lundi 20 avril 2020

Covid-19 : Décryptage de son mode d'action !

Le virus Covid-19 ne tuerait pas directement, mais par l'intermédiaire d'une bactérie intestinale, la Prévotella, qu'il infecterait !


Covid-19 : Une découverte majeure :

 
Plusieurs équipes dans plusieurs pays (notamment en Chine, en France - à Lille - aux USA), ont fait une découverte majeure qui offre un grand espoir de traitement du covid :
Le virus, en effet, ne tuerait pas directement, mais par l'intermédiaire d'une bactérie intestinale qu'il infecterait, la Prévotella... et c'est cette bactérie infectée qui, devenant virulente, déclencherait l'hyper-réaction immunitaire qui délabre les poumons et tue le malade !
Ceci expliquerait :
Pourquoi le traitement du Dr. Raoult, utilisant un antibiotique (l'Azithromycine), et plus encore celui du Dr Sabine Paliard-Franco, qui préconise une double antibiothérapie, fonctionnent !
Pourquoi les enfants sont épargnés et les personnes âgées plus touchées : la Prévotella est quasiment absente de la flore intestinale enfantine, mais de plus en plus présente avec l'âge ! 
Pourquoi les obèses sont beaucoup plus touchés : leur flore intestinale déséquilibrée contient beaucoup de Prévotella !
Pourquoi les complications pulmonaires se déclenchent alors qu'on ne retrouve pratiquement plus de covid dans l'appareil respiratoire, la bactérie infectée (qu'on retrouve dans les selles, contenant de l'ARN du covid et parfois même des virus vivants) prenant le relai de son attaque initiale (bénigne), de manière beaucoup plus dramatique, en déclenchant l'hyper-réaction immunitaire inflammatoire qui noie les poumons...
Pourquoi le virus peut réapparaître chez un patient guéri (avec alternance de positivité et de négativité des tests), car la bactérie, toujours présente dans la flore intestinale, en reste l'hôte et peut le relarguer à tous moments...
Bref, cela expliquerait tout ; et cette cohérence augure de la validité de l'hypothèse.
On tient donc une confirmation de l'intérêt de l'azithromycine, comme thérapeutique curative, à prescrire dès le début de l'infection... et même une piste prometteuse pour traiter préventivement les infections graves (des coronavirus... et sans doute aussi de la grippe !), ce traitement passant par le rétablissement d'une flore intestinale saine qui neutralise Prévotella (par la prescriptions de "probiotiques", c'est à dire d'une bonne flore intestinale)...
Il est clair que cette piste thérapeutique ultra-prometteuse bon-marché rendrait alors caduque l'utilisation d'un vaccin, de découverte aléatoire et onéreuse... ce qui ruinerait donc encore les espoirs lucratifs de Gilead et de ses lobbyistes, après l'échec patent de leurs antiviraux... dont on ne parle plus trop, vu que les premiers essais thérapeutiques (dont plusieurs malades ont payé le prix de leur vie) se sont révélés catastrophiques, tant en terme d'inefficacité que de toxicité...
Il est probable aussi que les médias aux ordres, qui avaient lynché Raoult, parce qu'il laissait entrevoir cette piste thérapeutique bon marché, qui concurrençait leurs antiviraux dont ils attendaient de gros retours financiers, nous taisent cette découverte majeure, et qu'en revanche ils nous serinent maintenant, à temps et à contretemps, que leur vaccin (qui est loin d'être au point et qu'il faudra refaire chaque année, comme celui de la grippe) est la "seule solution" ! 




Filibert : On peut se demander si la protection observée avec la Vitamine C en poudre en prise buccale, dont on sait que 80% reste dans les intestins, n'agit pas sur la flore instestinale et sélectionne les bactéries les plus bénéfiques pour traiter notre bol alimentaire et donc nous éviterait d'avoir la bactérie
Prévotella
Cela mériterait une étude pour observer si la flore instestinale est différente pour les personnes prenant régulièrement de la Vitamine C et celles n'en prenant pas ! 
De toute manière on sait que la Vitamine C renforce nos défenses immunitaires et notre protection au Covid-19 ! 
 
Info transmise par le Whatsapp des professeurs de médecine, médecins et directeurs de clinique du groupe Elsan.
Partagé par :
https://interetpourtous2.blogspot.com/

1 commentaire:

  1. On peut aussi noter l’intérêt d'assainir la flore intestinale avec l'utilisation de l'argile par voie buccale.Cette pratique a l'avantage de protéger aussi contre les radiations nucléaires.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !