.
Comment un policier qui a reçu l’ordre de charger et de disperser par la force un attroupement, peut-il commettre une faute individuelle en bousculant volontairement une manifestante, puisque c’est précisément ce qu’on lui a ordonné de faire ?
Dans l’affaire Legay, l’intentionalité de faire usage de la force contre les personnes est évidente dans la mesure où la charge ordonnée par le Préfet est une manœuvre tactique de maintien de l’ordre qui prévoit précisément de repousser les manifestants avec les boucliers pour les disperser.
La personne dépositaire de l’autorité publique ayant commis ces violences, si la justice estime que violences il y a eu, n’est autre que le Préfet lui-même agissant sur les instructions de ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et du gouvernement d’Édouard Philippe.
En tentant de rejeter sa faute sur l’un de nos collègues, cet exécutif n’assume pas sa politique répressive. 

Ce gouvernement préfère sacrifier des fonctionnaires de police sur l’autel de ses intérêts particuliers.
Les syndicats de police majoritaires qui incitent aujourd’hui nos collègues à toujours plus de répression contre les Gilets jaunes alors qu’on baisse en permanence la culotte devant la racaille de banlieue, seront les premiers demain à couper la tête des fonctionnaires du corps d’encadrement et d’application en conseil de discipline pour usage excessif de la force. 

C’est dit.


Source du
30 mars 2019 : https://france-police.org/

Le mal-être des Policiers !

Ces rapports de policiers qui ruinent les versions officielles de leur hiérarchie !





Signe alarmant pour le pouvoir, les policiers de base n’hésitent plus à contredire les versions officielles présentées par les autorités et à faire fuiter leurs rapports dans les médias.
On se souvient de la blessure à l’œil de Jérôme Rodrigues lors de l’acte 11 du 26 janvier. 

La version officielle voulait qu’il ait été touché par les éclats d’une grenade de désencerclement et non par un tir tendu de LBD 40… jusqu’à ce qu’un policier reconnaisse dans son rapport avoir bien fait usage de son lanceur de balle de défense sur le lieu et dans le créneau horaire correspondant à la blessure du "Gilet jaune".
Lors de "l’accident" survenu à Geneviève Legay lors de l’acte 19 du 23 mars, c’est encore un rapport de police, mystérieusement parvenu à Mediapart, qui a saccagé la version officielle défendue par le président de la République et le procureur de Nice, contraignant ce dernier à revenir sur ses déclarations précédentes :
"Ce dont on est sûr à la vue des images, pixels par pixels, c’est qu’elle n’a pas été touchée par les forces de police, par un bouclier ou par un homme" Jean-Michel Prêtre, procureur de Nice, le 25 mars.
"Les blessures de Madame Legay résultent de l’action d’un fonctionnaire de police" Jean-Michel Prêtre, le 29 mars dans une interview à Nice matin


 

 


Vidéos en Direct de l'Acte 20 des Gilets jaunes !

Acte 20 : les Gilets jaunes continuent leur mobilisation !


RT France


RT France en direct


Amandine : Passée à tabac par les flics !


Amandine : "Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale, mais ils ne me feront pas taire !"



Photos : Amandine à gauche lors de l’Acte 12 | Amandine et Laurence à droite, dans le camion vers l’hôpital !


Amandine, 33 ans, assistante vétérinaire et mère de 3 enfants, est l'une de ces Gilets Jaunes de la première heure. Habitant dans le 92, elle n'a loupé aucun acte. 

Mais ce 18e samedi de contestation, elle l'a fini à l'hôpital, après avoir été tabassée par la police. 
Nous avons recueilli son témoignage.

"Vers 16h, quand la barricade en tôle de BULGARI a cédé, il y a eu un mouvement de foule de ceux qui descendaient cette rue, et à l’angle juste en face du BULGARI je me suis fait matraquer. 

J’ai réussi à fuir, et c’est là que j’ai pris un coup sur l’omoplate, car même de dos ils tapaient encore. 
Mon sac-à-dos a absorbé le reste des coups.
Des Blacks-Blocs (BB) m’ont sortie de là pour m’emmener auprès des Médics de l’autre côté des Champs, au niveau de la HSBC. 

Puis après avoir fait les premiers soins les Médics m’ont évacuée sous une pluie de lacrymogènes, vers le poste de secours le plus proche. 
J’ai été emmenée par les pompiers à l’Hôpital Saint-Louis, dans le même véhicule que Laurence, une autre gilet jaune qui a pris un tir de flashball en pleine tête.
Mon passage à tabac par les flics m’a valu une fissure et luxation de la main, un hématome sur l’épaule, les 2 coups pris sur la tête m’ont causé un traumatisme crânien, par chance sans hémorragie cérébrale... et une commotion cérébrale. 

La commotion me donne des difficultés à parler, à structurer mes pensées, à écrire... je mélange toutes mes lettres, j’écris donc grâce à la reconnaissance vocale.

Malgré tout, je suis plus déterminée que jamais. Je serai là samedi et tous les suivants, ils ne me feront pas taire. 

Bien sûr que je suis choquée, mais j’ai pas le droit de lâcher. 
Pour mes gosses, pour ceux des autres, pour nos vieux : pour l’avenir de mon Pays que j’aime tant." 




Geneviève Legay : Le Procureur de Nice confirme la violence policière !


Gilets jaunes : Geneviève Legay a bien été poussée par un policier, selon le procureur de Nice !




Le procureur de Nice a reconnu que la manifestante blessée le 23 mars après une charge des forces de l'ordre pour disperser des Gilets jaunes, à Nice, avait bien été poussée par un policier. 

Une information judiciaire a été ouverte. 




Après avoir affirmé, dans un premier temps, le 25 mars, qu'il n'y avait eu "aucun contact" entre Geneviève Legay, la manifestante de 73 ans blessée à Nice lors de l'acte 19 de la mobilisation des Gilets jaunes, et un policier, le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre est revenu sur ses déclarations dans un communiqué, ce 29 mars.
La poursuite des investigations et le témoignage "rectifié" d'un policier, qui a admis avoir repoussé du bras une femme, et non un homme comme il l'avait dit initialement, ont finalement permis d'établir que la chute de Geneviève Legay avait bien été causée par un membre des forces de l'ordre, a-t-il ainsi précisé dans son communiqué. 

"Comme je l'avais indiqué [le 25 mars], les images alors disponibles qui avaient été visionnées et les témoignages recueillis me conduisaient à conclure qu'il n'y avait pas eu de contact direct entre la victime et les policiers", a déclaré Jean-Michel Prêtre.
Mais les investigations se sont poursuivies, notamment avec la saisie de nouvelles images et l'audition de nouveaux témoins, a-t-il précisé. 

"Les résultats finalisés [...] de l'exploitation de très nombreuses autres images [...] et la mise en cohérence de l'ensemble de ces éléments de preuve, m'ont conduit avec les enquêteurs à constater qu'avant l'arrivée du cordon de ses collègues au niveau où se trouvait Mme Legay, un fonctionnaire de police isolé et dépourvu de bouclier avait écarté du bras vers sa droite Mme Legay, provoquant ainsi [sa] chute", a reconnu le magistrat.
Le policier concerné, qui avait déjà été entendu, a rectifié son témoignage, d'après le procureur de Nice, "en admettant que la personne qu'il avait écartée de son chemin n'était pas un homme comme il l'avait déclaré initialement".
Une information judiciaire a été ouverte pour violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique et le magistrat a demandé à ce qu'elle soit confiée à plusieurs juges d'instruction. 


 

 


Le Conseil Arcturien : Prédictions sur le Changement !

Il y a plus de moyens que ce que l'humanité a imaginé pour expérimenter le changement de conscience !


Le Conseil Arcturien de la 9D



 

"Salutations. 
Nous sommes le Conseil Arcturien. 
Nous sommes heureux de communiquer avec vous tous.
Nous avons découvert qu'il y a plus de moyens que ce que l'humanité a imaginé pour expérimenter le changement de conscience. 

Nous savons qu'il y a beaucoup de théories sur la façon dont cela se produira. 
Il y a des théories qui nous semblent très bibliques. 
Il y a des théories qui nous paraissent très science-fiction, et il y a des théories qui sont très égoïstes pour ceux qui croient en elles.
Mais nous voyons plus de façons pour vous de changer de cap qu'aucun humain n'en a rêvé ou canalisé jusqu'à ce jour. 

Maintenant, nous savons que beaucoup d'entre vous sont sur le bord de vos sièges en ce moment, pensant que le Conseil Arcturien va nous donner certains de ces aperçus, certaines de ces prédictions. 
Mais nous ne le feront pas. 
Et la raison pour laquelle nous ne le feront pas, c'est parce que nous ne voulons jamais vous priver de pouvoir. 
Nous ne voulons jamais que vous pensiez que nous avons toutes les réponses ou que nous vous mettons sur une ligne du temps qui aboutira à votre ascension.
Et si nous vous donnons quelque chose qui vous fait croire très fortement en un résultat particulier, alors nous pourrions tout aussi bien le faire. 

Au lieu de cela, nous vous le rendons, et nous vous rappelons que vous créez votre réalité. 
Cela signifie que c'est vous qui créez votre expérience du changement, tout comme vous créez votre expérience de tout le reste, et vous choisissez certaines expériences plutôt que d'autres. 
Certains d'entre vous le font consciemment. 
La plupart le font inconsciemment.
Mais ceux d'entre vous qui reçoivent cette transmission sont éveillés, et vous êtes assez éveillés pour reconnaître que vous obtenez ce que vous vibrez. 

Si vous voulez une expérience particulière du changement de conscience, alors c'est là que votre vibration doit être. 
Elle doit être en accord avec ce que vous voulez vivre. 
Maintenant, nous suggérons que lorsque vous faites ce travail, vous lâchiez du temps, que vous lâchiez votre attachement au moment où les choses vont se produire et que vous vous concentriez plutôt sur ce que vous voulez ressentir demain, le lendemain et le jour suivant et le jour suivant.
Et réalisez que vous créez votre chemin vers l'ascension, ainsi que l'expérience de l'ascension elle-même, parce que c'est une spirale ascendante continue que vous faites là dans votre système solaire. 

Et vous aurez l'occasion de faire l'expérience de ces énergies évolutives. 
Vous pouvez expérimenter tous les petits changements, y compris les énergies de l'équinoxe qui est sur vous en ce moment. 
Et vous profitez toujours du voyage. 
Personne d'autre n'a le droit de décider ça, à part vous, et n'est-ce pas une chose merveilleuse ?
Nous sommes le Conseil Arcturien, et nous avons pris plaisir à nous connecter avec vous."


Source : https://danielscranton.com/

vendredi 29 mars 2019

Les Gilets Jaunes en Campagne !

Profitons de la Campagne Électorale des Européenne pour faire campagne !





Tous les partis politiques vont se lancer en campagne pour les prochaines élections européenne en organisant des réunions et en étant présents sur les marchés ! 
C'est le moment pour les Gilets Jaunes de changer de mode d'action en allant directement au contact de la population sur les marchés pour discuter directement avec les consommateurs et pour défendre d'autres points de vue que les partis traditionnels ! 
Tous les jours il y a des marchés un peu partout en France, des vides greniers, des brocantes, des fêtes où il est possible de rencontrer de nombreuses personnes ! 
Il faut pas y aller en Gilet Jaune, mais plus discrètement avec un petit badge et en petits groupes de 3 à 6 personnes pour rencontrer ceux qui éviteraient de vous parler parce que vous êtes en jaune, influencés par les médias qui vous décrivent comme des méchants, dangereux et violents ! 
Mettez en difficultés les partis qui soutiennent le Nouvel Ordre Mondial Nazi, en leur posant des questions qui fâchent ou qui les déstabilisent ! 
Allez aussi en nombre dans leurs réunions électorales pour poser vos questions ! 
Après quelques marchés, ces groupes ennemis du peuple et de la nation, ne reviendront plus faire leur propagande mensongère ! 

 

 


Les Vidéos de l'Acte XIX du 23 mars 2019

Les Vidéos de l'Acte XIX du 23 mars 2019 partout dans la France !

 

Paris


 
 Reportage de Vincent Lapierre


Toulouse
 
Vidéo Acte 19 - Gilets Jaunes - Metz - cacatov


Montpellier Acte 19


Toulon ! Gilets jaunes : acte 19


Manifestation des Gilets Jaunes à Marseille, acte 19, samedi 23 mars 2019.


Besançon: acte 19 (Lopez frédéric) © 2019
 
Gilets jaunes Lille Acte 19

Les Gilets Jaunes à Bordeaux - Acte 19
 
Acte 19 Bordeaux et Périgord 
 
Gilets Jaunes acte 19 à Lyon