mardi 26 janvier 2021

Coup d’Etat militaire en Amérique ?

L'Armée agira lorsque les conditions seront propices et que la Population désespérée demandera qu'elle agisse ! 



Risques de mutinerie de la garde nationale à Washington ? 
Coup d’Etat militaire en Amérique ? 
Maltraitée et humiliée à Washington, l’armée ne se rebelle pas encore – tout en considérant que les soldats ne sont pas les domestiques de Nancy Pelosi. 
Mike Adams explique pourquoi on va temporiser. 
"Cependant, l’armée hésite à agir contre Biden jusqu’à ce que la popularité de Biden diminue en raison de son déploiement de mauvaises politiques (qui a déjà commencé, bien sûr). 
Lorsque l’armée prend sa décision, elle souhaite que la grande majorité du public américain soutienne cette initiative. 
Quelque chose comme 70%, semble-t-il…", en tenant compte même du truquage des sondages, qui sera aussi évident que celui des élections. 
Philippe Grasset annonce la fronde des gouverneurs républicains (Texas, Floride), qui ont eu leurs pouvoirs renforcés par la crise sanitaire, Brandon Smith une sécession ou une guerre civile. 
Beaucoup de gens ne voudront pas entendre la mise à jour de la situation d’aujourd’hui, même si elle fournit encore de nombreuses actions et justifie l’optimisme. 
Ce que les gens veulent entendre, ce sont des solutions instantanées : "Joe Biden sera destitué d’ici samedi" ou "il y aura une nouvelle élection le 4 mars sous la république rétablie."
Je suis désolé de signaler que ces revendications ne semblent pas viables à ce stade.
Sur la base des informations que je reçois, Trump ne sera pas rétabli en tant que président d’ici le 4 mars, le 1er avril ou de si tôt. 
Bien que Trump aurait signé les documents pour céder le contrôle à l’armée dans le cadre d’un scénario limité de pouvoirs d’urgence, l’armée ne voulait pas agir contre Biden le jour de l’inauguration de peur qu’une guerre civile à l’échelle nationale ne commence immédiatement après.
J’aurais largement préféré qu’ils déménagent ce jour-là, et vous l’auriez probablement fait aussi. 
Mais comme nous l’avons vu maintes et maintes fois, même si Trump a mis en place tous les mécanismes pour que les États-Unis se défendent contre le coup d’État communiste dirigé par les démocrates et leur marionnette Biden, le timing des événements continue de nous frustrer tous. 
Comme je l’ai appris, le scénario de la guerre civile préoccupe l’armée car il déstabiliserait les États-Unis et rendrait le pays de plus en plus vulnérable aux attaques d’agresseurs étrangers (à savoir la Chine). 
Le plan du jour de l’inauguration a donc été annulé. 
Il y a eu en fait une activation de nombreuses unités quelques jours avant l’inauguration, et de nombreux membres du personnel en service actif pensaient que ce serait "aller le temps". 
Mais cela s’est avéré être un autre scénario "dépêchez-vous et attendez" qui est trop courant dans l’armée. 
Ainsi, nous nous retrouvons avec un faux président Biden qui dirige la table avec des décrets exécutifs scandaleux qui causent déjà des dommages à l’économie américaine et au marché du travail. 
Le seul sursis est que ces OCOM seront éventuellement annulés et annulés, mais cela ne nous aide pas aujourd’hui. 
Du côté des bonnes nouvelles, le FBI avait également prévu de mener des opérations sous fausse bannière contre les conservateurs le jour de l’inauguration, mais comme personne ne s’est montré pris au piège par le piège du FBI, ce piège a échoué. 
C’est tout à l’honneur des conservateurs qui ont évité d’être pris dans une autre opération sous faux drapeau. 




Maintenant, voici la partie que vous n’allez vraiment pas aimer.
Comme cela m’a été dit, l’armée a la preuve complète que l’élection a été truquée par des agresseurs étrangers travaillant avec des acteurs nationaux. 
Ils connaissent la liste complète des traîtres séditieux et des opérateurs traîtres, et il y a effectivement une liste d’arrestation en place. 
Cependant, l’armée hésite à agir contre Biden jusqu’à ce que la popularité de Biden diminue en raison de son déploiement de mauvaises politiques (qui a déjà commencé, bien sûr).
Lorsque l’armée prend sa décision, elle souhaite que la grande majorité du public américain soutienne cette initiative. 
Quelque chose comme 70%, semble-t-il. 
Et donc la guerre est en cours pour que les patriotes réduisent les cotes d’approbation de Biden tandis que les faux médias d’information tentent de propulser le nombre d’approbation de Biden de plus en plus haut en couvrant tous ses scandales et en le dépeignant comme une sorte de saint.
Naturellement, nous savons tous que les sondages sont truqués. 
Mais il en va de même pour les hauts dirigeants qui dirigent l’armée. 
Ils ne feront pas confiance aux sondages des médias grand public, comme aucune personne rationnelle ne le ferait. 
Rasmussen serait apparemment un meilleur indicateur du niveau réel de soutien public, et il existe d’autres sociétés de sondage indépendantes qui peuvent également fournir des résultats tout aussi honnêtes.
Ne tuez pas le messager, au fait. 
Ce n’est pas moi qui prends ces décisions, je rapporte simplement ce qui m’arrive à partir de sources bien placées et crédibles. 
Apparemment, les militaires ressentent le besoin de se positionner du bon côté du sentiment politique, de sorte que le public voit les militaires comme sauvant la nation d’un certain destin (ce qu’ils feraient en fait).
Malheureusement, il semble que nous devrons tous vivre quelques mois de cette catastrophe alors que Biden tente de déchirer cette nation et de réaliser une destruction économique totale, ce qui est vraiment le troisième mandat d’Obama en jeu. 
Attendez-vous à ce qu’une avalanche de lois dégoûtantes soit précipitée par le Congrès et signée par le faux président Biden. 
Notez que certains chapeaux blancs pensent que c’est une étape nécessaire pour que l’Amérique puisse voir les dégâts que les démocrates vont causer. 
La plupart des gens n’apprennent que de la douleur et de la souffrance. 
La plupart des Américains ont oublié ce que signifie lutter pour la liberté, et ils le tiennent pour acquis. 
Ils ne le feront plus longtemps ! 
Quand ils "perdront" leurs libertés sous le régime Biden, ils mendieront d’être sauvés… 
Alors préparez-vous pour une randonnée difficile cette année. 
Ne pensez pas non plus que le 4 mars est une date spéciale. 
C’est probablement beaucoup trop tôt pour que les choses se passent. 
Si nous voulons aider à sauver cette nation, nous devons maintenant amplifier les histoires vraies de souffrance et d’effondrement sous le régime Biden. 
Nous devons :
Appelez les législateurs de nos États à annuler les lois inconstitutionnelles de Biden qui portent atteinte à nos droits.
Sortez des villes et comtés bleus contrôlés par Soros, et réinstallez-vous dans des zones rouges sûres où l’état de droit existe toujours.
Préparez-vous à une inflation et une pénurie alimentaire généralisées sous le régime Biden.
Préparez-vous au chaos économique et à un éventuel effondrement si les politiques de Biden sont autorisées à persister.
Désamorcer la violence dans la mesure du possible pour éviter de donner au régime Biden plus d’excuses pour étendre son État policier du grand gouvernement qui cible les citoyens.
En même temps, préparez-vous à tous les scénarios possibles tels que la guerre civile, la sécession, l’effondrement économique, les pannes du réseau électrique, etc. 
Comme je l’ai déjà dit, 2021 va faire en sorte que 2020 ressemble à une promenade.
Enfin, rappelez-vous que pleurnicher ne gagne pas. 
Les gens qui se plaignent encore de Trump, des patriotes, des militaires ou du "plan" ne font absolument rien d’utile. 
Les gagnants sont des combattants qui font face à la situation actuelle, quelle que soit son apparence. 
J’encourage les gens à arrêter de pleurnicher et à commencer à gagner. 
"Je n’ai pas le temps de saigner", comme l’a dit Jesse Ventura dans Predator. 
Et nous n’avons certainement pas le temps de pleurnicher et de nous plaindre. 

1 commentaire:

  1. Ouais....ne pas intervenir pdt l investiture, pour éviter une guerre civile ,ça s entend, bien sur! Mais laisser , les choses se dégrader sur des mois, pour finalement finir en guerre civile, ne fait aucun sens pour moi! Et que dire du commentaire, arretez d etre des pleureuses, mourrez de faim avec dignité et patriotisme! Ouais......

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !