mercredi 27 novembre 2019

Fulford : Les Grandes Manœuvres en Coulisses !

Les affaires se corsent alors que Netanyahou est inculpé et que Trump déclare la guerre à la Reine Elizabeth ! 

 

Benjamin Fulford le 25 novembre 2019  



La bataille pour la planète Terre s’est à nouveau intensifiée alors que le Ministre du crime Israélien coupable de massacre de masse Benyamin Netanyahou est inculpé, et que le Président des États-Unis Donald Trump déclare la guerre à la Reine Elizabeth. 
La guerre économique et de l’information entre les États-Unis et la Chine s’intensifie également, en particulier en raison de l’or Asiatique et de la mainmise Américaine sur le lithium en Bolivie. 
Cela fait partie de la bataille en cours pour le contrôle du système financier international entre les Illuminati Gnostiques et une alliance de familles royales Asiatiques et Européennes.

Examinons d’abord la bataille pour le contrôle du monde Anglo-Saxon qui oppose Trump à l’Empire Britannique. 

A ce sujet des sources du Pentagone affirment : "Trump déclare la guerre à la Reine non seulement pour l’avoir espionné et avoir essayé de l’évincer du pouvoir, mais également pour les crimes de pédophilie, de meurtre et autres crimes infâmes de la famille royale". 
Des sources de la famille royale Britannique disent que bien qu’elle essaie traditionnellement de rester impassible et au-dessus de la mêlée, elle pense sérieusement à faire appel à des avocats pour poursuivre pour diffamation de telles allégations récentes proférées contre elle.
La bataille publique se focalise sur le Prince Andrew et ses liens avec le maître-chanteur pédophile Jeffrey Epstein et une supposée liaison avec une fille de 17 ans. 



 



La qualification de "Prince Andrew pédophile" ou "d’Andy le tombeur" est si négative qu’il a été ou est sur le point d’être boycotté par British Telecom (BT), Standard Chartered, Barclays, la Fondation Philanthropique Stelios, Bosch, Cisco, Aon, Salesforce, TV Azteca, Inmarsat, KPMG, AstraZeneca, Air Asia, Woodside Petroleum, et même des entreprises Chinoises comme la Banque de Chine, la China Construction Bank, JD.com, Tencent, et la Fondation Li Ka Shing", selon des sources du Pentagone.
La Reine a également publiquement dispensé Andrew de toutes ses activités royales officielles. 

Un membre d’une famille royale Européenne proche de la Reine a affirmé : "Je ne serais pas surpris si cette affaire ne portait un préjudice durable à la Monarchie. 
La Reine n’exerce plus le contrôle suprême sur la Monarchie et la Cour de Saint James. 
Pour les initiés, c’est devenu une affaire très sérieuse à présent".

La véritable bataille a bien évidemment pour enjeu le contrôle des marines Anglo-Saxonnes, selon des sources convergentes du Pentagone et du MI6.
En l’occurrence, "la purge de Trump a commencé par le limogeage du Secrétaire à la Marine Richard Spencer pour insubordination, et pourrait être suivi de celui des officiers supérieurs restant fidèles à Obama, étant donné que Trump s’est acquis la loyauté des combattants et des forces spéciales nécessaires pour faire tomber les Sionistes et l’état secret", affirment des sources du Pentagone.
Les sources du MI6, de leur côté, affirment : "Il semble qu’il y ait eu beaucoup de guerres intestines et de tentatives pour déposséder la Reine d’organismes comme la CIA, le Département Américain de la Défense, etc., donc ce dernier fiasco pourrait bien être le symptôme de tout cela".
Un indice de la gravité de cette bataille est que des sources du Pentagone déclarent que : "étant donné que le Vice-Amiral Andrew ne sera pas extradé et peut se cacher derrière son immunité diplomatique, il pourrait être traduit en justice par les militaires Américains, étant donné que la Reine est également le Commandant en Chef des forces armées Britanniques". 

Inutile de préciser qu’une telle opération équivaudrait à une déclaration de guerre.
La bataille pour le contrôle des marines Américaine et Britannique n’est qu’un aspect de la plus grande bataille pour le contrôle du système financier. 

Trump est sur le sentier de la guerre contre les familles royales Européennes et Asiatiques parce qu’elles envisagent d’organiser "une recalibration simultanée … du Forex* et des marchés de la dette souveraine au niveau mondial", selon un membre d’une famille royale Européenne.
* Le Forex (en anglais Foreign exchange market ou FX) ou marché des changes est le marché sur lequel les devises dites convertibles (paire de devises) sont échangées l’une contre l’autre à des taux de change qui varient en permanence. On ne peut pas échanger de devises mais on achète une monnaie numérique eur-usd qu'il faut ensuite revendre en euro. Pas de conversion possible de l'euro en dollar. Le forex est fait pour parier à la hausse ou la baisse d'une devise face à une autre. Wikipédia 

 




Trump essaie de contrer cette opération en s’attaquant à l’escroquerie de l’or Indonésien de 29.000 milliards de $ perpétrée par le Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale au moment de la crise de Lehman Brothers, selon des sources de la CIA en Asie.
Selon la CIA : "Au cours de la crise financière, la Fed de New York a accordé des pouvoirs sans précédent au Conseil des Gouverneurs de la Réserve Fédérale à Washington D.C. afin de créer plus de 29.000 milliards de $ de monnaie générée électroniquement pour renflouer Wall Street. 

Une part significative de ces 29.000 milliards de $ ont servi à maintenir à flot de nombreuses banques centrales du monde entier".
Dans cette contre-attaque, "la prochaine initiative de Trump consistera à faire en sorte que l’Accord du Green Hilton signé par [le Président de l’époque] John F. Kennedy et le Président Soekarno à Genève en novembre 1963 devienne réalité. 

Trump peut, d’un simple trait de plume en forme de Décret Présidentiel, réinstaurer le Décret Présidentiel 11110 ou un amendement à celui-ci, permettant au Département du Trésor d’émettre les nouveaux dollars des États-Unis. 
Cela pourrait être le réamorçage du dollar Américain, alors que Trump laisse le règlement de la dette à la charge des véritables actionnaires de la Réserve Fédérale – la cabale des Sionistes Khazars", selon la CIA. 




Le membre de la famille royale Européenne a commenté que "si c’est bien le contenu des renseignements obtenus par la CIA, alors nous devrons faire un long bout de chemin avec eux. 
Des états-nations individuels tels que l’Amérique, devraient être empêchés d’en prendre l’initiative tout seuls en raison de l’interdépendance inhérente à toute l’affaire. 
Mais le plan consiste bien à se séparer des monnaies fiduciaires pour migrer vers des monnaies garanties par des actifs. 
Cette partie est exacte, oui".

Entre-temps, Trump s’attaque également à Wall Street, selon des sources du Pentagone. 

"Après l’échec des tentatives d’introduction en bourse de WeWork, Lyft et Uber, la cupidité de Wall Street se trouve dans l’incapacité de réaliser des profits sur l’introduction poussive en bourse de l’Aramco, étant donné que leurs principaux chiens de garde comme JP Morgan et Goldman Sachs sont sous le coup d’enquêtes pénales du Département de la Justice, aux côtés de Boeing, General Electric, et autres multinationales scélérates", selon les sources.
L’Aramco Saoudienne, bien sûr, est cruciale dans le soutien au pétrodollar de Rockefeller. 

A ce sujet, des sources du Pentagone font remarquer : "le Conseil d’investissement du Plan de Retraite du Canada, la compagnie pétrolière Russe Lukoil et la compagnie pétrolière nationale Malaisienne Petronas ont tous dit non à Aramco, entraînant d’autres fonds de pension comme le Fonds d’Investissement de Retraite du Japon et d’autres compagnies pétrolières nationales comme Rosneft, PetroChina, Sinopec, Gazprom, Petrobras et Pertamina à suivre leur exemple".
Trump a également saisi le fonds de pension national du Japon de 1.500 milliards de $ pour maintenir le gouvernement des États-Unis à flot, selon des sources de la CIA en Asie. 

C’est pourquoi le fonds à cessé de publier comment il allouait ses actifs pour le trimestre fiscal se terminant en septembre – c’est-à-dire au moment où le gouvernement des États-Unis avait besoin d’argent pour régler ses dettes.
https://www.reuters.com/article/us-japan-gpif/japans-gpif-reports-167-billion-second-quarter-profit-gives-fewer-details-while-deciding-new-portfolio-idUSKBN1XB3NY

"Où est tout l’argent pour lequel les Japonais ont travaillé pendant toutes ces années ? 

Lorsque le marché va s’effondrer, comme il est très près de le faire, il en ira de même de toutes ces manipulations informatiques. 
Je suppose qu’il en ira de même avec les fonds de pension gouvernementaux. 
La partie est presque finie", c’est ainsi que la source de la CIA a expliqué la situation.
L’autre activité des forces de Trump consiste à arrêter et tuer physiquement, ou alors à emprisonner les ennemis politiques. 

C’est pourquoi, pour autant que nous puissions l’affirmer, toutes les récentes apparitions de Barack Obama, George Soros, Nancy Pelosi, Adam Schiff, etc., sont des animations infographiques numériques. 
C’est difficile à percevoir, mais par exemple, si vous regardez au repère 1':13" à 1':15" sur la vidéo d’une récente "apparition télévisée" de Nancy Pelosi, vous pouvez voir à ses yeux qu’il s’agit d’une image générée par ordinateur : 

 


Benyamin Netanyahou a finalement été inculpé de chefs de corruption la semaine dernière. 

Des sources du Pentagone affirment qu’il tente de négocier un accord de plaider coupable en menaçant de révéler au monde ce qu’il sait à propos de l’attentat et du massacre de masse de Fukushima contre le Japon.
De plus, l’avocat et allié de Trump, Rudolph Giuliani, a publiquement déclaré qu’il risquait d’être assassiné, mais qu’il avait une "assurance". 

Il fait sans doute référence à ce qu’il sait à propos du 11 septembre, étant donné qu’il était maire de New York à l’époque des attentats.
Puis il y a eu bien sûr la tentative d’empoisonnement de Trump en début de mois comme l’ont annoncé plusieurs sites d’information alternatifs.
Ce qui est intéressant dans cette bataille entre les Illuminati Gnostiques et leur représentant Trump et les familles royales mondiales est que les deux camps semblent soutenir la création d’une future administration de planification avec un personnel recruté au mérite. 





Le Président Russe Vladimir Poutine s’est manifesté publiquement la semaine dernière pour déclarer que le système basé sur une future administration de planification conçu par le Japon et Singapour et qui est maintenant utilisé par la Chine est le meilleur. 
"La performance générale de l’économie Chinoise est nettement supérieure à celle des autres grandes économies, y compris celle de l’Amérique", a déclaré Poutine au Forum de VTB Capital Investment "L’Appel de la Russie !" vendredi dernier. 
"Je pense que dans une grande mesure, cela préoccupe nos amis Américains et explique les restrictions imposées à la Chine", a déclaré Poutine, en ajoutant que les sanctions Américaines étaient la conséquence de "cette réalité, non du déséquilibre de la balance commerciale". 
La clé de la réussite Chinoise, selon Poutine, a été une "symbiose unique entre la planification centralisée et l’économie de marché".
https://tass.com/economy/1091323

La Société du Dragon Blanc (WDS) a été de longue date favorable à l’établissement d’une future administration de planification mondiale destinée à promouvoir – et à améliorer – le modèle hybride Asiatique de planification centralisée/économie de marché que vante Poutine. 

Si une telle administration était constituée et dotée d’un budget annuel de 1.000 milliards de $ au moins, elle pourrait mettre fin à la pauvreté et à la destruction de l’environnement en quelques mois. 
Ensuite, elle pourrait se concerter avec la population mondiale sur la manière de transformer cette planète dans le paradis qu’elle était censée être. 
L’administration pourrait également superviser une transition d’épées en socs de charrue du complexe militaro-industriel. 
Par la suite, elle pourrait organiser l’expansion de la vie humaine et terrestre dans l’univers.
Au lieu de diriger la planète sur la base du système Occidental actuel de conflit perpétuel, nous pourrions commencer par faire l’amour, pas la guerre. 

Rappelez-vous, la bataille de l’évolution n’est pas gagnée par le lion qui combat et risque la blessure ou la mort – elle est gagnée par le lion qui retourne dans son antre pour faire l’amour.
 


Source : https://benjaminfulford.net/ 
Traduction de Patrick T. 
Diffusé par :  https://vol370.blogspot.com/ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !