jeudi 12 septembre 2019

Le Conseil Arcturien : Pourquoi vous n'avez pas encore ascensionné !

Il y a de nombreuses raisons de célébrer le fait que vous êtes tous toujours là sur Terre, en train d'ascensionner, ensemble, en tant que collectif !


Le Conseil Arcturien de la 9D, canalisé par Daniel Scranton


"Salutations. 
Nous sommes le Conseil Arcturien. 
Nous sommes heureux de communiquer avec vous tous.
Nous sommes presque certains que vous faites les progrès nécessaires à l'ascension, à la fois en tant qu'individus et en tant que collectif. 

Nous avons remarqué à quel point vous êtes tous capables d'assimiler les énergies de haute fréquence qui sont venues vous soutenir. 
Si vous, en tant que collectif, n'étiez pas en mesure de gérer ces énergies, les conditions sur Terre seraient bien pires. 
Par conséquent, vous pouvez être assuré que tout va bien pour le collectif humain. 
Les victoires sont ce sur quoi vous voulez vous concentrer pour rester positif. 
Il serait facile de sombrer dans le désespoir si l'on ne considérait que les aspects négatifs de ce qui se passe ici bas.
Maintenant, nous ne disons pas que vous devriez tous ignorer ces choses. 

Elles se produisent afin que vous puissiez voir où vous pouvez faire le plus de bien, où envoyer le plus d'amour et d'énergie de guérison, et pour qui ressentir le plus de compassion. 
Il y a d'autres raisons pour lesquelles ces choses se produisent également, mais vous devez vous demander pourquoi elles font partie de votre conscience.
Donc, ce qui est nécessaire pour rester confiant dans le mouvement d'avancement que fait la conscience collective humaine, c'est que vous devez regarder les actes de bonté et prendre note des changements que vous êtes en train de faire en vous-mêmes. 

Remarquez quand quelqu'un dans votre vie a fait une amélioration significative dans sa vibration. 
Célébrez chaque fois que vous entendez parler de quelqu'un qui s'éveille à la vérité que nous sommes tous des êtres d'énergie de la source dans cet univers, ayant des expériences pour nous reconnaître comme l'amour inconditionnel.
Aider les autres à s'éveiller n'a jamais été aussi facile, mais vous verrez que votre vrai travail ici bas n'est pas de répandre la bonne nouvelle et de devenir missionnaire. 

Votre travail est de continuer à assimiler ces énergies de fréquences plus élevées, puis d'aller chanter, danser et jouer. Racontez vos expériences par écrit. 
Écrire des histoires de fiction. 
Créez pour exprimer la vérité que vous avez puisée dans le fait que nous ne faisons qu'Un et qu'il y a toujours de l'espoir. 
Il y a toujours une étincelle de lumière, même dans les situations et les circonstances les plus sombres.
Et vous êtes là, comme les éveillés, dont la mission est d'ajouter plus de lumière là où on en a le plus besoin. 

Et vous êtes également là pour montrer au reste du collectif qu'il y a beaucoup de lumière dans la plupart des régions du monde. 
Il y a de nombreuses raisons de célébrer le fait que vous êtes tous toujours là sur Terre, en train d'ascensionner, ensemble, en tant que collectif. 
Et comme vous reconnaissez que votre ascension ne consiste pas à laisser quelqu'un dehors ou derrière vous, vous réalisez pourquoi vous ne l'avez pas encore fait, et vous savez que vous avez encore du travail à faire. 
Mais ce travail peut être amusant. 
Cela peut être enrichissant et vous rapprocher de gens avec lesquels vous n'auriez jamais imaginé avoir quoi que ce soit en commun.
Quand nous voyons des gens venant des extrémités opposées d'un spectre quelconque, c'est ce qui nous apporte le plus de joie ici dans la neuvième dimension.
Nous sommes le Conseil Arcturien, et nous avons pris plaisir à nous connecter avec vous." 



 
Source : https://danielscranton.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !