jeudi 31 octobre 2019

Halloween : L'Horrible Vérité !

Aujourd’hui, dans le monde entier, Halloween représente la fête la plus importante pour les satanistes !


Marie : Prévenez vos amis de la vraie signification de la fête d'Halloween, épargnons ça à nos enfants, c'est du business, mais aussi une sale farce que nous font les satanistes au pouvoir.
On vous trompe, on se moque de nous et de nos enfants en nous faisant célébrer des actes horribles !
Ce qu’est vraiment Halloween? :
Une fête satanique de personnes qui font des sacrifices d’enfants.
La cabale détient, pour le moment, tous les média et est à l'origine de toutes les modes. 

Halloween : Abus rituels et sacrifices : Témoignage :
Sur le site de par Jeanne Burgermister qui nous a alertés sur les danger de la vaccination H1N1 :

Je pourrais m’arrêter là, mais, je laisse pour les nouveaux lecteurs la suite de l’article que j’ai fait paraître l’an dernier. Vous y trouverez des liens vers un tas d’autres personnes qui ont osé faire de très importantes révélations.
Vidéo du site de Jeanne Burgermister qui a porté plainte contre Sarkozy au moment de l’infamie du vaccin H1N1 qui leur a tant rapporté.
Mais grâce aux lanceurs d’alerte, le pire a été évité
Nous avons été plus rapide pour Ebola, vu l’entraînement.
On y parle de Dutroux.....

Viols et sacrifices d'enfants, cannibalisme, témoignages de victimes françaises:

Une ancienne illuminati témoigne au sujet des sacrifices d’enfants dans les sous sols du Vatican.
Témoignage : Meurtres et sacrifices d'enfants chez les franc-maçons illuminati :

"Vivre l'enfer" - Abus rituels en Allemagne (2003)

Abus rituels et contrôle mental par des francs-maçons ? Témoignage de Kristin Constance – 2011


Résultat de recherche d'images pour "halloween"

 

Histoire d’Halloween : Du sacrifice humain aux déguisements !

 Halloween: Le 31 octobre sera l’occasion de se peinturer le visage, de se déguiser monstrueusement, mais surtout de jouer des mauvais tours à ces amis. 
Les origines celtiques d’Halloween sont bien connues, mais en êtes-vous sûr(e)s ? Retour sur les us et coutumes passées et présentes.

HALLOWEEN : SACRIFICES HUMAINS AUTOUR DU FEU ! 
Étymologiquement, le terme «Halloween« est issu de l’expression anglaise «All Hallows Eve» qui a pour signification «La veille de tous les saints». 
300 ans avant J.-C., une société secrète de druides, intermédiaires entre les dieux et les hommes, tenait sous son emprise le monde celte et les gaulois. 
Chaque année, le 31 octobre, ceux-ci célébraient en l’honneur de leur divinité païenne Samhain, un festival de la mort dans lequel Samhain revenait avec les esprits des morts. 
À cette occasion, cette fête s’accompagnait de chants et de jeux rituels à travers des sacrifices et la mise en place du «feu sacré». 
Tous les gaulois se devaient d’éteindre le feu de leur foyer pour que les druides, intermédiaires entre les dieux et les hommes, en rallument un nouveau afin de célébrer la nouvelle année à venir. 
Ce «feu sacré» assurait la protection du foyer, en réclamant des offrandes pour les dieux, exigeant parfois des sacrifices humains.
Ensuite, les Romains, après avoir conquis la Grande-Bretagne, ont ajouté à ces traditions celtes des rites issus d’une de leurs propres fêtes de la moisson. En effet, la conquête romaine va avoir une grande influence sur ces traditions celtiques en introduisant la tête de la moisson en l’honneur d’une déesse étrusque, Ponome. 
Par la suite, en 308, l’empereur romain Constantin accorde aux païens renouvèlement conquis le droit de conserver leur ancien rite du jour de Samhain. 
Il changea la date de la Toussaint des catholiques en la fixant le 1er novembre alors qu’à l’origine, on la célébrait en mai. 
En 840, le pape Grégoire IV instaure la Toussaint, en déclarant que le 31 octobre, les morts seraient célébrés. 
Les origines d’Halloween sont donc complètement païennes puisqu’il s’agit de célébrer l’esprit des morts.
LE NAVET COMME LANTERNE, ANCÊTRE DE LA CITROUILLE ! 
À l’origine, pour éclairer leur chemin en allant de maison en maison, les prêtres celtes portaient des navets évidés et découpés en forme de visage, d’où brûlait une bougie faite avec de la graisse humaine de sacrifices précédents. 
Ces navets symbolisaient l’esprit qui allait rendre les malédictions efficaces. 
Ensuite , aux XVIIIe et XIXème siècle, quand cette coutume est apparue aux États-Unis, les navets ont été remplacés par des citrouilles! 
L’esprit qui habitait dans la citrouille était dénommé «Jack», selon un conte dans lequel un homme célèbre portant ce nom aurait été chassé du ciel et de l’enfer.
Contraint d’errer sur terre comme un esprit, le diable, pour le consoler, lui aurait donné le charbon ardent tiré de la fournaise, que Jack mit dans une betterave évidée pour éclairer son chemin la nuit. 
On remarque également concernant les couleurs des citrouilles d’Halloween que le orange et le noir font allusion aux contrastes entre la lumière et les ténèbres et peuvent aussi être reliées à l’occulte. 
En effet, ces couleurs n’étaient pas sans rapport avec les messes commémoratives pour les morts, qui avaient lieu le 1er novembre. 
Pour ce qui est des déguisements d’Halloween, le principe vient aussi des celtes. 
Autour du feu allumé par les druides pour guider les esprits, les celtes s’habillaient avec des déguisements effrayants afin de se protéger contre les esprits mauvais. 


 

LE BUISNESS D’HALLOWEEN

Aujourd’hui, dans le monde entier, Halloween représente la fête la plus importante pour les satanistes. 
En outre, la date du 31 octobre pour fêter Halloween n’est pas une coïncidence. 
En effet, ce jour est l’un des quatre plus importants sabbats de sorcières d’après le calendrier celtique. Halloween est aussi le jour où l’on fête parallèlement le nouvel an du calendrier des sorciers. 
Enfin, on constate que pour les personnes ayant des pouvoirs «psychiques», les voyants et ceux qui se disent visionnaires, Halloween demeure la période la plus occupée de l’année. 

------------------
Vous trouverez ici le témoignage de personnes impliquées dans les sacrifices humains qui témoignent, mais ne suivez pas les liens vers Henry Makow, certaines personnes nous révèlent des vérités d’un coté pour pouvoir mieux nous manipuler parfois à leur insu.

Vous retrouvez ici le témoignage de Svali et de bien d’autres qui ont osé parler au risque de leur vie.
----------
Les enfants orphelins non déclarés sont sacrifiés en silence pour satan..2013..

FR3 Sacrifices D'enfants en France

2 commentaires:

  1. A quoi bon expliquer que ce n'est pas bien , les gens vont nous prendre pour des débiles et les enfants ne pas comprendre .

    RépondreSupprimer
  2. Je suis bien d'accord sur le fond de l'article, néanmoins historiquement les druides n'étaient pas des sacrificateurs d'humains. Ce mensonge est apparu dans les chroniques romaines pour justifier le génocide perpétré contre les peuples celtes auprès des légionnaires. De la même manière l'église a diabolisé ceux qui pratiquaient la vraie tradition occidentale et n'ont cessé de les persécuter. Aujourd'hui, dans votre article vous relayez naïvement un mensonge vieux de 2000 ans.Dites vous bien que les celtes, par les druides, enseignaient la tradition par voie orale; tout ce qui a pu être écrit ne l'a été que par des lettrés qu'étaient les romains et les chrétiens, les ennemis des celtes.Les vrais satanistes et sacrificateurs se cachent aujourd'hui dans les religions monothéistes car Satan est l'usurpateur, il se prend pour Dieu et divise les humains pour mieux leur mentir et mieux les manipuler, pour qu'ils tuent en son NOM.
    Oui, Halloween est une fête de dégénérés avec des conséquences sur l'esprit, mais même si elle s'habit avec le décorum symbolique de SAMHAIN/SAMONIOS des celtes, elle n'a pas ses vertus ni ses valeurs élévatrices pour l'esprit.
    Tugdual Carnyx

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !