jeudi 21 mai 2020

États-Unis : La Chloroquine reste la Solution !


Depuis plus de 10 ans il est reconnu que la Chloroquine est à la fois un remède et un vaccin contre les Coronavirus !!


Maxence Ferrari



Bonjour à toutes et à tous. 

Concernant la Chloroquine, elle reste la solution. 
Le président Trump lui-même en prend depuis environ une semaine. 
On a aussi découvert une interview de Fauci (de l'OMS) qui dit avec ses propres mots, en 2009, que la Chloroquine est à la fois un remède et un vaccin pour les coronavirus !!! 
Les preuves qu'on nous manipule avec d'énormes mensonges, sont de plus en plus nombreuses.
Personnellement je trouve ça très grave ce qui se passe et je suis réellement indigné du sort des aînés dans cette histoire, pour certains abandonnés et morts seuls. 

Les gens qu'on voit à la télé ont le sang de certains de nos proches sur les mains ! 
La Chloroquine sauve des vies et aurait pu les sauver eux aussi. 
Les "spécialistes" le savaient tous ! ... 
J'espère vraiment que Trudeau, Aruda, Legault, les journalistes etc vont devoir répondre de cette tragédie.
Aussi, ceux qui veulent imposer la dictature médicale avec cette pandémie, sont sur le point de venir chercher les gens directement chez eux pour les mettre en isolement... 

C'est quelque chose que tout le monde doit savoir ! 
Heureusement ça n'arrivera pas grâce à l'alliance, mais c'est important que tout le monde connaisse les mauvaises intentions des psychopathes qui se sont hissé au pouvoir et dans les institutions de pacotille. 
Ils sont beaucoup plus dangereux que les virus !!!
Le conseil de Pharmacie des USA vient d'annuler ses restrictions concernant la chloroquine...(voir article joint, partagé par Q). 

Le conseil de pharmacie assouplit les restrictions sur les prescriptions d'hydroxychloroquine, inversant le cours !
Le Texas State Board of Pharmacy a publié une nouvelle règle selon laquelle aucune prescription d'hydroxychloroquine ne pouvait être délivrée sans diagnostic, puis a changé de ton.
La Dre Ivette Lozano, qui exerce en médecine depuis plus de 20 ans, a été choquée d'apprendre en mars qu'elle serait tenue de partager le diagnostic de son patient avec le pharmacien avant de délivrer des ordonnances d'hydroxychloroquine et d'azithromycine.
Le 20 mars, le Texas State Board of Pharmacy a publié une nouvelle règle interdisant toute prescription d'hydroxychloroquine ou d'azithromycine sans diagnostic "cohérent avec les preuves de son utilisation".
"Jamais auparavant, nous n'avons dû rendre un diagnostic avec une ordonnance", a déclaré Lozano au Texan. 

Lozano a vu environ cinq à six patients par semaine pour un coronavirus. 
"Ils voient une amélioration spectaculaire dans les six à huit heures", a déclaré Lozano.







L'avocat de la santé Matt Rinaldi a déclaré que les médecins l'avaient appelé préoccupé par cette exigence. 
Il a dit que la règle ne viole pas les règlements HIPAA parce que les informations sur les patients peuvent être partagées à des fins de traitement.
"HIPAA est le strict minimum de confidentialité que les patients attendent," a ajouté Rinaldi.
Le Texas State Board of Pharmacy a publié la règle sur son site Web en expliquant qu'elle visait à empêcher la thésaurisation des médicaments pendant la crise des coronavirus.
"Des pharmaciens nous ont téléphoné très tôt pour dire que les gens demandaient 400 comprimés pour certaines prescriptions. 

Les membres du conseil d'administration ont donné ces conseils aux pharmaciens", a déclaré Allison Benz, directrice exécutive du Texas State Board of Pharmacy au Texan.
La règle n'est pas une directive, mais un mandat. 

Il comprenait également une limitation de l'approvisionnement à 14 jours, sauf si le patient avait été préalablement suivi sur le médicament. 
L'hydroxychloroquine est souvent utilisée pour traiter le lupus et la polyarthrite rhumatoïde.
En moyenne, Lozano délivre une prescription pour le traitement au COVID-19 pour une durée de cinq jours, une dizaine de comprimés chacun d'hydroxychloroquine, d'azithromycine et de zinc. 

Elle a dit avoir appris le traitement lors d'une conférence de presse du président Trump et a commencé à enquêter sur ce traitement.
En raison de son souci de la vie privée des patients qui semblait incompatible avec la règle sans précédent, Lozano a contacté le sénateur de l'État Bob Hall pour demander de l'aide pour atteindre le Texas State Board of Pharmacy. 

Hall était préoccupé par la règle qui semblait empêcher la distribution de ces prescriptions potentiellement vitales.
"Dans quelques mois, nous découvrirons peut-être des endroits où cette combinaison aurait pu sauver un nombre important de vies, mais nous avons fait des morts parce qu'elle n'était pas utilisée", a déclaré Hall au Texan.
De plus, il s'inquiète de "la collusion entre le conseil de pharmacie et les sociétés pharmaceutiques qui veulent empêcher l'utilisation d'un médicament peu coûteux pendant qu'ils développent un nouveau médicament coûteux."
Hall a déclaré qu'il avait contacté le conseil des commissaires de pharmacie, le directeur exécutif et l'avocat pour faire supprimer la restriction.
Plus de six semaines après la publication de la règle d'origine, le Texas State Board of Pharmacy a récemment modifié ses directives aux pharmaciens concernant la distribution d'hydroxychloroquine et d'azithromycine.
Le site Web dit maintenant : "La règle n'empêche pas un médecin de prescrire l'un de ces médicaments pour une utilisation hors AMM. 

Veuillez noter que l'utilisation prévue du médicament n'est pas requise si le praticien détermine que la communication de ces informations n'est pas dans le meilleur intérêt du patient…"
Au 22 avril, la Texas Medical Association "recommande de ne pas utiliser d'hydroxychloroquine et d'azithromycine pour traiter COVID-19", sauf dans les essais cliniques.
À Galveston, le Dr Robin Armstrong a fait des vagues lorsqu'il a signalé l'utilisation réussie du traitement avec de nombreux patients dans un centre de soins infirmiers à Galveston. 




https://www.qmap.pub/
Maxence Ferrari

Sources :
https://thetexan.news/pharmacy-board-loosens-restrictions-…/
https://interetpourtous2.blogspot.com/2020/05/concernant-la-chloroquine-elle-reste-la.html#more

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !