vendredi 21 août 2020

1918 : Le plus Grand Massacre Vaccinal de l'Histoire !

La Grippe dite "Espagnole" a été une Grande Opération Vaccinale en 1918 qui a tué entre 50 à 100 millions de Personnes Vaccinées il y a un siècle !



Par le Dr. Sal Martingano, FICPA

Filibert : Alors que l'Élite Malthusienne nous prépare à la plus grande campagne de Vaccination de l'Histoire Humaine, il est bon de se souvenir de l'Opération Vaccinale de 1918 qui a tué de la "Grippe Espagnole" ceux qui ont été vaccinés avec des Vaccins expérimentaux de la Méningite et autres joyeusetés ! 
La Campagne Vaccinale prévue pour cette fin d'année se déroulera d'ailleurs, comme en 1918, avec des vaccins expérimentaux, cette fois-ci à ARN et ADN, qui n'ont jamais été testés sur l'homme, et dont les effets secondaires, à court ou long terme, n'ont pas été évalués ! 
Donc l'Élite Eugéniste veut utiliser 7 milliards de cobayes, et pour elle, s'il y a une hécatombe, cela aura été utile car il y a trop de "bouches inutiles", selon elle, et de plus elle s'est couverte en ne prenant pas à sa charge les effets secondaires avec des lois les protégeant (C'est aux États-Unis où c'est l'état qui prend en charges les accidents vaccinaux !  En France cette loi n'existe pas mais il est pratiquement impossible de faire reconnaître un accident vaccinal !)! 
Ces lois leurs donnent le permis de tuer ou de stériliser en toute impunité ! 
Alors que 70% des personnes attendent le vaccin salvateur (pour aller au Paradis ?), il est temps de se réveiller si vous ne voulez pas être conduit à l'abattoir vaccinal sous l'œil satisfait du bon "Pasteur" qui nous cache ses dessins mortifères ! 
L'Élite nous a déjà conduit à l'abattoir avec les nombreuses guerres et boucheries qu'elle a provoquées sciemment pour s'enrichir et faire disparaître des "bouches inutiles" qui devenaient trop encombrantes et indisciplinées !



L'histoire nous apprend que la grippe espagnole de 1918 a tué entre 50 et 100 millions de personnes. 
À l'époque, des sources médicales et pharmaceutiques la décrivaient comme LE processus pathologique le plus horrible depuis la peste noire de 1347, qui a tué environ 25 à 30 millions de personnes.
Dans le livre, Vaccination Condemned (Condamné à mort par la Vaccination), d'Eleanor McBean, PhD, N.D., l'auteur décrit, en détail, les expériences personnelles et familiales durant la pandémie de "grippe espagnole" de 1918.
La couverture de la "grippe espagnole" de 1918 par McBean, en tant que journaliste et survivante non vaccinée, exige que le fondement historique de l'événement soit réexaminé, non pas comme une "théorie de conspiration", mais avec des preuves qui "vous ouvriront votre esprit".
Il y a quelques années, je suis tombé sur un autre livre d'Eleanor McBean : "La vaccination... Le tueur silencieux" (
“Vaccination…The Silent Killer” ). 
McBean apporte la preuve que non seulement les événements historiques de la "grippe espagnole" de 1918 ont été manipulés, mais aussi ceux des épidémies de polio et de grippe porcine.



Parlons des faits de la "Grippe Espagnole" injustement dénommé !
L'Espagne était neutre pendant la première guerre mondiale et n'a PAS censuré sa presse, contrairement aux pays combattants. 
En conséquence, l'Espagne a été la première à signaler l'épidémie de grippe de 1918 et le monde a fait de l'Espagne un "bouc émissaire". Ainsi, la "grippe espagnole" est née.



Le premier cas a été détecté à la suite des expérimentations vaccinales sur les militaires du Fort Riley au Kansas !

En préparation de la première guerre mondiale, une expérience de vaccination militaire massive impliquant de nombreux vaccins déjà développés a eu lieu à Fort Riley, Kansas - où le premier cas de "grippe espagnole" a été signalé.


Le Première Guerre Mondiale à apporter à l'industrie pharmaceutique des cobayes à foison ! 
L'industrie pharmaceutique naissante, parrainée par l'Institut Rockefeller pour la recherche médicale, disposait de quelque chose qu'elle n'avait jamais eu auparavant : un grand nombre de sujets humains. 
Fournis par la première ébauche de l'armée américaine, le groupe de sujets d'essai s'est étendu à plus de 6 millions d'hommes.




C'est un vaccin contre la Méningite bactérienne qui est responsable de ce désastre !

Les autopsies effectuées après la guerre ont prouvé que la grippe de 1918 n'était PAS du tout une "GRIPPE". 
Elle a été causée par des doses aléatoires d'un "vaccin bactérien contre la méningite" expérimental, qui, à ce jour, reproduit des symptômes semblables à ceux de la grippe. 
Les attaques massives et multiples avec des vaccins supplémentaires sur le système immunitaire non préparé des soldats et des civils ont créé un "champ de bataille". 
Ceux qui n'ont pas été vaccinés n'ont pas été touchés.






Alors pourquoi les civils ont été atteints ! 
La première guerre mondiale s'est terminée plus tôt que prévu, laissant d'énormes quantités de vaccins expérimentaux inutilisés.
Craignant que les soldats rentrant au pays ne transmettent des maladies à leurs familles, le gouvernement américain a lancé la plus grande campagne de vaccination de l'histoire. 
Il a utilisé la population humaine comme laboratoire de recherche et de développement pour tester des vaccins expérimentaux sur le terrain.
Des dizaines de millions de civils sont morts de la même manière que les soldats.
Au lieu d'arrêter les vaccins, les médecins les ont intensifiés, l'appelant la grande "grippe espagnole de 1918". 
En conséquence, SEUL LE VACCINÉ est mort.
"Sept hommes sont morts dans le cabinet d'un médecin après avoir été vaccinés. Des lettres ont été envoyées à leurs familles pour les informer qu'ils avaient été tués au combat". - Eleanor McBean
Annuaire de la Santé au Minnesota
:
http://www.mnwelldir.org/docs/vaccines/vaccinations_condemned_McBean.htm
Les soldats américains de la Première Guerre mondiale ont reçu 14 à 25 vaccins expérimentaux non testés à quelques jours d'intervalle, ce qui a déclenché une intensification des cas de TOUTES les maladies en même temps. 
Les médecins ont appelé cela une nouvelle maladie et ont procédé à la suppression des symptômes avec des médicaments ou des vaccins supplémentaires.



Les Mensonges et les secrets ont une longue histoire ! 
Dans les exemples donnés dans mon précédent blog  “COVID 19: Un autre Chapitre du Mensonge et du Secret”, l'histoire est pleine de mensonges intentionnels racontés au public soit pour "sauver la face", soit pour tromper à des fins malveillantes. 
La "grippe espagnole" de 1918 n'a pas fait exception à la règle. 



Retour au Covid-19 : Les Modèles de Ferguson sont Faux et Trompeurs ! 
Le scientifique britannique et professeur Neil Ferguson de l'Imperial College de Londres (le même Imperial College de Londres financé par la Fondation Bill Gates) était chargé de développer les modèles mathématiques informatiques de la pandémie COVID-19.
Le monde a suivi les conseils de Ferguson, mais tous ses modèles se sont avérés grossièrement exagérés et trompeurs.
Par exemple, Ferguson a modélisé que la Suède connaîtrait 100.000 décès d'ici juin 2020. À ce jour, la Suède a atteint un pic de 2.854 décès au total.
*Ces modèles mathématiques informatiques sont à la base de la production de vaccins......hmmmm !

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3178755/
 



Les Médias font taire les points de vue non-conformistes ! 
Les médias, Facebook, Google, YouTube et autres moyens de communication "privés" sont devenus les "gardiens" (censeurs) autoproclamés de l'information.
Le 26 avril 2020, Twitter a suspendu le compte d'une société de biotechnologie cotée en bourse pour avoir partagé des informations sur une thérapie non médicale par rayons UV pour le COVID-19. 

"(YouTube) interdira les vidéos qui contredisent les directives de l'Organisation Mondiale de la Santé sur la pandémie ou qui partagent des remèdes contrefaits ou non prouvés contre le Coronavirus." - Susan Wojcicki (PDG – YouTube)

NewsGuard a récemment classé Mercola.com comme Fake News pour avoir signalé que le virus COVID s'était potentiellement échappé du laboratoire de niveau de biosécurité 4 de la ville de Wuhan, en Chine.
 


L'Industrie Pharmaceutique possède et contrôle la profession médicale ! 
La "vérification des faits" est souvent assurée par des rédacteurs rémunérés par les sociétés pharmaceutiques et non par des sources indépendantes et vérifiées.
"La profession médicale est achetée par l'industrie pharmaceutique, non seulement en termes de pratique de la médecine, mais aussi en termes d'enseignement et de recherche. 
Les institutions académiques de ce pays se permettent d'être les agents rémunérés de l'industrie pharmaceutique. 
Je trouve cela scandaleux". - Arnold Relman (Ancien rédacteur en chef du New England Journal of Medicinehttps) :



Les Niveaux des Maladies Infectieuses étaient tous en baisse avant l'arrivée des Vaccins !
Les promoteurs de vaccins affirment que les vaccins ont éliminé la plupart des maladies infectieuses. 
L'histoire nous raconte une autre histoire. 
Le début du XXe siècle a vu l'introduction d'un meilleur système d'assainissement (égouts), de stations d'épuration des eaux et d'une nutrition largement améliorée.
Les exemples de graphiques ci-dessus montrent que les maladies infectieuses comme la rougeole, la coqueluche, la diphtérie, la fièvre typhoïde et la polio étaient toutes à leur niveau le plus bas et en baisse, AVANT l'introduction des vaccins (
BEFORE the vaccines were introduced ).

La "grippe espagnole" de 1918 a gardé de sinistres secrets pendant 100 ans. 
D'après mon précédent blog : “COVID 19: Un autre Chapitre du Mensonge et du Secret”, apprendrons-nous que les protocoles de changement mondial de COVID-19 peuvent aussi contenir des secrets cachés ?

 

Diffusé par :  
Traduction et mise en page : Filibert pour "Le Grand Changement"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !