vendredi 14 juin 2019

Extradition de Julian Assange demandé !

Le ministre britannique de l'Intérieur a signé un ordre d'extradition pour envoyer Julian Assange aux États-Unis !


 

Filibert : Trump fait croire au Gouvernement de l'Ombre de Theresa May qu'il veut juger Julian Assange pour Haute Trahison en dévoilant des documents secrets des États-Unis ! 

Mais c'est un plan de Donald Trump pour le sortir des griffes de ce Gouvernement de l'Ombre Britannique qui cherche surtout à le faire taire en le rendant malade et en l'empoisonnant pour qu'il ne parle plus ! 
Donald Trump veut l'utiliser pour qu'il révèle, lors de son procès, toutes les exactions commises par les précédents Gouvernements des États-Unis qui travaillaient pour l'Ombre ! 
De nombreuses associations veulent empêcher cette extraditions, sous prétexte de pouvoir avoir la liberté de s'informer, et de nombreux médias de la Cabale de l'Ombre se font les portes paroles de cette noble cause, alors qu'ils passent leur temps à censurer la vérité ! 
Les Médias de la Cabale passent leur temps à dire qu'ils disent la vérité, et que les autres colportent des fausses nouvelles et qu'il faut les censurer ! 
Pour eux ce sont les "bons", même s'ils soutiennent toutes les politiques bellicistes qui nous ont plongé dans des guerres successives sans aucune perspective de paix pour l'avenir du monde ! 
Les Médias de la Cabale transforme les "Bons" en "Méchants" et vice-versa ! 
On fait croire que "l'Enfer" est bon pour nous, que les "Progressistes" du Nouvel Ordre Mondial avec l'Esclavage de tous est l'Avenir qu'il nous faut,… !  
Tout est manipulé, et Donald Trump doit utiliser les méthodes de l'Ombre pour tromper la Cabale, en faisant des tensions orchestrées pour finalement signer la Paix, comme avec la Corée du Nord ! 
Ainsi Julian Assange est un pion sur son échiquier pour attaquer plus facilement la Cabale du Nouvel Ordre Mondial, mais il doit dire qu'il veut le juger sévèrement pour le sortir des griffes de l'Ombre !    




Le ministre britannique de l'Intérieur, Sajid Javid, vient de signer une demande d'extradition de Julian Assange vers les États-Unis, où il fait face à un acte d'accusation en 18 chefs d'accusation, émis par le ministère américain de la Justice, pour des accusations liées au piratage informatique et à la divulgation de secrets gouvernementaux en collaboration avec Chelsea Manning, autrefois Bradley Manning. 
Toutes les accusations sont régies par la loi sur l'espionnage.
"Il est à juste titre derrière les barreaux. Il y a une demande d'extradition des États-Unis qui est devant les tribunaux demain, mais hier, j'ai signé l'ordonnance d'extradition et je l'ai certifiée et elle sera présentée devant les tribunaux demain." - Sayid Javid
Officiellement, Assange est accusé de sollicitation et de publication de renseignements classifiés et de complot en vue de pirater un ordinateur du gouvernement. 

"Je veux que justice soit rendue en tout temps et nous avons une demande d'extradition légitime, alors je l'ai signée, mais la décision finale revient maintenant aux tribunaux ", a déclaré Javid.
Si vous examiniez entièrement la loi, vous pourriez dire : "Oui, techniquement, s'il a fait ces choses, il y a des arguments à faire valoir." 

Cependant, Assange a-t-il été suffisamment impliqué dans ce processus pour le poursuivre ? A-t-il rendu un mauvais service à la population ? 
Ou a-t-il fait quelque chose qui n'a pas rendu service à l'élite puissante ?
C'est à vous d'en décider, idéalement sans la rhétorique manipulatrice de l'élite puissante et des médias traditionnels qu'elle possède. 

Tenter de suggérer qu'il menace le patriotisme des États-Unis et la sécurité nationale des États-Unis pourrait être quelque chose à observer comme un signe clair d'appât et de changement : s'énerver contre cela, au lieu de regarder ce qu'il a révélé sur l'élite puissante dans la totalité des fuites qu'il a mises dehors.
Les tribunaux suédois venaient tout juste de rejeter une demande d'extradition visant à renvoyer Assange en Suède pour un cas présumé de viol remontant à 2010. 

Assange nie l'accusation et le fait depuis le début. 
La décision d'Upsalla de rejeter sa demande a été motivée par l'affirmation selon laquelle Assange n'avait pas besoin d'être détenu.
Assange est actuellement en prison pour 50 semaines pour avoir sauté une caution après avoir passé sept ans à l'ambassade de l'Équateur à Londres. 

Récemment, il était trop malade pour comparaître à une audience devant la cour d'assises de Westminster en relation avec la demande américaine. 
L'audience a été reportée au vendredi 14 juin 2019.
Thomas Garner, avocat spécialisé dans l'extradition chez Gherson Solicitors, a déclaré que la certification de la demande par Javid était "une étape importante, bien que purement procédurale" pour entamer le processus d'extradition.
"Je m'attends à ce que le tribunal fixe un calendrier préliminaire pour le processus d'extradition demain", a-t-il dit. "Il faudra probablement de nombreux mois avant qu'une décision ne soit entendue par le tribunal d'instance et, bien entendu, l'une ou l'autre des parties pourra alors faire appel de cette décision en temps utile. 

Malgré cela, les autorités suédoises suivront attentivement le processus, car plus les procédures américaines avanceront, plus il pourrait être difficile pour le ministre de l'Intérieur de donner la priorité à toute demande concurrente".
 


Par Joe Martino :
https://www.collective-evolution.com/2019/06/13/british-home-secretary-has-signed-extradition-order-to-send-julian-assange-to-us/

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !